Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

Ampli casque nécessaire pour superlux hd 660?

Message » 18 Sep 2017 16:35

Freestalker a écrit:Si j'ai bien compris, plus les mW sont bas, plus c'est facile à driver, quelque soit l'impédance du casque.


non: plus la sensibilité est élevée, moins il faut de puissance (exprimée en mW ou en V) pour sortir la même volume (exprimé en db) — et inversement:
c'est le critère le plus sensible
pour rendre les choses comparables, on mesure quel gain en db on obtient en envoyant 1mW ou (alternativement) 1V (mais le calcul est bien sur possible dans l'autre sens: pour un volume donné, mettons 95db, combien faut-il de puissance?)

second critère: un HP (une charge, que ça soit un casque ou une enceinte) “résiste” plus ou moins au passage de l'énergie qu'on lui envoie — plus la résistance (exprimée en ohms) est élevée, plus il faut de puissance), et inversement, plus elle est basse, plus la charge “laisse passer” l'énergie qu'on lui envoie
mais ce critère ne vient qu'en second et de plus la sensibilité annoncée d'un casque tient évidemment compte de son module de résistance ou impédance

dans le cas de ton casque, la sensibilité est, sinon très élevée, du moins bonne et tout à fait dans la moyenne, et l'impédance (nominale) est relativement basse: comme le disait Cleriensis, pas besoin en principe d'un ampli dédié — de plus, vu le modèle de casque, je doute qu'un ampli dédié puisse apporter quoi que ce soit

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28758
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Annonce

Message par Google » 18 Sep 2017 16:35

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 18 Sep 2017 16:42

oui.. c'est exactement ça. Et prendre toujours en compte les deux éléments. Sensibilité/impedance.. et non pas l'un des deux tout seul... même si la sensibilité est l'élément le plus critique, à moins de tomber dans les fortes impédances ( genre 600 ohms.. )
Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 2531
Inscription: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Limousin

Message » 18 Sep 2017 16:52

pour les cas que j'ai pu rencontrer, il y a àmha deux ou trois situations différentes:

- le “cumul” faible sensibilité et forte impédance (cf. les anciens AKG K240 et 340)

- la forte variation d'impédance, ce qui est souvent (mais pas toujours) le cas des électrodynamiques (cf. le HD800 qui remonte vers les 600 dans la région grave)

- les casques à très forte impédance, par ex. le Beyer T1 n'est jamais inférieure à 600 Ohms et remonte au-delà de 1000 dans le grave)

Cela étant dit, pour ce que j'ai pu entendre, le critère de l'impédance ne fera difficulté qu'avec une prise casque ou un ampli casque dont la puissance est insuffisante sur les fortes impédances, càd qui sont prévus pour les casques à faible impédance (et en général forte sensibilité) qui sont, depuis quelques années, les plus “à la mode”. De même, un casque à très faible impédance, en dessous de 8 Ohms (voire, cas extrême, en dessous de 4 Ohms comme l'Ergo AMT) poseront des difficultés à beaucoup de prises casques ou d'ampli du marché — mais ils ne sont pas si courants que cela.

cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28758
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 18 Sep 2017 17:02

Aaaah!... D'accord! Surtout que j'ai vu sur les Superlux HD 662 qu'il faisait 200 à 300 mW et ce sont des 32Ohms. Donc en critère, c'est puissance d'entrée, puis impédance, ensuite réponse en fréquence avec les dB SPL (Sound Pressure Level) pour la compatibilité équipements.

Est-ce que c'est bien ça?
Freestalker
 
Messages: 112
Inscription: 12 Juin 2013 13:57
  • offline

Message » 18 Sep 2017 17:34

Freestalker a écrit:Aaaah!... D'accord! Surtout que j'ai vu sur les Superlux HD 662 qu'il faisait 200 à 300 mW et ce sont des 32Ohms. Donc en critère, c'est puissance d'entrée, puis impédance, ensuite réponse en fréquence avec les dB SPL (Sound Pressure Level) pour la compatibilité équipements.

