Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Tout sujet traitant d'acoustique et ne relevant pas strictement du traitement de la pièce d'écoute ou de la correction du signal.

Mesurer sa pièce pour les Nuls

Message » 17 Juil 2013 12:13

Bonjour à tous

Après moult lectures et expérimentations je souhaite procéder à une série de prises de mesures dans ma pièce d'écoute actuelle (pièce de vie non traitée et à l'acoustique pas terrible du tout) afin d'en déterminer certaines caractéristiques, et notamment les modes propres.

Le protocole que j'envisage est basé sur une suggestion de JPL sur le sujet dédié aux ondes stationnaires/mode propre du forum cinetips, qui aboutit à (je cite JPL):

Il faut tracer un réseau de lignes imaginaires dans la pièce, sur les 3 axes et mesurer la réponse en fréquence à chaque intersection.
On calcule d’abord la fréquence de coupure de la pièce. Ce sera par exemple 286Hz. La longueur d’onde à cette fréquence est 1,20m et le quart fait 30cm.
On trace une ligne imaginaire dans l’axe longitudinal de la pièce à 60cm du sol. Puis d’autres lignes parallèles de part et d’autre tous les 30cm. On fait la même chose dans le sens transversal et on obtient une grille. Puis on reproduit cette grille dans le sens vertical en montant de 30cm à chaque fois pour constituer un maillage dans l’espace.

Ensuite on effectue une série d’environ 8 mesures par ligne, regroupées sur un même graphe pour comparer les écarts. Il faut tracer un graphe par ligne X et Y pour chaque couche. La mesure s’étend de 20Hz jusqu’à la fréquence de coupure en balayage continu ou par 1/24e d’octave. L’enceinte est placée au plus près d’un coin de la pièce. On dispose ainsi d’une représentation complète et fiable des zones de pression pour chaque fréquence.

On peut limiter le nombre de mesures à la zone d’écoute et à quelques points stratégiques.
La zone d’écoute, c’est le maillage contenu dans le parallélépipède qui englobe les fauteuils en débordant de 90cm sur les 4 cotés et de 60cm en vertical. Les points stratégiques sont les coins, les arêtes et le milieu des parois.


Pour la partie théorique des calculs pour ma pièce:
- Dimensions = 6.75 x 4.58 x 2.43
- Surface = 30.9 m carrés
- Volume = 75 m cubes
- T60 réverb cible (RT60 pour la lecture) = 0.5s

> F Schroeder (= F coupure) = 2000 x RacineCarré(RT60 / (1000 x Volume) = 163 Hz
> 1/4 de longueur d'onde de Fs = 53cm

Modes propres théoriques de la pièce:
Image

Avec donc a priori les zones problématiques aux alentours de:
> 27.5 Hz pour le 1.0.0
> 37.5 Hz pour le 0.1.0
> entre 70 et 80 Hz avec plusieurs modes qui sont très proches (0.0.1 // 0.2.0 // 1.0.1 // 3.0.0 etc.)


Partant de celà je vais donc faire un maillage 3D de ma zone d'écoute, à savoir notre canapé 2 places situés grosso modo au milieu de notre salon:
Image

En 3 dimensions:
- dans le sens de la longeur de la pièce, 5 "lignes de mesures" référencées de 1 à 5
- dans le sens de la largeur de la pièce, 6 "lignes de mesures" référencées de A à F
- dans le sens de la hauteur, 3 "lignes de mesures" référencées I, II et III, situées à 60cm, 1m15 et 1m70 du sol

Au final j'ai donc 5x6x3 = 90 points de mesures et autant de graphes SPL//fréquence:
> IA1
> IA2
> IA3
> IA4
> IA5
> IB1
> ...

