Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Verto, Luminare, Solaris : Des produits AudioValve atypiques

Message » 11 Aoû 2014 8:50

Ali-Pacha a écrit:
It takes about 2 minutes to the charge for the bias voltage established and stable, you can see this at the white glow of the LED, it only serves to control. To establish the charge an adequate volume is required. The bias voltage is rectified in further extending the circuit and stabilized at set up to the required values for the STAX headphones.

J'imagine que le bon comportement à avoir pendant ces deux minutes n'est pas le même en fonction de l'ampli qui alimente le Verto (RKV ou autres).
La meilleure réponse est certainement à aller chercher du côté de M. Becker :thks:

Ali


Oui, ce serait bien que Pierre (ou M. Becker) nous apporte quelques précisions supplémentaires concernant l'utilisation pratique de ce boitier, ainsi que les précautions (éventuelles) à prendre pendant les premières minutes d'utilisation (temps de charge du self biasing).


Sinon, concernant mon post sur Head-Fi http://www.head-fi.org/t/439657/headamp ... t_10784982, je remarque que Kevin Gilmore ne m'a toujours pas donné la résistance interne propre (impédance de sortie) du BHSE et du SRM 727, sans, ce qui serait, une obscure résistance de sécurité (de 5,1 K Ohm) branchée sur la sortie de l'ampli ; résistance de sécurité qui serait partagée à la fois par le BHSE et toutes les productions Stax pour limiter le courant de sortie (qui soit disant pourrait endommager les casques Stax).

Si cette affirmation de Kevin est exacte, l'impédance de sortie du BHSE (et de tous les amplis Stax) serait bridée par cette résistance de sécurité de 5,1 KOhm (Nb : ce qui est aussi une façon élégante de Kevin d'éviter de nous révéler la véritable impédance de sortie (résistance interne) du BHSE (sans sa résistance de sécurité de 5,1 KOhm), qui est de ... ???).
(NB : pour comparaison, la résistance interne (impédance de sortie) du RKV-II et III, serait extrêmement basse : de l'ordre de 0,01 Ohm pour le RKV-III (NB : spécification du constructeur peut-être un peu optimiste ?), et de l'ordre de 0,05 Ohm pour le RKV-II, d'après ma propre estimation déduite du facteur d'amortissement (3600) du RKV-II sous une charge de 200 Ohm (NB : Ri = 200 Ohm / 3600 (damping factor sur une charge de 200 Ohm), soit environ 0.05 Ohm).

C'est dommage, car à la fois M. Becker, Spritzer et même Kelvin Gilmore, semblent insister beaucoup sur la nécessité d'une très faible résistance de sortie de l'amplificateur pour faire fonctionner correctement un casque électrostatique (sinon, risque d'atténuation (roll off) aux fréquences supérieures ?).
(NB : je reprends la citation de M. Becker au sujet de l'impédance de sortie des RKV : " For a game changing product a simple idea is not enough, you have to find also a proper implementation. There are already promising approaches in the market combining transformers with headphone amps to drive STAX headphones. But RKV and VERTO are now exploiting the full potential of that approach. Inductance and capacitance of the transformer can harm the sound. The Pikatron output transformers we use have only very little stray inductances and capacitances. To avoid distortion we use only a low step up ratio of 1 to 5. But key is the fact that the output impedances of RKV II and III are extremely low, too low to cause any negative effect on the sound.")

Eric
eric65
 
Messages: 3655
Inscription: 29 Sep 2010 12:38
  • offline

Annonce

Message par Google » 11 Aoû 2014 8:50

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 11 Aoû 2014 12:22

Edité.

Ali
Dernière édition par Ali-Pacha le 15 Nov 2014 2:22, édité 1 fois.
Ali-Pacha
 
Messages: 873
Inscription: 27 Déc 2001 2:00
  • offline

Message » 11 Aoû 2014 16:57

Bonjour,

Ali, d'après ce que j'ai cru comprendre, l’intérêt pratique d'un amplificateur avec une très faible résistance interne (encore appelée impédance de sortie de l'amplificateur) est multiple.

Si un amplificateur travail préférentiellement en tension, ce qui est le cas pour un casque de très haute impédance comme le 009 (à condition que le ratio d'amplification des transformateurs multiplicateurs de tension du boitier (Wee ou Verto) greffé au RKV ne soit pas trop élevé, sinon la charge vue par l'amplificateur va considérablement augmenter (et elle augmente avec le carré du ratio !) et l'amplificateur se mettra alors à forcer et travailler en ampérage), et bien, pour de faible ratio d'amplification de voltage des transfos greffés au RKV (ou en l'absence de transfos), la valeur de tension maximale en sortie du RKV (output voltage) (et donc aussi en sortie du boitier Verto si utilisation des transfos 1:5 du Verto) sera, pour une charge donnée (celle du casque ou celle vue par l'ampli si utilisation des transfos) d'autant plus élevée (en volt) que la résistance interne de l'ampli sera faible.

Pour être concret, la tension de sortie maximale (output voltage) du RKV est largement supérieure à la moyenne des amplis casques concurrents, car sa résistance interne est très faible.
Pour compléter ce qui vient d'être dit, la tension de sortie maximale (output voltage) du RKV sera (avec sa résistance interne très faible) d'autant plus élevée que la charge vue par l'ampli sera faible et donc que l'impédance du casque et/ou du binôme casque + transfo sera élevée.

