Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Les amplificateurs de puissance : blocs mono et 2 canaux

Bi-amplification verticale passive ou bloc mono ?

Message » 09 Fév 2017 22:55

Selon vous, quelle est la meilleure solution entre une bi-amplification verticale passive (avec par exemple 2 amplis stéréo Quad Elite QSP à 2*140W pour 8 ohms, les voici) ou deux blocs mono, donc un par enceinte et amplification simple (avec par exemple deux blocs mono Quad Elite QMP à 1*260W pour 8 ohms les voilà)? J'ai précisé les amplis que j'utiliserai, mais ma question est plutôt d'ordre général pour connaître la meilleure solution entre ces deux possibilités.

Laquelle de ces deux possibilités permettrait de tirer le meilleure d'une paire d'enceintes de façon générale? (ou de façon plus spécifique comme des Kef Reference 203/1 ou des Kef R900)

Merci pour vos réponses.
Vulcain
 
Messages: 127
Inscription: 16 Mar 2016 15:15
  • offline

Annonce

Message par Google » 09 Fév 2017 22:55

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 10 Fév 2017 21:57

Salut,

Si tu n'est pas pour faire une Bi-Amp active, c'est presque aussi bien d'oublier, parce qu'a part un très léger gain en puissance, ça n'apporterais pas grand chose de tangible.

Pour être active, ça prends deux éléments en plus des amplis, UN séparateur électronique (Crossover électronique) , et PAS de filtre du tout dans les enceintes, les amplis directement connectés aux drivers.

Ça c'est de la vraie Bi-Amp , je me suis beaucoup amusé avec de la Tri-Amplification, mais je suis revenu a plus simple, comme quoi ce n'est pas parce qu'on fait plus simple que c'est vraiment moins bon, mais mes deux voies sont en phase, a peu près autant que si c'était filtré en actif, avec juste un condensateur pour le tweeter branché en parallèle avec le grave.


Ça pourrait peut être marcher avec les Kef R900 qui ont une voie grave (2 woofers) et 1 tweeter, si tu oses supprimer les filtres des enceintes, et que les deux woofers n'ont pas ensemble branchés en parallèle une impédance trop basse pour l'ampli de graves.

Pour l'autre modèle que tu cites, ça prendrait plutôt un système tri-amp , a moins de filtrer le tweeter juste avec un condensateur, et que tu l’alimentes avec le même ampli que le midrange.
mroboto
 
Messages: 2232
Inscription: 26 Avr 2010 22:21
  • offline

Message » 13 Fév 2017 15:16

Merci pour ton retour.

Personnellement, ça faisait plus de 10 ans que j'étais en bi-amplification horizontale passive avec 2 blocs stéréo Quad 909 (et un Quad 99 Pre en préampli). Par rapport à de la simple amplification, cela m'a permit d'avoir des enceintes mieux maîtrisées et une amélioration des aigus, médiums et basses. Fin 2016, après avoir lu des articles soulignant les bienfaits d'une bi-amplification verticale, je l'ai essayée et adoptée. En effet, l'aération entre les instruments est notable (la différence est flagrante) et les aigus, médiums et basses (bien mieux maîtrisées) ont gagné en qualité (est-ce dû à la réduction d'intermodularité?). Par ailleurs, je peux pousser le volume encore plus loin avant distorsion.

En fait, avec ce topic-ci, je souhaitais connaître la meilleure solution qualitative entre un bloc stéréo par enceinte et un bloc mono presque deux fois plus puissant (pour les deux appareils Quad que j'ai cités). Quelle solution permet la meilleure tenue des enceintes en général? Je me pose cette question car même si le bloc mono est bien plus puissant, il doit tout gérer, là où le bloc stéréo "respire" un peu plus peut être. Et est-ce qu'avec un bloc stéréo de 2*140W par enceinte on est plus proche de 1*280W ou on reste dans les 140W disponibles par enceinte?

Merci pour vos réponses.
Vulcain
 
Messages: 127
Inscription: 16 Mar 2016 15:15
  • offline

Message » 13 Fév 2017 20:02

On reste plus dans les 140W

Parce que ce n'est que le grave qui consomme vraiment.

