Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 24 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

AMPLI SANS COLORATION

Message » 07 Juil 2008 17:08

il est vrai que j'ai été bien étonné de voir cet ensemble atoll à 2500 euros en comparaison à 7 autres ensembles de 7000euros ! :D

ouah quel rapport qualité prix atoll ... :o
pat08lef
 
Messages: 739
Inscription: 08 Fév 2007 16:20
  • offline

Annonce

Message par Google » 07 Juil 2008 17:08

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 07 Juil 2008 17:33

je viens de reprendre tout le post : :oops:

pour ceux que cela interesse , voici les amplificateurs ou marques (cités par les forumeurs) qui présenteraient , dans une gamme de prix allant de 1000 à 2500 euros, peu de coloration: :o

nuforce IA7
creek serie50
plinius 9200
audiomat
icos
trend audio 10.1
mark levinson
accuphase
arc
mingda 805 SE
isem Xtasis
gemincore
pat08lef
 
Messages: 739
Inscription: 08 Fév 2007 16:20
  • offline

Message » 07 Juil 2008 17:43

Je ne pense pas qu'on puisse considérer çà comme une coloration, mais il y a une info importante qu'il serait intéressant d'ajouter pour chacun des amplis de la liste : sont ils dynamiques ou plutôt doux? Pour l'Isem Xtasis, j'ai la réponse : dynamique et costaud! (mais jamais agressif ou violent). Je n'ai pas écoute les 3/4 des amplis cités, donc je laisse le soin aux autres participants de compléter.
Certains considèrent-ils que la dynamique fait partie de la coloration? Pour moi elle se limite à l'équilibre des différentes gammes de fréquences (ou linéarité de la réponse en fréquence si on préfère...)
Misterben
 
Messages: 1307
Inscription: 08 Déc 2005 20:02
Localisation: Montréal
  • offline

Message » 14 Juil 2008 22:27

pat08lef, j'ai vu sur un autre post que tu avais un ampli à tubes EL34 que tu trouves donc trop coloré... il faudrait que tu écoutes un ampli à tube genre 845 en SE ou bien des push de EL84 ou mieux 6V6GT mais sans contre réaction (forcément classe A avec d'excellents transfo de sortie), la tu auras la douceur du tube mais aussi toute l'analyse pénétrante, le détail, l'aisance dynamique, les timbres... enfin toute la musique. Franchement, j'ai pas encore écouté d'ampli transistor, même très cher, avec toutes les qualités d'un grand ampli à tube classe A... entre 1500 et 2500, c'est possible ! :wink:
xbrice
 
Messages: 105
Inscription: 16 Fév 2006 4:21
Localisation: 20 km d'Angers

Message » 15 Juil 2008 8:50

oui brice ,j'avais écrit:

" le son" tubes" me plait dans le sens où les timbres sont très beaux,les durées ou extinctions de notes sont géniales , c'est aussi délié
en fait... il me faudrait ces qualités ,mais en un peu moins coloré, donc plus neutre "

effectivement, je me demande réellement ce que peuvent valoir les amplis à transistors dans une gamme de 2 à 3000 euros face à de très bons amplis à tubes

personnellment depuis que j'écoute des amplis à tubes (dared mp7 et xindak v20) je n'ai pas entendu de totors de moyen de gamme à leurs hauteurs
cela n'a vraiment rien à voir concernant la fluidité ,la beauté des timbres , les extinctions de notes

alors à propos d' amplis à tubes 845 ou el84 sans contre réaction et en classe A, que me proposerais tu comme matériel , xbrice , dans une gamme de prix de 1500 à 2500 euros, comme tu l'expliques ?

merci bien
pat08lef
 
Messages: 739
Inscription: 08 Fév 2007 16:20
  • offline

Message » 15 Juil 2008 9:33

brice, pour corroborer tes conseils ,et améliorer notre culture :D

La classe A : un amplificateur qui travaille en classe A traite l’intégralité du signal ( alternance positive et négative ) grâce à une polarisation importante des étages de sortie, avec un apport en courant très important, ce procédé présente aussi une grande disponibilité de ce courant sur les signaux transitoires. Par contre, ce procédé ne délivre pas une puissance extraordinaire, et il a l’inconvénient de solliciter davantage les étages de sortie, ce qui a pour conséquence de faire chauffer les transistors de façon importante et nuire également à leur longévité dans le temps. Sur le plan pratique, la Classe A apporte pourtant une musicalité bien supérieure à la classique classe AB. Mais que l’on se rassure, bons nombres de concepteurs ont trouvé des solutions miraculeuses destinées à réduire le surcroît de calories occasionnées par ce mode de fonctionnement.

