Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités

Films (débats, critiques), personnalités (acteurs, réalisateurs), prochaines sorties, les salles, la presse spécialisée...

Message » 17 Nov 2011 14:58

Easy Money / critique blu-ray zone B
Image
Le film : Bien !

Easy Money s'inspire du roman à succès de l'auteur suédois Jens Lapidus, "L'argent facile", premier tome de la trilogie "Stockholm Noir". Avocat de renom avant tout, Lapidus a participé aux procès de célèbres criminels. C'est dans les tribunaux, en observant de près la pègre de Stockholm, qu'il a puisé l'inspiration nécessaire pour écrire ses romans, désormais bestsellers mondiaux. Bien que sensiblement différente du livre, la version cinématographique de Daniel Espinosa a énormément plu à l'écrivain, et devrait donc bénéficier de deux suites, correspondant aux deux derniers opus de la trilogie littéraire.

Le film d'Espinosa fonde son intrigue sur un phénomène relativement aussi récent que problématique en Suède : le développement du crime organisé. En effet, depuis quelques années, le pays souffre de la présence de différents gangs ou groupes mafieux. Violence, criminalité, trafic d'armes ou de drogues, sont autant de difficultés qui ne cessent d'augmenter en Suède.

Le film propose au spectateur une plongée avec le personnage principal dans ces milieux sans pitié.

Espinosa nous livre un film d'une rare froideur, noir dans un style réaliste un peu brut qui s'accorde bien avec le sujet. Cette immersion assez sauvage dans les bas-fonds de la capitale suédoise manque de suspens et présente quelques longueurs. Malgré ses lacunes il mérite une vision !

Les films nordiques sont en vogue, comme pour Morse (repris par Matt Reeves et son Laisse-moi entrer) ou pour Millénium (que David Fincher s'est employé à revisiter), un projet de remake américain de Easy Money se trouve déjà sur les rails, produit par Charles Roven (déjà à l'œuvre sur The Dark Knight de Christopher Nolan). A suivre ...............!

Fiche complète.............http://critiquesdefilms.over-blog.net/a ... 22304.html
Ma configuration HIFI: Transport OPPO 103D AUDIOCOM REFERENCE; NAIM DAC; YAMAHA A-S3000; enceintes TANNOY DC10T
Ma configuration Home Cinéma:........voir profil !!
vddan.
 
Messages: 11729
Inscription: 04 Mar 2004 15:28
Localisation: saone et loire
  • offline

Annonce

Message par Google » 17 Nov 2011 14:58

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 17 Nov 2011 17:50

Vu Twelve de Joël Schumacher en Blu-Ray

Image

Résumé : Des adolescents riches et désabusés, des fêtes sans joie, des parents absents, un peu de dope pour le grand frisson et parmi eux , White Mike, jeune dealer qui vient de quitter son école privée de l'Upper East Side à New York.. White Mike ne fume pas, ne boit pas, ne va pas dans les fêtes, sauf pour y vendre sa drogue.

J’avais complètement oublié que je l’avais vu hier soir, d’où mon absence de chronique matinale.
Twelve n’a qu’une qualité : il est très proche du bouquin de McDonell. C’est exactement ce que je voyais à la lecture. Le reste est pour le mieux insignifiant, pour le pire complètement à côté de la plaque. La voix-off (Kiefer Sutherland) plombe le film : elle commente, elle explique ce que la caméra de Schumacher aurait dû saisir. Pas de prise de risque, tout est plan-plan et seule la BO et les jolis people (issus de séries) maintiennent éveillé. Pas de tension, peu d’empathie pour les personnages, quelque chose de désincarné dont ne se sert même jamais le film. Y a pas de vie là-dedans…
Mon Wonderful Blog dédié au GOTY 2013 : http://www.gameblog.fr/blogs/thewonderfulblog/
sopor.
 
