Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: smalah et 17 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Amplificateurs Stormaudio: la technique et les mesures

Message » 05 Nov 2010 20:14

Sylvain Storm a écrit:Je fais référence à la documentation de la plupart des constructeurs d'amplificateurs haut de gamme audio qui revendiquent dès qu'ils le peuvent l'absence de contre réaction ou des contre réaction partielle - position que l'on peut également retrouver sur Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Contre_reaction

Bonsoir,
Cette position est pour le moins contestée : elle s'appuie sur les théories de Matti Otala, dont les conclusions à l'emporte pièce ont depuis été réfutées. Il suffit de se rendre sur la discussion associée à cette page Wikipédia pour trouver quelques références à ce sujet.

De nombreux constructeurs ne revendiquent aucune intention de limiter leur emploi de la contre-réaction en dehors des considérations de stabilité; et ce toute gamme confondue. Les critiques de la presse hifi sont pourtant aussi élogieuses sur ces modèles.

Pio2001 a écrit:Bonjour,
Je propose le planning suivant, destiné à tester l'hypothèse que le Stormaudio se contente d'affecter la courbe de réponse :
[...]

Ce protocole m'a l'air très intéressant!

ohl a écrit:Pour reprendre le dernier post de PIO : il faut effectivement mesurer la courbe de réponse en tension de l'ampli Storm chargé. Puis voir si on peut la reproduire facilement avec de l'EQ paramétrique : il faut vraisemblablement quelques paramétriques mais pour préparer ça, il faudrait connaitre préalablement la courbe d'impédance de l'enceinte (plutôt une enceinte 2 voies).

Avec un égaliseur paramétrique numérique, il devrait y avoir moyen de s'approcher de la réponse du Storm en se contentant de mesures in-situ, non?
JbM
 
Messages: 75
Inscription: 16 Sep 2006 2:00
  • offline

Annonce

Message par Google » 05 Nov 2010 20:14

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 05 Nov 2010 22:21

Nexus.6 a écrit:J'ai par contre lu beaucoup de chose sur la distorsion de phase sans que l'on sache le rapport avec un amplificateur quel qu'il soit (les 0 ... 1° de la plupart des amplificateurs sur la bande passante posent-il un problème à quelqu'un?)

Il y a déjà un fil sur les écoutes. Parlons donc réellement de mesures! Je veux voir une copie d'écran de scope!


"Mickeycam" a fait une approche intéressante de la chose ici : viewtopic.php?f=1030&t=29912489&start=300

en milieu de post pour les relevés :wink:
anthonylm3
 
Messages: 1469
Inscription: 24 Mar 2006 12:09
Localisation: Antilles
  • offline

Message » 05 Nov 2010 23:35

Avec un égaliseur paramétrique numérique, il devrait y avoir moyen de s'approcher de la réponse du Storm en se contentant de mesures in-situ, non?

Il faut réussir à avoir une courbe très proche et sans perdre trop de temps. Comme je n'ai jamais fait cette manip, je me pose la question.
Je me demande s'il ne serait pas plus simple de créer directement un filtre FIR à partir de la mesure.
Ensuite pour que l'ABX puisse être valide, on passe par un FIR plat pour attaquer le Storm et le FIR calculé pour attaquer l'autre ampli.
ohl
 
Messages: 1324
Inscription: 13 Aoû 2004 16:17

Message » 06 Nov 2010 21:53

anthonylm3 a écrit:
Nexus.6 a écrit:J'ai par contre lu beaucoup de chose sur la distorsion de phase sans que l'on sache le rapport avec un amplificateur quel qu'il soit (les 0 ... 1° de la plupart des amplificateurs sur la bande passante posent-il un problème à quelqu'un?)

Il y a déjà un fil sur les écoutes. Parlons donc réellement de mesures! Je veux voir une copie d'écran de scope!


"Mickeycam" a fait une approche intéressante de la chose ici : viewtopic.php?f=1030&t=29912489&start=300

en milieu de post pour les relevés :wink:


j'avais oublié...

quand je dis 0...1°, je parlais en fait de l'ampli de puissance lui même, c'est à dire déphasage mesuré entre entrée differentielle et sortie. La contre réaction, si elle est "active" maintient la phase des signaux.

Evidemment, n'importe quoi mis en amount, ne serait-ce que pour limiter la bande passante ou même couper le DC aura un effet sur le dephasage. Un moindre mal si l'égalité gauche-droite est respectée.
Avatar de l’utilisateur
Nexus.6
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3249
Inscription: 09 Oct 2006 19:45
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 06 Nov 2010 21:57

ohl a écrit:
Avec un égaliseur paramétrique numérique, il devrait y avoir moyen de s'approcher de la réponse du Storm en se contentant de mesures in-situ, non?

Il faut réussir à avoir une courbe très proche et sans perdre trop de temps. Comme je n'ai jamais fait cette manip, je me pose la question.
Je me demande s'il ne serait pas plus simple de créer directement un filtre FIR à partir de la mesure.
Ensuite pour que l'ABX puisse être valide, on passe par un FIR plat pour attaquer le Storm et le FIR calculé pour attaquer l'autre ampli.


