[EP-VII] Chapitre II – Un soir chez Igor – (4ème partie)

Haute-Fidélité — publié le 23 juin 2013
Précédente Suivante
VN:R_U [1.9.22_1171]
Note: 0.0/5 (0 votes)
Finalement le jeu en vaut-il la chandelle ? Tel qu’il est, le système d’Igor est tellement aboutit les gains ne pourraient être que marginaux. Audibles, je n’en suis pas sûr; dans l’aigu peut être.

    * * *

Le lendemain, appel téléphonique d’Igor :

Igor : Heureux de ta visite hier, la séance a été passionnante. Merci pour les deux “perles” sonores Rokia Traoré et Peter Cincotti.
Jacques : Je n’allais pas te proposer de la musique classique, du chant grégorien !
Igor : Content aussi que le médium béryllium Yamaha te semble toujours aussi en avance en réponse transitoire et qu’il te donne des idées. Nul doute, on peut utiliser autrement ce haut-parleur. Tu le dit justement, « c’est la conception qui compte »
Pour l’aigu, il y a parfois antinomie entre précision et spatialisation avec les tweeters multiples.

Jacques : Tout dépend de la disposition des tweeters, de la dispersion et du mode d’émission recherchés.
Igor : Je ne suis pas, comme toi, concepteur d’enceintes. J’aimerais entendre tes dipôles, j’apprécie les charges ouvertes (Martin Logan, Magnépan…).
J’ai fait partie pendant plusieurs années du staff d’écoute d’Audiotec présidé par Marcel Vaissaire. Je le considère comme l’égal de Joseph Léon ou de Georges Cabasse. A cette époque, j’ai longuement comparé des traitements de membranes, en particulier dans le médium. Finalement ma culture professionnelle est proche du haut-parleur et de sa mise au point. Nous avons bien des sujets passionnants a échanger…
Jacques : Je crois.
Igor : Je suis heureux aussi que tu apprécies mes prises de son.
Jacques : Autre bonne surprise, tes prises de son. Tu es bien dans la lignée d’André Charlin, un couple de micros, c’est tout, apparemment très simple et pourtant si compliqué à mettre en œuvre. En tous cas les voûtes sont bien palpables, un plaisir rare grâce à toi.
La chaîne est bouclée, du génie de l’artiste et de l’ingénieur du son à l’oreille de l’auditeur.
Précédente Suivante