« Tritubes Forever !»

Installations — publié le 22 janvier 2006
VN:F [1.9.22_1171]
Note: 0.0/5 (0 votes)
Voilà une très belle salle dédiée, simple dans sa conception, mais bigrement efficace. Et pour l’image, un magnifique tritubes superbement mis en œuvre.Uune technologie qui a de beaux restes …
Install Orle?ans
Vue avant
Nous avons bravé les intempéries hivernales pour nous rendre, ce soir, jusqu’au domicile de Jean-Michel. Celui ci habite une fort jolie maison, achevée il y a moins de deux ans, située dans une petite commune du nord d’Orléans, et donnant directement sur les rives de la Loire située juste en contrebas de la propriété. Un endroit sans doute idyllique l’été … car pour l’heure il fait nuit noire et un fin crachin glacé enveloppe toute la région : voilà une période de l’année où il faut profiter au maximum de son système home-cinéma! Jean-Michel exerce une activité artisanale dans le bâtiment, il est donc bien plus qu’un simple bricoleur.

Cliquez pour voir une version plus grande...
Vue générale arrière

Le soin qu’il a apporté à la réalisation de sa salle dédiée en est la preuve. Nous allons maintenant la découvrir plus en détail…Située au sol-sol de la maison, cette pièce mesure environ 24 m2 (6 mètres par 4) « finie »…mais elle faisait nettement plus à l’origine. Elle devait être une salle de gymnastique pour Madame…mais s’est finalement transformée en un véritable « home-theater », pour le plaisir de toute la famille (et heureusement Madame est aussi une cinéphile avertie!). Jean-Michel a tout réalisé par lui-même, en glanant des informations un peu partout, mais aussi sur Internet et sur les forums spécialisés. Le résultat est superbe et toutes les idées mises en œuvre sont excellentes, bref une installation qui constitue une vraie mine d’informations pour votre propre future salle.

Isolation phonique et traitement acoustique…

L’installation de Jean-Michel :
Salle dédiée en sous-sol d’environ 24 m2 (6 m x 4 m)
Source :
Lecteur de DVD Philips 963 A « HCFR »
Préampli / Processeur/amplificateur intégré:
Marantz SR 5400 OSE
Amplificateurs de puissance :
Marantz MA 500 (x3)
Enceintes :
Principales : Triangle Celius 202 (x2)
Centrale avant : Triangle Sextant (x2)
Surrounds : Triangle Comète ( x2)
Centrale arrière : Triangle Naos (x1)
Caisson de graves : Magnat Omega 300
Diffuseur vidéo :
Vidéoprojecteur tritubes Barco 808 Graphics
Ecran :
Toile Oray de 2m40 de base au format 16:9
Divers :
Interrupteur/ variateur télécommandable RF Conrad
Coût total de cette installation :
moins de 10000 € avec les travaux (matériel : 6000 €)
Cliquez pour voir une version plus grande...
La centrale arrière Naos et une Comète

En partant des murs bruts de béton, Jean-Michel a commencer par réaliser une isolation phonique et thermique conséquente, suivi d’un traitement acoustique basique mais efficace. Sur les murs latéraux : un vide d’air de quelques centimètres, puis 10 cm de laine de roche, et enfin deux plaques de BA13 (plaques de plâtre) pour augmenter la rigidité de l’ensemble. Cliquez pour voir une version plus grande… Vue générale arrière Au sol : une épaisse moquette bleue, et au plafond, là aussi un complexe de laine de roche et de plaques de plâtres. Les murs sont recouverts d’un papier intissé dans des tons rouge brique, tandis que le plafond reçoit une peinture bleue exécutée à l’éponge, rappelant un ciel nuageux tout à fait réussi ! L’éclairage est confié à deux circuits indépendants de spots basse tension encastrés dans le plafond, et dont l’un bénéficie d’un variateur télécommandable par radio-fréquence (RF) de marque Conrad.

Toute la partie avant (mur écran et premier quart des murs latéraux) a reçu un traitement acoustique absorbant, constitué de 5 cm de laine de roche masquée par du tissu tendu, ce qui permet à la fois d’absorber les premières réflexions et de réduire le temps de réverbération global de la pièce (bass-trap). Une petite estrade est confectionnée sous l’écran, permettant de rehausser l’enceinte centrale et de donner un « look » cinéma très réussi à la pièce. L’écran est une simple toile de marque Oray, tendue sur un cadre en bois et intégré au bass-trap. Tout le matériel audio vidéo est rassemblé à l’arrière droit de la pièce : on ne sera donc pas gêné, pendant la projection, par les lumières des façades des appareils : voila encore une idée à retenir ! Un intégré Marantz SR5400 Original SE (OSE) 6.1 est au coeur de la partie audio. Equipé de convertisseurs 96/24 sur toutes les voies, il intègre les décodages DTS ES, NEO:6, Dolby Pro Logic et Circle Surround 6.1, et délivre 6×90 W sous 8 Ohms, tous les canaux en service. Les amplis intégrés dédié à la partie avant ont toutefois été substitués ici par des blocs mono Marantz MA500, qui bientôt remplacés par des amplificateurs de puissance stéréo Proton et qui permettront d’alimenter toutes les voies. Cliquez pour voir une version plus grande… La centrale arrière Naos et une Comète Les enceintes sont toutes de marques Triangle et constituent le « pack 202 » : en principales, il s’agit des Celius 202, des grosses colonnes 3 voies bass reflex, qui intègrent un tweeter 202 à dôme titane, un médium de 16 cm à membrane tissu imprégné de latex, et une paire de boomer de 16 cm à membrane en pulpe de cellulose, montés en parallèle. L’enceinte centrale, placée juste sous l’écran, est une Triangle Sextant, une deux-voies / trois haut-parleurs qui reprend le même fameux tweeter TZ 202B que les enceintes principales. A l’arrière, deux Comètes sont utilisées en tant qu’enceintes surrounds latérales, et enfin une Triangle Naos comme enceinte centrale arrière /surround back. Le caisson de graves est un Magnat Omega 300 (haut-parleur 30 cm / ampli intégré 100 W).