J'utiliserai pour la prise de mesures mon caisson de basses (SVS PB12-NSD) relié à un ampli HC (Denon X4000) sur lequel je désactiverai tous les traitements type Audyssey. Je monterai la fréquence de coupure de l'enceinte droite à 200 Hz et j'éteindrai cette dernière (c'est un enceinte amplifiée) afin que la totalité du signal soit transmise au caisson.
Les signaux seront des sweeps de 15 à 200Hz, répétés 4 fois et moyennés, émis par REW et captés de même par l'intermédiaire d'un micro Behringer ECM8000 et une carte son M-Audio FastTrack.

L'objectif de cette démarche (un peu fastidieuse :lol: ): pouvoir identifier les ondes stationnaires ! En effet selon JPL toujours elles se visualisent sur un graphes SPL en fonction de la fréquence par:

La bosse/creux d'une onde stationnaire est la seule dont la fréquence ne change pas alors que l’amplitude varie avec la distance.


Lire notamment pour comprendre ce point le post de JPL vers le début de la 3ème page du sujet ad hoc cité plus haut.


Bref au final j'espère mieux comprendre tout ça et pouvoir pourquoi pas en déduire des choses sur ma pièce actuelle?

Madame étant absente la semaine prochaine je compte réaliser tout ou partie de ces mesures à cette occasion :thks:


Edit: je compte sur votre aide pour affiner le processus de prise de mesures puis pour décortiquer les résultats :wink:
Morg81
 
Messages: 3102
Inscription: 10 Avr 2008 9:46
Localisation: Genève en CHuisse
  • offline

Annonce

Message par Google » 17 Juil 2013 12:13

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 17 Juil 2013 13:56

Salut , je suis passé par là au niveau théorie , mais je ne suis pas allé plus loin dans la mise en pratique.
Quand j'avais réalisé le tableau avec les frequences modales ( quasiment identique à ce que tu as fais....) , je m'étais dis : une fois que j'ai mesuré telle fréquence à tel et tel endroit ..... que vais-je pouvoir faire à ce moment ? C'est là que cela se complique.

Pour frequences aussi basses , il n' y a (à ma connaissance) que 3 méthodes correctrices :

- mettre une bonne couche d'absorbant ( et là on sera pas loin du metre d'épaisseur)
- mettre des panneaux accordés à la frequences voulu : c'est un travail qui , de ce que j'ai lu , est difficile à faire , et il vaut mieux le confier à un pro. De plus , c'est assez cher , et assez encombrant.
- passer à la correction active.

Voilà , mon choix a été vite fait. je compte utiliser un antimode pour le caisson. :D

Si tu souhaites néanmoins absorber un max les frequences graves , un endroit sûre (ou tu seras toujours sur une bosse) , c'est dans les coins de ta pièce ! Mais je ne suis pas sur de l'efficacité.

jot
jot
 
Messages: 1017
Inscription: 07 Mar 2011 13:14
Localisation: 59
  • offline

Message » 17 Juil 2013 14:02

jot a écrit:Salut , je suis passé par là au niveau théorie , mais je ne suis pas allé plus loin dans la mise en pratique.
Quand j'avais réalisé le tableau avec les frequences modales ( quasiment identique à ce que tu as fais....) , je m'étais dis : une fois que j'ai mesuré telle fréquence à tel et tel endroit ..... que vais-je pouvoir faire à ce moment ? C'est là que cela se complique.

Pour frequences aussi basses , il n' y a (à ma connaissance) que 3 méthodes correctrices :

- mettre une bonne couche d'absorbant ( et là on sera pas loin du metre d'épaisseur)
- mettre des panneaux accordés à la frequences voulu : c'est un travail qui , de ce que j'ai lu , est difficile à faire , et il vaut mieux le confier à un pro. De plus , c'est assez cher , et assez encombrant.
- passer à la correction active.

Voilà , mon choix a été vite fait. je compte utiliser un antimode pour le caisson. :D

Si tu souhaites néanmoins absorber un max les frequences graves , un endroit sûre (ou tu seras toujours sur une bosse) , c'est dans les coins de ta pièce ! Mais je ne suis pas sur de l'efficacité.

jot


Salut

En fait je réalise cette démarche surtout dans un but pédagoqiue > je veux apprendre!