Par exemple avec une charge de 200 Ohm (casque 200 Ohm), le RKV ne pourra sortir que 30 Volt sur 200 Ohm (soit environ 4,5 Watt) avant écrêtage.
Avec une charge de 2000 Ohm, le RKV-II sort 80 Volt.
Enfin, avec un casque Stax d'impédance 145000 Ohm directement branché au RKV (Wee modifié en contournant les transfos), charge encore plus faible, le RKV pourra théoriquement sortir encore plus de Volts en sortie (sous cette charge très faible, et avec une impédance de sortie de l'ampli très faible), bien sûr dans les limites physiques en voltage maximal des tubes employés (au moins 150 Volt) ; en pratique j'ai mesuré (avec cette charge très faible) des tensions de sortie du RKV-II de plus de 100 Volt.

Autre conséquence (que le output voltage maximal de l'ampli) d'une faible impédance de sortie d'un amplificateur, est celle du meilleur contrôle des membranes d'un transducteur par un facteur d’amortissement plus élevé.
Ce facteur d'amortissement (damping factor en anglais) dépend de la charge (et donc de l'impédance du transducteur) ; ce facteur d'amortissement est d'autant plus élevé que la charge est faible, c'est à dire que l'impédance du transducteur est élévé. D'autre part, ce facteur d'amortissement pour une charge donnée (en Ohm) est directement liée à la résistance interne (impédance de sortie) de l'ampli suivant la formule suivante : Damping factor (pour une charge donnée en Ohm) = valeur de cette charge (en Ohm) divisée par la résistance interne (en Ohm) de l'ampli, soit pour le RKV-II un damping factor (pour une charge de 200 Ohm) de 200 Ohm (charge) / 0.0555 Ohm (Résistance interne de l'ampli RKV-II) = 3600 !

Autre conséquence (que le output voltage maximal de l'ampli et que le facteur d'amortissement de l'ampli pour une charge donnée) d'une faible impédance de sortie d'un amplificateur, est celle d'une bande passante plus étendue vers le haut (aigu et extrême aigu).
Cette bande passante (vers le haut) sera d'autant moins étendue que la résistance interne de l'ampli sera élevée, et il faut le dire aussi, que l'on utilisera des transformateurs de forts ratio d'amplification (par exemple ceux de ratio 1:50 du Wee).

Là, je rejoins la courbe de simulation informatique faite par Kevin Gilmore à partir de son modèle du RKV-II + transfos de ratio 1:6,6 , avec très probablement une valeur erronée d'impédance interne du RKV intégrée à son modèle informatique (valeur intégrée qui devait être bien plus élevée que la réalité). Et bien, en intégrant une valeur d'impédance de sortie bien plus élevée que la réalité, la simulation informatique montrait un effondrement du gain de l'amplificateur RKV de -17 dB à 10 KHz (voir courbe ci-jointe), alors que j'avais personnellement mesuré avec le combo RKV-Wee et ses transfos de ratio bien plus élevés (1:50 versus 1:6,6 pour le modèle informatique de Kevin) une perte de gain, certes non négligeable, mais de seulement -4,8 dB à 10 KHz.
Cette perte de gain (de -4,8 dB à 10 KHz) du combo RKV-Wee, bien moindre que celle avancée par Kevin, s'explique très probablement par la résistance interne bien plus faible que prévue (pour Kevin) du RKV-II, avec quand même pour conséquences pratiques, une certaine matité du rendu sonore du combo RKV-Wee, par rapport à d'autres amplis dépourvus de transfos de sortie (SRM 727 en particulier).

Avec les transfos de faible ratio 1:5 du Verto, la charge vue par l'ampli RKV sera 50/5 au carré, soit 100 fois plus faible qu'avec le combo RKV-Wee (et ses transfos de ratio bien plus élevés 1:50).
Avec la très faible résistance interne du RKV, cette forte diminution de charge vue par l'ampli (facteur 100) devrait se traduire à la fois par des tensions de sortie (du RKV) encore plus élevées, et également par une bande passante vers le haut améliorée : plus faible diminution attendue du gain du RKV, à 10 KHz, avec le combo RKV-Verto versus le combo RKV-Wee. J'aurais bientôt la possibilité de le mesurer en vrai et de démonter une fois pour toute que les mesures "en vrai" valent mieux que des simulations informatique, surtout si ces simulations informatiques intègrent une valeur a priori erronée de l'impédance de sortie du RKV (étonnamment basse, surtout pour Kevin :wink: ).

Simulation numérique du RKV faite par Kevin Gilmore avec des transfos de ratio 1:6,6
Image

http://www.head-fi.org/t/677809/the-sta ... t_10760957

Eric
eric65
 
Messages: 3655
Inscription: 29 Sep 2010 12:38
  • offline

Message » 11 Aoû 2014 20:20

Edité.

