Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 31 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Ampli naturel < 1000 euros, ça existe ?

Message » 18 Sep 2013 17:33

Sur les amplis YAMAHA , il est marqué "natural sound" 8) :mdr:

Image

Ceci etant, j'ai toujours aimé le son "yamaha" ....j'ai commencé par un M4 + C4 en 1980....
captain
 
Messages: 4822
Inscription: 28 Mar 2003 12:03
Localisation: Hauts de France :-)
  • offline

Annonce

Message par Google » 18 Sep 2013 17:33

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 18 Sep 2013 17:47

captain a écrit:Sur les amplis YAMAHA , il est marqué "natural sound" 8) :mdr:

quelle manière faussement naïve et drôle de revenir sur terre, je suis fan !

sinon pour revenir sur un plan un peu plus technique.
je suis persuadé que dans une même gamme, on trouve des différences entre 2 amplis dans la capacité à retranscrire les petites subtilités.
peut on par l'égalisation ou je ne sais par quel autre procédé, corriger ces différences ?
un peu comme si on essayait à partir d'un mp3 de revenir au message original ?
james2010
 
Messages: 1072
Inscription: 21 Nov 2010 15:08
Localisation: Isère
  • offline

Message » 18 Sep 2013 21:04

J'ai l'impression que le thème est parti un peu en virage.

Pour la question initiale, je serais intéressée à la réponse aussi. Est-ce que des amplis neutres existent sous la barre des 1000 euros ? Et ce, en partant du principe que des pièces et enceintes valables soient déjà prêtes en amont et que les enceintes seront capables d'être tenues par l'amplificateur. Sous la barre des 2000 euros, on a les électroniques embarquées de certaines enceintes actives de qualité. Mais, comme l'auteur initial semblait vouloir parler de composants séparé, je ne saurais dire.

Pour la question précédant mon post, il serait possible d'effectuer une correction digitale post-source, pré-conversion, pour effacer certains détails, et les faire correspondre à un ampli moins détaillé. Mais ça me paraît énormément hasardeux à mettre en place, et de toute façon, très inutile, pourquoi, à ce moment là, ne pas investir ces capitaux dans un ampli qui restituera le résultat de manière plus complète ? (eh oui, le bon vieux dilemne)
JenniferArepasser
 
Messages: 205
Inscription: 17 Fév 2011 19:19
Localisation: Loin loin loin au fond à droite
  • offline

Message » 18 Sep 2013 21:29

JenniferArepasser a écrit:J'ai l'impression que le thème est parti un peu en virage.

Pour la question initiale, je serais intéressée à la réponse aussi. Est-ce que des amplis neutres existent sous la barre des 1000 euros ? Et ce, en partant du principe que des pièces et enceintes valables soient déjà prêtes en amont et que les enceintes seront capables d'être tenues par l'amplificateur. Sous la barre des 2000 euros, on a les électroniques embarquées de certaines enceintes actives de qualité. Mais, comme l'auteur initial semblait vouloir parler de composants séparé, je ne saurais dire.

Pour la question précédant mon post, il serait possible d'effectuer une correction digitale post-source, pré-conversion, pour effacer certains détails, et les faire correspondre à un ampli moins détaillé. Mais ça me paraît énormément hasardeux à mettre en place, et de toute façon, très inutile, pourquoi, à ce moment là, ne pas investir ces capitaux dans un ampli qui restituera le résultat de manière plus complète ? (eh oui, le bon vieux dilemne)


La correction n'efface pas certains détails, elle corrige l'incidence du local d'écoute sur le signal émis par les enceintes.
Avant d'affirmer que c'est inutile ça serait intéressant d'en connaitre le fonctionnement. :wink:
silvermica
 
Messages: 801
Inscription: 19 Déc 2008 21:52
  • offline

Message » 18 Sep 2013 22:12

Pour essayer de re-revenir au sujet initial :wink: , je pense que plus qu'espérer un ampli au rendu naturel, il faut plutôt se préoccuper d'une association ampli/enceinte qui fournisse le résultat escompté. Je pense qu'une grande partie des avis divergents que l'on peut lire (et avoir) sur la qualités de restitution de tel ou tel ampli vient en partie du fait que les écoutes n'ont pas été faites avec la même association. L'autre partie rendant à mon avis les jugements non universels sur différents ampli vient probablement du fait que, contrairement à ce que tu avançais James, sonorité différente n'implique pas forcément qu'une soit "plus naturelle" que l'autre: considérant que de toute façon le rendu d'un systéme audio restera malheureusement toujours assez éloigné de la réalité, le caractère naturel peut après prédominer sur différent points (aigus doux et filants, basses profondes, dynamique importante, clarté du rendu...), et donc on va dire qu'à "naturel global" équivalent, d'aucun seront plus sensible à un apport sur l'un plutôt qu'un autre point. Et je pense qu'au final (dan sun local donné, et on va dire en mettant de coté la question de la correction acoustique active qui fait polémique) les enceintes sont probablement ce qui imprime le plus de "personnalité" à une restitution, mais l'électronique en amont va être à même de moduler le rendu de façon substantielle. Donc toujours la question de la bonne association, par rapport à ce qu'on recherche personnellement.