La demande en aigüe est beaucoup plus faible.

Si ce n'était pour avoir le même gain, tu pourrais mettre 180W sur le grave , puis 40W sur l'aigu.

Mais le gain serait probablement dé-balancé, donc il faudrait envoyer plus avec le crossover électronique dans l'ampli d'aigu pour que les nivaux balancent.

Un ampli peut la plupart du temps très bien assimiler de jouer plusieurs fréquences en même temps, a mon avis, ce n'est pas en multipliant les amplis qu'on aura vraiment une réponse et séparation des instruments plus correcte, alors je crois que je préfère un ampli avec réponse de 15-30000Hz ±1dB que deux amplis avec réponse de 15-30000Hz ±2dB (pour faire une image).
mroboto
 
Messages: 2232
Inscription: 26 Avr 2010 22:21
  • offline

Message » 15 Fév 2017 0:50

Donc logiquement les deux blocs mono de 260W chacun permettront d'aller plus loin que les deux blocs stereo de 2*140W chacun?

Imaginons que les blocs blocs mono soient de même construction que les stéréo, est ce qu'avec 260W ils permettront d'atteindre une meilleure qualité sonore sur un paire d'enceintes (car meilleure maitrise ou tenue de chaque registre)? Ou ça ne permettra que d'augmenter davantage le son sans amélioration particulière à des niveaux sonores faibles à normaux?
Vulcain
 
Messages: 127
Inscription: 16 Mar 2016 15:15
  • offline

Message » 15 Fév 2017 1:35

Un ou deux, coté maitrise, si ils balancent chacun tout le jus, et que c'est filtré par des composants passifs, c'est a peu près kif-kif.

Avec les 2 blocs mono plus puissants, tu aurais plus de puissance, et pas vraiment moins de maitrise.
mroboto
 
Messages: 2232
Inscription: 26 Avr 2010 22:21
  • offline

Message » 19 Fév 2017 9:56

Ayant effectué des recherches sur le bloc mono Quad Elite QMP, j'ai lu directement dans la notice du produit qu'il s'agit en fait de l'ampli stéréo QSP utilisé en mode bridgé. Par conséquent, ma question est simple: on sait qu'en mode bridgé un ampli sera plus puissant (càd on pourra augmenter davantage le son), mais puisque c'est le même ampli mais utilisé de façon bridgé, est ce qu'un bloc QMP 1*260W envoie autant ou plus de courant qu'un bloc QSP 2*140W amplifiant une seule enceinte? Est ce qu'en utilisant un ampli en mode bridgé, on utilise la même alimentation et les mêmes composants?

En sachant, tout de même, que le QSP pèse 12.5kg et le QMP 20kg (alimentation plus grosse?).
Vulcain
 
Messages: 127
Inscription: 16 Mar 2016 15:15
  • offline

Message » 19 Fév 2017 11:54

En effectuant quelques recherches, je suis tombé sur ces images du QSP:

Image

Puis, du QMP:

Image

Image

On remarque qu'il y a 2 transformateurs toroidaux dans un QMP. Logiquement, ça voudrait dire que l'alimentation du QMP est plus costaud que celle du QSP, n'est ce pas? Donc le bloc mono procurerait plus de courant, non? Et donc il pourrait mieux gérer les Kef Reference 203 et 205 qu'un bloc QSP par enceinte, n'est ce pas? Qu'en pensez-vous?
Vulcain
 
Messages: 127
Inscription: 16 Mar 2016 15:15
  • offline

Message » 19 Fév 2017 13:43

Vulcain a écrit:Ayant effectué des recherches sur le bloc mono Quad Elite QMP, j'ai lu directement dans la notice du produit qu'il s'agit en fait de l'ampli stéréo QSP utilisé en mode bridgé. Par conséquent, ma question est simple: on sait qu'en mode bridgé un ampli sera plus puissant (càd on pourra augmenter davantage le son), mais puisque c'est le même ampli mais utilisé de façon bridgé, est ce qu'un bloc QMP 1*260W envoie autant ou plus de courant qu'un bloc QSP 2*140W amplifiant une seule enceinte? Est ce qu'en utilisant un ampli en mode bridgé, on utilise la même alimentation et les mêmes composants?