Messages: 11575
Inscription: 25 Déc 2002 20:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 17 Nov 2011 18:25

Je te rejoins tout à fait. Je pense d'ailleurs qu'au vu des avis écrits sur ce film, cela vaut la peine d'ouvrir un sujet, ne fût-ce que pour prévenir les éventuels candidats hésitants qu'ils peuvent allègrement passer leur chemin :mdr:

C'est là : viewtopic.php?f=62&t=29985131
Fabi.
Rédac' Chef HCFR l'Hebdo
Rédac' Chef HCFR l'Hebdo
 
Messages: 3382
Inscription: 21 Nov 2010 22:39
Localisation: Pays Noir
  • offline

Message » 17 Nov 2011 22:31

Image

Paprika

Difficile d'exprimer des sentiments sur ce manga complexe mais pour résumer j'ai adoré.

Il y a une idée originale toutes les 15 secondes et je suis très admiratif par le fait qu'une structure du récit en apparence chaotique arrive à faire émerger de la logique. La bande son est superbe. Le fait qu'on se perde dans les multiples niveaux des rêves et qu'on ne sache jamais si on est dans la réalité ou dans un rêve est voulu par le réalisateur. Donc il faut l'accepter, lâcher la bride et prendre son plaisir devant l'imaginaire développé par ce manga.

J'ai qd même noté qq facilités avec des scènes de destruction inspirées d'illustres prédécesseurs (Akira, princesse Mononoké, ...).

@+
Manu


J'avais fait cette 1ère critique après avoir vu le DVD. Je viens de me refaire à l'instant le BR (loc). Quel plaisir ! Paprika est vraiment une merveille. L'intelligence du scénario, la surprise constante qu'il suscite chez le spectateur, l'univers singulier de la psychothérapie, l'interpénétration du rêve et de la réalité avec toute sa richesse et sa symbolique visuelle, cette capacité constante à nous faire perdre pied en nous projetant dans l’irrationalité pour ensuite nous rattraper par quelques éléments de logique qui dévoilent peu à peu l'intrigue, la gestion du temps très particulière et la manière dont on le ressent, le traitement de la musique magnifiquement retranscrit par la piste PCM du bluray, tout cela fait de Paprika une expérience unique qui enflamme les neurones. Le cancer foudroyant qui a emporté Satoshi Kon a décidément laissé un grand vide derrière lui. Et même si son prochain film Dreaming machine verra bien le jour, on ne peut que pleurer la disparition d'un tel artiste.
Emmanuel Piat.
 
Messages: 9120
Inscription: 10 Oct 2000 1:00
Localisation: Besançon, FRANCE
  • offline

Message » 17 Nov 2011 22:58

+40000
L'Homme à la filmo qui tue.
Panasonic PT-AE900, Panasonic DMP Bd35, Imac i7 27", FreeboxHD optique, Ampli Onkyo tx-sr600e, 6.1 cabasse Xo, 2mètres de base Blu Ray : Je ne compte plus
lag@uffre.
 
Messages: 2863
Inscription: 04 Oct 2006 17:35
Localisation: Paris
  • offline

Message » 18 Nov 2011 13:46

Blitz / critique DVD zone 2
En partenariat avec Cinétrafic et Metropolitan Filmexport !

Image
Le film : Très bien !

En regardant London Boulevard / critique avant-première DVD zone 2 , il y a peu de temps du même auteur : Ken Bruen, j'attendais cette autre adaptation de son roman : BLITZ. C'est le quatrième volet d'une série consacrée à un flic nommé Brant (incarné par Jason Statham dans le film). Pour ce personnage, l'auteur irlandais Ken Bruen s'est inspiré d'un policier qu'il a connu lorsqu'il vivait à Brixton, un quartier de Londres.

Pour son deuxième film, Elliott Lester, nous donne une adaptation plutôt réussie, un scénario qui ménages ses effets et même parfois un peu trop outrés, servis par un casting friand de contre-emplois plutôt savoureux.

Un film noir, épicé par une violence un poil outré, un Statham et des seconds rôles avec du vécu, donne une série "B" musclée plutôt efficace, on ne s'ennuie pas un instant !!