Au niveau traitement je ne pourrai pas faire grand chose en passif (c'est un salon, pas une pièce dédiée) et niveau actif j'ai déjà une auto-correction Audyssey XT32 (j'avais un antimode que j'ai revendu, la comparaison avec le XT32 ne montrant pas un gain significatif > il y a un sujet dédié sur cette section du forum).

:D
Morg81
 
Messages: 3102
Inscription: 10 Avr 2008 9:46
Localisation: Genève en CHuisse
  • offline

Message » 17 Juil 2013 14:55

Bonjour

- T60 réverb cible (RT60 pour la lecture) = 0.5s
> F Schroeder (= F coupure) = 2000 x RacineCarré(RT60 / (1000 x Volume) = 163 Hz
> 1/4 de longueur d'onde de Fs = 53cm

En considérant que
- Le RT dans une petite piéce n'est pas une donnée pertinente.
- Le RT dans une petite pièce n'est pas homogène dans toute la piéce.
- Que le calcul de la fréquence de coupure dépend de ce RT
- Que la formule du calcul de la fréquence de coupure selon les auteurs les méthodes se fait avec un coef de 3000, 4000

Je suis surpris que JPL n'ait pas souligné ce point.

Je pense que tu peux t'abstenir de répéter les mesures 4 fois. Je n'ai jamais constaté la moindre déviation avec un ECM 8000.

Cela dit, je vais suivre ce sujet des plus interressant :wink:
dinococus
 
Messages: 3000
Inscription: 22 Déc 2012 18:31
  • offline

Message » 17 Juil 2013 15:23

dinococus a écrit:Bonjour

- T60 réverb cible (RT60 pour la lecture) = 0.5s
> F Schroeder (= F coupure) = 2000 x RacineCarré(RT60 / (1000 x Volume) = 163 Hz
> 1/4 de longueur d'onde de Fs = 53cm

En considérant que
- Le RT dans une petite piéce n'est pas une donnée pertinente.
- Le RT dans une petite pièce n'est pas homogène dans toute la piéce.
- Que le calcul de la fréquence de coupure dépend de ce RT
- Que la formule du calcul de la fréquence de coupure selon les auteurs les méthodes se fait avec un coef de 3000, 4000

Je suis surpris que JPL n'ait pas souligné ce point.


Je cite les propos de JPL sur cinetips:

Si on appelle V le volume de la pièce en mètres cubes et RT le temps de réverbération en secondes, on peut calculer la fréquence de coupure à partir de la formule :
Fc=2000 x racine (RT/V)

Exemple : Pour une pièce qui mesure 5,5 x 3,5 x 2,5 m, le premier mode axial sera à
344 / 2x5,5 = 31,2Hz. On ne rencontrera pas de résonance en dessous de cette fréquence.
La pièce possède un volume de 48 m3 et le temps de réverbération souhaité est de 0,5s. La fréquence de coupure de la pièce sera donc :
fc = 2000 x racine (0,5 / 48) = 203Hz.


Dans un autre post il explique l'origine de ce coefficient 2000 (= c^3 / 4.ln10 ) et indique qu'en effet ce 2000 varie plus ou moins...
MAis à la rigueur peut importe: je vais faire un sweep jusqu'à 200 Hz, donc bien au dela du 163Hz théorique, et de plus j'espace mes mesures de 50cm ce qui correspondrait à un facteur plus proche de 1'900 > plus rapproché est moins génant que trop éloignés.

dinococus a écrit:Je pense que tu peux t'abstenir de répéter les mesures 4 fois. Je n'ai jamais constaté la moindre déviation avec un ECM 8000.

