Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 21 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Ampli naturel < 1000 euros, ça existe ?

Message » 19 Sep 2013 18:06

dominax a écrit:
dinococus a écrit:
AbsoluteSound a écrit:Juste pour dire que si les amplis influencent sur le résultat sonore audible ,c'est parce qu'ils ne font pas tous réagir les hps de la même manière.


Cette phrase est d'anthologie.


c'est énorme

on peu quand même entendre des différence, entre amplis dans le cadre, des plus mauvais d'entre eux, mais l'audiophile entend des différence la ou il y en à pas, sur des amplis correctement conçu, et un minimum performant

si on prend certain mauvais amplis leur courbes de réponse peuvent varier de 3db et plus en leur appliquant une charge, et la disto peut être très élevé dans le haut-grave
mais ces amplis " très souvent " à tube sont vraiment excessivement mauvais, au point que sa en devient audible, sachant que des amplis entrée de gamme sont beaucoup plus performant que ces daubes à tube

des amplis conçu correctement ne donne pas ce genre de résultat, et entre deux de ces amplis, avec des enceintes correctement conçu sous 8ohm la différence est inaudible, à niveau égalisé

http://www.stereophile.com/content/jadi ... asurements

malheureusement des amplis à pas de prix comme se 300b est tellement mauvais que sa en devient audible
:wink:


N'importe quoi dominax, mon petit leben a tubes enterre tous les amplis a transistors que j'ai possede en terme de musicalite :roll: :wink:
52gege
 
Messages: 1645
Inscription: 13 Fév 2009 14:25
  • offline

Annonce

Message par Google » 19 Sep 2013 18:06

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 19 Sep 2013 18:35

Merci de relire le message de NOIR juste au dessus.
palm, Staff Son
palm
 
Messages: 5731
Inscription: 30 Nov 2003 1:34
Localisation: Nord
  • offline

Message » 19 Sep 2013 19:48

52gege a écrit:
dominax a écrit:
dinococus a écrit:
AbsoluteSound a écrit:Juste pour dire que si les amplis influencent sur le résultat sonore audible ,c'est parce qu'ils ne font pas tous réagir les hps de la même manière.


Cette phrase est d'anthologie.


c'est énorme

on peu quand même entendre des différence, entre amplis dans le cadre, des plus mauvais d'entre eux, mais l'audiophile entend des différence la ou il y en à pas, sur des amplis correctement conçu, et un minimum performant

si on prend certain mauvais amplis leur courbes de réponse peuvent varier de 3db et plus en leur appliquant une charge, et la disto peut être très élevé dans le haut-grave
mais ces amplis " très souvent " à tube sont vraiment excessivement mauvais, au point que sa en devient audible, sachant que des amplis entrée de gamme sont beaucoup plus performant que ces daubes à tube

des amplis conçu correctement ne donne pas ce genre de résultat, et entre deux de ces amplis, avec des enceintes correctement conçu sous 8ohm la différence est inaudible, à niveau égalisé

http://www.stereophile.com/content/jadi ... asurements

malheureusement des amplis à pas de prix comme se 300b est tellement mauvais que sa en devient audible
:wink:


N'importe quoi dominax, mon petit leben a tubes enterre tous les amplis a transistors que j'ai possede en terme de musicalite :roll: :wink:

je ne vois pas la contradiction avec ce que dit dominax ....
il ne dit ni que c'est le cas de tous les amplis à tube ... ni que cela concerne uniquement les amplis à tube ...
ton ampli (à tube) n'est peut-etre pas concerné c'est tout ....
j_yves
 
Messages: 4206
Inscription: 18 Oct 2002 14:21
  • offline

Message » 19 Sep 2013 20:15

Pour moi le titre de ce topic aurait dû être

"Que faire pour avoir un son naturel"
en prenant pour hypothèse que l'enregistrement est très bien réalisé en studio ou auditorium...

Après l'expérience des uns et des autres pour y arriver serait quelque chose de vraiment très très instructif.. :zen:
drew
 
Messages: 707
Inscription: 06 Oct 2010 17:31
Localisation: Yvelines (78)
  • offline

Message » 19 Sep 2013 20:54

drew a écrit:Pour moi le titre de ce topic aurait dû être

"Que faire pour avoir un son naturel"
en prenant pour hypothèse que l'enregistrement est très bien réalisé en studio ou auditorium...