Fiche complète..................http://critiquesdefilms.over-blog.net/a ... 34122.html
Ma configuration HIFI: Transport OPPO 103D AUDIOCOM REFERENCE; NAIM DAC; YAMAHA A-S3000; enceintes TANNOY DC10T
Ma configuration Home Cinéma:........voir profil !!
vddan.
 
Messages: 11729
Inscription: 04 Mar 2004 15:28
Localisation: saone et loire
  • offline

Un Moment dans la vie de Hank Skinner

Message » 18 Nov 2011 22:08

Parce que le documentaire n'est en rien un genre mineur et que celui-ci mériterait vraiment une sortie en salle...

takeshi29 a écrit:Le 08 novembre, la veille de l'exécution prévue de Hank Skinner, C+ diffusera le documentaire "Un moment dans la vie de Hank Skinner".

Mars 2010, Jordan Feldman accompagne Sandrine Ageorges au Texas durant la période cruciale des dernières semaines séparant son mari Hank Skinner de son exécution capitale prévue pour le 24.
"Embedded" comme on dit, dans cette situation hors du commun pour cette femme française mariée à un Américain, aux prises avec la justice de la plus grande démocratie du monde.
À ses côtés, nous assistons à son combat contre l'attente. Sans savoir, jour après jour, s’il y aura ou non un sursis.
Dans ce tunnel qui sépare la vie de la mort, tout s'accélère, la tension augmente, l'inquiétude grandit.
Ce film est avant tout le portrait d’une femme qui se bat pour arracher son mari à une mort programmée : Campagne publique avec les médias, campagne de soutien au Texas et à l'étranger - particulièrement en France, suivi juridique avec les avocats, soutien très fort d'anciens condamnés à mort innocentés aux US et d'une communauté abolitionniste locale, organisation des dernières visites, rencontre avec les filles de Hank et relations avec les autorités françaises...
Sandrine a tout laissé filmer. Quoiqu'il ait pu arriver, jusqu'au bout…

http://www.hankskinner.org/hs/hs.php?fr,denied

http://www.lemonde.fr/ameriques/video/2011/10/28/un-moment-dans-la-vie-de-hank-skinner_1595311_3222.html


Image

J'en remets une couche après l'avoir vu juste dans l'espoir que cela donne envie à quelqu'un de s'y intéresser. Ce remarquable documentaire ne se contente pas d'être un plaidoyer contre la peine de mort, tant il n'insiste que très peu sur l'aspect technique des choses, allant même jusqu'à ne pas aborder l'affaire qui a mené Hank Skinner dans le couloir de la mort. Difficile de dire quels étaient les intentions de départ du réalisateur mais toujours est-il qu'il accouche finalement d'une magnifique histoire d'amour doublée du portrait tellement émouvant d'une Femme avec un grand f, dont le courage donne foi en la vie.

Note : 8/10
"C'est au-dedans de soi qu'il faut regarder le dehors" (Victor Hugo)
takeshi29.
 
Messages: 2482
Inscription: 11 Juin 2009 1:50
Localisation: Bout du monde (si si c'est vrai !!)
  • offline

Message » 18 Nov 2011 22:22

J'aimerais tellement le voir! Il est absolument introuvable :(
J'attends son passage télé en Belgique avec impatience.
Fabi.
Rédac' Chef HCFR l'Hebdo
Rédac' Chef HCFR l'Hebdo
 
Messages: 3382
Inscription: 21 Nov 2010 22:39
Localisation: Pays Noir
  • offline

Un Moment dans la vie de Hank Skinner

Message » 18 Nov 2011 22:52

Tu ne le regretteras pas, promis. Voilà un film qui (lui au moins :wink: ) aurait toute sa place dans ton sujet sur les "films de gonzesse" tant c'est un superbe portrait de femme en même temps qu'une histoire d'amour déchirante.
"C'est au-dedans de soi qu'il faut regarder le dehors" (Victor Hugo)
takeshi29.
 
