Bible Audio mobile

Association — publié le 6 septembre 2007
Précédente Suivante
VN:R_U [1.9.22_1171]
Note: 0.0/5 (0 votes)

Le caisson de basse

Le signal de basse :

Il peut parfois être intéressant, en audio mobile tout comme en hi-fi domestique, d’installer un caisson de basse pour épauler les autres HP. Pourquoi ?

    - les HP de voitures sont souvent de petit diamètre, sans caisse de résonance adaptée, et ne peuvent pas toujours prétendre faire des basses à un niveau correct.

 

    - le moteur et le roulement de la voiture génèrent pas mal de basses que les HP ne parviennent pas à dépasser.

Conséquence: si un manque de basse se fait sentir, il est donc nécessaire d’installer dans son coffre un caisson de basse.

Et pour attaquer le caisson de basse, il est nécessaire de lui fournir un signal de basse.
Il est également nécessaire parfois de supprimer le signal de basse des HP afin de ne pas les faire saturer, à haut volume.
Ceci explique donc la présence de nombreux réglages sur les amplificateurs audio mobiles.
En effet, avec leurs filtres intégrés, ils peuvent supprimer le signal de basse des HP, et n’envoyer au caisson que les basses.

Il est cependant plus efficace de trouver ces réglages au sein de son autoradio.
En effet, le filtrage du son se fera alors directement en numérique avant les étages de conversion.
De plus, les réglages seront facilement accessibles depuis le poste de conduite.
Enfin, cela permettra de “bypasser” tous les filtres des amplificateurs de puissance.

 

Comment brancher un caisson de basse sur une installation de série ?

L’ajout d’un caisson de basse nécessite également l’ajout d’un amplificateur externe.
Or, comme il s’agit d’une installation de série, il est peu probable de trouver derrière le tableau de bord la connectique adéquate, ainsi que le réglage de “bass management” dans les menus de réglages (“setup”) de l’autoradio.

Le principe va consister à récupérer le signal audio à partir du signal amplifié des HP arrière.
On branchera sur les HP un « transformateur de niveau », chargé de récupérer le signal amplifié (sans pour autant empêcher le fonctionnement des HP), de le vider de sa puissance et de faire transiter le signal audio à travers deux sorties RCA.

Ainsi, on peut alors attaquer de manière traditionnelle un amplificateur externe.
Cet amplificateur externe recevra l’intégralité du signal (des basses aux aigus). Il faudra alors jouer sur ses réglages afin de créer un signal de basse acceptable pour le subwoofer.

Il est ainsi possible, pour une somme modique (dans les 300€), d’ajouter un caisson de basse à l’installation audio de série de sa voiture.

Voici une image d’un transformateur de niveau :
Image

D’un coté, on se relie sur la sortie amplifiée de l’autoradio ou de l’amplificateur (câbles bleus clairs). Ce branchement peut donc se faire au niveau des HP arrière.
De l’autre, le son ressort en RCA, permettant d’y brancher un amplificateur.

 

Le “car” cinema

Et le Home Cinéma en voiture ?

Il existe actuellement des autoradios qui intègrent directement un écran et un décodeur DD/DTS (généralement sur 4.1 canaux).
C’est actuellement la solution la plus simple pour regarder un film dans sa voiture.

L’autoradio intègre une sortie vidéo composite afin de pouvoir attaquer d’autres écrans vidéo disposés dans la voiture (généralement dans les appuis-tête avant).

Il est également possible d’avoir du matériel en éléments séparés :

  • un lecteur DVD séparé
  • un décodeur/pré-amplificateur DD/DTS
  • un autoradio qui peut piloter le lecteur DVD et le pré-amplificateur
  • et bien sûr un ou plusieurs amplificateurs nécessaires à la restitution du son.

Le plus souvent, on utilisera une voix centrale dite “fantôme”.
Mais il existe de petits HP, sans grande prétention cela dit, à installer dans la console centrale.

 

Précédente Suivante
Tags: