Edito : Blu-ray défectueux, 1 an après, qu’en est-il ?

Edito : Blu-ray défectueux, 1 an après, qu’en est-il ?

Depuis un an maintenant, de nombreux consommateurs n’ont pu que constater des problèmes de lecture voir d’illisibilité avec certains de leurs disques Blu-ray. Il est temps de faire un premier bilan concernant ce dossier…

bddefectueuxl2-4751be01

137746

 

 

 Par Xav83

C’était prévisible, le phénomène n’est pas resté cantonné à la liste publiée par QOL à l’époque dans un communiqué de presse. En ce qui concerne les autres presseurs, peu de titres voir pas du tout ont étés signalés. Citons pour mon cas par exemple « Splice », illisibles,  et « Les Lyonnais » présences d’erreurs, pressés par MPO.

Pour en revenir au presseur QOL la liste est plus importante et s’allonge régulièrement, parfois même avec des titres relativement récents. Citons par exemple « Prisoners » M6,  sorti en 2014 ou par exemple « Conversation Secrète » Pathé sorti fin 2013.

Toujours les mêmes phénomènes : soit une illisibilité totale  du disque ou alors à un (où des) moment(s) donné(s) des problèmes de freezes aléatoires, avec parfois la nécessité de passer complètement le chapitre impacté.

Selon moi, là ou c’est plus gênant, c’est que dans ces problème il y a des disques défectueux, on le sait, dont on ignore comment ils se dégradent et à quel moment cela commence, le tout combiné à l’habileté du matériel de lecture à déjouer les erreurs sur ces disques, paramètres combinés à la sensibilité de l’élément de lecture et son niveau d’usure.

Il est  vrai que parfois, certains des titres “problématiques” peuvent passer parfaitement sur des matériels assez récents (type PS4) alors que sur d’autres matériels pour un même disque, on constatera des freezes ou une illisibilité totale, ce qui contribue à jeter encore plus de trouble.Certaines personnes pourraient, par exemple, penser être en présence d’un disque « non défectueux » alors que le disque est en cours de dégradation mais reste encore lisible sur certains matériels… mais pour combien de temps ?

C’est pourquoi un drive informatique combiné au logiciel VSO Inspector (configuré en scan de surface) n’est pas de trop pour statuer sur l’état d’un disque, ou du moins avoir une idée.

Il est noté que la société QOL n’existe plus mais a été reprise par le presseur Vosgien KDG puis sous une autre entité de Media Industry. Les échanges de titres ne se font que sur stocks par Media Logistique (une entité de Media Industry).

Un partenariat a été établi avec Sonopress/Arvato pour le pressage des futurs blu-ray >>> http://2dtxh.r.ah.d.sendibm4.com/1c0evyvbpzf.html (merci au forumeur karimdauphins).

« Stocks  pour les échanges » amène aux  interrogations suivantes :

  • Quelle date de pressage pour ceux-ci ?
  • Est-ce que ces titres d’échanges seront durables dans le temps ?
  • Qui dit stocks dit limites donc ruptures probables

J’ai pu expérimenter récemment la « rupture » de stock,  avec trois titres dont on m’a dit que malheureusement ils n’étaient plus disponibles.

Sur la durabilité dans le temps, il est encore un peu tôt pour se faire véritablement une idée, toujours est-il que récemment j’ai pu observer un phénomène inquiétant, visible sur les disques d’échange de « SIN CITY » (Wild Side) reçus il y a environ 1 an, où le centre de chaque disque prend l’emprunte du support (les griffes)… Exactement comme avec deux autres titres que je possède, « Coup de Cœur » (Pathé)  et Conversation Secrète (Pathé), ce dernier rentrant également dans la catégorie « des titres qui ne sont plus disponibles à l’échange »…

Un des disques d’échanges de Sin City.

Un des disques d’échanges de Sin City.

Coup de Cœur » (sous un éclairage normal)

Coup de Cœur » (sous un éclairage normal)

« Conversation Secrète » sous un éclairage ‘puissant’ type flash led d’un Smartphone, on, constate d’étrange taches jaunes.

« Conversation Secrète » sous un éclairage ‘puissant’ type flash led d’un Smartphone, on, constate d’étrange taches jaunes.

Exemple du scan de « Prisoners » (M6) qui contient des secteurs « défectueux »

Exemple du scan de « Prisoners » (M6) qui contient des secteurs « défectueux »

C’est pour ces raisons qu’il est nécessaire  de passer  par les éditeurs (dans la mesure du possible). Voir le premier post ici >>> http://www.homecinema-fr.com/forum/oe-blu-ray-dvd-et-programmes-3d/blu-ray-defectueux-bdrot-resingate-la-resine-m-a-tuer-t30057866.html

Ce qui est déjà potentiellement possible avec certains tels que Pathé, Gaumont ou Wild Side.
Retrouvez la liste des disques touchés ainsi que les contacts pour faire échanger vos disques dans le topic dédié du forum.

pochettes

Devant :

  • le nombre de signalement sur différents forums de titres défectueux,
  • le nombre de titres (vertigineux) qu’il me reste à tester/visionner,
  • face à l’inquiétude  concernant la «fiabilité dans le temps »  des titres déjà échangés.

J’ai jugé bon de déposer le domaine bluraydefectueux.com  qui serait présenté sous forme d’un forum et/ou d’un blog, et qui aurait pour but de référencer les différents titres blu-ray défectueux et accessoirement DVD, et voire UltraHD s’il y en a… Mais aussi de donner des procédures et des moyens  de reconnaissance et d’échanges de titres défectueux (notamment par le retour des différents intervenants sur le forum, si forum il y a), de partager les différents tests que les différents intervenants feraient et surtout de donner de la visibilité au problème qui, au goût de nombreuses personnes touchées, n’est pas suffisante malgré l’appui des différents forums et presse spécialisés sur ce phénomène.

Avant la mise en place « réelle » du site vous trouverez une enquête sur bluraydefectueux.com afin d’obtenir une tendance sur ce que les participants désirent. Vous pouvez répondre à cette enquête, aucune information personnelle n’est demandée, uniquement un pseudo. Vous avez également la possibilité de m’envoyer un message personnel (pour divers raisons) et de vous inscrire à une Newsletter qui informera de l’avancée ainsi que la publication des tendances.

Xav83

Partager :