Ca me semble un peu compiqué, surtout si vous arrivez sur le site avec seulement quelqques heures devant vous.

J'aurai opté pour un relevé de bande passante en sortie enceinte pour différents réglages. Un relevé de réponse impulsionnelle serait un plus. Comme cela, seulement de la mesure, et pas de mise au point. Et pour commencer, histoire d'avoir des données même si rien n emarche après, un relevé de bande passante relevé au scope sur la sortie ampli avec enceinte branchée.

Et bein évidemment, noter lba manip proposée par Sylvain pour mettre en evidence les qualités du système.
Avatar de l’utilisateur
Nexus.6
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3249
Inscription: 09 Oct 2006 19:45
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 06 Nov 2010 22:07

Si vous avez besoin d'une paire d'oreille qui a réussit quelques ABX dans un passé proche, I'm your man ! :wink:

Je suis bien curieux de constater et de comprendre l'éventuel effet de ce potard !
syber
 
Messages: 10301
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 07 Nov 2010 3:01

Topic renommé pour partager vos connaissances sur les amplis Stormaudio et les différentes mesures qui en découlent.
Je vous remercie de poster ici viewtopic.php?f=1030&t=29950022&p=174240985#p174240985" pour la partie CR et écoutes afin de clarifier au mieux les débats et les échanges qui sont sur la bonne voix.
Merci mani staff son :wink:
Si on mettait les cons en orbite on ne verrait plus le soleil...
Avatar de l’utilisateur
manitao17
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 12229
Inscription: 12 Nov 2008 22:54
Localisation: Emigré de La Rochelle
  • offline

Message » 07 Nov 2010 4:05

Nexus.6 a écrit:Ca me semble un peu compiqué, surtout si vous arrivez sur le site avec seulement quelqques heures devant vous.


On peut le faire en deux étapes. Si on a un relevé de la courbe de réponse, plus un ou plusieurs enregistrements pris en sortie, on peut ensuite à partir des relevés prendre le temps de bricoler une égalisation, la tester chez soi sur PC, puis préparer pour la séance d'écoutes des CD gravés avec des extraits choisis déjà égalisés...

A condition de réussir des gravures lisibles. Avec le matériel d'aujourd'hui, cela devient de plus en plus difficile. Mes trois derniers Plextor (un Premium, un 716A et un 755A ou 745A), étaient incapables de se relire eux-mêmes sans erreurs C2, sur plusieurs marques de CD-R. D'après le Plextor en C1/C2 quality check, mon dernier graveur LG marche super bien (encore moins d'erreurs C1 que sur des CD pressés), pourtant, certains amis ne parviennent pas à les lire alors qu'ils lisent bien les CD pressés.
Pio2001
 
Messages: 5904
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • online

Message » 07 Nov 2010 14:50

JbM a écrit:
Sylvain Storm a écrit:Je fais référence à la documentation de la plupart des constructeurs d'amplificateurs haut de gamme audio qui revendiquent dès qu'ils le peuvent l'absence de contre réaction ou des contre réaction partielle - position que l'on peut également retrouver sur Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Contre_reaction

Bonsoir,
Cette position est pour le moins contestée : elle s'appuie sur les théories de Matti Otala, dont les conclusions à l'emporte pièce ont depuis été réfutées. Il suffit de se rendre sur la discussion associée à cette page Wikipédia pour trouver quelques références à ce sujet.


Cette page de wikipédia est plutôt l'oeuvre d'un thuriféraire audiophile convaincu par les thèses d'Ottala. La preuve : elle aborde le thème de la contre-réaction essentiellement sous l'angle de l'application de cette technique dans les amplificateurs audio, comme si cette application était la plus importante, alors qu'elle est plutôt anecdotique dans l'électronique, surtout de nos jours.

Soulignons donc d'autant plus l'avertissement en haut de l'article : «Cet article est incomplet dans son développement ou dans l’expression des concepts et des idées. Son contenu est donc à considérer avec précaution ».
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10078
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 07 Nov 2010 19:14

syber a écrit:Si vous avez besoin d'une paire d'oreille qui a réussit quelques ABX dans un passé proche, I'm your man ! :wink:

Je suis bien curieux de constater et de comprendre l'éventuel effet de ce potard !


Il est a prévoir que la différence auditive selon le réglage soit tout à fait notable selon les caratéristiques de l'enceinte.

Donc le succès du test ABX ne consiste pas à differencier le Storm d'un autre.
Avatar de l’utilisateur
Nexus.6
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3249
Inscription: 09 Oct 2006 19:45
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 07 Nov 2010 19:25

JbM a écrit:De nombreux constructeurs ne revendiquent aucune intention de limiter leur emploi de la contre-réaction en dehors des considérations de stabilité; et ce toute gamme confondue.


Il semblerai que la démarche soit :
- si un constructeur conçoit un appareil à faible/sans contre-réaction, il communique sur ce point technique (bien perçu auprès de la communauté audiophile) et peut présenter de bon résultats sur certains paramètres néanmoins. Dartzel à l'extrème.
- si un constructeur conçoit un appareil utilisant la contre-réaction, il communique sur le résultat technique uniquement (distorsion, bande passante, bruit, facteur d'amortissement). La plupart des grands constructeurs par exemple.