Après l'expérience des uns et des autres pour y arriver serait quelque chose de vraiment très très instructif.. :zen:


sa ne veux rien dire le "son naturel" donc on ne peu pas donner de recettes, le son réaliste ok, la il a des chose à faire
:wink:
dominax
 
Messages: 5458
Inscription: 09 Mai 2010 16:50
  • offline

Message » 19 Sep 2013 20:55

bonne idée !

par la même occasion, je me permets de demander un peu d'aide aux érudits et/ou ingénieurs son, concernant un changement d'enceintes.
budget 500 euros. pièce 13 m2. système actuel : mini chaine denon dm39 (2*30W). je pensais au départ aller vers du matériel hifi genre dali zensor 3, mais j'ai le sentiment qu'on va me diriger vers du monitoring :mdr:
toutefois, je ne cherche pas une restitution froide et ultra précise (quoi que je peux changer d'avis en écoutant), mais m'orienter vers une écoute subjectivement naturelle avec un zeste de charme !

:zen:
james2010
 
Messages: 1072
Inscription: 21 Nov 2010 15:08
Localisation: Isère
  • offline

Message » 19 Sep 2013 21:27

james2010 a écrit:bonne idée !

par la même occasion, je me permets de demander un peu d'aide aux érudits et/ou ingénieurs son, concernant un changement d'enceintes.
budget 500 euros. pièce 13 m2. système actuel : mini chaine denon dm39 (2*30W). je pensais au départ aller vers du matériel hifi genre dali zensor 3, mais j'ai le sentiment qu'on va me diriger vers du monitoring :mdr:
toutefois, je ne cherche pas une restitution froide et ultra précise (quoi que je peux changer d'avis en écoutant), mais m'orienter vers une écoute subjectivement naturelle avec un zeste de charme !

:zen:


sa dépend de ton budget, les monitoring il y en a des très bien, mais le prix en général est quand même pas si abordable que cela si on prend les modèles qui compte en enceintes compacts
:wink:
dominax
 
Messages: 5458
Inscription: 09 Mai 2010 16:50
  • offline

Message » 19 Sep 2013 23:23

Nival a écrit:
james2010 a écrit:personnellement je ne crois pas que la linéarisation d'une courbe va avoir de l'influence sur la respiration, le phrasé, l'extinction des notes, la suavité ... et encore moins sur la véracité des timbres d'un stradivarius !

Je suis du même avis (et pour avoir testé sur les mêmes enceintes et mêmes pièce et aussi avec le même étage d'amplification, des sources égalisées et d'autre non), d'autant que justement la réponse en fréquence d'un Stradivarius dans une salle de concert risque pour le coup d'être pas mal torturée (et non corrigée...), et pourtant..... :love:


Et pourtant... vous confondez deux choses qui ne doivent surtout pas l'être : la production du son et la reproduction du son.

Quand un musicien joue d'un instrument, il joue avec ses oreilles et adapte donc son jeu à l'acoustique du lieu...

Cette acoustique joue énormément sur la perception du son que le musicien produit... raison pour laquelle, par exemple et à contrario, il faut environ 2 mois pour harmoniser un orgue neuf que l'on installe ou que l'on réinstalle quand il est juste restauré dans une église ou une salle de concert : en effet, un orgue est justement un instrument sur lequel on ne peut pas modifier le son quand on le joue : il doit donc être finement réglé pour la salle dans laquelle il est installé... alors que si l'on joue d'un instrument sur lequel on peut grandement modifier le son en intensité, cette "harmonisation", ce "réglage" se fait en temps réel après une période d'adaptation en général très rapide...

A ne pas confondre donc, avec la reproduction du son par une chaine hifi... là... on est dans un cas qui ressemble à celui de l'orgue : il faut régler...

Quand on reproduit le son d'un violon enregistré dans une salle de concert ou un studio d'enregistrement dont l'acoustique n'a rien à voir avec celle requise pour faire fonctionner au mieux une paire d'enceintes acousitques, il vaut mieux que la courbe soit la plus linéaire possible si l'on veut que "la respiration, le phrasé, l'extinction des notes, la suavité...etc." présentes dans l'enregistrement soient reproduites fidèlement...

Pour en revenir à l'amplificateur : un ampli à 1000 euros sonne de façon naturelle s'il est correctement conçu et adapté aux enceintes qu'il alimente : adapté voulant dire que les enceintes n'ont pas un comportement étrange qui en perturbe le fonctionnement. ça tombe bien, la plupart des amplificateurs conçus par les grandes marques (pas audiophiles donc la plupart du temps) fonctionnent très bien et donnent des résultats très naturels.
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 19 Sep 2013 23:53