Ali
Dernière édition par Ali-Pacha le 15 Nov 2014 2:23, édité 1 fois.
Ali-Pacha
 
Messages: 873
Inscription: 27 Déc 2001 2:00
  • offline

Message » 11 Aoû 2014 21:31

Ali,

Je pense que c'est une erreur de contester le facteur d'amortissement (de 3600, à 200 Ohm) affiché par M. Becker pour son RKV-II.

Sinon, ne pas confondre l'impédance de sortie d'un transformateur d'un ampli à tubes (non OTL) (par exemple sorties transfos 8 Ohm ou 4 Ohm destinées à des enceintes d'impédance nominale 8 Ohm ou 4 Ohm) avec l'impédance dynamique de sortie de l'ampli (résistance interne) qui dépend elle de la contre-réaction et qui assure l'amortissement des haut-parleurs http://forums.futura-sciences.com/elect ... ortie.html (d'où le lien unissant le facteur d'amortissement à la résistance interne Ri (ou impédance dynamique de sortie) de l'ampli : Ri (RKV-II) = 200 Ohm (Load) / damping factor (ici 3600 à 200 Ohm)).

Jusqu'à preuve du contraire, le Ri (Résistance interne) du RKV-III serait bien de l'ordre de 0,01 Ohm, et celle déduite (par le damping factor) du RKV-II de l'ordre de 0,05 Ohm.

Enfin, ce que tu as lu sur le site Hifiatubes concernant les 450 Ohm donnés comme impédance de sortie (output impedance) du RKV-III, ne correspond pas en fait à la résistance interne du RKV-III (en mode OTL) (qui serait bien de l'ordre de 0,01 Ohm), mais de l'impédance de sortie du module phono du RKV-III (donc rien à voir avec l'amplification à tubes OTL proprement dite du RKV-III :wink: ).
http://www.hifiatubes.com/audiovalve-rk ... -Mark3.cfm
http://www.audiovalve.info/rkv3/audiova ... 0mark3.php

Eric
eric65
 
Messages: 3655
Inscription: 29 Sep 2010 12:38
  • offline

Message » 11 Aoû 2014 21:46

Edité.

Ali
Dernière édition par Ali-Pacha le 15 Nov 2014 2:23, édité 1 fois.
Ali-Pacha
 
Messages: 873
Inscription: 27 Déc 2001 2:00
  • offline

Message » 11 Aoû 2014 22:19

"Si l'impédance de sortie en OTL était aussi faible, l'impedancer n'aurait absolument aucune raison d'être :wink: "

Ça expliquerait peut-être pourquoi Pierre se sert du RKV-III sans impedancer (en mode OTL) avec un casque Ortho d'impédance aussi basse que 20 Ohm (Audeze LCD-X) :wink:

Sinon, Ali, les 450 Ohms donnés dans les spécifications de HIFIATUBES correspondent au module phono du RKV-III (output impedance du module phono) ; ce n'est en aucun cas l'impédance de sortie du RKV-III en mode OTL.


EDIT : Ali, une impédance de sortie (d'après toi) de 450 Ohm pour le RKV-III (en mode OTL) et toujours d'après toi (ou Kevin ?) de près du double (800 Ohm ?) pour le RKV-II, poserait quelques problèmes de fonctionnement, en mode OTL, avec un casque par exemple d'impédance de 20 Ohm (l'Audeze LCD-X) ; ce qui ne semble pourtant pas être le cas d'après Pierre.

En effet, avec par exemple une impédance (supposée) de sortie de 800 Ohm pour le RKV-II, le facteur d'amortissement (damping factor) du RKV-II, avec une charge de 20 Ohm (celle du casque LCD-X), serait de 20/800 = 0,025 (soit largement en dessous de l'unité et de ce qui est recommandé, un facteur d'amortissement d'au moins 10)
Pour une charge de 8 Ohm, le facteur d'amortissement passerait à 8/800 = 0,01.
Pour une charge de 200 Ohm, plus en adéquation avec le RKV (toujours en mode OTL), le facteur d'amortissement passerait à 200/800 = 0,25, soit toujours en dessous de l'unité, ce qui n'est pas top pour faire fonctionner un casque électrodynamique de 200 Ohm.

On est donc très loin du facteur d'amortissement (plus réaliste ou moins réaliste ?) donné par constructeur pour le RKV-II (damping factor de 3600 à 200 Ohm ; de 360 à 20 Ohm et de 144 à 8 Ohm), ce qui est plutôt bon.

Eric
eric65
 
Messages: 3655
Inscription: 29 Sep 2010 12:38
  • offline

Message » 12 Aoû 2014 7:13

Edité.

Ali
Dernière édition par Ali-Pacha le 15 Nov 2014 2:23, édité 1 fois.
Ali-Pacha
 
Messages: 873
Inscription: 27 Déc 2001 2:00
  • offline

Message » 13 Aoû 2014 18:10

Bonjour à tous,
Bonjour Eric,
Bonjour Ali,

eric65 a écrit:Bonjour,

Je ne pense pas que Pierre me contredira sur ce qui suit.

Mettez le potentiomètre du RKV en début de course (et non pas au maximum) quand vous allumez l'amplificateur RKV (boitier Verto et casque Stax branchés) et attendre environ 2 minutes (avec une écoute à faible niveau) le temps de charger et stabiliser le bias pour les membranes conductrices du casque Stax.
Passé ce délai (temps de charge des membranes), écouter au volume qui vous plaira d'écouter, sachant que les tubes du RKV nécessiteront peut-être 15 à 20 minutes de chauffe pour donner leur plein potentiel.


