Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Toutes les solutions de traitement du signal : différentes méthodes, matériel et logiciel, mise en œuvre...

FDA et multiamplification/filtrage actif

Message » 29 Oct 2016 9:56

elpadre a écrit:Doit-on conclure qu'il est sans intérêt de faire de la bi-amplification active si l'on ne supprime pas les filtres passifs des enceintes ?

Supprimer les filtres des enceintes semble pour moi une opération difficile : comment faire sans détériorer l'enceinte ?


L'intérêt est plus faible, mais d'un autre côté passer en bi-amplification active n'est pas, à mon avis, systématiquement intéressant - tout dépends de la qualité des filtres passifs.
Supprimer les filtres des enceintes peut être difficile, tout dépends de l'enceinte... Sur les miennes je n'ai eu qu'à dévisser les filtres, mais j'ai également du percer le support des borniers pour en rajouter deux.
pslapa
 
Messages: 145
Inscription: 05 Oct 2013 19:06
  • offline

Annonce

Message par Google » 29 Oct 2016 9:56

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 29 Oct 2016 14:40

L'intérêt de la multi-amplification passive ne se limite pas à une meilleure affectation de la puissance et des qualités propres de chaque ampli aux diverses voies.

Je ne suis pas spécialiste en électricité, mais il me semble qu'il y a aussi le gros avantage de proposer à chaque ampli une charge beaucoup plus simple et facile à piloter, c'est à dire un filtre plus élémentaire en série avec son haut-parleur. En mono-amplification l'ampli voit un réseaux de filtres+Hp montés en parallèle. Il faut des ampli beaucoup plus costauds pour faire marcher tout ce beau monde au pas. En séparant les circuits filtre+HP les un des autres, on supprime aussi toute rétroaction de force électromotrice des uns vers les autres.

Ceci étant dit, on retrouve aussi tous ces avantages en filtrage actif, si ce n'est qu'on va encore plus loin dans la simplification de la charge de l'ampli, puisqu'on ne laisse plus que le haut-parleur. Seules des histoires d'adaptation d'impédance électrique pourraient peut-être justifier l'emploi de composants passifs.

En filtrage par dsp, on n'est plus tributaire de composants de qualité pour ne pas dégrader le signal (j'en connais qui investissent plusieurs centaines d'euro juste pour une capa de filtrage !). De plus, non seulement on peut implémenter avec une facilité déconcertante les mêmes fonctions de filtrage et de correction qu'en passif, mais on peut aller beaucoup plus loin, notamment en réalisant un calage temporel très précis des diverses voies. Encore faut-il vouloir s'investir dans la réalisation de ces filtres... Le filtre passif de votre enceinte, malgré ses défauts, a l'avantage d'être déjà prêt à l'emploi.
hcchris
 
Messages: 18
Inscription: 09 Déc 2015 18:35
  • offline

Message » 29 Oct 2016 15:19

hcchris a écrit: Je ne suis pas spécialiste en électricité, mais il me semble qu'il y a aussi le gros avantage de proposer à chaque ampli une charge beaucoup plus simple et facile à piloter, c'est à dire un filtre plus élémentaire en série avec son haut-parleur. En mono-amplification l'ampli voit un réseaux de filtres+Hp montés en parallèle. Il faut des ampli beaucoup plus costauds pour faire marcher tout ce beau monde au pas. En séparant les circuits filtre+HP les un des autres, on supprime aussi toute rétroaction de force électromotrice des uns vers les autres.


Je ne suis pas spécialiste non plus, mais il semble que l'intérêt de la bi-amplification passive est source de beaucoup de débats.
pslapa
 
Messages: 145
Inscription: 05 Oct 2013 19:06
  • offline

Message » 29 Oct 2016 18:07

Bonsoir pslapa, je ne comprends pas ta remarque :wtf:

Je ne cherche pas à polémiquer. Nous sommes sur ce forum pour échanger nos expériences et nos arguments, techniques de préférence.

Certaines personnes s'interrogent sur l'intérêt des deux formes de multi-amplification, active et passive. J'essaie, avec des éléments objectifs, de dire qu'il y a déjà beaucoup à gagner, peut-être plus qu'on n'a l'air d'y croire, avec la multi-amplification passive, la multi-amplification active avec filtrage par dsp permettant évidemment d'aller plus loin encore.
hcchris
 
Messages: 18
Inscription: 09 Déc 2015 18:35
  • offline

Message » 29 Oct 2016 18:16

Désolé, je ne voulais pas polémiquer non plus. J'ai lu tout et son contraire sur la biamplification passive, donc je pensais qu'il était bon d'attirer l'attention sur le fait que c'est contesté avant que certains se lancent dans l'opération...

