[Ep.VIII] CR de l’installation d’Igor Kirkwood par TMS …

Haute-Fidélité — publié le 23 juin 2013
Précédente Suivante
VN:R_U [1.9.22_1171]
Note: 0.0/5 (0 votes)
1 – Courbes de réponse des HP avec égalisation physiotemporelle™

Image

2 – Courbes après filtrage

Image

Les fréquences de coupure retenues sont 400 Hz pour le grave/médium et 2600 Hz pour le médium/aigu. Les pentes (acoustique + électrique) sont du 4ème ordre de type Linkwitz-Riley, garantissant une réponse temporelle en fonction de la fréquence la plus plate possible, condition pour l’obtention d’un son neutre.

3 – Courbes de réponse in situ des enceintes après calibrage final

Le même processus est appliqué pour la deuxième enceinte.

Après une correction physiotemporelle™ totale de chaque enceinte et un calibrage en enveloppe globale au bruit rose, nous obtenons les courbes finales ci-après.

Image

Nota :
Les accidents résiduels montrés par la courbe globale en 1/3 d’octave sont en dehors de l’effet de fusion psychoacoustique (lié à la méthode d’égalisation physiotemporelle™ employée) et ne doivent donc en aucun cas être corrigés, n’étant pas perçus comme tel par notre audition.

4 – Réponses impulsionnelles des enceintes

Image

5 – mesure du retard de groupe dans le médium-aigu

Image

Cette mesure illustre un son neutre et naturel, en dehors des modes et des cultures d’écoutes.

6 – Rapidité d’écoulement de l’énergie

Image

Photo : DR

Précédente Suivante