Darbee DVP5000 Darblet test “Redux”

Comptes-Rendus, Tests et Bancs d'Essais — publié le 10 avril 2013
Précédente Suivante
VN:R_U [1.9.22_1171]
Note: 0.0/5 (0 votes)

Déballage et autopsie

Image

Le DVP5000 se présente comme un tout petit boîtier simple. La boite contient le stricte minimum, une notice simplifiée, une alimentation universelle, la télécommande et bien entendu le DVP5000.

Image

Le DVP5000 utilise une entrée HDMI, une sortie HDMI, un récepteur infrarouge, quelques touches pour la prise en main directe et une entrée IR bien pratique si loge le DVP5000 dans un emplacement non accessible aux codes infrarouge de la télécommande.

Image

Image

Image

La télécommande reprend les touches présentes en façade sur le DVP5000 et propose l’accès à d’autres fonctions comme le mode démo.

Image

La notice ne donne que les informations essentielles, mais nous verrons que le DVP5000 a une ergonomie si facile que la prise en main et la compréhension de la machine se fait presque instantanément.

L’aspect extérieur du DVP5000 ne paie pas de mine mais il ne faut pas s’y fier.
Bien que de conception simple avec une seule entrée et une seule sortie HDMI, le DVP5000 est construit avec une grande rigueur et utilise des chipsets très performants.
Le DVP5000 est construit autour d’un FPGA, d’un contrôleur ARM, d’un récepteur HDMI et d’un émetteur HDMI. Le tout piloté par des horloges dédiées.

Image

Le FPGA en question est primordial car il va contenir et mettre en œuvre les traitements complexe Darbee Vision. Il s’agit d’un ALTERA Cyclone IV. Ce FPGA très performant permet un développement simplifié ce qui a pour effet de réduire des coûts et les temps de développement. Ca consommation en courant est aussi réduite, c’est un élément important afin de réduire le risque de chauffe et les coûts d’intégration.
Le Cyclone IV est secondé par son horloge dédiée elle-même optimisée par un micro régulateur et des condensateurs CMS. Cette petite horloge utilise un oscillateur de très bonne qualité du même type que ceux que l’on peut trouver dans un Oppo BDP-103.

Image

Le contrôleur ARM est un NXP LPC1756. Il a pour fonction de contrôler les différents éléments du DVP5000. Il gère entre autre les interfaces.
Il utilise aussi sa propre horloge.

Image

Le récepteur HDMI Analog Devices ADV7612 s’occupe de l’entrée HDMI.
Il s’agit d’un excellent composant HDMI1.4a qui assure la compatibilité avec presque tous les formats existants.

Image

L’émetteur HDMI est un Analog Devices ADV7511 partenaire complémentaire de l’ADV7612.
Les deux ADV utilisent la même horloge.

Image

Très clairement si le DVP5000 semble tout petit il faut reconnaître qu’il embarque de la belle électronique de pointe et que sa construction est loin d’être bâclée.
Petit mais costaud ! Nous verrons par la suite que la taille n’est pas toujours importante.

Précédente Suivante
Tags: