Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités

Conseils, Guides et Tutos pour la correction acoustique passive

traitements acoustiques à base de "cylindres"

Message » 03 Aoû 2010 15:34

bonjour tt le monde,
en complément de traitements absorbants de type panneaux / "tableaux" pour les premières réflexions (latérales et plafond) ... je cherche à voir quelles solutions acoustiques pas trop encombrantes horizontalement pourraient entre intéressantes.
notamment pour le traitement des graves dans les 4 angles de ma pièce.
et aussi peut etre pour le traitement à certains endroits du mur du fond (derrière le point d'écoute).
l'idée serait de se diriger vers un produit de forme cylindrique, vertical, facile à poser / déplacer.

avez vous des produits à me recommander ?
ou bien des recettes pour concevoir cela en DIY ?

CAS 1 :
Les 1ers produits qui répondent au cahier des charges au niveau de la forme sont les produits Acusutica Applicata

> les "trappes acoustiques" DAAD de chez Acustica Applicata (Diffusion Absorption Acoustic Devices) :
http://www.acusticaapplicata.com/prodotti.php?lang=eng

avec 3 modèles principaux :

DaaD2 TM
Max diameter 22 cm
H. 110 cm
For resonances over 120 Hz
for early lateral and back reflections

DaaD3 TM
Max diameter 28 cm
H. 110 cm
For resonances over 70 Hz
for all kinds of early reflections

DaaD4 TM
Max diameter 39 cm
H . 110 cm
For resonances over 50 Hz
for early front reflections

voilà ce qui en ai dit pour le modèle DAAD4 sur le site du distributeur Francais :
http://www.tecsart.com/categories/trait ... aad-4.html

ces traitements acoustiques semblent préconisés par le constructeur d'enceintes AVALON ... ils doivent donc quand meme avoir une certaine efficacité / utilité ?

savez vous comment sont constistituées ces "trappes acoustiques" ?
votre avis ?
vos expériences ?

CAS 2 :
Les seconds produits qui répondent au cahier des charges au niveau de la forme sont de chez Vicoustic :

> Vari Bass :
cela semble etre un bass trap passif accordable ... de 40 / 50 à 100hz.
http://www.vicoustic.com/vn/Homecinema/ ... .asp?Id=78
extrait du descriptif : "the bass trap can be tuned between 50Hz and 100Hz by simply rotating its wooden top (which has a series of resonant pots) until the problem disappears. A scale is included to show the exact frequencies on which Vari Bass is acting."

votre avis ?

d'autres pistes ?

frisou
:wink:
Home Audio Selection
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 2567
Inscription: 05 Sep 2006 22:01
Localisation: 2 points d'écoutes sur le Sud-Ouest (périphérie TOULOUSE et BORDEAUX)
  • offline

Annonce

Message par Google » 03 Aoû 2010 15:34

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 05 Aoû 2010 0:45

Les DAAD sont dépourvus de rapport de labo et représentent un budjet de plus de 3000 € dans une piece d'écoute de 20 m² selon les recommandations du fabricant.

Les produits Vicoustic ne sont pas encore dispos, ils le seront à priori à la rentrée. Je ne connais pas de retour d'expérience sur ces produits.

Les tubes faits maison en quart d'onde peuvent fonctionner. Ils sont délicats à mettre en œuvre et prennent de la place. Il ne faut pas s'attendre à un résultat spectaculaire avec trois ou quatre tubes dans les coins.