Absolument Eric !

eric65 a écrit:"Si l'impédance de sortie en OTL était aussi faible, l'impedancer n'aurait absolument aucune raison d'être :wink: "

Ça expliquerait peut-être pourquoi Pierre se sert du RKV-III sans impedancer (en mode OTL) avec un casque Ortho d'impédance aussi basse que 20 Ohm (Audeze LCD-X) :wink: Eric


Oui et effectivement, mon LCD-X marche mieux sans impedancer donc en mode OTL, qu'avec....

Ali-Pacha a écrit: J'ajouterais aussi que la sensibilité du casque a son importance. J'avais lu un test du RKV parlant de ronflette légèrement perceptible avec les Grados en mode OTL, mais je n'arrive plus à remettre la main dessus.
Ali


C'est vrai Ali, j'ai dit ça quelque part et c'est la réalité. (la ronflette avec les casques Grado sans l'impedancer)

J'ai reçu les premiers Verto, y compris le tien Eric, bien sûr.

Pour les précautions à prendre...il n'y en a quasiment pas.
- Laisser un peu chauffer l'ampli (15- 20 mn suffisent)
- Brancher le Verto et le laisser tout le temps branché. Effectivement, le gain monte progressivement pendant les 2 premières minutes d'écoute pour se stabiliser ensuite.

A partir du moment où l'ampli est prêt en température on a le choix des branchements sur le Verto :

1) Soit on branche une paire d'enceintes haut rendement (j'ai pas essayé)
2) Soit on branche un casque électrodynamique ou isodynamique avec terminaisons 2 x XLR 3 points ou 1, voir 2 casques avec Jack 6.35 mm.
3) Soit on branche un casque électrostatique.
4) Soit on branche deux ou trois casques : Un électrostatique et un ou deux electro ou isodynamique.

Dans tous les cas, les positions du sélecteur ne peuvent occasionner aucun dégât aux casques.
Les électro et isodynamiques fonctionnent parfaitement sur la position 3 (dédiée à Stax)
Les électrostatiques fonctionnent très bien sur les positions 1 ( 8ohms) et 2 ( 32 ohms) mais avec moins de gain.

Je vous laisse tergiverser là dessus !!! :D

Dans la bonne position du sélecteur, c'est à dire 3 pour les casques Stax, j'obtiens un niveau très confortable à partir de la position "11h" pour le potentiomètre de volume de mon RKVII. (Album Adèle 21) même un peu trop fort à mon goût.
Sur des classiques au niveau d'enregistrement faible (Albinoni : Sinfonie a cinque op 2 par l'ensemble 415) la position de volume 12h me convient mieux. Mais il reste encore beaucoup de marge.

le gain est supérieur à celui du proto que j'avais testé. J'avais fait part d'un léger manque de gain à Helmut, il a modifié.

Alors pour ce qui est de la musicalité, je confirme ce que j'avais écrit après mes tests du prototype, en comparaison avec le boitier Woo Audio Wee et les amplis Stax :

Plus de transparence et de précision avec le Verto, pour moi c'est sûr. Les contours de notes et des interprêtes dans l'espace sont plus précis, indéniablement.
La présence sur des voix est elle aussi, d'un meilleur niveau avec le Verto.
L'aigu et l'extrême aigu sont plus riches, plus raffinés. Pas de "roll of" pour moi dans ces registres.

Il y a par contre moins de gain qu'avec le Wee, mais on sait pourquoi (ratio d'amplification de voltage des transfos bien moins important)
Eric, je pense que le Verto va te plaire !

Pierre
Avatar de l’utilisateur
Pierre PAYA
Pro-Commercant.
Pro-Commercant.
 
Messages: 3553
Inscription: 09 Avr 2011 18:53
Localisation: Nimes

Message » 14 Aoû 2014 0:09

Bonsoir à tous,

Bonsoir Pierre.

Très bonnes nouvelles Pierre :)

Boitier Verto (définitif) maintenant disponible.
Meilleure transparence et présence annoncées que le boitier Wee ; pas de "roll off" dans l'aigu et l’extrême aigu ; gain suffisant ...

Certes, il y a la théorie ...

Premières épreuves pratiques dans moins d'une semaine. Par qui commencer déjà : Nolwenn Leroy ? JS Bach ? Debussy ? ; à moins de commencer par un très bon disque de Jazz (Jazz at the Pawnshop) (*) ?
(*) Dés les premières mesures, je me vois déjà taper du pied ...

Je vais suivre scrupuleusement la mise en oeuvre recommandée par Pierre.

Alors vais-je être déçu ? Les paris sont ouverts ...

Eric
eric65
 
Messages: 3655
Inscription: 29 Sep 2010 12:38
  • offline

Message » 14 Aoû 2014 8:20

C'est joli le vert surtout à Paris
uilean
 
Messages: 1124
Inscription: 05 Avr 2010 17:23
Localisation: Bretagne et 93
  • offline

Message » 21 Aoû 2014 15:10

Bonjour à tous.