Si vous trouvez des références intéressantes sur le sujet je suis preneur!
pslapa
 
Messages: 145
Inscription: 05 Oct 2013 19:06
  • offline

Message » 29 Oct 2016 18:35

Ok, pas de problème.
Je n'ai pas forcément de référence en tête, mais si ça me revient, je tâcherai de partager.
Cordialement.
hcchris
 
Messages: 18
Inscription: 09 Déc 2015 18:35
  • offline

Message » 29 Oct 2016 18:37

Chris a raison.
En fait l'ampli (s'il est bon) n'est pas vraiment mis en défaut par un filtre passif, mais les filtres induisent bien des colorations et autres modifications du signal sonore qu'on va tenter d'atténuer.
En bref, un filtrage actif, qui plus est numérique, est la voie royale.
Samsara
 
Messages: 5271
Inscription: 20 Avr 2000 2:00
  • offline

Message » 29 Oct 2016 19:43

Bonjour,

post très intéressant.
pour ma part :

un nanodigi , 2 QLS QA 100 , le premier pour ma paire de dipoles 18" (le QA100 réglé entre 26 et 32 selon l'humeur ...), l'autre pour les larges bandes sans filtres et les tweeters qui ont chacun une simple capa comme filtre ( le QA100 sur réglé sur 16)
réglage du volume par le nano digi, avec un maxi égal au volume d'écoute "fort".

j'ai pas trouvé mieux depuis que j'ai installé les QA100. Je n'ai pas trop cherché non plus...
Paulkouhan
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 597
Inscription: 24 Déc 2004 17:54
Localisation: 94
  • offline

Message » 29 Oct 2016 20:20

bonjour hcchris,
pour ma part, je pense que ces retards ne sont pas très grave, car ils sont corrigés quand tu effectues les mesures sur impulsions pour aligner les centres émissifs des HP entre eux.
francis07
 
Messages: 14
Inscription: 28 Sep 2008 20:18
  • offline

Message » 29 Oct 2016 21:34

francis07 a écrit:bonjour hcchris,
pour ma part, je pense que ces retards ne sont pas très grave, car ils sont corrigés quand tu effectues les mesures sur impulsions pour aligner les centres émissifs des HP entre eux.

Bonsoir Francis,

Là où avec des amplis identiques l'alignement des centres émissifs des hp est en général suffisant, avec des ampli FDA différents il faut en plus aligner "les instants d'émission" des divers amplis. Evidemment on ne va pas faire un alignement des centres émissifs et un autre pour les amplis, mais un seul alignement de l'ensemble des trajets.

Si c'est bien ce que tu fais en fin de compte, alors on est d'accord. Autrement, pourrais-tu stp dire ce que tu entends par "tu effectues les mesures sur impulsions pour aligner les centres émissifs des HP entre eux".

D'ailleurs, les temps de trajet complets du signal peuvent comprendre d'autres éléments différentiateurs comme les temps de traitement des filtres. Dans la plupart des cas, dans un même dsp, ces temps de filtrage vont être identiques pour toutes les voies, mais pas obligatoirement. Par exemple en cas de filtrage FIR avec des longueurs et/ou fréquences d'échantillonnage différentes pour les diverses voies on aura aussi des temps de filtrage différents.
Dernière édition par hcchris le 29 Oct 2016 23:47, édité 1 fois.
hcchris
 
Messages: 18
Inscription: 09 Déc 2015 18:35
  • offline

Message » 29 Oct 2016 23:09

pslapa a écrit:Désolé, je ne voulais pas polémiquer non plus. J'ai lu tout et son contraire sur la biamplification passive, donc je pensais qu'il était bon d'attirer l'attention sur le fait que c'est contesté avant que certains se lancent dans l'opération...
Si vous trouvez des références intéressantes sur le sujet je suis preneur!

hello,
en fait ca dépend des enceintes, facile/difficile à driver. Sans doute lié à la courbe d'impédence, rdt, je ne sais...
Bref, j'ai un tete l'exemple donné par ThierryNK qui avait testé bi-amp passive sur des Klinger-Fabre (gros biblio) : inutile. En revanche, la bi-amp passive était utile sur une autre paire d'enceinte dont j'ai oublié le nom.
C'est du cas par cas. (même si je suis quasi sûr que n'importe quelle colonne, si elle a double bornier, c'est pas pour des prunes, et qu'elle bénéficiera d'une biamp.

