[EP-VII] Chapitre II – Un soir chez Igor – (4ème partie)

Haute-Fidélité — publié le 23 juin 2013
Précédente Suivante
VN:R_U [1.9.22_1171]
Note: 0.0/5 (0 votes)

Le luxe de précautions pour l’optimisation de cette chaîne électro-acoustique est tel que le résultat ne peut qu’être intéressant. Seule question, le lecteur Blu-Ray et l’intégré multicanal Pioneer seront-ils à la hauteur du reste du système ?

La voix d’Igor me ramène aux réalités du moment : « Assieds-toi, je t’en prie. » La tasse de thé proposée par son épouse finit de me mettre en ”condition” pour une écoute agréable. Elle sort et ferme l’épaisse porte de verre.

Confortablement assis au fond du studio, je remarque la cheminée à ma gauche et une surprenante, en nombre, collection de disques Blu-Ray.

Igor : Les mesures réalisées par TMS, ont pris en compte le local. La cheminée, et même les tableaux. Le moindre objet a sa répercussion acoustique, j’ai du déplacer le tableau à ta droite pour régulariser la courbe de réponse du système.
Le store devant a baie vitrée s’est révélé indispensable pour éviter que le mur derrière toi ne soit trop réfléchissant.
Jacques : L’écoute devrait nous le démontrer.
Igor : Justement, as-tu apporté quelques disques ?
Jacques : Bien sûr, certains vont peut être t’intéresser. Je les utilise souvent pour la mise au point de mes systèmes. Les voix humaines, féminines ou masculines, et le piano me sont d’un grand secours, peu importe qu’il s’agisse de classique, de Jazz ou de variété, seule la qualité des artistes et de la prise de son compte. Je n’ai pas osé apporter de classique à un spécialiste de la ”capture” de voix sous les voûtes. Certains albums associent d’ailleurs voix et piano :

LOCA – Silvana Deluigi – INAK 9056 CD ;
Bowmboï – Rokia Traoré – Label Bleu Tâma ref LBLC 2594 LC 09743 ;
Femme Piano – Barbara – Philips Mercury 536532-2 PY 892 ;
Peter Cinicotti – Harmonia Mundi Jazz, ref Concord Records 479017.

Igor : Nous allons les écouter. De mon côté je te propose des prises de son de voix et de piano que j’ai réalisées. Peut-être des références, tu me diras ce que tu en penses.

Christus Rex, Chant Grégorien – Hervé Lamy – Jade éditeur CD 899 606-2 ;
Hildegarde von Bingen, O Noblissima Viriditas – Catherine Schroeder – Champeau éditeur CSM 0006 ;
Chopin, 21 Nocturnes, Berceuse – Pascal Amoyel – Caliope éditeur – CAL 9551.2 .

Le médium aigu rendu par le studio est exceptionnel grâce au béryllium et à l’optimisation à tous niveaux de la chaîne électroacoustique. Le sub Velodyne DD15 donne la troisième dimension, la profondeur, le réalisme ultime de la restitution. Je te propose un album remarquable pour son incursion vers l’infra-grave :

Igor Stravinski, Le Sacre du Printemps – Esa-Pekka Salonen, Los Angeles Philarmonic – Deutsche Grammophon – SACD ref 00289 477 6198 GISA.
Pour les autres écoutes, ce sera selon l’inspiration du moment …
Jacques : Idem pour moi, j’ai apporté d’autres albums. Laissons place à l’écoute, j’ai hâte.

Effectivement, dès la première minute, l’affaire est pliée, j’ai su … le système est parmi les meilleurs de mon Panthéon personnel. Si je me réfère à ma mémoire, il n’y a aucun doute, l’écoute de la Yamaha NS1000 Monitor, version ”passive”, n’est pas enterrée, mais sublimée sur la nouvelle version multi-amplifiée.

Précédente Suivante