Il s'agit de plusieurs options risquées... Il faut dans les trois cas pouvoir mesurer les résultats avant et après traitement.
ClementW
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 634
Inscription: 09 Mar 2007 10:23
Localisation: Ile de France

Message » 05 Aoû 2010 0:51

j'avais effectivement vu qu'il n' y a pas de rapports de mesures pour les DAAD ...
qqu'un sait nénamoins comment ils sont fichus ? histoire de mieux comprendre leur action ...

sinon, qqu'un a t il déjà essayé de faire l'équivalent de bass trap / bass corner , mais sous une forme cylindrique un peu comme les DAAD ?
Home Audio Selection
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 2567
Inscription: 05 Sep 2006 22:01
Localisation: 2 points d'écoutes sur le Sud-Ouest (périphérie TOULOUSE et BORDEAUX)
  • offline

Message » 05 Aoû 2010 9:14

Difficile de dire sur quel principe ils fonctionnent sans en démonter un. Il s'agit probablement d'une combinaison de membrane, de produit fibreux et de diffracteur cylindrique. Je ne pense pas qu'il s'agisse d'un Helmoltz. Mais avec le budjet pour des DAAD il y a peut être moyen de voir avec JPL ce qui serait AMHA moins risqué.
ClementW
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 634
Inscription: 09 Mar 2007 10:23
Localisation: Ile de France

Message » 05 Aoû 2010 11:03

ils fait des produits de ce type ?
je n'ai rien vu de tel sur le site RT60 ... :roll:

frisou
:wink:
Home Audio Selection
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 2567
Inscription: 05 Sep 2006 22:01
Localisation: 2 points d'écoutes sur le Sud-Ouest (périphérie TOULOUSE et BORDEAUX)
  • offline

Message » 05 Aoû 2010 12:04

il peut être utile de consulter le site de ASC Tubetraps qui est un peu plus complet http://www.tubetrap.com/
- Acustica Applicata fabriquait (fabrique encore ?) les Tubetraps destinés à l'Europe
- la méthode AQT http://www.acusticaapplicata.com/articoli/DaaD%20and%20AQT%20user%20manual.pdf est proche des tests MATT de ASC (qui a l'antériorité ?)
Les caractéristique pourraient être similaires.
Dernière édition par ohl le 05 Aoû 2010 12:06, édité 1 fois.
ohl
 
Messages: 1301
Inscription: 13 Aoû 2004 16:17

Message » 05 Aoû 2010 12:06

Moi, j'aime bien quand 2 et 2 font 4.
Alors, quand je lis:
une salle d'écoute traité avec des DAAD aura une acoustique mieux contrôlée, lisible, mais riche et libérée. Le grave sera plus articulé, puissant et profond, le médium plus précis et fluide, l'aigu plus transparent et léger... La scène sonore gagne en ampleur et en profondeur, chaque instrument est vivant, tangible, matérialisé.
c'est un peu comme pour le vin qui a de la cuisse. Je me méfie.

Il serait plus honnête de mesurer la réponse d'une pièce d'écoute quelconque (devant témoins) et de publier les courbes avec et sans le dispositif (surtout que c'est facile à faire).

Il semble qu'il ne s'agit rien de plus qu'une copie des célèbres tubetraps ASC. C'est un tube, formé par une coque cylindrique absorbante, couverte sur la moitié du périmètre par une membrane réfléchissante.
La colonne est placée dans un angle, la partie réfléchissante orientée vers le centre de la pièce. Les ondes dont la longueur est inférieure au diamètre (aiguës) sont réfléchies vers la pièce et dispersées selon le principe des surfaces convexes. Les ondes plus grandes sont diffractées vers l'angle du mur qui de trouve derrière, réfléchies et partiellement absorbées par le coté absorbant du cylindre.

J'en ai construit (d'ailleurs, je me demande bien ce que je n'ai pas construit dans ma vie)...
J'en ai même en stock que je peux céder à un bon prix:

Image

J'ai comparé le résultat avec d'authentiques Tubetraps.
Bof! ça marche mais pas mieux qu'un cornertrap Symphonia ou Venezzia, sauf que ça coûte nettement plus cher à construire.