Est-ce que c'est bien ça?


les 200 à 300mW dont tu parles sont probablement la puissance admissible = ce que le casque peut encaisser sans griller (cela dit, je ne conseillerais à personne d'essayer, encore moins en ayant le casque collé aux oreilles!)

sinon, il faut distinguer plusieurs choses:

la puissance, c'est la puissance mesurée en sortie d'un ampli (ou d'une prise casque): rien à voir avec le casque donc;

la sensibilité du casque, c'est sa capacité à “transformer” en volume la puissance qu'on lui injecte (par ex., pour 1V, 94db) — et N.B. en général le constructeur ne donne pas la mesure fréquence par fréquence de 10 à 20Hz, mais une mesure “typique” à 1000Hz;

l'impédance, c'est deux choses: 1) l'impédance de sortie de l'ampli ou de la prise casque (la plus basse possible, cf. plus haut); l'impédance du casque, c'est, pour aller vite, la résistance qu'il oppose au signal qu'on lui envoie (mais, comme déjà dit, les spécifications du casque indiquent la sensibilité du casque, compte tenu donc de son impédance, du moins à la fréquence typique où on donne la mesure).

À part ça, il n'y a pas vraiment de “compatibilité”: on peut brancher n'importe quel casque sur n'importe quelle prise casque (mais évidemment pas sur une prise autre)… Certes, si on branche un casque à très forte sensibilité et n'admet que peu de puissance sur un ampli très puissant, en mettant le volume à fond pour envoyer directement la sauce…… Mais, sauf accident, tout le monde évite ce genre de choses.
Ensuite, dès lors que l'impédance d'un casque est entre, disons 100 et 300 O., et que sa sensibilité est entre 90 et 100db, dans la pratique, la quasi totalité des amplis et prise casque du marché en tirera toujours quelque chose.

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28758
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 19 Sep 2017 12:04

Dans ce cas il faut regarder conjointement l'impédance de l'ampli et sa puissance et pas uniquement son impédance.

Si je comprends bien, 1 mW pour un casque de 150 Ohm est une bonne valeur donc ampli pas indispensable.

D'ailleurs pour les HD 662 c'est aussi 1 mW mais avec des driver de 32 Ohms.

Lequel des 2 cas est le mieux? 1 mW 150 Ohms ou 1 mW 32 Ohms? Ou bien les 2 cas sont équivalent compte tenu de la puissance?

Y aurait-il une documentation sur les valeurs des SPL des casques? Pour que je puisse me faire une idée lors de mes prochains achats de casques.
Freestalker
 
Messages: 112
Inscription: 12 Juin 2013 13:57
  • offline

Message » 19 Sep 2017 13:04

Freestalker a écrit:Dans ce cas il faut regarder conjointement l'impédance de l'ampli et sa puissance et pas uniquement son impédance.

Si je comprends bien, 1 mW pour un casque de 150 Ohm est une bonne valeur donc ampli pas indispensable.

D'ailleurs pour les HD 662 c'est aussi 1 mW mais avec des driver de 32 Ohms.

Lequel des 2 cas est le mieux? 1 mW 150 Ohms ou 1 mW 32 Ohms? Ou bien les 2 cas sont équivalent compte tenu de la puissance?

Y aurait-il une documentation sur les valeurs des SPL des casques? Pour que je puisse me faire une idée lors de mes prochains achats de casques.


La manière dont tu formules la question me paraît défectueuse… Parler de “l'impédance de l'ampli” n'a àmha pas de sens. Seul le HP (casque ou enceinte) présente une impédance, une résistance au courant qu'on lui envoie, exprimée en Ohms et qui varie, le plus souvent, en fonction des fréquences. L'ampli, lui, sort de la puissance, il ne sort pas de “l'impédance” — en revanche, comme il admet, à l'entrée, un signal, et produit, à la sortie, l'amplification de ce signal, il faut, pour le construire calculer l'adaptation d'impédance entre sa source et son entrée, et celle entre sa sortie et sa charge (un peu de lecture: https://fr.wikiversity.org/wiki/Amplifi ... _de_sortie ).