Je viens de recevoir le très attendu boîtier AudioValve Verto commandé il y a quelques semaines chez Pierre Paya à Nîmes.

Premières impressions :

Visuellement, il est petit, mais pas dénué d’attrait (en noir), surtout mis côte à côte avec le RKV-II (voir les quelques photos faites hier soir en lumière artificielle).

A l’écoute, et bien, il pourrait être parfait …

Mais, il y a un mais : il manque cependant un presque rien techniquement parlant, une 4ème position du sélecteur central du Verto pour contourner les transformateurs 1:5,9 du Verto, pour une utilisation directe (sans transfos) du RKV-II sur un casque Stax, en particulier le 009. Ce n’est pas que les transfos 1:5,9 du Verto soient mauvais (Nb : ils sont très certainement meilleurs (et plus adaptés) que les transfos 1:50 du Wee), mais sur certains critères audio, comme la transparence, la présence et l’analyse du son (révélation du moindre détail sonore) et la dynamique dans le grave, c’est nettement mieux sans transfos.

Si je devais résumer mes premières impressions d’écoute du Verto (avec le RKV-II et le 009), elles tiendraient en trois mots : douceur, raffinement et plénitude du son.

Le médium du RKV-Verto + 009 est vraiment de toute beauté, aucune dureté quelque soit le niveau d’écoute, y compris sur les enregistrements qualitativement moyens. Il existe un soupçon de matité qui va très bien avec la plénitude du son et sa douceur ; cependant, il me semble, cette matité est à un degré moins prononcé que le combo RKV-Wee (non modifié). Probablement aussi plus de clarté et d’intelligibilité ainsi qu’un aspect moins lissé du son du combo RKV-Verto par rapport au combo RKV-Wee utilisé en septembre 2013 lors de notre grand comparatif d’amplis (SRM 727 ; SRM 007t-II et Electra versus RKV-Wee).

Si je n’avais pas actuellement un élément de comparaison directe du RKV-Verto avec mon combo RKV-Wee modifié (transfos 1:50 du Wee désactivés), je pourrais alors considérer le combo RKV-Verto + 009 comme un système magnifique, même (et surtout) en comparaison des amplis STAX écoutés il y a 1 an.


Un petit rappel historique si vous me le permettez : il y a 1 an j’avais longuement pu comparer le RKV-Wee + 009 avec les amplis Stax 727 et le 007t2 (mon ex SRM 727 et le SRM-007t de prêt de Pierre).

Concernant le SRM 007t, malgré ses jolis timbres, je n’avais pas été subjugué par cet ampli qui me paraissait comme aseptisé et manquant de vie par rapport au SRM 727 (plus dynamique et vivant) et le combo RKV-Wee (peut-être pas aussi dynamique et transparent que le 727, mais plus chaleureux et plus plein dans sa sonorité, et aussi sans cette crispation du 727 que l’on retrouvait dans le haut médium dés que l’on poussait le son).
(Sans compter que le SRM 007t n’était pas sorti grandi (dernière place) lors notre comparatif d’amplis en aveugle en septembre dernier).
A l’issue de cette comparaison d’amplificateurs réalisée en septembre 2013 je me retrouvais avec deux très bons amplis (le 727 et le RKV-Wee) sans trop vraiment savoir lequel des deux me paraissait le meilleur : le 727 étant assez transparent, dynamique, avec un grave assez sec, mais pas très « sexy » dans la présentation du haut médium dés que l’on poussait un tantinet le son (il pouvait devenir dur et projeté) ; par contre, à faible niveau d’écoute il était excellent.
Le RKV-Wee donnait quand à lui une sonorité plus « sexy » dans le sens de plus pleine, ronde, chaleureuse et agréable à entendre, avec un côté mat indéniable, mais au prix d’un certain lissage du son et une perte de transparence et de quelques micro détails sonores, ainsi qu’un tassement de la dynamique, surtout dans le grave (grave moins sec, plus rond et plus empâté par rapport à celui du 727).
Finalement, j’ai fait le choix il y a 1 an de garder le RKV-Wee (peut-être un peu influencé par le résultat de notre comparatif d’amplis en aveugle, ou alors, parce que je le trouvais plus agréable à entendre que le 727) et de donner mon 727 à André, qui en a fait un très bon usage avec un casque Stax SR-207.

Un peu plus tard, regrettant peut-être après-coup la petite perte de transparence constatée en troquant mon ex SRM 727 par le RKV-Wee, je me suis lancé dans un essai un peu hasardeux pour voir ce que donnerait le combo RKV-Wee en déconnectant les transfos 1:50 du Wee.
Malgré une perte de gain (niveau sonore maximal) indéniable, mais pas rédhibitoire, j’ai vraiment été surpris par le gain très significatif de transparence, de présence, la perception évidente du moindre micro détail sonore, mais aussi par la dynamique dans le grave du système débridé de ses transfos (grave beaucoup plus sec et percutant).
Ce que j’avais perdu en passant du 727 au RKV-Wee (non modifié), je le récupérais avec le RKV branché directement (sans transfos) sur le 009, mais à un niveau jusqu’alors jamais atteint : une transparence extrême et une clarté et une présence troublante (aucun voile) dépassant largement celle que j’avais pu entendre avec le 727 (et même l’Electra) ; un pouvoir analytique du son également extrême, mais à double tranchant : la moindre imperfection, ou « granulosité » du son, ou sifflante, étant impitoyablement mise à jour.
J’obtenais ainsi une véritable loupe pour révéler le moindre détail sonore, mais aussi mettre en pleine lumière la médiocrité de quasiment tous mes enregistrements, en particulier les plus récents.

