[EP.VI] Chapitre I – Le médium Yamaha – (3ème partie)

Haute-Fidélité — publié le 23 juin 2013
Précédente Suivante
VN:R_U [1.9.22_1171]
Note: 0.0/5 (0 votes)

La NS 1000 M n’est ni particulièrement économique, ni facile à se procurer, elles sont vendues appairées droite et gauche.
Yamaha les fabrique avec un soin tout particulier, peut-être vous faudra-t-il attendre un peu ! »
Au moins tu as su patienter!
Igor : Pour a bonne cause ! Le dôme a bien ”vieilli”.
Jacques : Audio-Référence a rapidement su choisir et optimiser, mieux que quiconque, en associant cet exceptionnel haut-parleur au meilleur aigu de l’époque.

En 1977 cette société française présentait son modèle LA 611,Image conçu autour du médium Yamaha, mais aussi du tweeter à Ruban Decca Kelly Image

et de six grave-médiums Audax chargés par une ligne acoustique quart d’onde. Le tout avait comme but une optimisation de la réponse transitoire de l’ensemble sur une très large bande passante.
Le n°9 (n°288 RdS) de la Nouvelle Revue du Son testait le LA 611 :

« L’ensemble Audio Référence LA611 est constitué d’un caisson grave (disposé ainsi que la photo ci-dessus vous le montre clairement) et d’une tête médium aigu.
Le caisson grave renferme six haut-parleurs graves de 13 cm de diamètre chargés par une ligne acoustique repliée, dont l’embouchure est visible sur la photo. Image

On pourrait se poser , la question pourquoi six haut-parleurs graves de petit diamètre chargés par ce principe ?
Plusieurs réponses viennent à l’esprit :
Les haut-parleurs graves de petit diamètre ont un fonctionnement proche de celui du piston idéal (jusqu’à 1300/1400 Hz), leurs membranes sont légères et mises en mouvement par des ensembles magnétiques de grande puissance, d’où une réponse instantanée aux accélérations et décélérations optimales (particulièrement sensible sur les transitoires de forte puissance en surface totale de membrane six haut-parleurs graves de 13 cm correspondent à un haut-parleur unique de 31,4 cm de diamètre, la puissance électrique appliquée à chacun de ces transducteurs est la puissance totale divisée par six d’où une absence de risque de surcharge possible de chacun d’eux et une très grande puissance admissible théorique et pratique (6 X 35 W=210W) avec un minimum de distorsion, les membranes se déplaçant très peu.
La charge de ces six haut-parleurs par une ligne acoustique convenablement amortie et dont la formule d’expansion inversée a été soigneusement élaborée, assure une extension du registre dans l’extrême grave sans perte de niveau à des valeurs exceptionnelles. La sortie de la ligne acoustique est disposée sur le côté et non au raz du sol (ainsi que le cas se présente sur les enceintes IMF ou Cambridge disposant du même principe de charge).

Photo : DR

Précédente Suivante