De la même manière, dire que “1mW pour un casque de 150 O.” serait “une bonne valeur” et que “c'est aussi 1mW mais avec des drivers de 32 O.” n'a pas de sens. Tu sembles ne pas faire attention à ce qui a été dit précédemment: on mesure la sensibilité d'un casque (ou d'une charge, ou d'un HP) et non les 1mW en question. C'est-à-dire que, dans le casque, on veut mesurer le volume obtenu en db quand on envoie 1mW — la valeur 1mW est arbitraire, elle n'a pour fonction de rendre toutes les mesures de tous les casques comparables entre elles (et ceci quelle que soit l'impédance des casques en question): certains constructeurs emploient la valeur 1mW, d'autres, la valeur 1V, mais le principe est le même.

C'est pourquoi tu as toujours eu sous les yeux la documentation dont tu parles: ce sont les spécifications du casque et, en elles, la sensibilité du casque — par ex. 102dB pour 1V (Sennheiser HD800), ou 98db pour 1mW dans le cas de ton HD662 (http://cdn.billiger.com/dynimg/dzHN_ma1 ... 4bf4c9.pdf)… Évidemment, comparer une sensibilité pour une puissance exprimée en V avec une autre pour une puissance exprimée en mW supposerait de faire le calcul de conversion. Mais encore une fois, le but n'est pas de calculer la consommation du casque, fréquence par fréquence (ce qui, par ailleurs, pourrait se faire: cf. par ex. https://reference-audio-analyzer.pro/en/report/hp.php — qui propose le calcul en fixant 94db comme volume à obtenir), mais seulement de donner un point de comparaison, pour savoir lesquels sont plus “faciles” (= plus “sensibles”), lesquels sont moins “faciles” (= moins sensibles).

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28758
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 19 Sep 2017 13:09

Bonjour,

Un amplificateur n'a pas d'impédance qui lui est propre mais c'est seulement la puissance qu'il est capable de produire qui est indiquée lorsqu'il est soumis à l'impédance des enceintes.

Je me souviens d'ailleurs d'une discussion à laquelle j'avais assisté entre un client du magasin et un vendeur qui m'avait beaucoup amusé en attendant mon tour.

Parce qu'il avait fait le choix d'un amplificateur de 200 watts, le client voulait avoir la garantie que cet amplificateur Denon était capable de délivrer 200 watts tel qu'indiqué sur la notice sous une charge de 4 ohms et non pas de 100 watts comme cela était indiqué sous une charge de 8 ohms.

Quant au vendeur de cet enseigne, s'il tentait de rassurer son client en lui affirmant qu'il lui avait bien vendu un amplificateur de 200 watts, il ne l'avait pas convaincu puisqu'il ne semblait pas maîtriser ce point technique n'ayant pas su signaler la différence qu'il y avait entre ces deux cas.

Pour information et pour rendre la situation plus claire :wink: , j'ajoute que l'ampli va délivrer une puissance donnée si on branche une paire d'enceinte de 8 ohms. Qu'il en délivrera davantage si l'impédance des enceintes est de 4 ohms. Pareil pour un casque.

Puis, en schématisant, que l'impédance générale sera de 4 ohms si on branche en parallèle deux paires d'enceintes de 8 ohms sur un ampli stéréo qui est équipé de quatre sorties HP. Qu'il est fortement déconseillé de brancher de la sorte deux paires d'enceintes de 4 ohms. Parce que l'amplificateur ne pourrait pas se remettre de la puissance qu'il aura à fournir sous cette charge de 2 ohms qui pourrait devenir encore inférieure si la courbe d'impédance n'est pas constante sur la totalité de la bande des fréquences et notamment dans celles du grave qui sont celles qui demandent le plus d'effort à l'amplification.