Avec cette machine analytique a révéler le moindre détail (ou défaut) d’un enregistrement, le RKV-Wee modifié montrait, en comparaison du RKV-Wee non modifié, l’ampleur, pour ce dernier, du lissage sonore et de la perte de transparence, sans compter un tassement de dynamique indéniable dans le grave, comme freiné par les transformateurs du Wee, véritables boulet au pied (pour donner une image un peu forte).

Il me fallait faire un choix pour le Wee (garder les transfos 1:50 actifs ou les contourner définitivement).
J’ai finalement fait le choix de désactiver pour une fois pour toute (sauf si de nouveau usage d’un fer à souder) les transfos du Wee pour un usage direct du RKV avec le 009.

Après cette transformation du Wee (désactivation des transfos), 20 % de ma CD-thèque pose le problème d’un niveau d’enregistrement trop faible pour écouter aussi fort que je le souhaiterais.
90 % de ma CD-thèque pose aussi le problème d’une qualité d’enregistrement perfectible qui me saute parfois aux oreilles pour devenir, si j’y faisais trop attention, comme limite désagréable à l’écoute. En revanche, les très bons enregistrements enregistrés normalement (c’est à dire non compressés, ni enregistrés à un niveau sonore trop faible) peuvent me donner la chaire de poule, tellement la sensation de présence et de live est prenante.

Après cette petite leçon d’histoire :grad: , revenons à ce qui nous intéresse ici, le combo RKV-Verto (+ 009) :wink:

Pour vous donner une analogie, écouter le combo RKV-Verto (+ 009) c’est un peu comme écouter la meilleure platine vinyle au monde avec un transducteur d’exception. Il y a de l’émotion.
Pour comparer, l’écoute du combo RKV-Wee (transfos désactivés) (+009), c’est un peu comme écouter la meilleure source numérique au monde (MSB ?) avec un transducteur d’exception : tout est restitué, sans déformation, sans coloration, sans perte de dynamique ou d’information.

Si je devais choisir entre ces deux systèmes, et bien cette fois-ci, je ne choisirais pas, je garderais les deux.
Pourquoi ?
Parce que je le peux :wink:
Parce que le médium du RKV-Verto (+ 009) est d’une beauté à vous couper le souffle, et que la voix de Nolwenn Leroy ressort belle comme jamais et avec une grande authenticité (malgré la qualité d'enregistrement parfois plus que médiocre de ses derniers CD)
Parce que la sensation de live et de présence du RKV directement connecté au 009 (sans transfos) est époustouflante et bluffant (sur de très bons enregistrements) et vous donne la chaire de poule (par exemple Rachmaninov au piano).

Il faut avoir les deux si on a eu le malheur d’écouter les deux systèmes.

Pour les autres, je comprendrais parfaitement que l’un des deux systèmes suffise (malgré leurs limites) et que l’on soit parfaitement heureux avec, comme on peut l’être avec le SRM 727 ou le SRM 007t, ou l’Electra ou le BHSE.

Pour ma part, le combo RKV-Verto se rapproche plus du combo RKV-Wee (non modifié) que du combo RKV-Wee modifié (transfos désactivés).
Pour ma part (de nouveau), le combo RKV-Verto doit se rapprocher pas mal de l’Electra de Frédéric (dernière mouture, d’après ce que j’ai pu lire sur le dernier CR fait par Sorrodje sur le fil Stax du forum Tellement Nomade), et à mon avis dépasser sans problème le SRM 727 pour la qualité de ses timbres, la beauté de son médium et de son aigu, l’absence de durcissement du médium avec le volume sonore. La dynamique doit être assez proche. L’agrément d’écoute supérieur.
Pour ma part (dernière fois), le combo RKV-Wee, transfos désactivés, atteint un niveau de transparence, de présence et de restitution du moindre détail sonore (mis en lumière), à mon oreille inégalée (largement supérieure au SRM 727 ; très probablement supérieure à l’Electra, et probablement assez voisine d’un BHSE). (NB : je ne vois pas comment le BHSE pourrait aller beaucoup plus loin dans l’analyse du détail sonore ; de plus ; est-ce vraiment souhaitable ? :wink: ).


Pour conclure.

727 ; 007t2 ; RKV-Verto : 3 systèmes d’amplification haut de gamme qui fonctionnent apparemment très bien avec les casques Stax (surtout le 009).
Mon choix est fait.
Pour vous, je ne peux que vous conseiller d’aller écouter ces systèmes chez notre ami Pierre à Nîmes (ou lors d’un prochain meeting) pour vous faire une petite idée de ce que ces amplifications peuvent donner, surtout si associées au 009 (un casque d’exception). Je ne pense pas que vous soyez déçus, surtout si votre système comprend également un bon dac.