Naturel, cela veut à la fois tout dire et rien dire...
Certains trouveront les amplis à tubes justement très naturels en se basant sur la sensation de présence qu'ils peuvent délivrer, d'autres considéreront ceux à transistors comme plus neutres et moins colorés qu'un ampli 300B.
Je dirais que des amplis relativement "naturels" il y en a dans les deux camps et que ce n'est sans doute pas très productif de démarrer une guerre de tranchées entre partisans du tube et partisans du transistor, tout cela parce que naturel n'est sans doute pas un terme très précis.
Pour ma part, je ferais intuitivement (pour ne pas dire naturellement) le parallèle entre naturel et faible taux de distorsion.
Et dans ce cas là, j'aurais tendance à privilégier la piste transistorisée... En plus ce sont des indications généralement disponibles et communiquées par les constructeurs.
J'aime bien sûr aussi les amplis à tubes, mais je reviens toujours vers le transistor car le tube me donne bien souvent (pour ne pas dire toujours) la sensation d'une réalité lissée. Il va me manquer ce côté granuleux et rugueux du frottement de l'archet sur le Stradivarius, pour reprendre l'exemple précité. Et cela me dérange, car ce lissage systématique, par ailleurs très agréable à l'oreille, me fait souvent penser qu'il y a un aspect distordu de la réalité et peut-être tout simplement beaucoup plus de distorsion que dans la majorité des amplis à transistors.
Il faut préciser aussi que la distorsion sera fonction aussi des capacités de l'ampli à développer de la puissance sans écrêter. Encore faut-il donc que l'ampli soit adapté aux enceintes et au niveau de SPL souhaité par son utilisateur. Bref, ça fait beaucoup de paramètres mais on en revient toujours à la distorsion.

Cordialement,

Messian.
Messian
 
Messages: 808
Inscription: 06 Déc 2012 16:00
  • offline

Message » 20 Sep 2013 1:27

Bonjour,

des amplis avec des distos harmoniques très faible, tout le monde sait faire
les distos d'intermodulation nocives sont plus difficile à éliminer, la majorité des constructeurs se garde bien d'en publier les chiffres

http://www.homecinema-fr.com/les-distor ... amplis-bf/
le même en pdf :
http://www.horticole.info/f6arl/doc/Distorsions.pdf


Michel...
MickeyCam
 
Messages: 3633
Inscription: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline

Message » 20 Sep 2013 11:01

plus je lis ce topic et plus j'ai l'impression de voir un combat de coqs....

le premier pas est d'écouter ce qui nous plait et que le rendu nous plaise...peut importe le matériel et le prix.
Il y a du matériel pour tout le monde et à tout les prix.

je dois avoir la mauvaise philosophie audiophile soit dit-en passant :D
beufemi
 
Messages: 211
Inscription: 11 Jan 2012 17:29
  • offline

Message » 20 Sep 2013 15:06

MickeyCam a écrit:Bonjour,

des amplis avec des distos harmoniques très faible, tout le monde sait faire
les distos d'intermodulation nocives sont plus difficile à éliminer, la majorité des constructeurs se garde bien d'en publier les chiffres

http://www.homecinema-fr.com/les-distor ... amplis-bf/
le même en pdf :
http://www.horticole.info/f6arl/doc/Distorsions.pdf


Michel...


Oui, c'est pour ça que je n'ai volontairement considéré la distorsion que dans sa généralité. Il n'y a évidemment pas que la THD à prendre en compte, et oui, les autres mesures sont moins souvent communiquées par les fabricants.
Ce que je voulais simplement dire, c'est que le côté naturel d'un ampli pouvait être relié aux différentes mesures de distorsion (principalement THD et IMD).
Messian
 
Messages: 808
Inscription: 06 Déc 2012 16:00
  • offline

Message » 20 Sep 2013 17:22

haskil a écrit:Et pourtant... vous confondez deux choses qui ne doivent surtout pas l'être : la production du son et la reproduction du son.

Quand un musicien joue d'un instrument, il joue avec ses oreilles et adapte donc son jeu à l'acoustique du lieu...


Problème 1: de l'endroit où il joue, le musicien est bien incapable de savoir comment l'acoustique va influer la perception de ce qu'il joue aux différents endroits où se situent les différents spectateurs...

Problème 2: je suis curieux d’apprendre comment le musicien peut influer, lorsqu'il joue une note (si on considère déjà que pour chaque note il adapterait le niveau de jeu aux perturbations acoustiques supposées perçues par les spectateurs, ce qui mériterait très sérieusement d'être étayé), sur les fréquences harmoniques émisent par son instrument afin de les dissocier les unes des autres? (sinon la compensation qu'il pourra apporter sera bien faible)

Problème 3: lorsque j'écoute dans un bar-cocktail le plus anodin, sans aucune acoustique d'intérêt, un artiste au talent modeste qui ne doit pas adapter son jeu à grand chose, l'instrument sonne toujours plus vrai qu'une restitution par une chaine de reproduction sonore (égalisée ou non)