Bonne journée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 19447
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
  • offline

Message » 19 Sep 2017 13:30

ajr a écrit:Pour information et pour rendre la situation plus claire :wink: , j'ajoute que l'ampli va délivrer une puissance donnée si on branche une paire d'enceinte de 8 ohms. Qu'il en délivrera davantage si l'impédance des enceintes est de 4 ohms. Pareil pour un casque.


Quoique… il délivrera plus de puissance si la charge résiste moins, certes — mais à condition de pouvoir délivrer plus de puissance… On connaît tous la lecture parfois surprenante des spécifications des amplis: certains constructeurs vont clairement indiquer les puissances disponibles sous 8, 4 et 2 Ohms, certains “surestiment” un peu les choses, d'autres les “sous-estiment” (la doc de mes blocs Denon POA-S10 annonce 150W sous 8 Ohms et 250W sous 4 O., l'essai publié jadis par Lacrampe et Hiraga dans la Revue du Son donnaient en mesure: 185W sous 8 O. et 368W sous 4 O. pour 0,3% de distorsion, avant écrétage…).
Il en va probablement de même des amplis casques — même s'il faut bien reconnaître que (très) peu nombreux sont les constructeurs à annoncer clairement la couleur! :roll:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28758
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 20 Sep 2017 13:23

Bon!

Ca commence à s’éclaircir.

Je vais prendre mon Smartphone, il envoie une certaine tension, qui dans mon cas est suffisante pour l'HD 660, ce qui donne un son puissant. Mon casque a une impédance de 150 Ohms, il demandera à mon Smartphone de délivrer une puissance suffisant pour cette impédance mais vu que cette impédance est élevé, ça sollicitera plus l'ampli et videra ma batterie plus vite car le driver du casque résistera plus. Un amplificateur puissant pourrait donc permettre une meilleur adaptation d'impédance. Suis-je dans le juste ou suis encore à côté de la plaque? :-?

Excusez moi, j'ai un peu de mal avec ces notions.
Freestalker
 
Messages: 112
Inscription: 12 Juin 2013 13:57
  • offline

Message » 20 Sep 2017 13:53

Freestalker a écrit:Bon!

Ca commence à s’éclaircir.

Je vais prendre mon Smartphone, il envoie une certaine tension, qui dans mon cas est suffisante pour l'HD 660, ce qui donne un son puissant. Mon casque a une impédance de 150 Ohms, il demandera à mon Smartphone de délivrer une puissance suffisant pour cette impédance mais vu que cette impédance est élevé, ça sollicitera plus l'ampli et videra ma batterie plus vite car le driver du casque résistera plus. Un amplificateur puissant pourrait donc permettre une meilleur adaptation d'impédance. Suis-je dans le juste ou suis encore à côté de la plaque? :-?

Excusez moi, j'ai un peu de mal avec ces notions.


C'est quasiment ça: pas vraiment une meilleure adaptation d'impédance au sens strict du terme (cf. on peut imaginer que l'impédance de sortie de la prise du smartphone est très basse), mais plus de facilité et de durée dans l'usage, oui. Un ampli (par exemple portable) pourvu d'une batterie plus robuste tiendra la charge plus longtemps avant d'avoir besoin d'être rechargé. Ou alors, pour utiliser un smartphone en source (en mettant de côté le cas des smartphones “hifi” qui, sur le modèle de pas mal de DAP actuels, embarqueraient une alimentation conçue pour des casques à plus forte impédance ou un réglage de gain variable), mieux vaudra choisir un casque ou des intra à forte sensibilité et impédance basse (en général, les fabricants de smartphones n'indiquent rien à ce propos, mais disons, typiquement, du 16 Ohms).

