[EP-VII] Chapitre II – Un soir chez Igor – (4ème partie)

Haute-Fidélité — publié le 23 juin 2013
Précédente Suivante
VN:R_U [1.9.22_1171]
Note: 0.0/5 (0 votes)

Parisien de naissance, j’ai quitté ma belle ville il y a bien longtemps pour devenir provincial. Si Paris intramuros a peu changé, pas les voies autoroutières autour ! Résultat, sans mon GPS, je me suis ”un peu” emmêlé les ”bretelles”. Finalement ce n’était pas si compliqué, deux fois à gauche, trois fois à droite après le centre commercial derrière le champ de course, … et une heure de retard. Mais aussi une heure de plus ”donnée” à Igor pour ranger son matériel ! Il rentrait tout juste de prise de son sous une ”voûte” provinciale.

Vingt et une heure en septembre, il fait nuit. Difficile de voir le détail, mais le pavillon bourgeois est agréable. J’aperçois Igor, de retour de prise de son, qui vide son monospace. « Bonjour Igor, heureux de te rencontrer enfin. » Il me montre la porte de sa maison : « Entres, je t’en prie. » Passé le seuil, l’accueil de madame est chaleureux. L’intérieur confirme la convivialité du lieu. Igor m’invite à passer, sur ma gauche, une ”robuste” porte de verre. Je découvre le studio, une pièce assez vaste mais pas trop (précisément vingt deux mètres carré pour deux mètres soixante sous plafond, soit 56m3). Meublé avec goût, une douce lumière bleutée, très reposante, propice au ”recueillement” et à l’écoute, règne. Le traitement acoustique des murs (29 m2 de revêtement alvéolaire Sémaphon-Absorb de 13mm) est rendu invisible par une toile d’ameublement légère.

Image

Mon attention est immédiatement attirée, sur ma gauche, par l’espace de travail d’Igor. Le matériel électronique et informatique, sobrement installé sur une table robuste et stable, mêle Pro, Hifi et Home Cinéma. Un magnifique écran plasma Pioneer de soixante pouces domine l’ensemble. Agréable et passionnant tout cela !

De chaque côté, les deux enceintes Yamaha NS1000x, en filtrage numérique (Filtre Actif BSS FDS-366 T omnidrive) et quadri-amplification active, paraissent neuves malgré leur âge. Les haut-parleurs médium et grave sont d’origine Yamaha (médium à dôme béryllium de trois pouces et grave 12 pouces en fibres de carbone moulées chargé par un volume clos de cent litres). Le tweeter béryllium Yamaha a été remplacé par un Focal Be à calotte hémisphérique inverse d’un pouce. Le ”strabisme convergent” de leurs façades, dirigées vers un point très en avant de la zone logique d’écoute, un canapé situé à l’autre extrémité de la pièce, sous une large baie vitrée, surprend. La société TMS a assuré les mesures, les réglages du filtre et déterminé l’emplacement des systèmes acoustiques.

Les transitions établies par TMS sont respectivement 100Hz – 6dB/octave, 400Hz – 24dB/octave et 3000 Herz – 24dB/octave.

Photo : DR

Précédente Suivante