Le Varibass me semble plus sérieux et intéressant. L'idée de faire un trap ajustable est originale et les courbes correspondent à ce qu'on peut attendre d'un tel dispositif.
Mais attention, ces courbes mesurées au tube à impédance, sont celle du produit seul. Ce n'est pas l'absorption du tube dans la pièce. La fréquence restera celle indiquée mais la quantité d'énergie absorbée est très faible. Il faut donc en mettre beaucoup pour que l'effet soit audible.
JPL
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2181
Inscription: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 05 Aoû 2010 12:10

Ah! la doc Daad indiquée par ohl est plus parlante. Je vais regarder ça...
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2181
Inscription: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 05 Aoû 2010 12:16

Je viens de voir les messages de OHL et JPL ... le message que j'étais en train de préparer ne sert plus à grand chose ;) Le voici quand même :

Tous les produits ne sont pas sur le site. Les produits les plus proches seraient des polys montés en angle avec une absorption spécifique montée derrière... c'est à vérifier avec JPL bien sûr.

Ça peut être plus esthétique que les DAAD – que je trouve un peu chargés à première vue – surtout si le placage du bois utilisé pour les polys est en accord avec le reste de la décoration de la pièce... je parle un peu dans le vide sans avoir vu de photos de ta pièce :-?

La doc DAAD (en anglais) contient quelques pistes. Il s'agit d'un produit similaire à un produit américain non distribué en France dont je ne me rappelle plus le nom... (voir les messages ci-dessus !! ) L'avantage du DAAD est de pouvoir varier l'acoustique en le tournant.

Si on veut traiter sérieusement une pièce avec des DAAD (fréquences stationnaires, interférences, premières reflexions) il faut à mon avis un budget très conséquent et être prêt à passer pas mal de temps à expérimenter.
ClementW
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 634
Inscription: 09 Mar 2007 10:23
Localisation: Ile de France

Message » 05 Aoû 2010 12:54

J'ai lu la doc Daad. Elle explique comment utiliser le logiciel de diagnostic qui montre que l'acoustique de vôtre pièce n'est pas bonne et que vous avez besoin d'acheter les tubes Daad. Accessoirement, il permet aussi de positionner les tubes. C'est pas mal fait.

Le test AQT est un test d'intelligibilité qui nécessite:
- un analyseur graphique avec une échelle de temps (s) en abscisse et l'amplitude (dB) en ordonnée.
- un CD avec un signal spécial.
- un sonomètre.

Principe (simplifié): Le signal du CD est une série de trains d'impulsions sinusoïdales avec un bref silence entre chaque train. La fréquence évolue et augmente à chaque train depuis 20Hz jusqu'à 2000Hz. L'écart d'amplitude entre le signal sinusoïdal et le silence est environ 50dB. La durée d'un silence est 66ms.
Si vous lisez le signal à la sortie du préampli ou que vous placez le micro près d'une enceinte, vous allez observer cet écart d'amplitude (50dB).
Si vous placez le micro au point d'écoute, l'écart sera réduit à 10dB, peut-être 5dB ou même moins.

Pourquoi l'écart d'amplitude diminue ?
Parce que si le son se prolonge pendant la brève extinction du signal (66ms), le silence n'a pas le temps d'apparaître. Du moins, pas complètement.

Pourquoi le son se prolonge?
1- à cause de la réverbération dans la pièce
2- à cause des résonances induites par les modes stationnaires.
3- parce qu'une réflexion décalée vient se loger dans la fenêtre de silence.
D'autres raisons, moins fréquentes, peuvent exister (bruit ambiant, flutter echo, distorsion...).

Le manuel dit que l'atténuation doit atteindre -20dB pour que l'intelligibilité soit acceptable.
Coté réverbération, -20dB en 66ms signifie un RT60 de 200ms. Je suis assez d'accord avec cette valeur qui s'impose dans un HC mais les hifistes qui veulent de l'ampleur et une pièce pas trop matte vont être déçus. De plus, pour obtenir un RT de 200ms dans les graves, il va falloir couvrir les murs avec des tubes Daad !
Même ordonnance pour atténuer les modes stationnaires.
C'est ce que disais, c'est pas mal fait.