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28758
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 20 Sep 2017 19:02

Quand même, c'est pas simple à assimiler...

Donc le mélange haute impédance haute sensibilité résulte en un son puissant mais très éprouvant pour un ampli qui doit maintenir un niveau d'intensité de courant convenable.
Le mélange faible impédance et haute sensibilité est un cas parfait, on branch sur un truc faible, c'est bon sauf que si on branche sur un truc "fort", adieu le casque ou les écouteurs. ^^
Faible impédance et faible sensibilité, cas d'une grande bizarrerie mais énoncé précédemment, ça fait du bien a un ampli car on évite les surintensité mais la tension est mauvaise car le son n'est pas puissant.
Haute impédance, faible sensibilité, l'horreur car il faut et de l'intensité et de la tension, ampli de haute voire très haute gamme où l'intensité et la tension sont au rendez-vous (circuits électroniques de haute voltige).

Alors ce résumé est-il bon?
Freestalker
 
Messages: 112
Inscription: 12 Juin 2013 13:57
  • offline

Message » 20 Sep 2017 19:41

Freestalker a écrit:Quand même, c'est pas simple à assimiler...

Donc le mélange haute impédance haute sensibilité résulte en un son puissant mais très éprouvant pour un ampli qui doit maintenir un niveau d'intensité de courant convenable.


Non pas vraiment “éprouvant”: en général l'ampli n'a pas trop de mal vu que la sensibilité est élevée (cf. l'impédance est un critère secondaire) — seuls les smartphones peuvent ne pas trop apprécier. Quand au “son puissant”: il le sera si l'ampli est puissant (on pourrait très bien imaginer une prise casque qui n'est même pas capable de sortir quelques mW correctement: en hifi, on n'est pas à ça près).

Le mélange faible impédance et haute sensibilité est un cas parfait, on branch sur un truc faible, c'est bon sauf que si on branche sur un truc "fort", adieu le casque ou les écouteurs. ^^


Non, ça n'est pas un cas “parfait”: le casque peut être excellent ou totalement pourri — et dans le second cas, l'ampli n'y changera rien. C'est seulement plus à la mode vu la multiplication des smartphones et des baladeurs.
D'autre part, si tu branches un casque très facile sur un ampli très puissant, ça ne “démolira” pas le casque (sauf si tu mets tout à fond, évidemment): simplement, ça sera plus difficile de trouver le bon réglage de volume sur le potard entre trop fort et trop faible.

Faible impédance et faible sensibilité, cas d'une grande bizarrerie mais énoncé précédemment, ça fait du bien a un ampli car on évite les surintensité mais la tension est mauvaise car le son n'est pas puissant.


Ça n'est pas si bizarre que ça: c'est le cas de pas mal d'ortho (Abyss, HE6, Susvara) etc. Ça ne fait ni bien ni mal à l'ampli et je ne vois pas en quoi ça éviterait les “surintensités”: si le casque encaisse (au hasard) 200mW, il brûlera quand on lui envoie 1W, quelle que soit sa sensibilité et son impédance. Simplement: le critère déterminant est “sensibilité” faible => avec un ampli de puissance insuffisante il faudra monter le volume et, si en plus l'impédance est basse, il faudra qu'il sorte du courant… Sinon, ça manquera de volume et de vie…
À part ça, tu peux très bien brancher un Abyss, un HE6 ou un Susvara sur la prise casque d'un intégré: il y aura du son à l'autre bout du câble.

Haute impédance, faible sensibilité, l'horreur car il faut et de l'intensité et de la tension, ampli de haute voire très haute gamme où l'intensité et la tension sont au rendez-vous (circuits électroniques de haute voltige).