Messages: 2482
Inscription: 11 Juin 2009 1:50
Localisation: Bout du monde (si si c'est vrai !!)
  • offline

Message » 18 Nov 2011 22:55

S'il me plaît autant qu'à toi, il y figurera dès que je l'aurai vu, c'est clair!
Fabi.
Rédac' Chef HCFR l'Hebdo
Rédac' Chef HCFR l'Hebdo
 
Messages: 3382
Inscription: 21 Nov 2010 22:39
Localisation: Pays Noir
  • offline

Message » 19 Nov 2011 11:12

Seul au monde : TF1 HD

Un robinson crusoé moderne à la gloire de FedEx, mais finalement plaisant. :wink:

14/20
la violence est le dernier refuge de l'incompétence
Si ce message contient ne serait ce qu'un embryon de discussion possible ou un argument susceptible d’être débattu, et qui pourrait être à l'origine d'un échange cordial, merci de le signaler
Salvor Hardin.
 
Messages: 23611
Inscription: 27 Oct 2004 10:21
Localisation: A droite en sortant du frigo...
  • offline

Message » 19 Nov 2011 11:22

Bien aimé également, même si la partie solitaire intervient finalement assez tard dans le film.
Je regrette également que le film fasse totalement l'impasse sur le manque sexuel que le Robinson a dû ressentir. Je ne demandais évidemment pas une scène explicite mais juste une allusion.
Après la Haute Définition, bientôt la Haute Animation ! Merci Cameron et Jackson !
Fafa.
Administrateur suppléant Asso
Administrateur suppléant Asso
 
Messages: 65740
Inscription: 14 Aoû 2003 8:50
Localisation: 77 et Ô Touuuulouuuse

Message » 19 Nov 2011 11:51

Fafa a écrit:Bien aimé également, même si la partie solitaire intervient finalement assez tard dans le film.
Je regrette également que le film fasse totalement l'impasse sur le manque sexuel que le Robinson a dû ressentir. Je ne demandais évidemment pas une scène explicite mais juste une allusion.

:lol: Heu comment crois-tu qu'il a creuvé son ballon?? :lol: Heu ok, c'est très mauvais, je suis déjà parti!!
MastaBYD86
TV47PFL7403H+ C+ CSat HD via Cube(HDMI)+Xbox360 HD-DVD(YUV)+PS3(HDMI)+)+Wii
.. les hiboux ne sont pas ce que l'on pense..
MastaBYD86.
 
Messages: 3561
Inscription: 27 Aoû 2006 0:37
Localisation: Pictave
  • offline

Message » 19 Nov 2011 11:53

Fafa a écrit:Je regrette également que le film fasse totalement l'impasse sur le manque sexuel que le Robinson a dû ressentir. Je ne demandais évidemment pas une scène explicite mais juste une allusion.


Mais elle y est !
Pourquoi le pauvre ballon (M. Wilson) se tire à la première occasion d'après toi ?
Lisez nos tests sur HD Fever !
jacko.
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 26447
Inscription: 12 Juin 2002 11:45
Localisation: Antibes

Message » 19 Nov 2011 11:54

MastaBYD86 a écrit:
Fafa a écrit:Bien aimé également, même si la partie solitaire intervient finalement assez tard dans le film.
Je regrette également que le film fasse totalement l'impasse sur le manque sexuel que le Robinson a dû ressentir. Je ne demandais évidemment pas une scène explicite mais juste une allusion.

:lol: Heu comment crois-tu qu'il a creuvé son ballon?? :lol: Heu ok, c'est très mauvais, je suis déjà parti!!




:mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr:

Même idée en même temps :lol:

Tu reste mon ami ! Car moi je la trouve excellente !
Lisez nos tests sur HD Fever !
jacko.
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 26447
Inscription: 12 Juin 2002 11:45
Localisation: Antibes


Retourner vers 7ème Art

 
  • Articles en relation
    Dernier message