Sinon, pas tellement pour moi parce que je l’ai déjà sous une forme expérimentale (Wee modifié), je ne peux que souhaiter dans l’avenir la sortie d’un boîtier AudioValve Verto-II :idee: , successeur du presque parfait boîtier Verto-I, à qui il ne manque qu’une quatrième position, sur son sélecteur central pour désactiver les transfos 1:5.9 du Verto, pour qu’il atteigne alors la polyvalence parfaite ainsi que le "son parfait" que l'on adapterait (en connectant ou non les transfos) suivant les goûts auditifs de chacun ,et aussi, et surtout, suivant la qualité des enregistrements écoutés et le niveau d’enregistrement (*))

(*) (Nb : la différence de position du potentiomètre de volume du RKV-II, pour un niveau d’écoute normal, est suivant le niveau d’enregistrement d’environ 10 h à 12 h avec le combo RKV-Verto et de 14 h à 16 h avec le combo RKV-Wee (transfos du wee désactivés)).


Pour finir, en dernière partie, je vous donne quelques mesures objectives faites au voltmètre (comme promis à Arnaud) mesurant le gain d’amplification du RKV-II suivant la fréquence, en fonction des transformateurs utilisés (ou non), ainsi que quatre photographies du système pour terminer ce post en beauté.


Objective response : in Volt and relative gain in dB / frequency, from amplifier RKV-II, combo RKV-Wee and RKV-Verto

Combo RKV-Wee (unmodified)
Output RKV = Input Wee = 0.20 Volt (at 1 kHz)
Output Wee = 0.20 Volt x 50 = 10 Volt (at 1 kHz) (with 1:50 Wee transformers)

My results are as follows: for 6 distinct frequencies (250 Hz 500 Hz 1 kHz; 2 kHz; 5 kHz; 10 kHz). Voltage measured, depending on the frequency, in input of the Wee (and therefore in output of the RKV) with the Wee transformers 1:50 connected, and with for load an electrostatic headphones Stax SR-009 145000 Ohm of impedance.

Signal sinus 250 Hz : 0.205 V (relative gain : 0 dB)
Signal sinus 500 Hz : 0.203 V (relative gain : 0 dB)
Signal sinus 1 kHz : 0.201 V (relative gain : 0 dB)
Signal sinus 2 kHz : 0.193 V (relative gain : - 0.3 dB) (to compare to the +2 dB of Kevin Gilmore graph)
Signal sinus 5 kHz : 0.160 V (relative gain : - 1.9 dB) (to compare to the -4 dB of Kevin Gilmore graph)
Signal sinus 10 kHz : 0.115 V (relative gain : - 4.8 dB) (to compare to the -17 dB of Kevin Gilmore graph)
http://gilmore.chem.northwestern.edu/rkv.jpg


Combo RKV-Verto
Output RKV = Input Verto = 1.69 Volt (at 1 kHz)
Output Verto = 1.69 Volt x 5.9 = 10 Volt (at 1 kHz) (with 1:5.9 Verto transformers)

Signal sinus 250 Hz : 1.692 V (relative gain : 0 dB)
Signal sinus 500 Hz : 1.681 V (relative gain : 0 dB)
Signal sinus 1 kHz : 1.666 V (relative gain : 0 dB)
Signal sinus 2 kHz : 1.614 V (relative gain : - 0.3 dB) (to compare to the +2 dB of Kevin Gilmore graph)
Signal sinus 5 kHz : 1.354 V (relative gain : - 1.8 dB) (to compare to the -4 dB of Kevin Gilmore graph)
Signal sinus 10 kHz : 0.965 V (relative gain : - 4.7 dB) (to compare to the -17 dB of Kevin Gilmore graph)
http://gilmore.chem.northwestern.edu/rkv.jpg


Combo RKV-Wee (modified) (1:50 Wee transformers disabled)
Output RKV = Input Wee = Output Wee = 10 Volt (at 1 kHz) (without 1:50 Wee transformers)

Signal sinus 250 Hz : 9.980 V (relative gain : 0 dB)
Signal sinus 500 Hz : 10.00 V (relative gain : 0 dB)
Signal sinus 1 kHz : 10.00 V (relative gain : 0 dB)
Signal sinus 2 kHz : 10.01 V (relative gain : 0dB)
Signal sinus 5 kHz : 10.01 V (relative gain : 0 dB)
Signal sinus 10 kHz : 10.21 V (relative gain : + 0.2 dB)



Image

Image

Image

Image

Eric
Dernière édition par eric65 le 21 Aoû 2014 16:52, édité 1 fois.
eric65
 
Messages: 3655
Inscription: 29 Sep 2010 12:38
  • offline

Message » 21 Aoû 2014 16:41

Bonjour Eric,

Voilà un retour plutôt complet ! merci beaucoup.
Sauf erreur de ma part, tu ne parles pas du registre aigu et extrême aigu.
D'après tes mesures, l'on voit bien que la tension en sortie du Verto chute à partir de 10KHz (1.692 V pour 250 Hz à 0.965 V pour 10000Hz soit chute de 43%) mais finalement exactement comme avec le Wee (0,205 V pour 250Hz à 0.115 V pour 10000Hz soit chute de 44%)
Or avec le Wee, ni Karim, ni toi, ni Frédéric ni moi, avions constaté subjectivement cette chute dans les hautes fréquences à l'écoute en comparaison avec les autres amplis, dont bien sûr, l'Electra.
Que penses-tu de ça à l'écoute du verto ? (la réponse dans les hautes fréquences)

Pierre
Avatar de l’utilisateur
Pierre PAYA
Pro-Commercant.
Pro-Commercant.
 
