BE HCFR : Mitsubishi HC4000

Home-Cinéma, Tests et Bancs d'Essais — publié le 10 décembre 2010
Précédente Suivante
VN:R_U [1.9.22_1171]
Note: 0.0/5 (0 votes)

FICHE TECHNIQUE du MITSUBISHI HC4000

Vidéoprojecteur Home Cinéma Full HD 1920*1080 DLP garanti 3 ans

Prix public : 1490 € TTC
Affichage
Technologie 0.65-in DLP, DarkChip 3 avec BrilliantColor 
Résolution : 1920 x 1080 pixels
Luminosité : 1300 lumens ANSI
Ratio de contraste : 4000:1 (750:1 ANSI)

Fréquences de balayage :
- Verticale : 50 – 85 kHz
- Horizontale : 15 – 80 kHz
Lampe : 230 Watts

Durée de vie de la lampe (en mode éco) : 5000 h
Bruit du ventilateur : 25 dB (Mode Eco)

Zoom et Focus
Zoom et focus manuels (ratio de projection 1,5 pour 1)
Focale F/2.4-2,8 ; f = 20.6-30.1 mm
Formats de projection : 16:9 et 2.35:1
Diagonale image : 1,02 m à 7,62 m
Distance de projection : 1,60 m à 8 m

Compatibilités
Compatibilité PC/Mac : VGA 640 x 480 jusqu’à 1900 x 1080
Compatibilité vidéo : NTSC/NTSC 4.43, PAL (incl. PAL-M, N), PAL-60, SECAM, comp. vidéo : 480i/p (525i/p), 576i/p (625i/p), 720p (750p 50/60 Hz), 1080i (1125i 50/60 Hz), 1080p (1125p 24/50/60 Hz)

Fonctionnalités
Traitement 10-bit
Correction Keystone numérique
Correction de trapèze digitale verticale : 15°
Correction de gamma ajustable
Compatible DeepColor

Connectique
1 entrée vidéo composite
1 entrée S-Vidéo
1 entrée vidéo composantes (Y,Pb,Pr)
1 entrée PC Sub-D15
1 entrée HDMI 1.3 
Entrée RS232C (DIN 8 broches)
Sortie trigger 12 V

Généralités
Accessoires fournis : câble d’alimentation (1,8 m), câble composante, télécommande (avec piles 2xAA), capuchon de protection, manuel utilisateur multilingue (CD-ROM), manuel de sécurité (avec explications pour démarrage rapide)
Alimentation AC 100V – 240V / 50/60 Hz
Consommation marche / veille : 340 Watts / 0,4 Watt
Dimensions (L x H x P) : 345 x 129 x 270 mm – Poids : 3,6 Kg

 

Premier démarrage

Le bruit de fonctionnement du MITSUBISHI HC4000 est très raisonnable en mode standard, un peu moins en mode normal. Les progrès sont notables par rapport au HC3100 notamment. Seule ombre au tableau : une légère tonalité aiguë.

Cette baisse côté décibels pouvait faire craindre une luminosité en retrait, ce n’est pas le cas. Cet appareil est clairement dans les bons élèves et cette impression visuelle sera rapidement confirmée par les mesures.
Mauvaise surprise par contre, la fuite de lumière sur le côté opposé à l’objectif. Ce n’est pas dramatique, mais un effort aurait pu être fait pour l’éviter. La netteté n’est également pas parfaitement uniforme, mais des mires de tests permettront de mettre en exergue la capacité de cet appareil à reproduire des détails au pixel près !

Côté menu, là encore, on prend les mêmes et on recommence…
Le menu « image » donne accès aux commandes les plus courantes : gamma avec 4 modes proposés et deux modes utilisateurs, contraste, luminosité, température de couleur avec 5 options, netteté avec des valeurs allant de -5 à +5, BrilliantColor que l’on peut activer, désactiver, et mettre en mode auto…
Image

Menu gamma éditable en différents points :
Image

Menu température couleur avec retouches sur la luminosité et le contraste du RVB :
Image

Menu avancé permettant notamment d’accéder au CMS :
Image

L’onglet installation donne accès aux fonctionnalités habituelles ainsi qu’à des mires de test :
Image

Pour le format de l’image, direction la rubrique options : 
Image

L’overscan éventuel se corrige en passant par l’onglet « Réglages signaux vidéo » :
Image

Enfin, comme son nom l’indique, le menu « informations » délivre des informations telles que le temps d’utilisation de la lampe, la résolution, le taux de rafraîchissement… A noter que le compteur de la lampe ne démarre pas dès les premières heures.
Image

Précédente Suivante
Tags: , ,