En sachant, tout de même, que le QSP pèse 12.5kg et le QMP 20kg (alimentation plus grosse?).

La théorie :
un bloc ponté ne peut pas envoyer plus de courant qu'un bloc stéréo ... quand on ponte 2 amplis on double la tension max de sortie mais le courant n'augmente pas ... dans un montage parallèle par contre c'est l'inverse, la tension max reste la même mais on double le courant disponibles
pour résumer on pourrait dire que le montage en pont est adapté aux impédances relativement élévées et le montage parallèle aux impédances basses
par contre si l'alim est différente ça change forcément la donne.
j_yves
 
Messages: 4344
Inscription: 18 Oct 2002 14:21
  • online

Message » 19 Fév 2017 15:09

Merci, c'est très instructeur. Cependant, n'étant pas très fort en physique :lol: , qu'est-ce qu'un "montage en parallèle"? Je n'ai entendu parler que de montage en série (par rapport justement au mode bridgé des amplis). Comment effectuer un montage en parallèle? En mettant justement un ampli stéréo par enceinte, comme dans la bi-amplification verticale passive dont je parle?

Si oui, alors les données suivantes iraient dans ce sens: derrière le QSP, il est noté que l'ampli peut consommer jusqu'à 750W alors que pour le QMP ce serait maxi 460W. Donc plus de courant sur un QSP par enceinte qu'avec un QMP, mais le QMP pourra provoquer un niveau sonore plus élevé. C'est bien ça? Si oui, alors ça complique mes recherches, car je pensais qu'avec un QMP par enceinte ça serait automatiquement mieux qu'avec un QSP par enceinte... Ou je suis complètement à côté de la plaque? (ce qui pourrait être le cas, n'y connsaissant pas grand chose en physique, et dans ce cas j'écouterai avec grand plaisir vos explications).

Merci :D
Vulcain
 
Messages: 127
Inscription: 16 Mar 2016 15:15
  • offline

Message » 20 Fév 2017 19:50

Hello,
discussion intéressante. Je me permet une question de noob (j'y connais rien en amplification et filtres d'enceintes etc...) :
J'ai eu des amplis "simples", de 100 à 120W (sous 8 ohms)=> mono amplification => c'était bien.
Je suis passé à une bi-amp passive horizontale, avec ampli de 120 puis 100W maintenant : gros gain qualitatif. Enorme. C'est plus articulé etc comme tu l'as dit Vulcain. Les enceintes ont un double bornier, je ne les bidouille pas, donc bi-amp passive.

J'ai dans l'idée de passer de cette bi-amp passive avec 2 ampli de 100W à un ampli intégré de 250W.
La puissance donc serait plus que doublée.
Est-ce que le rendu très bien articulé de la bi-amp sera conservé (au mini) avec cette intégré plus de 2fois plus puissant ?

Question : est-ce que finalement, le fait que le rendu en bi-amp est très nettement supérieur à la monoamp, ce n'est pas la mise en évidence d'un "problème/limitation" de conception du filtre des enceintes ?
Autrement dit, quand on a un gros gain en passant en biamp, le problème n'est-il pas côté enceintes ? Auquel cas, pour garder le gain qualitatif de la bi-amp, ne faudrait-il pas tripler/quadrupler la puissance en passant à un intégré en monoamp ?
Merci
Cdt
phile
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1268
Inscription: 12 Nov 2015 12:32
  • offline

Message » 20 Fév 2017 22:02

phile a écrit:Hello,
discussion intéressante. Je me permet une question de noob (j'y connais rien en amplification et filtres d'enceintes etc...) :
J'ai eu des amplis "simples", de 100 à 120W (sous 8 ohms)=> mono amplification => c'était bien.
Je suis passé à une bi-amp passive horizontale, avec ampli de 120 puis 100W maintenant : gros gain qualitatif. Enorme. C'est plus articulé etc comme tu l'as dit Vulcain. Les enceintes ont un double bornier, je ne les bidouille pas, donc bi-amp passive.

