OPPO BDP-93 AUDIOCOM SIGNATURE

Comptes-Rendus, Tests et Bancs d'Essais — publié le 10 avril 2013
Précédente Suivante
VN:R_U [1.9.22_1171]
Note: 0.0/5 (0 votes)

Aspect technique du BDP93 Signature.

 Voici donc un descriptif des modifications que l’on trouve dans le BDP93 Signature par Audiocom. Sur les photos vous trouverez la localisation des différentes pièces.

 Ce que cherche le créateur :

 Un petit préambule pour expliquer les objectifs poursuivis par Mark.

Les éditions Audiocom Référence et Signature visent exclusivement une amélioration des prestations audio et vidéo numérique. Ce choix est motivé par l’existence du BDP95 qui propose une meilleure base pour une utilisation audio analogique. Travailler cet aspect sur le BDP93 n’a donc pas vraiment de sens. La version Nuforce en atteste vu qu’elle est en retrait par rapport au BDP95 malgré les efforts de Nuforce qui propose une carte audio analogique entièrement redessinée et conçue maison.

Nous trouvons dans le BDP93 Signature des modifications qui visent plusieurs objectifs.

Stabiliser et améliorer les flux numériques, par réduction du jitter en corrigeant l’horloge principale et son alimentation. Réduire au maximum les nuisances environnementales. Améliorer les performances des composants critiques.

La disposition et la quantité des éléments ajoutés ont demandé de longues heures de tests divers et ne sont pas fait au hasard (dixit le créateur).

Le travail sur l’alimentation :

 Le point de départ est classique et commun à tout bon tweak, améliorer les alimentations des éléments visés. La prise IEC du lecteur est remplacée par une prise Furutech Rhodium, avec ce choix impossible de se tromper. La prise est recouverte d’une feuille de Stillpoints ERS.

Stillpoints ERS

Ce revêtement est constitué de fibres de carbone plaquées de métaux dont du nickel (le reste n’est pas dévoilé par le constructeur). La partie extérieure est laminée par un textile polyester afin de protéger les fibres et faciliter son application. Ce produit agit comme un blindage absorbeur anti EMI/RFI passif.

Le lecteur est « mis à la masse » par un câble de liaison entre le châssis et la prise de terre. Directement sur la prise IEC. En amont de la PSU on trouve les fameux modules Bybee SE « L » pour Laser welded, c’est-à-dire que les pins de contacte sont soudées au laser. Cette technique réduit les risques d’impureté dans la soudure. Les modules Bybee fonctionnent comme des filtres passifs qui ont pour effet de capter les énergies indésirables et de réduire le bruit présent dans le courant. Les électrons du courant sont « libéré » des énergies néfastes pour obtenir un signal moins bruité. Ces modules sont les plus haut de gamme proposé par Jack Bybee, tous monté main en petite quantité, ce qui explique leur prix et leur faible disponibilité.

6 condensateurs critiques de l’alimentation des circuits vidéo numériques ont été changés. Marc utilise des condensateurs Panasonic sélectionné pour leur qualité dans le domaine vidéo et audio. L’alimentation passe au traitement cryogénique. Cette opération a pour but d’accroître la conductivité des pistes et des composants en forçant les cristaux des métaux à se resserrer entre eux. Au retour à la température normal la dilatation ne permet pas aux cristaux de revenir à leur position initiale. Les « vides » sont donc réduits. Un dernier traitement consiste à appliquer une laque spéciale de chez SteinMusic sur le dessous.

Steinmusic Maestro Lack

Ce processus est commun aux appareils de la marque Esoteric, le but de cette laque est de réduire les résonances induites par les circuits électrique et qui sont néfaste à la restitution audio et vidéo. On obtient aussi une couche protectrice en plus sur les circuits qui va accroître la longévité de la PCB (protection supplémentaire contre l’oxydation entre autre).

 PSU et prise IEC
Image

 Image

 Image

 Le coeur du BDP93 Signature, son horloge :

 En suivant on trouve la pièce maîtresse visant à corriger le circuit vidéo et audio numérique, l’horloge Superclock 4. Cette horloge est donc la quatrième révision et présente des performances de très haut niveau. Elle est exploité par un grand nombre de tweaker ce qui est un gage de sérieux et de performance. Il faut dire que les caractéristiques sont alléchantes :

 Audiocom Superclock 4

 En gros cette horloge assure un niveau de bruit réduit au maximum afin de gérer au mieux le jitter. Son oscillateur est soutenu par un circuit discret et isolé des perturbations aériennes et des champs électriques. Les sections alimentation analogique et numérique de la PCB sont totalement séparées et isolées l’une de l’autre. Elles ont chacune leur propre régulateur. La PCB est optimisée, 4 couches et piste plaquée or. On obtient alors un jitter inférieur à 2 ps RMS, ce qui est remarquable dans l’industrie. Afin de faciliter le fonctionnement de son horloge Mark utilise un Bybee Music Rail, toute dernière innovation des laboratoires Bybee. Le MusicRail agit comme les autres Bybee en réduisant le bruit présent dans le courant, l’ennemi le plus néfaste pour un circuit numérique. Ce nouveau filtre a comme avantage d’être moins coûteux que les Bybee Quantum Purifiers et d’être plus adapté à filtrer des alimentations. Par contre on perd la polyvalence des Bybee classique que l’on peut utiliser dans de très nombreuses situations. Les Music Rails se substitue très bien à une alimentation régulée, cette solution permet donc de gagner de la place dans le lecteur car les bonnes PSU pour horloge sont malgré tout assez volumineuses et ne peuvent pas toujours se loger en interne. Le circuit est monté en lieux et place de l’oscillateur d’origine dédié à la puce principale MT8520.

 La Superclock 4 et son Bybee Music Rail
Image

 Damping et absorption :

 Les derniers éléments du Signatures ont pour but d’absorber les perturbations indésirables. Ces modifications visent les vibrations et les ondes néfastes. Afin d’absorber les vibrations Mark place des pads en mousse « Lead/Foil » à huit endroits différent du lecteur, dont quatre sur le drive qui est la pièce la plus sensible et paradoxalement celle qui génère aussi le plus de vibration. Ces absorbeurs visent aussi les résonances, phénomène aussi lié aux vibrations diverses.

 La partie intérieure du capot est traitée par deux types d’absorbeurs. Le fameux Stillpoints ERS cloth au dessus de la PSU afin d’éliminer tout risque de perturbations EMI/RFI. Mark que confirme que ce traitement nécessite une mise en œuvre précise. Trop peu au mauvais endroit ou de trop grande quantité peuvent avoir un effet nul voir néfaste.

 Une plaque de Sontech SRFT-AL est disposée afin de couvrir le reste des éléments du lecteur. Cette plaque recouverte d’aluminium opère comme un blindage, chose importante vu que le capot du BDP93 n’est pas en aluminium. Elle permet aussi d’absorber une partie des vibrations.

Sontech

 Le dernier élément est un E-Pad SteinMusic +S. Ce pad appliqué sur le support disque du drive a pour but d’absorber les énergies indésirables. Il a pour effet de réduire les résonances. D’après les retours glanés ci et là sur le net l’effet est subtil mais effectif.

 Sous le capot
Image

 E-Pad +S
Image

 Cartographie des tweaks du BDP93 Signature.
Image

 

Précédente Suivante
Tags: , , ,