Cela dit, je vais suivre ce sujet des plus interressant :wink:


Disons que vu la différence de temps de mesures, c'est clairement pas ça qui va changer grand chose, mais tu as raison: je pourrai tout à fait me satisfaire de deux voir même d'un seul sweep. Pour l'avoir testé aussi la différence à un même point de mesure entre plusieurs tests est infinitésimale à la mesure avec un même système et une même pièce.
Ce qui me prendra le plus de temps sera sans doute de "cartographier" la pièce (= repérer dans l'espace les points de mesure > j'ai prévu de matérialiser sur le sol et le canapé les points de mesure dans le plan horizontal, puis de faire les mesures par groupe de hauteur de pied de micro constant) et déplacer le micro avec précision en chacun des points de mesure.

En espérant que ne soit pas un soir où ma fille décide qu'elle ne veut pas dormir :ko:
Morg81
 
Messages: 3102
Inscription: 10 Avr 2008 9:46
Localisation: Genève en CHuisse
  • offline

Message » 17 Juil 2013 15:24

+1 avec dinococus, très intéressant.

Pour jot, tu oublies un point important dans les corrections possible: définir un placement des enceintes et une position d'écoute les moins mauvaises dans la pièce....c'est une priorité avant la correction active!
Avatar de l’utilisateur
STRA
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 6777
Inscription: 28 Jan 2010 3:41
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 17 Juil 2013 15:48

STRA a écrit:définir un placement des enceintes et une position d'écoute les moins mauvaises dans la pièce....c'est une priorité avant la correction active!


C'est la première chose à faire. La correction active amplifiera les défauts d'un mauvais placement.

Expérience vécue et je croyais pourtant que mon placement était tip-top.
dinococus
 
Messages: 3000
Inscription: 22 Déc 2012 18:31
  • offline

Message » 17 Juil 2013 23:58

Je ne suis pas sur que les formules que tu veux appliquer et les résultats dans les tableaux soient valables dans ton cas de figure.
Il me semble que ta piece n'est pas un volume unique 100% cloisonné...mais un volume couplé à des pieces attenantes.
L'onde sonore, elle ne s'arretera pas au volume théorique de ta surface d'ecoute, les modes de ta zone d'ecoute seront donc AMHA fonction également des volumes couplés.
LBTRMA
 
Messages: 9724
Inscription: 03 Fév 2011 21:48
Localisation: Proche de Dunkerque

Message » 18 Juil 2013 0:05

dinococus a écrit:La correction active amplifiera les défauts d'un mauvais placement.
Expérience vécue et je croyais pourtant que mon placement était tip-top.
:o :o
He bien là tu m' en apprends une bonne.
Je ne m'attaque pas à la problematique de mon caisson pour l'instant ( suis occupé avec mes frontales), mais le moment venu, je prendrai en compte ta remarque. :thks:

Je vais suivre ce sujet.
Si cela peut t'aider, j'ai vu quelque part que pour exciter tous les modes, il faut mettre le caisson dans un coin.
Et ce que j'ai lu tout recemment: l'orientation du caisson peut changer pas mal de chose pour un même emplacement.

Jot
jot
 
Messages: 1017
Inscription: 07 Mar 2011 13:14
Localisation: 59
  • offline

Message » 18 Juil 2013 8:43

LBTRMA a écrit:Je ne suis pas sur que les formules que tu veux appliquer et les résultats dans les tableaux soient valables dans ton cas de figure.
Il me semble que ta piece n'est pas un volume unique 100% cloisonné...mais un volume couplé à des pieces attenantes.
L'onde sonore, elle ne s'arretera pas au volume théorique de ta surface d'ecoute, les modes de ta zone d'ecoute seront donc AMHA fonction également des volumes couplés.


C'est aussi pour cela que je souhaite expérimenter: vérifier dans quelle mesure le modèle théorique idéal est complètement à l'ouest ou pas vis à vis du réel...
J'ai en effet deux points très perturbants par rapport à la théorie: une grande baie vitrée sur une longueur, et une ouverture vers la cuisine de l'autre côté.
Mais à l'inverse toutes les paroies sont en béton d'au moins 20cm d'épaisseur.