Un contructeur peut-il par contre parler de l'intérêt de la faible contre-réaction tout en l'utilisant de manière généreuse? Ca devient un point éthique.
Avatar de l’utilisateur
Nexus.6
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3249
Inscription: 09 Oct 2006 19:45
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 18 Nov 2010 15:31

Nexus.6 a écrit:
Sylvain Storm a écrit:Je fais référence à la documentation de la plupart des constructeurs d'amplificateurs haut de gamme audio qui revendiquent dès qu'ils le peuvent l'absence de contre réaction ou des contre réaction partielle - position que l'on peut également retrouver sur Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Contre_reaction.

Le V35 et V55 sont-ils des amplificateurs à faible taux de contre-réaction quand le potentimoètre est à 0?

Quelques éléments de réponse Sylvain? Pourquoi parler de faible contre-réaction dans un topic StormAudio?
Avatar de l’utilisateur
Nexus.6
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3249
Inscription: 09 Oct 2006 19:45
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 10 Déc 2010 20:30

Bonsoir,
Cette position est pour le moins contestée : elle s'appuie sur les théories de Matti Otala, dont les conclusions à l'emporte pièce ont depuis été réfutées. Il suffit de se rendre sur la discussion associée à cette page Wikipédia pour trouver quelques références à ce sujet.

De nombreux constructeurs ne revendiquent aucune intention de limiter leur emploi de la contre-réaction en dehors des considérations de stabilité; et ce toute gamme confondue. Les critiques de la presse hifi sont pourtant aussi élogieuses sur ces modèles.


Certains intervenants mélangent deux sujets :
- Le fait que les amplificateurs audio à fort taux de contre réaction sont considérés depuis 20 ans comme non satisfaisants pour la restitution sonore.
- Les théories de Matti Otala sur l'explication de ce phénomène.

Sur le premier point, je suis étonné que la question puisse meme se poser tant c'est évident pour les fabricants. Il y'a peut etre un ou deux amplificateurs haute fidélité qui revendiquent par différentiation de fortes CR mais je vous invite à parcourir les documentations de constructeurs.

Sur le deuxième point, son explication est effectivement sujette à contreverse (et d'ailleurs je ne la partage pas)

Si vos écoutes vous conduisent à penser qu'un ampli à faible CR est inférieur à un ampli à forte CR alors je pense que vous n'apprécierez probablement pas un de nos amplis (ni aucun ampli à tube, ni - presque- aucun ampli "hifi" moyen-haut de gamme)

Pourquoi en parler parce que nous nous considérons (mesurons) que si un ampli à faible CR fonctionne mieux c'est parce qu'il se rapproche d'un mode de transmission fidèle en puissance et qu'il s'éloigne d'un mode de transmission fortement contraint en tension.
.
Important : je ne dis pas que les amplis sans CR fonctionnent mieux mais bien à CR faible
Sylvain Storm
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 61
Inscription: 29 Sep 2010 23:34
  • offline

Message » 10 Déc 2010 22:37

Le fait que les amplificateurs audio à fort taux de contre réaction sont considérés depuis 20 ans comme non satisfaisants pour la restitution sonore.
je suis étonné que la question puisse meme se poser tant c'est évident pour les fabricants

Mais depuis 30 ans, il est admis que tous les amplis correctement étudiés sonnent de façon identique, quel que soit le taux de contre-réaction.
De cette catégorie de matériel "correctement étudié", on peut exclure certains amplis à tubes ou "audiophiles".
Quant aux amplis à impédance de sortie "hors norme", dans quelle catégorie se placent-ils ?
S'ils sonnent différemment des amplis correctement étudiés, sont-ils alors fidèles ?
ohl
 
Messages: 1324
Inscription: 13 Aoû 2004 16:17

Message » 11 Déc 2010 0:01

Mais depuis 30 ans, il est admis que tous les amplis correctement étudiés sonnent de façon identique, quel que soit le taux de contre-réaction.


Je ne partage pas ces points de vue : "il est admis" et "tous les amplis" .... Je crois au contraire qu'il y a 30 ans certains ont cru que cela était le cas mais que depuis 30 ans il est admis que ce n'est pas le cas. Visiblement nous n'avons pas les memes références la vérité est probablement que certains restent convaincus que .... et que d'autres sont convaincus que au contraire

J'ai néanmoins du mal à concevoir (au plan éléctronique) que certains s'amusent sur des amplis à transistor à faire des faibles CR sans que cela n'apporte qq chose car c'est autrement plus compliqué à mettre au point.

Bon maintenant que Petit Louis "d'or .... mieux" il va falloir organiser cette écoute ....

Au fait le site de Storm Français a été partiellement mis à jour sur les fiches produit et la technique.... et il y'a une courbe..... Merci de vos commentaires ( constructifs ;-)
Sylvain Storm
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 61
Inscription: 29 Sep 2010 23:34
  • offline



Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message