Pour mon cas perso et re-donner l'idée de l'apport d'une bi-amp passive (et à fortiriori l'amp active) : on a une lisibilité, une modulation de bas en haut du spectre très nettement améliorée. Le grave ne fait jamais boomboom, il est "modulé", articulé.
De meme, comme qqun le disait plus haut, il y a surement un phénoméne de retro-action électroméca qui fait que la partie med-aigu devient plus lisible, comme si elle n'était plus "perturbé" par les accès de courant des boomers (là je théorise à 2balles bien sûr).

Donc je dirais que pour savoir si on a à gagner en passant à bi-amp passive ou active, on se choisit un morceau avec du boomboom et des voix, et si tout n'est pas lisible articulé à souhait, de bas en hau du spectre, c'est qu'on peut passer à la bi
Juste un avis type :ane: pour donner une idée :mdr:
Cdt
phile
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1276
Inscription: 12 Nov 2015 12:32
  • offline

Message » 30 Oct 2016 1:44

phile a écrit:
pslapa a écrit:Désolé, je ne voulais pas polémiquer non plus. J'ai lu tout et son contraire sur la biamplification passive, donc je pensais qu'il était bon d'attirer l'attention sur le fait que c'est contesté avant que certains se lancent dans l'opération...
Si vous trouvez des références intéressantes sur le sujet je suis preneur!

hello,
en fait ca dépend des enceintes, facile/difficile à driver. Sans doute lié à la courbe d'impédence, rdt, je ne sais...
Bref, j'ai un tete l'exemple donné par ThierryNK qui avait testé bi-amp passive sur des Klinger-Fabre (gros biblio) : inutile. En revanche, la bi-amp passive était utile sur une autre paire d'enceinte dont j'ai oublié le nom.
C'est du cas par cas. (même si je suis quasi sûr que n'importe quelle colonne, si elle a double bornier, c'est pas pour des prunes, et qu'elle bénéficiera d'une biamp.

Pour mon cas perso et re-donner l'idée de l'apport d'une bi-amp passive (et à fortiriori l'amp active) : on a une lisibilité, une modulation de bas en haut du spectre très nettement améliorée. Le grave ne fait jamais boomboom, il est "modulé", articulé.
De meme, comme qqun le disait plus haut, il y a surement un phénoméne de retro-action électroméca qui fait que la partie med-aigu devient plus lisible, comme si elle n'était plus "perturbé" par les accès de courant des boomers (là je théorise à 2balles bien sûr).

Donc je dirais que pour savoir si on a à gagner en passant à bi-amp passive ou active, on se choisit un morceau avec du boomboom et des voix, et si tout n'est pas lisible articulé à souhait, de bas en hau du spectre, c'est qu'on peut passer à la bi
Juste un avis type :ane: pour donner une idée :mdr:
Cdt


J'avais lu sur le forum de Harbeth, à titre d'exemple, le concepteur expliquer qu'ils mettaient des doubles borniers pour des raisons commerciales mais que cela ne servait à rien ! Possible effectivement que ce soit fonction des enceintes. Comme souvent, il faut tester...
pslapa
 
Messages: 145
Inscription: 05 Oct 2013 19:06
  • offline

Message » 30 Oct 2016 9:40

trompé de topic
goldsaint
 
Messages: 803
Inscription: 24 Mar 2010 8:59
Localisation: into the Void
  • offline

Message » 30 Oct 2016 18:49

bonjour hcchris,
la mise en phase par impulsion permet de corriger tous les retards( ampli, filtre, montage des HP sur l'enceinte), cette mesure est effectuée quand tu construis le filtre, quand tout est réglé, il ne faut plus rien changer, si tu ne connais pas, le site de Dominique Petoin explique tous cela très bien.
http://petoindominique.fr/php/phase.php
francis
francis07
 
Messages: 14
Inscription: 28 Sep 2008 20:18
  • offline

Message » 30 Oct 2016 19:34

Bonsoir Francis,
Je vois que nous parlons bien de la même chose.
Quant au site de Dominique Pétoin, je le connaissais, mais pas cette page là.
Cordialement.
hcchris
 
Messages: 18
Inscription: 09 Déc 2015 18:35
  • offline


Retourner vers Correction active et logiciels de mesure

 
  • Articles en relation
    Dernier message