La contre-réaction
Pour abaisser les taux de distorsion, améliorer le silence de fonctionnement et abaisser l'impédance de sortie d'un amplificateur, on utilise souvent des circuits dits de contre-réaction.
Un système avec contre-réaction est un système qui réalise en permanence une comparaison, au gain près, entre son entrée et sa sortie, pour que les deux restent le plus proche possible l'un de l'autre.
Dans la pratique, cette ‘’ alchimie électronique '‘ peut donner des résultats musicaux quelques fois aléatoires. Certains constructeurs prennent donc une option qui vise à diminuer le taux de contre-réaction afin d’obtenir des résultats musicaux supérieurs.
pat08lef
 
Messages: 739
Inscription: 08 Fév 2007 16:20
  • offline

Message » 15 Juil 2008 9:43

pat08lef a écrit:brice, pour corroborer tes conseils ,et améliorer notre culture :D

La classe A : un amplificateur qui travaille en classe A traite l’intégralité du signal ( alternance positive et négative ) grâce à une polarisation importante des étages de sortie, avec un apport en courant très important, ce procédé présente aussi une grande disponibilité de ce courant sur les signaux transitoires. Par contre, ce procédé ne délivre pas une puissance extraordinaire, et il a l’inconvénient de solliciter davantage les étages de sortie, ce qui a pour conséquence de faire chauffer les transistors de façon importante et nuire également à leur longévité dans le temps. Sur le plan pratique, la Classe A apporte pourtant une musicalité bien supérieure à la classique classe AB. Mais que l’on se rassure, bons nombres de concepteurs ont trouvé des solutions miraculeuses destinées à réduire le surcroît de calories occasionnées par ce mode de fonctionnement.

La contre-réaction
Pour abaisser les taux de distorsion, améliorer le silence de fonctionnement et abaisser l'impédance de sortie d'un amplificateur, on utilise souvent des circuits dits de contre-réaction.
Un système avec contre-réaction est un système qui réalise en permanence une comparaison, au gain près, entre son entrée et sa sortie, pour que les deux restent le plus proche possible l'un de l'autre.
Dans la pratique, cette ‘’ alchimie électronique '‘ peut donner des résultats musicaux quelques fois aléatoires. Certains constructeurs prennent donc une option qui vise à diminuer le taux de contre-réaction afin d’obtenir des résultats musicaux supérieurs.


Salut,


Ce serait bien que tu cites les sources qui donnent de telles explications :wink:

Je vois beaucoup de procès d'intention, de sous-entendus et de débats datés, dans ces propos. :D :wink:
syber
 
Messages: 10347
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 15 Juil 2008 9:56

pat08lef
 
Messages: 739
Inscription: 08 Fév 2007 16:20
  • offline

Message » 15 Juil 2008 10:04

pat08lef a écrit:sur audiophile.fr :o

http://www.audiophilefr.com/Site/consei ... partie.htm



Les personnes qui animent ce site que je ne connais pas ont le droit d'exprimer leurs positions à destination d'un cercle de personnes qui partagent le même point de vue.

... A titre personnel, je suis sincèrement étonné de la teneur de leurs explications que je trouve "orientées" et "perfectibles" ! :D :wink:
syber
 
Messages: 10347
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 15 Juil 2008 11:25

pat08lef a écrit:oui brice ,j'avais écrit:

" le son" tubes" me plait dans le sens où les timbres sont très beaux,les durées ou extinctions de notes sont géniales , c'est aussi délié
en fait... il me faudrait ces qualités ,mais en un peu moins coloré, donc plus neutre "

effectivement, je me demande réellement ce que peuvent valoir les amplis à transistors dans une gamme de 2 à 3000 euros face à de très bons amplis à tubes

personnellment depuis que j'écoute des amplis à tubes (dared mp7 et xindak v20) je n'ai pas entendu de totors de moyen de gamme à leurs hauteurs
cela n'a vraiment rien à voir concernant la fluidité ,la beauté des timbres , les extinctions de notes



Oh... :o je ne serais pas le seul à penser cela ? :o :D
jbpfrance
 
Messages: 6296
Inscription: 07 Fév 2006 10:25
  • offline

Message » 15 Juil 2008 19:11

pat08lef, tu as un MP :D

Syber, j'adore ton humour... :D Je t'assure que je ne prend pas parti bêtement, il y a de quoi préférer cette écoute.
xbrice
 
Messages: 105
Inscription: 16 Fév 2006 4:21
Localisation: 20 km d'Angers

Message » 15 Juil 2008 20:10

xbrice a écrit:Syber, j'adore ton humour... :D Je t'assure que je ne prend pas parti bêtement, il y a de quoi préférer cette écoute.


