[EP.V] – Chapitre I – Une histoire de médium – (2ème partie)

Haute-Fidélité — publié le 23 juin 2013
Précédente Suivante
VN:R_U [1.9.22_1171]
Note: 0.0/5 (0 votes)

J’allais oublier, tous les dômes ne sont pas à radiation directe. Ajoutes une chambre de compression devant, un pavillon, adaptes l’ensemble à l’impédance acoustique du local d’écoute, tu obtiens un transducteur de qualité à très haut rendement.
Les haut parleurs à compression médium-aigu peuvent émettre des fronts d’ondes à partir de dômes de grands diamètres, de 1,5 à 4 pouces, avec une réponse étendue vers les hautes fréquences. Le pavillon améliore le rendement en assurant l’adaptation du système à l’impédance de charge du le local d’écoute. C’est tout bénef …

Igor : Tu penses à la mythique JBL ”Everest” DD66000 ? Elle utilise du béryllium je crois.
Jacques : Tu as raison.

Image JBL Project Everest DD 66000

Pour marquer la célébration son soixantième anniversaire,la firme américaine JBL a offert une descendance de son enceinte Everest DD55000 de 1985.

La Project Everest DD66000 est une deux voies ”augmentées” qui associe deux woofers 1501AL entre 30 et 700 Hz, un d’entre eux est limité à 150 Hz. Le volume de charge en bass-reflex comprend deux évents de 100mm ”calés” sur une fréquence de 34 Hz. Image

Image

Dans le médium, de 700 Hz à 20 kHz, le 476 Be associe un dôme en béryllium, de 50 microns d’épaisseur et 100 mm de diamètre, à une chambre de compression. Les complexes pièces de phase en zinc chargent, par une embouchure de 38 mm, un grand pavillon bi-radial en ”sonoglass” injecté à très haute pression. Cete configuration lui confère des caractéristiques exceptionnelles. Sa réponse en fréquence atteint 20 kHz avec un rendement de 110 dB/W/m.

Image

JBL lui a joint un super-tweeter, la chambre de compression 045Be, pour obtenir une réponse ultra-sonore, au dessus de 20 kHz. La membrane de 25 mm, en béryllium pour la cohérence, ne pèse que 0,1 g.
Henri-Pierre Penel concluait dans le numéro de Juillet/Août 2007 de la revue Prestige Audio-vidéo : « Les Everest DD66000 font partie des produits d’exception qui jalonnent l’expérience de JBL. Certes, pour qu’elles puissent s’exprimer pleinement, il leur faudra un environnement également d’exception tant au niveau de l’électronique mandatée pour les piloter que de l’auditorium chargé de les héberger. Si le contexte leur est favorable, elles sauront alors rendre avec générosité l’amour qu’on leur apporte en restituant avec une infinie justesse toutes les ambiances acoustiques, des plus extrêmes aux plus intimes. En effet, malgré leurs mensurations imposantes, les Everest DD66000 ne se complaisent pas uniquement dans la démesure. Elles savent aussi traiter avec une incroyable douceur les timbres de voix les plus tendres et chaleureux. La dernière-née de JBL est l’un de ces maillons qui écrivent l’histoire de la haute-fidélité et qui risque fort de devenir une référence indétrônable pour un bon nombre d’années. »

Photo : DR

Précédente Suivante