À oué et un truc important aussi: avoir une amplification et des enceintes suffisamment dimensionnées pour limiter les distorsions au niveau d'écoute souhaité, sinon d'emblée le naturel du rendu va être méchamment impacté :ko: .
Nival
 
Messages: 3859
Inscription: 14 Nov 2011 20:24
Localisation: 78
  • offline

Message » 18 Sep 2013 22:32

drew a écrit:Si on recherche le naturel des sons je verrais ces conditions

1. Le mixage et les conditions d'enregistrement de la source

Et avoir un système neutre afin de "conserver ce naturel"
2. Les enceintes (c'est quand même elles qui font du son )
3. Le volume sonore d'écoute et l'influence de l'acoustique de la pièce (les premiers risques de déformation sonore)
4. Ne pas être ampli dépendant en ayant une intensité instantanée capable de driver les enceintes (dire qu'un ampli en dessous de 1000€ peut le faire, c'est vrai, mais dire les conditions par rapport aux enceintes c'est mieux non ? )


Nival a écrit:Pour essayer de re-revenir au sujet initial :wink: , je pense que plus qu'espérer un ampli au rendu naturel, il faut plutôt se préoccuper d'une association ampli/enceinte qui fournisse le résultat escompté. Je pense qu'une grande partie des avis divergents que l'on peut lire (et avoir) sur la qualités de restitution de tel ou tel ampli vient en partie du fait que les écoutes n'ont pas été faites avec la même association. L'autre partie rendant à mon avis les jugements non universels sur différents ampli vient probablement du fait que, contrairement à ce que tu avançais James, sonorité différente n'implique pas forcément qu'une soit "plus naturelle" que l'autre: considérant que de toute façon le rendu d'un systéme audio restera malheureusement toujours assez éloigné de la réalité, le caractère naturel peut après prédominer sur différent points (aigus doux et filants, basses profondes, dynamique importante, clarté du rendu...), et donc on va dire qu'à "naturel global" équivalent, d'aucun seront plus sensible à un apport sur l'un plutôt qu'un autre point. Et je pense qu'au final (dan sun local donné, et on va dire en mettant de coté la question de la correction acoustique active qui fait polémique) les enceintes sont probablement ce qui imprime le plus de "personnalité" à une restitution, mais l'électronique en amont va être à même de moduler le rendu de façon substantielle. Donc toujours la question de la bonne association, par rapport à ce qu'on recherche personnellement.

À oué et un truc important aussi: avoir une amplification et des enceintes suffisamment dimensionnées pour limiter les distorsions au niveau d'écoute souhaité, sinon d'emblée le naturel du rendu va être méchamment impacté :ko: .



Tout est dit... :ane:
drew
 
Messages: 707
Inscription: 06 Oct 2010 17:31
Localisation: Yvelines (78)
  • offline

Message » 18 Sep 2013 23:18

Nival a écrit: je pense que plus qu'espérer un ampli au rendu naturel, il faut plutôt se préoccuper d'une association ampli/enceinte qui fournisse le résultat escompté. Je pense qu'une grande partie des avis divergents que l'on peut lire (et avoir) sur la qualités de restitution de tel ou tel ampli vient en partie du fait que les écoutes n'ont pas été faites avec la même association.

ça rejoint ce que j'ai dit sur le fait que 2 amplis aux signatures différentes peuvent fournir une restitution globale très proche sur des enceintes différentes.

Nival a écrit: L'autre partie rendant à mon avis les jugements non universels sur différents ampli vient probablement du fait que, contrairement à ce que tu avançais James, sonorité différente n'implique pas forcément qu'une soit "plus naturelle" que l'autre: considérant que de toute façon le rendu d'un système audio restera malheureusement toujours assez éloigné de la réalité, le caractère naturel peut après prédominer sur différent points (aigus doux et filants, basses profondes, dynamique importante, clarté du rendu...), et donc on va dire qu'à "naturel global" équivalent, d'aucun seront plus sensible à un apport sur l'un plutôt qu'un autre point. Et je pense qu'au final (dan un local donné, et on va dire en mettant de coté la question de la correction acoustique active qui fait polémique) les enceintes sont probablement ce qui imprime le plus de "personnalité" à une restitution, mais l'électronique en amont va être à même de moduler le rendu de façon substantielle. Donc toujours la question de la bonne association, par rapport à ce qu'on recherche personnellement.

oui, globalement si les amplis sont de même niveau qualitatif (même niveau de subtilités) ce sont surtout les enceintes qui vont marquer leur empreinte.
mais mon expérience d'écoute me mène à penser qu'il vaut mieux un ampli très performant (détails et subtilités) avec des enceintes moyennes que le contraire. une enceinte "très performante" ne peut retranscrire ce qu'elle n'a pas en amont, alors qu'une enceinte "moyenne" peut retranscrire quelques subtilités d'un ampli "très performant".