Les test MAAT de ASC est très proche de AQT, avec la fréquence qui monte puis redescend ce qui permet d'observer les phénomènes différemment. (L'antériorité revient à ASC).

Un test d'intelligibilité standard tel le Speech Transmission Index (STI) ou le pourcentage d'Alcons donneraient des indications semblables mais moins fines et moins visuelles à l'écran. Le AQT semble être un bon test, je pense que je vais m'en servir.

Le reste du manuel (les 3/4) est un cours d'acoustique qui explique les modes stationnaires, les réflexions précoces la réverbération et quelques phénomènes psycho-acoustiques. Toujours bon à lire pour qui possède l'Anglais.

ClementW a écrit:
Si on veut traiter sérieusement une pièce avec des DAAD (fréquences stationnaires, interférences, premières reflexions) il faut à mon avis un budget très conséquent et être prêt à passer pas mal de temps à expérimenter.

Nous sommes bien du même avis.
JPL
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2181
Inscription: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 05 Aoû 2010 19:24

J'ai lu la doc aussi... en diagonale par moments... J'ai eu du boulot au studio... par ailleurs je trouve sympathique la démarche d'un italien qui prend le temps d'écrire un tel document de 66 pages en anglais.

Est-ce que le système AQT ne subdivise pas le spectre en plusieurs parties qui doivent être traitées différemment ? Le RT cible ne serait pas le même sur tout le spectre ?

Pourquoi l'auteur ne mentionne pas lui même de RT cible ? Pour ne pas faire peur aux clients ? Parce que le test AQT n'est pas totalement corrélé au temps de réverbération ?

Pourquoi au final aucune courbe d'absorption n'est donnée malgré le fait que l'auteur semble avoir des compétences en acoustique assez sérieuses ? Parce qu'un test de labo ne reflèterait pas les qualités du produit en environnement domestique ? ... ?

Je sais... je ferais mieux de relire tranquillement la doc... mais bon si quelqu'un a la gentillesse de me répondre.
ClementW
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 634
Inscription: 09 Mar 2007 10:23
Localisation: Ile de France

Message » 05 Aoû 2010 20:10

Pourquoi l'auteur ne mentionne pas lui même de RT cible ? Pour ne pas faire peur aux clients ? Parce que le test AQT n'est pas totalement corrélé au temps de réverbération ?

Le test n'est pas corrélé seulement au temps de réverbération. Une réflexion à 33ms (écart de distance 11m) peut totalement "boucher" un intervalle si la période est assez grande (20Hz?).
C'est pas très net quand même...

Il faudrait demander aux concepteurs du logiciel, initialement prévu pour les mesures en environnement bruyant (automobile):
A.Bellini, G.Cibelli, A.Farina (Université de Parme et ASK Automotive Industries).

Pourquoi au final aucune courbe d'absorption n'est donnée malgré le fait que l'auteur semble avoir des compétences en acoustique assez sérieuses ? Parce qu'un test de labo ne reflèterait pas les qualités du produit en environnement domestique ? ... ?

L'absorption absolue mesurée en chambre réverbérante ou au tube à impédance ne renseignera pas beaucoup l'utilisateur car il semble que le système fonctionne avec la pièce en utilisant les parois comme réflecteur.

La doc insiste sur le placement du tube dans la pièce, qui lui-même dépend de la position des enceintes et du point d'écoute (comme pour tout basstrap).
JPL
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2181
Inscription: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 05 Aoû 2010 21:49

Merci bien, je vais regarder çà de plus près, y compris le logiciel de mesure.

JPL a écrit:L'absorption absolue mesurée en chambre réverbérante ou au tube à impédance ne renseignera pas beaucoup l'utilisateur car il semble que le système fonctionne avec la pièce en utilisant les parois comme réflecteur.