Xbrice,


Sans aucune malice de ma part (cette fois :oops: ; oups, je viens de me trahir :D ) je ne vois pas au nom de quoi je me permettrai de dire ni même de penser que tes goûts sont mauvais ! Ni ceux de Pat08lef !

Ce sont les explications données sur le site en référence, ainsi que ses orientations que je critique.

Soyons clairs ! Si quelqu'un me dit qu'il aime le son "tube" ou le son "classe A", le plus franchement du monde je n'y vois rien a redire. De quel droit d'ailleurs ? :o

Mais si cette personne pour justifier ses choix, se sent obligée de pondre un pensum philosophico-pseudotechnico-audiopathe qui accumule les approximations et ne donne jamais les vrais explications techniques principales mais à chaque fois s'attache à soit-disant expliquer un phénomène technique accessoire, simplement pour entretenir artificiellement un schisme entre écoles de pensée audiophile et flatter dans le sens du poil ses lecteurs ... là, je m'interroge sur ses réelles motivations ! Et l'incohérence de sa démarche me fait réagir.
Dernière édition par syber le 15 Juil 2008 20:47, édité 1 fois.
syber
 
Messages: 10347
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 15 Juil 2008 20:12

Rien à ajouter ... ni a retrancher d'ailleurs au bon sens de syber :wink:
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline

Message » 15 Juil 2008 22:54

Syber, il faut te suivre... Je crois que qu'il est important de chercher les termes qui sont inconnus. Pour un possesseur d'ampli à tube, si on ne connait pas le sens de "contre réaction" ou bien "classe A", c'est fondamental d'aller se cultiver avant de laisser tomber cette technologie, ce que pat a fait illico avec brio. Sinon autant aller acheter un bon ampli transistor, c'est certain :mdr:

Puisqu'il semble que je sois une personne qui à tes yeux "se sent obligée de pondre un pensum philosophico-pseudotechnico-audiopathe qui accumule les approximations et ne donne jamais les vrais explications techniques principales mais à chaque fois s'attache à soit-disant expliquer un phénomène technique accessoire, simplement pour entretenir artificiellement un schisme entre écoles de pensée audiophile et flatter dans le sens du poil ses lecteurs ..." , bha je me tais alors. :(
xbrice
 
Messages: 105
Inscription: 16 Fév 2006 4:21
Localisation: 20 km d'Angers

Message » 16 Juil 2008 6:57

Xbrice,


Tout d'abord je ne souhaite pas que quiconque se taise ni ne souhaite que quiconque n'abandonne quoi que ce soit en matière d'amplification, ensuite je ne comprend pas pourquoi tu prends mon post pour toi :o

J'ai écrit cette remarque ...

Ce serait bien que tu cites les sources qui donnent de telles explications

Je vois beaucoup de procès d'intention, de sous-entendus et de débats datés, dans ces propos.


... suite à un post tellement approximatif et bourré de procés d'intention de la part de Pat08lef que je me suis douté qu'il n'émanait pas de lui mais d'une source extérieure.

Pat08lef a répondu à ma question en me citant sa source :

sur audiophile.fr


Toutes mes remarques portent donc sur la qualité des explications données sur ce site en matières de choix d'amplificateur. Tu n'es donc pas concerné. A moins bien sûr que tu ne soit le rédacteur des explications écrites sur ce site ! :D :wink:

Quand à la démarche de savoir ce que signifie "Classe A" et "contre-réaction", je ne peux qu'encourager quiconque à faire de même ... mais sur un vrai site d'électronique ou tout simplement dans un dictionnaire, voire même sur Wikipédia ! Pas sur un site qui sous l'apparence d'explications "neutres et techniques :o " associe de façon pernicieuse "Classe A" à "miraculeuse" et "contre-réaction" à "alchimie électronique".

Les miracles et les alchimistes n'ont rien à faire en HiFi ! C'est pas comme ça que ça fonctionne en vérité ! :wink:
syber
 
Messages: 10347
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline


Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message