 

Un superbe tritubes… en très grande forme !

LIENS INTERNET
Le premier forum Internet francophone sur la hi-fi et le home-cinéma est à cette adresse :
Tous les détails de la « modification HCFR » du Philips 963 SA :
Retrouvez les installations à cette adresse :

L’unique source est ici un lecteur de DVD Philips 963 SA mais modifié « HCFR ». Une équipe de passionnés du fameux forum Internet français «Homecinema-fr» a en effet réussi à décupler les performances (et les possibilités !) de ce très abordable lecteur de DVD, CD et SACD qui intègre notamment une puce de traitement vidéo Genesis/ Faroudja FLI 2310 pour le désentrelacement et le scaling : modification de la sortie vidéo progressive en RVB ( elle est en composantes YUV à l’origine), en PAL comme en NTSC, niveau de sortie vidéo augmenté, optimisation de l’alimentation…entre autres !

Cliquez pour voir une version plus grande...
Le rack matériel

Ce qui permet à notre ami Jean-Michel de disposer d’une excellente source 576p pour son projecteur, et quel projecteur ! Un superbe tritubes Barco 808 Graphics, dont les tubes sont quasi neufs et qu’il a récemment racheté d’occasion pour seulement … 2500 € : vraiment une belle affaire !

Après avoir été quelque peu déçu par un tri LCD Sanyo Z2, notre ami a décidé de se lancer dans l’aventure du tri-tubes d’occasion en achetant tout d’abord un Barco 701 Data (7 pouces), puis ce Barco 808 Graphics ( 8 pouces, focus électromagnétique).

Cliquez pour voir une version plus grande...
le projecteur Barco 808 Graphics en action

Quoiqu’on en dise, ces projecteurs, qui n’existent pratiquement plus que d’occasion et dont les prix ne cessent de baisser, représentent aujourd’hui encore de belles opportunités pour les passionnés de home-cinéma …à condition bien sûr d’avoir la place, et de posséder quelques connaissances techniques indispensables dans leurs réglages et leur mise en œuvre. Car la fluidité de leur image, le naturel de leur restitution et la profondeur des noirs constituent leurs principales qualités …des atouts qui ne sont d’ailleurs plus à démontrer.

© Texte : Bastien Cluzet ,Photos : Antonio de Magalhaes

Nos impressions :

« Le tri-tubes n’est pas mort !»

Cliquez pour voir une version plus grande...
au premier plan, l’enceinte centrale Triangle Sextant

Bien assis dans le canapé face à l’écran, avec juste au dessus de notre tête l’énorme ( il faut bien l’avouer ! ) projecteur Barco 808, nous avons comme à l’habitude visionné nos extraits de films préférés, et aussi quelques autres comme notamment la séquence d’ouverture du « Seigneur des Anneaux : le Retour du Roi », séquence dans laquelle Sméagol découvre l’anneau…Que c’est beau, une belle image tritubes ! Car cette très belle scène est magnifiquement rendue par le projecteur Barco, tout est parfaitement fluide et naturel, avec un relief et une profondeur d’image rare, des couleurs somptueuses et un piqué excellent… le seul domaine où toutefois le tritubes est peut-être dépassé par les dernières générations de projecteurs matriciels HD2 et HD2+. Finalement, c’est un rendu d’image très « cinéma » que nous avons pu contempler, très supérieur en tout cas à celui de projecteurs LCD ou DLP de valeur neuve équivalente.

Cliquez pour voir une version plus grande...
le caisson de graves Magnat Omega 300

Certes, la mise en oeuvre, et l’encombrement d’un tritubes est autrement plus complexe et contraignante, mais sur le plan du résultat, que du bonheur ! Une remarque sur le bruit de fonctionnement de ce projecteur, dans l’absolu assez présent : sachez qu’il existe des « kits » de modification, constitué de ventilateurs beaucoup plus silencieux que ceux d’origine, et qui permettent de le réduire très nettement. La partie son nous est apparue homogène et détaillée. L’enceinte centrale était en parfaite cohérence avec l’image, bien que non placée derrière une toile transsonore, mais le grave nous est apparu peut-être un peu trop chargé … en tous cas le caisson Magnat Omega 300 à de l’énergie à revendre ! Une installation réussie, superbement bien finie et aménagée, et dont chaque élément a été optimisé dans un seul but : le meilleur compromis prix/ rendu/ efficacité pour du home-cinéma de qualité. Chapeau !

© Texte : Bastien Cluzet ,Photos : Antonio de Magalhaes