"le diable se cache dans les détails", le naturel aussi :wink:
Dernière édition par james2010 le 18 Sep 2013 23:26, édité 1 fois.
james2010
 
Messages: 1072
Inscription: 21 Nov 2010 15:08
Localisation: Isère
  • offline

Message » 18 Sep 2013 23:24

James.........
arrête de torturer les gros malins
la vérité c'est que pour 1000 euros t'as que dalle!!!!!!!!
en vrac : BW802 N..... drive : MBL 1621....DAC : Nagra hd....préamp :Cello Chorale...Ampli : Viola Bravo II, conditionneur : Gigawatt PC 4, cablage secteur : Gigawatt, cablage modulation : Vovox Fortis et/ou Furutech evo II.
Pascal.G
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 449
Inscription: 10 Avr 2010 17:02
  • offline

Message » 18 Sep 2013 23:51

On se marre bien c'est sur il y en a même qui se croit toucher par la grâce et qui tartine des pages
de discours d'un obscurantisme total. :mdr:
silvermica
 
Messages: 801
Inscription: 19 Déc 2008 21:52
  • offline

Message » 19 Sep 2013 1:28

james2010 a écrit:mais mon expérience d'écoute me mène à penser qu'il vaut mieux un ampli très performant (détails et subtilités) avec des enceintes moyennes que le contraire.

Hum, pas sûr, si de mon avis tu as raison de dire que "une enceinte "très performante" ne peut retranscrire ce qu'elle n'a pas en amont", une enceinte aura tout autant ses limites dans la restitution du signal qui lui sera envoyé. Pour avoir des iQ30 également, je pense comprendre ce que tu veux dire car le rendu de ces enceintes me semble particulièrement dépendant de l'électronique par rapport à d'autres ; ce qui n'est pas en soit une qualité car justement je trouve qu'il est assez difficile de leur faire exprimer le meilleur d'elles-mêmes ; d'autant qu'en aval de l'amplification il y a la source (et notamment le circuit de conversion numérique->analogique) qui me semble également important à soigner. Et p.ex. des Monitor Audio RX6 m'avaient semblé plus facile à s'exprimer, et moins dépendantes de l'électronique dans leur rendu.
Bref au final je pense qu'il n'y a pas là encore de règle toute faite sur le niveau de gamme d'ampli à associer à un niveau de gamme d'enceintes, il faut que tout soit bien adapté (sans blague :mdr:), et cela me semble beaucoup du "cas par cas".
Nival
 
Messages: 3859
Inscription: 14 Nov 2011 20:24
Localisation: 78
  • offline

Message » 19 Sep 2013 1:28

silvermica a écrit:On se marre bien c'est sur il y en a même qui se croit toucher par la grâce et qui tartine des pages
de discours d'un obscurantisme total. :mdr:

Tu m’étonnes! :ane:
Nival
 
Messages: 3859
Inscription: 14 Nov 2011 20:24
Localisation: 78
  • offline

Message » 19 Sep 2013 5:59

silvermica a écrit:On se marre bien c'est sur il y en a même qui se croit toucher par la grâce et qui tartine des pages
de discours d'un obscurantisme total. :mdr:

y'en a même qui se croit toucher par la science infuse et qui en tartine des pages :ane:
puisqu'on vous dit que vos oreilles ne servent à rien !
james2010
 
Messages: 1072
Inscription: 21 Nov 2010 15:08
Localisation: Isère
  • offline

Message » 19 Sep 2013 7:58

En prenant beaucoup de recul, distinguer le son de deux amplis sur des enceintes différentes dans des locaux différents considérant que ce sont les enceintes et leur couplage avec le local qui déterminent à 90% la signature sonore me parait très hasardeux.

Exception faite de deux amplis ayant une très forte signature sonore ( ce qui ne serait pas bon du tout)

Sur un même système ça peut arriver mais cela veut surement dire qu'un des deux amplis pour des raisons de capacité n'est pas en mesure de faire son job correctement.
NOIR
 
Messages: 21774
Inscription: 21 Déc 2004 18:31
  • offline

Message » 19 Sep 2013 9:01

donc si j'ai bien compris votre pensée, la qualité d'un ampli se résume à des critères techniques et électriques vis à vis de l'enceinte ?
Dernière édition par james2010 le 19 Sep 2013 9:17, édité 2 fois.
james2010
 
Messages: 1072
Inscription: 21 Nov 2010 15:08
Localisation: Isère
  • offline

Message » 19 Sep 2013 9:09

NOIR a écrit:En prenant beaucoup de recul, distinguer le son de deux amplis sur des enceintes différentes dans des locaux différents considérant que ce sont les enceintes et leur couplage avec le local qui déterminent à 90% la signature sonore me parait très hasardeux.


Pourquoi faudrait-il partir de çà ? Cette affirmation me semble fausse. Pour moi, l'ampli influe autant sinon plus que les enceintes (n'en déplaise à certains...)... Concernant le local, je n'ai que peu de comparaison donc je ne m'exprimerai pas la dessus.
niklos0
 
Messages: 1073
Inscription: 26 Avr 2009 12:15
  • offline


Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message