Messages: 3553
Inscription: 09 Avr 2011 18:53
Localisation: Nimes

Message » 21 Aoû 2014 17:22

Pierre PAYA a écrit:Bonjour Eric,

Voilà un retour plutôt complet ! merci beaucoup.
Sauf erreur de ma part, tu ne parles pas du registre aigu et extrême aigu.
D'après tes mesures, l'on voit bien que la tension en sortie du Verto chute à partir de 10KHz (1.692 V pour 250 Hz à 0.965 V pour 10000Hz soit chute de 43%) mais finalement exactement comme avec le Wee (0,205 V pour 250Hz à 0.115 V pour 10000Hz soit chute de 44%)
Or avec le Wee, ni Karim, ni toi, ni Frédéric ni moi, avions constaté subjectivement cette chute dans les hautes fréquences à l'écoute en comparaison avec les autres amplis, dont bien sûr, l'Electra.
Que penses-tu de ça à l'écoute du verto ? (la réponse dans les hautes fréquences)

Pierre


Bonjour Pierre,

Le médium et l'aigu du RKV-Verto sont excellents, d'une beauté à vous couper le souffle, à la fois très raffinés, jamais fatigants, et d'une très grande douceur.
Mon audition étant limitée au dessus de 12,5 kHz, je ne te parlerais pas de l’extrême aigu que j'entends assez mal.

Là où je suis plus réservé, mais avec pour élément de comparaison directe mon RKV + Wee modifié (transfos du Wee déconnectés) concerne la qualité du grave du combo RKV-Verto : pas dans son extension et pour son niveau (tout à fait suffisants), mais dans sa dynamique et sa lisibilité (perfectible) ; grave un peu trop doux à mon goût.
Pour moi, c'est meilleur sans les transfos : grave plus sec, plus lisible et plus détaillé, qu'avec. Toutefois, cela me semble être un peu mieux qu'avec le combo RKV-Wee (non modifié), et pas loin du 727.
Par rapport au 727, le médium et l'aigu du RKV-Verto me semblent meilleurs, d'autant plus que l'on élève le niveau sonore. Le rendu du grave ne doit pas être trop éloigné.

Sinon, objectivement parlant, il n'y a peut-être pas de mal à atténuer le pic de fréquence de 10 kHz du 009 avec une réduction de gain du combo RKV-Verto (ou RKV-Wee) de 4,7 dB à 10 kHz.
Ce qui est étonnant, c'est que l'on ne mesure pas objectivement de réduction dans l'aigu au micro (en champ libre) du combo RKV-Wee (non modifié) versus amplis Stax SRM 727 et SRM 007t2.
Mystère !

If the transformer (1:50 of the Wee box) is indeed seriously rolling off the mid highs with the RKV-II amp and SR-009 headphones, how we explain that we obtain the same results of measurement (at the microphone), under the same conditions, with the amplifiers for electrostatic headphones Stax : SRM-007t 2 and SRM-727 (a priori devoid of transformers)?

B: comparison of 009 headphones with amps RKV-WEE (unmodified) / SRM 727 / SRM 007t2 (NB: level benchmark standard for amplifiers: 73 dBA SPL at 1 kHz with the 009)
free-field measurements
:

Dans l'ordre des colonnes : ampli RKV-Wee (non modifié) / ampli SRM 727 / ampli SRM 007t2
(mesures réalisées il y a un peu plus d'un an lors du prêt du sonomètre de Pierre avec son SRM 007t2)

500 Hz : 73,2 dBA / 73,0 dBA / 73,3 dBA
1 KHz : 73,0 dBA / 73,0 dBA / 73,0 dBA
2 KHz : 75,0 dBA / 75,0 dBA / 75,5 dBA
5 KHz : 71,5 dBA / 67,7 dBA / 68,2 dBA
10 KHz : 76,5 dBA / 69,9 dBA / 71,0 dBA
12.5 KHz : 62,0 dBA / 56,0 dBA / 61,0 dBA

Conclusion : significant roll-of at 12.5 KHz (relative to the frequency control 1 KHz) with the three amplifiers RKV-WEE / SRM 727 / SRM 007t2 + Stax 009.


http://www.head-fi.org/t/677809/the-sta ... t_10762363
http://www.head-fi.org/t/677809/the-sta ... t_10759879

Eric
eric65
 
Messages: 3655
Inscription: 29 Sep 2010 12:38
  • offline

Message » 21 Aoû 2014 20:07

Bonsoir,

Très sympathique duo que ce RKV-Verto noir. :D

Presqu'autant que ses prescripteurs. :wink:


Bonne soirée à tous.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 19420
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
  • offline


Retourner vers Amplificateurs Casques