Bref on verra ce que ça donne :grad:
Morg81
 
Messages: 3102
Inscription: 10 Avr 2008 9:46
Localisation: Genève en CHuisse
  • offline

Message » 18 Juil 2013 8:44

jot a écrit:Si cela peut t'aider, j'ai vu quelque part que pour exciter tous les modes, il faut mettre le caisson dans un coin.
Et ce que j'ai lu tout recemment: l'orientation du caisson peut changer pas mal de chose pour un même emplacement.


En effet, je déplacerai légèrement le caisson pour qu'il soit le plus dans le coin possible :grad:
Morg81
 
Messages: 3102
Inscription: 10 Avr 2008 9:46
Localisation: Genève en CHuisse
  • offline

Message » 18 Juil 2013 9:05

jot a écrit:
dinococus a écrit:Et ce que j'ai lu tout recemment: l'orientation du caisson peut changer pas mal de chose pour un même emplacement.

Jot

J'ai testé ça aussi.
dinococus
 
Messages: 3000
Inscription: 22 Déc 2012 18:31
  • offline

Message » 18 Juil 2013 9:18

dinococus a écrit:
jot a écrit:
dinococus a écrit:Et ce que j'ai lu tout recemment: l'orientation du caisson peut changer pas mal de chose pour un même emplacement.

Jot

J'ai testé ça aussi.


Et?... Une réelle différence à la mesure / à l'écoute?
Morg81
 
Messages: 3102
Inscription: 10 Avr 2008 9:46
Localisation: Genève en CHuisse
  • offline

Message » 18 Juil 2013 9:29

Morg81 a écrit:
dinococus a écrit:
jot a écrit:
dinococus a écrit:Et ce que j'ai lu tout recemment: l'orientation du caisson peut changer pas mal de chose pour un même emplacement.

Jot

J'ai testé ça aussi.


Et?... Une réelle différence à la mesure / à l'écoute?


Dans le but de supprimer toute annulation du au mur arrière, caisson parallèle et collé au mur en placo (ba13 sur rail) donc la face avant perpendiculaire au mur. Magnifique courbe de réponse, son infecte.
dinococus
 
Messages: 3000
Inscription: 22 Déc 2012 18:31
  • offline

Message » 18 Juil 2013 13:00

[quote="Morg81"][quote="LBTRMA"]Je ne suis pas sur que les formules que tu veux appliquer et les résultats dans les tableaux soient valables dans ton cas de figure.
Il me semble que ta piece n'est pas un volume unique 100% cloisonné...mais un volume couplé à des pieces attenantes.
L'onde sonore, elle ne s'arretera pas au volume théorique de ta surface d'ecoute, les modes de ta zone d'ecoute seront donc AMHA fonction également des volumes couplés.[/quote]

C'est aussi pour cela que je souhaite expérimenter: vérifier dans quelle mesure le modèle théorique idéal est complètement à l'ouest ou pas vis à vis du réel...
J'ai en effet deux points très perturbants par rapport à la théorie: une grande baie vitrée sur une longueur, et une ouverture vers la cuisine de l'autre côté.
Mais à l'inverse toutes les paroies sont en béton d'au moins 20cm d'épaisseur.

Bref on verra ce que ça donne :grad:[/quote]

LBTRMA a raison, et le calcul théorique sera déjà faux, pas de comparaison légitime entre la théorie et la pratique.

Tu dois prendre en compte le volume total...une vrai galère, relativement simple dans une pièce parallelepipedique mais des qu'il y a des volumes juxtaposés :ko:

Fait un plan prenant en compte la cuisine.
Avatar de l’utilisateur
STRA
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 6777
Inscription: 28 Jan 2010 3:41
Localisation: Toulouse
  • offline


Retourner vers Divers