Non, ça n'est pas “l'horreur”, mais c'est le cas le plus difficile, sans doute. Il se trouve seulement que les fabricants, de nos jours, ne se cassent plus la nénette à mettre de “vraies” prises casques sur leurs intégrés, préampli ou lecteurs. Ou bien ils mettent un petit machin à 2 francs six sous (c'est toujours ça de gagné), ou bien ils ne mettent rien du tout, ne baisse pas le tarif et vendent des “amplis dédiés” par ailleurs (c'est toujours ça de gagné)… C'est même ce qui explique qu'un intégré ancien puisse donner des résultats excellents sur ce type de casque (du genre: AKG K340 ou K240 M, de sensibilité pas très moyenne et d'impédance élevée) — là où certains (soi disant) “amplis dédiés” actuels font grise mine.

Jusque dans les années 90, les casques étaient typiquement à haute impédance (ou encore à impédance moyenne) — 600 ou 250 0, et la sensibilité n'était pas forcément au rendez-vous. Ça n'est que la mode du walkman qui téléphone qui a répandu autre chose.

Alors ce résumé est-il bon?


En fait, l'ampli sort de la puissance point à la ligne: il lui en faut d'autant plus que la sensibilité est faible (et encore plus si en plus l'impédance est élevée), et d'autant moins que la sensibilité est haute…
Maintenant, prenons un casque de sensibilité moyenne (au moins 92/94db) et de sensibilité moyenne ou basse (comprise entre 32 et 250 O.): si la prise casque d'un intégré, d'un préampli ou d'un maillon n'en tire rien, c'est que le constructeur a considérablement merdé, ou alors qu'il le fait exprès pour pousser à la vente. Ça arrive, c'est sûr, mais…… En revanche qu'un smartphone ou un baladeur lambda ne soit pas à l'aise, c'est assez normal: il n'est pas fait pour.

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28758
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 20 Sep 2017 20:31

Faut que je me fasse un schema... Parce que c'est tellement pointu. Mais c'est très pratique pour choisir un casque et/ou un ampli.

Ma faible compréhension de cette notion viens du fait que je raisonne en tension et intensité or c'est plus complexe que ça.

Je sais que la réponse en fréquence est un des piliers de la qualité audio, ça, c'est bon. Que la réponse en échelon indique la séparation des fréquences, que la réponse en impulsion indique la réactivité des membranes, que la THD indique la capacité d'un casque à ne pas saturer et donc à avoir une sinusoïde parfaite pour 0% de THD. Je comprends les graphs d'impédance, moins ceux des phases.
Freestalker
 
Messages: 112
Inscription: 12 Juin 2013 13:57
  • offline

Message » 20 Sep 2017 20:47

Ben je te rassure: tu sais déjà 90% de ce qu'il y a à savoir, et deux fois plus que moi! :wink:
Simplement: sauf pour le fun de “comprendre pour comprendre”, pas sûr que ces questions soient déterminantes? Dans l'ensemble, si tu gardes le couple faible/forte sensibilité, c'est une indication suffisante; en complément, disons que l'impédance peut poser problème sur une faible sensibilité quand elle monte au dessus de 300 O. — ou alors quand elle descend vraiment très bas (en dessous de 32 O.). Au delà, il y a encore des cas particuliers, mais justement: ce sont des cas particulier.
Et ça, c'est sans compter qu'en hifi, rares sont les constructeurs qui donnent des infos utiles et détailles (j'aurais même tendance à croire que plus c'est cher, moins on atteint le minimum du minimum). Voilà, par ex., une data sheet que je trouve assez exemplaire:
http://www.lake-people.de/produktdetail ... 388-S.html

si tu tiens compte de ce que le gain est réglable de +6 à +20db (switchs à l'intérieur de la carlingue: mais l'autre marque du même constructeur, Violectric, les propose en façade arrière), ça permet déjà de “venir” voir… À part deux exceptions très particulières, ça suffit pour la totalité des casques que j'ai pu essayer quand j'en avais un.

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28758
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline


Retourner vers Amplificateurs Casques

 
  • Articles en relation
    Dernier message