Enfin, ce que je trouve assez édifiant, c'est l'attache indéfectible qu'une part des intervenants porte à l'équilibre tonal comme étant LA caractéristique maitresse (voire quasi unique) d'une bonne restitution sonore... Alors que les sons de référence (= ceux issus de la réalité) sont au contraire TOUJOURS impactés par des perturbations acoustiques de tous ordres, sans qu'on vienne se plaindre d'un manque de "naturel" ou de "réalisme" à leur encontre... (ce serai un comble :ko: )
C'est donc qu'il y a peut-être d'autres choses qui rentrent en ligne de compte que cette mesure extrêmement réductrice, non?? :hein:

D'ailleurs un truc amusant: on est capable de reconnaitre la voix de tel ou tel personne qq soit les perturbations acoustiques d'un lieu, et même mieux: ça n'est jamais arrivé à qqn d'entendre au supermarché (p.ex.) une chanson qu'il n'avait jamais entendu en se disant "tiens on dirait Shakira?" (ou "Johnny", ou qui vous voudrez à la voix "familière" :wink: ), alors que l'artiste en question, il est habitué à l'entendre sur un système (égalisé ou non) dont la restitution n'a rien à voir, dans un lieu ou l'acoustique n'a rien à voir... et pourtant on a été à même de reconnaitre la "tonalité" d'une voix... là où deux mesures faites l'une au supermarché, l'autre chez soi auraient probablement conclu (se basant sur une analyse du spectre) que les voix n'avaient rien à voir.....
Bref, quel rapport avec la choucroute me direz-vous :mdr: ? Et bien juste que l'oreille humaine est à même de caractériser un son bien au-delà de ce que peuvent faire qqs mesures, et que de la même façon est capable de différencier un "vrai" son d'une "pâle reproduction" sur des caractéristiques ressenties beaucoup plus complexes que quelques mesures triviales comme le sont une courbe de réponse en fréquence ou une distorsion.


Par ailleurs, c'est assez amusant d'en voir certains se moquer gentiment de ce que d'autre entendent en leur expliquant qu'ils n'ont simplement pas le matériel d'un niveau suffisant pour leur permettre de percevoir qu'en réalité il n'y aurait que l'égalisation qui vaille... Oui c'est sûr, quand on a des enceintes à 4000€ la paire, je veux bien entendre que la calibration sera un moyen de significativement encore amléiorer son écoute... Mais quand on ne souhaite pas mettre plus de 1000€ dans l'ensemble de son matériel p.ex., décidément mon expérience (pas mal d'électroniques, certaines avec égalisation, d'autres sans, sur les mêmes enceintes dans la même pièce) me laisse quand même très sérieusement penser que la qualité du matériel prime d'abord sur ce genre de subtilité pour une écoute de bonne qualité (en gros, pour le re-redire, j'ai eu des électroniques avec égalisation qui sonnait, en dépit de cela, bien moins bien à mes oreilles que des non égalisées, bien sûr sur d'autres caractéristiques que la réponse en fréquence! et sans grande surprise sur les appareils avec calibration, le rendu était meilleur avec que sans... mais indubitablement ça ne fait pas tout, loin de là!).
Nival
 
Messages: 3859
Inscription: 14 Nov 2011 20:24
Localisation: 78
  • offline

Message » 20 Sep 2013 18:23

et finalement le système auditif humain, qui peut varier d'une personne à une autre, n'est il pas plus infiniment complexe que n'importe quel autre protocole de mesure (réactions chimiques entre autres) ... je pose la question, car je ne suis pas spécialiste dans le domaine !
ne pourrait il pas lui aussi induire des bosses et des creux dans la gamme de fréquences ? dans quelles proportions ?
au final le signal perçu par le cerveau humain (sans considération subjective) est il le même que celui qui s'affiche sur un oscilloscope.

de plus, si on considère l'auditeur par exemple chez lui, dans les conditions idéales de disposition, son système auditif est bicanal orienté vers les murs latéraux. les protocoles expérimentaux sont ils modélisés sur ce mode de fonctionnement ?
james2010
 
Messages: 1072
Inscription: 21 Nov 2010 15:08
Localisation: Isère
  • offline

Message » 20 Sep 2013 18:25

Bonsoir,

Mieux que de longs discours, je vous invite à vous précipiter sur le documentaire Pianomania qui avait été duffusé par Arte en juillet dernier.

Puis, éventuellement, à propos des amplis, à tubes ou à transistors. De parcourir les tests en aveugle qui ont été effectués durant un week-end à partir de casque électrostatique, amplis Stax et d'autres marques HDG (voir rubrique dédiée).

Les résultats pourraient bien en surprendre plus d'un. :idee: :wink:

Sur le même topic, vous aurez également l'occasion de pouvoir lire les conclusions d'un test similaire en aveugle, paru dans la revue Diapason.


Bon week-end.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 19862
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
  • offline



Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message