Bien sûr.

Ça n'a pas empêché Eric Desart ou la BBC de faire des tests en chambre réverbérante avec des absorbeurs placés en angle. Ce n'est pas prévu par la norme, mais ça donne des indications intéressantes. Est-ce que Eric Desart ou les acousticiens de la BBC perdre leur temps à des mesures inutiles :-? Est-ce que RPG ne devrait pas publier de données pour ses Modex Corner ?
http://www.rpginc.com/products/modexcorner/modc_imp.htm (mesures au tube à impédance)
http://www.rpginc.com/products/modexcorner/modc_abs.htm (mesures en chambre réverbérante)

Même si l'efficacité des absorbeurs d'angle a été confirmée par la pratique, du fait des incertitudes des mesures en chambre réverbérante au dessous de 125 Hz les résultats pourraient être soumis à caution... je me répond à moi même ;)

il nous reste à demander à frisounette de casser sa tirelire et de publier les mesures avant/après ;)
ClementW
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 634
Inscription: 09 Mar 2007 10:23
Localisation: Ile de France

Message » 05 Aoû 2010 22:23

J'ai dû mal m'exprimer, car ce n'est pas tout à fait ce que j'ai voulu dire.
Je parlais uniquement des basstraps cylindriques (qui utilisent les parois à proximité immédiate variable).

Un système ouvert mais collé au mur (LNRD Auralex, Symphonia RT60, Realtrap) doit être mesuré en chambre réverbérante. On pose l'échantillon horizontalement au sol le long des murs. Avec un tube à impédance, on ne mesurerait que le matériau qui le constitue, à moins de créer un plénum clos derrière.

Un résonateur à membrane est un système clos (Modex RPG) qui peut être mesuré dans un grand tube à impédance.

Je ne vois pas où est indiqué "chambre réverbérante" dans la page du second lien. Les deux figures sont mesurées dans le tube de 6m de RPG, sauf la ligne noire sur le graphe du premier lien. Elle illustre l'absorption sous incidence aléatoire. On ne peut pas se tromper, c'est la seule qui commence à 125Hz, alors que les autres commencent à 60 ou 80Hz.
JPL
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2181
Inscription: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 05 Aoû 2010 23:14

Désolé, je ne voulais pas apporter plus de confusion à tout çà...
JPL a écrit:Je parlais uniquement des basstraps cylindriques (qui utilisent les parois à proximité immédiate variable).
C'est à dire qui peuvent être disposés à une distance variable de la paroi ? La documentation des DAAD ne stipule pas une fréquence de coupure différente en fonction de l'éloignement. Il me semble qu'il est logiquement question d'une efficacité maximale dans les coins et le long des murs sur des pics de pression. La fréquence de coupure dans le grave dépend selon la documentation de la taille des différents modèles. (il faut vraiment que je la relise :-? )

JPL a écrit:Je ne vois pas où est indiqué "chambre réverbérante" dans la page du second lien
Sur cette page :
http://www.rpginc.com/products/modexcorner/ il est mentionné :

"Random Incidence absorption coefficient testing has been standardized by ASTM using the C423 reverberation room method. The frequency range is 125 Hz to 4,000 Hz. "

Par rapport au nombre d'éléments dans une pièce d'écoute domestique, même si l'importateur se permet de mentionner 6 à 8 éléments pour une pièce de 20 m2 (sur quelle base ?), d'après la galerie de photos du fabricant en pratique on en utilise beaucoup plus. Ce qui est très logique... mais coûteux : on est plutôt sur une quinzaine d'éléments pour un budget de 7000 / 8000 € :o Why not ?

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

J'aime bien les photos ;) Je peux les enlever si ca vous semble trop alourdir la page.
ClementW
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 634
Inscription: 09 Mar 2007 10:23
Localisation: Ile de France


Retourner vers Correction Acoustique Passive

 
  • Articles en relation
    Dernier message