J'ai dans l'idée de passer de cette bi-amp passive avec 2 ampli de 100W à un ampli intégré de 250W.
La puissance donc serait plus que doublée.
Est-ce que le rendu très bien articulé de la bi-amp sera conservé (au mini) avec cette intégré plus de 2fois plus puissant ? pas forcement

Question : est-ce que finalement, le fait que le rendu en bi-amp est très nettement supérieur à la monoamp, ce n'est pas la mise en évidence d'un "problème/limitation" de conception du filtre des enceintes ? c'est plus un problème lié aux charges acoustiques complexes. L'ampli travaille contre une resistance (l'enceinte ) et cette resistance est variable en fonction des fréquences. Beaucoup 'd'amplis en partiuclier n'aiment pas les impédances trop basses, or quand on regarde une courbe d'impédance d'une enceinte on voit que la courbe est tout sauf plate
Autrement dit, quand on a un gros gain en passant en biamp, le problème n'est-il pas côté enceintes ? Auquel cas, pour garder le gain qualitatif de la bi-amp, ne faudrait-il pas tripler/quadrupler la puissance en passant à un intégré en monoamp ? non, car comme le dit la pub pirelli, sans maitrise la puissance n'est rien :ane:
Merci
Cdt
Intoxiqué au Beryllium :D
Avatar de l’utilisateur
Powerdoc
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5426
Inscription: 30 Sep 2006 19:05
Localisation: Allier
  • offline

Message » 20 Fév 2017 23:08

Merci Doc :bravo:
phile
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1268
Inscription: 12 Nov 2015 12:32
  • offline

Message » 26 Fév 2017 19:05

J'ai contacté Quad UK directement quant aux différences de capacité en courant des Quad QSP et QMP mais ils n'ont pas pris le soin de répondre à mes questions car "il n'y a plus de stocks de produits Quad Elite au Royaume-Uni et qu'il est improbable qu'ils en commandent de nouveaux. Donc ce serait inutile de répondre aux questions posées." :roll: Sympa le service client...

Ils m'ont juste présenté très brièvement leur nouvelle gamme Artera (dont deux nouveaux produits vont sortir en avril ou mai) et dit qu'avec deux Quad Artera Stereo et un Quad Artera Link (sortie prévue en avril ou mai), ils espéraient que ça pourrait apporter une amélioration par rapport à mon ensemble actuel composé d'un Quad 99 CDP1, un Quad 99 Pre et deux Quad 909. Bref, ça ne m'avance pas beaucoup dans mes recherches pour exploiter davantage les Kef Reference... De plus, le Quad Artera Link est un produit "tout en un" (CD, DAC, network streamer, préampli) et je ne suis pas vraiment fan de ce genre d'appareil tout en un. De plus, puisque sa ses sorties RCA et XLR sont variables, on ne peut que les brancher sur un ampli (impossible de brancher le Quad Artera Link à un préampli à ma connaissance). Donc très peu d'intérêt pour moi, même si il s'avérait que c'était un excellent produit.

J'ai tout de même trouvé dans un forum anglais la réponse suivante de Quad à propos de la présence de deux transformateurs toroidaux dans le Quad QMP:

I asked Quad why there are two transformers. This was the answer:

The QMP have one dedicated transformer for the supply to the amplifier boards and a separate transformer to provide plus and minus 15 volts and 12 volts to other areas of the circuit. :grad:


Pensez-vous alors que le QMP possède plus de courant que le QSP qui ne possède qu'un transformateur toroidal pour tout gérer?

Et pourriez vous m'expliquer svp le rôle réel et donc les conséquences du 2e transfo dans le QMP? Je ne demande pas une traduction du message de Quad, mais une explication technique de son rôle et de ce qu'il apporte par rapport à une configuration avec un seul ampli. Merci d'avance pour ces explications. :D
Vulcain
 
Messages: 127
Inscription: 16 Mar 2016 15:15
  • offline


Retourner vers Amplificateurs de puissance