BE HCFR : Sony VPL VW 60

Home-Cinéma, Tests et Bancs d'Essais — publié le 22 octobre 2007
Précédente Suivante
VN:R_U [1.9.22_1171]
Note: 0.0/5 (0 votes)

Premier démarrage

La procédure pour allumer l’Amethyst ne diffère pas de celle de son cousin le Pearl, il suffit d’appuyer sur un bouton ! Rien de plus compliqué. Une fois en route, quel plaisir de constater qu’il est très discret, et ce, quelque soit le mode utilisé.

Pour l’intégration dans votre salon ou salle dédiée, sachez que le VPL VW60 ne possède toujours qu’un lens shift vertical, ce qui est un peu regrettable. La possibilité de décaler l’image horizontalement aurait été la bienvenue. Il est possible de gagner quelques centimètres en s’attaquant aux vis placées derrière la bague entourant l’objectif, mais cette manipulation n’est pas des plus évidentes.
Le zoom et la mise au point restent motorisés. Ils offrent d’ailleurs un peu plus de précision. Si vous n’en avez pas sous la main, Sony a eu la bonne idée de mettre à votre disposition une mire pour affiner votre image. Bien entendu, il est possible de la désactiver.

Image

Menu

La première véritable bonne nouvelle se situe dans le menu. En effet, à l’instar du Jvc DLA HD1, son concurrent direct, il est désormais possible d’aligner les panneaux. Simple d’utilisation, sans pour autant atteindre l’intuitivité du JVC, cette fonction vous permettra de jouer précisément avec deux des trois couleurs primaires afin d’obtenir des convergences quasi parfaites.

Image

Image

Image

Les autres fonctions du menu restent majoritairement similaires au Pearl. Notons toutefois l’apparition d’un mode permettant la projection au format 2.35 (avec une lentille en option) et la possibilité de pouvoir modifier l’aspect de l’écran sur un signal en 1080p.

Précédente Suivante
Tags: , ,