Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 19 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Amplificateurs "utra-rapides"...

Message » 13 Avr 2008 17:54

Je me pose de nombreuses questions en ce qui concerne les amplificateurs en hifi et mon passage au dernier salon de l'hotel Pullman a Paris a confirmer mes interrogations.

Comme la plupart des forumeurs sur ce site, je suis a la recherche d'informations concernant le meilleur materiel disponible et si possible a prix realiste afin de faire les meilleurs choix pour faire evoluer mon installation. D'une maniere generale les sites des fabricants et les magazines specialises me permettent d'obtenir ces informations precieuses pour presque tous les produits...

Presque tous, car en generale le monde de l'amplification est souvent le parent pauvre de l'information technique.

Vous le savez tous, on vous vendra toujours un ampli en vous donnant sa puissance en watt... meme si tout le monde sait que ce n'est pas determinant en terme de qualite d'ecoute, certain gros ampli semblent etre clairement moins puissants que des modeles bien plus petits.

On vous donnera egalement des valeurs de distortions ultra-basses, ce qui n'empechera pas de nombreux audiophiles de preferer des ampli a lampe qui distordent enormement, mais qui au fond sonnent mieux.

On vous donnera des informations concernant le rapport signal-bruit, le taux de rejection, la sensibilite etc... bref tout un tas de trucs technique qui ne montre qu'une seule chose : Que l'ampli a ete construit avec un tres grand soin mais pas... qu'il sonne bien !

La vous me direz, c'est quoi un ampli qui sonne bien... car dans le fond c'est une perception completement personnelle ?

Oui et non. Un ampli sonne bien (en theorie) lorsqu'il est capable d'aligner des performances superieurs a ses concurents dans tout les domaines... et pas juste dans les domaines dans lequel le fabricant veut le mettre en valeur.


Et lorsque l'on s'interesse a tout les domaines on s'apercoit vite de 2 choses :

- Un ampli rapide sonne mieux qu'un ampli lent.
- Que tout les fabricants serieux commencent a mettre sur le marche des amplis de plus en plus rapides (ce qui n'etait pas vraiment le cas dans les annees 90).


Lors du dernier salon par exemple j'ai remarque que j'appreciais l'ecoute de certaines salles qui bizarrement n'alignait pas forcement que du materiel de tres haut de gamme. Si l'on prend un petit ampli comme reference : l'Atoll AM200 qui se trouvait dans de nombreuses salles, on remarque en lisant sa fiche technique qu'est est capable de former un signal carre en a peine plus de 1.5 ms, la ou certains concurents plus cher peuvent mettre 3 a 4 fois plus de temps. Bizarrement je trouvais l'ecoute plus realiste dans les salles ou cet ampli etait en demonstration.


Apres quelques recherche je me suis dis que la "qualite d'un amplificateur" pouvait en partie venir de la !
Car si la distortion, la puissance et autre parametres n'indique dans le fond pas grand chose, la vitesse de l'ampli elle s'entend reellement et je ne crois pas beaucoup me tromper en disant que de nombreux fabricants l'on egalement compris.

Toutes les marques qui sont vraiment sortie du lot dans les annees 90 fabriquaient deja des ampli aux facteurs d'amortissements plus eleves que la moyenne, et c'est probablement ca qui faisait dire aux audiophiles que ces appareils etaient quand meme tres superieurs a ce qu'ils entendaient d'habitude.


D'ou finalement ma question :

Connaissez-vous des amplificateurs vraiment tres rapides ?


Ma reference dans le genre est l'ASR Emitter 2 qui forme un signal carre en 0.8 ms avec un amortissement superieur a 1000. Je n'ai jamais pu l'ecouter mais c'est bien dommage... dommage egalement que ce soit un integre.

Bon voila, je vous laisse ecrire la suite... vous l'aurez remarque j'aurais pu demande "c'est quoi le meilleur ampli de l'univers" ou quelques chose du genre mais on n'aurait eu droit qu'a une vieille querelle de cloche et tout le monde y aurait ete de sa petite marque fetiche. Non aujourd'hui nous allons parler "performance technique pur" !!!

:wink:
Rockport Mira, Player Naim UnitiQute / ChromeCast Audio, Dac Audio Synthesis Dax Decade
Pre Jeff Rowland Concerto + model 102 (upgrade ASC300)
Mogami 2549, Cardas Golden Cross, Van Den Hul 102Mk3, Wireworld Starlight 7, Vibex, Supra, Isotek
Avatar de l’utilisateur
Gfx
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2630
Inscription: 02 Fév 2006 14:46
Localisation: Paris 15eme
  • offline

Annonce

Message par Google » 13 Avr 2008 17:54

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 13 Avr 2008 18:09

Je sors à l'instant d'une écoute chez acoustique-système des enceintes HPM 400 de JMF-Audio et des amplis HQS7001, et bien en terme de rapidité cet ensemble amplis-enceintes est vraiment exceptionnel.
Je ne connais pas les chiffres du temps de montée mais de toute évidence il est très rapide.

J'écoute en ce moment quelques titres entendus sur les JMF, mes Klipsch ne m'ont jamais parues aussi molles.
Karl57
 
Messages: 267
Inscription: 10 Aoû 2006 23:14
Localisation: Thionville

Message » 13 Avr 2008 18:28

La on est quand meme dans l'exceptionnel a tout point de vu !! :mdr:
On doit pouvoir trouver un peu moins cher quand meme ! :wink:
Rockport Mira, Player Naim UnitiQute / ChromeCast Audio, Dac Audio Synthesis Dax Decade
Pre Jeff Rowland Concerto + model 102 (upgrade ASC300)
Mogami 2549, Cardas Golden Cross, Van Den Hul 102Mk3, Wireworld Starlight 7, Vibex, Supra, Isotek
Avatar de l’utilisateur
Gfx
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2630
Inscription: 02 Fév 2006 14:46
Localisation: Paris 15eme
  • offline

Message » 13 Avr 2008 18:35

C'est bien beau un ampli rapide, mais il faut bien se rendre compte que les enceintes sont bien plus lentes.
A quoi cela sert d'avoir un temps de montée de 1 ms, si votre enceinte en met 10 ?
Intoxiqué au Beryllium :D
Avatar de l’utilisateur
Powerdoc
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4978
Inscription: 30 Sep 2006 19:05
Localisation: Allier
  • offline

Message » 13 Avr 2008 19:04

Powerdoc a écrit:A quoi cela sert d'avoir un temps de montée de 1 ms, si votre enceinte en met 10 ?

Pour faire court : 11 ms

Avec un ampli qui mettrait 10 ms, celà ferait 20 ms :wink:
zeroundemi
 
Messages: 2355
Inscription: 02 Oct 2006 13:46
  • offline

Message » 13 Avr 2008 19:04

La difference doit quand meme s'entendre, surtout sur les micro-informations qui passent dans le tweeter...
Rockport Mira, Player Naim UnitiQute / ChromeCast Audio, Dac Audio Synthesis Dax Decade
Pre Jeff Rowland Concerto + model 102 (upgrade ASC300)
Mogami 2549, Cardas Golden Cross, Van Den Hul 102Mk3, Wireworld Starlight 7, Vibex, Supra, Isotek
Avatar de l’utilisateur
Gfx
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2630
Inscription: 02 Fév 2006 14:46
Localisation: Paris 15eme
  • offline

Message » 13 Avr 2008 19:23

SPECTRAL , GOLDMUND , JOB Sys (meme technologie que goldmund mais dans un package different et beaucoup moins cher)




http://www.jobsys.com/products.htm :wink:
captaincaverne
 
Messages: 1770
Inscription: 22 Nov 2007 15:17
Localisation: Alpes Maritimes
  • offline

Message » 13 Avr 2008 19:24

Gfx a écrit:La difference doit quand meme s'entendre, surtout sur les micro-informations qui passent dans le tweeter...

Je crois qu'il ne faut pas confondre vitesse et bande passante

On peut trés bien entendre un grave lent sur un système avec super tweeter
zeroundemi
 
Messages: 2355
Inscription: 02 Oct 2006 13:46
  • offline

Message » 13 Avr 2008 19:34

Dans un article sur la manière d'interpréter les spécifications des amplificateurs, un promoteur du DIY, Dejan Veselinovic, donnait la définition suivante du temps de montée, mesurée en seconde.

C'est le temps que met la sortie d'un amplificateur pour atteindre 90% du niveau du signal en réaction à une excitation à l'entrée.

Ce temps de montée est lié à la bande passante de l'amplificateur.

Pour passer un signal de 100 kHz, un temps de montée de... 7 microsecondes est requis.

Fin de l'évocation de cet article (plus lisible en ligne, car l'intéressant site de l'auteur a malheureusement fermé).

Ce que l'article ne précisait pas, mais que je fais ici, c'est que la bande passante (donc le temps de montée) d'un amplificateur varie en fonction de la charge comme du niveau du signal.

Plus la puissance demandée à un amplificateur précis augmente, moins son temps de montée sera court.

Plus la charge est d'impédance basse, moins le temps de montée sera court.

Pour être siginifiant, le temps de montée doit donc s'accompagner non seulement de l'indication de la fréquence à laquelle il est mesurée (sur signaux carré), mais aussi de son niveau, de la valeur ohmique de la charge, et de sa nature.

D. Veselinovic mettait aussi en garde contre un "truc". Pour éviter des problèmes de stabilité ou de surchauffe des amplificateurs lorsque se présentent à leurs entrées des signaux ultrasoniques, un ou plusieurs filtres sont généralement placés en entrée.

Le temps de montée doit, dans la vrai vie, être mesurée avec ces filtres en ligne.

Selon l'auteur yougoslave, certains constructeurs spécifieraient le temps de montée sans filtre en ligne.

Après ces indications, que je soumets à votre sagacité, je permets d'indiquer qu'à mon avis, la qualité d'un amplificateurs ne saurait se résumer à un facteur.
Dernière édition par Scytales le 13 Avr 2008 19:41, édité 2 fois.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 13 Avr 2008 19:35

zeroundemi a écrit:
Powerdoc a écrit:A quoi cela sert d'avoir un temps de montée de 1 ms, si votre enceinte en met 10 ?

Pour faire court : 11 ms

Avec un ampli qui mettrait 10 ms, celà ferait 20 ms :wink:



Vous voulez dire 11 microsecondes ?

10ms est la moitié de la période pour une fréquence de 50hz !

une enceinte qui met 11ms ? à quoi faire ? je comprend plus rien !

:-?
BENOIST
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 2592
Inscription: 13 Sep 2003 7:21
Localisation: Villeporcher (41310)

Message » 13 Avr 2008 19:39

Microseconde: µs

Milliseconde: ms

Je ne pense pas me tromper en affirmant que les divers temps de montée ont été exprimé plus haut erronément en milliseconde, alors que leurs auteurs voulaient en réalité écrire microseconde. :wink:
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 13 Avr 2008 19:41

powerdoc a écrit:ms

scytale a écrit:[...]

BENOIST a écrit:je comprend plus rien !

ms ou µs ... on avait compris ainsi la question : un ampli rapide sur des HPs lents, ça fait quoi ?
zeroundemi
 
Messages: 2355
Inscription: 02 Oct 2006 13:46
  • offline

Message » 13 Avr 2008 19:47

Si vous souhaitez reconnaitre le timbre d'une voix humaine , la richessse des harmoniques d'un piano ? le type du violon que tient dans ses mains ce merveilleux violonniste ? je pense que les 11 ms seront un peu trop longues ?


Tout cela ne veut pas dire grand chose ...

J'ai réalisé il y abien longtemps un ampli à Mosfet avec des caractéristiques incroyables (Bp 1MhZ à 3dB) et des temps de montée incroyablement faibles...(Circuit Siliconix à base de 2N6658 VMOS)

Des circuits avec des contre réaction en courant , en tension à IGBT , à Mosfet...avec des temps d'établissement sur charge inductives et ou capacitives incroyables (à l'oscillo)

Pas avec toute cette technique que j'obtenais plus de musicalité que mon petit P/P de base avec des simples 2N3055 et son condensateur chimique en sortie de ce dernier pour couper la composante continue !

jlb/Docteur tubes
BENOIST
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 2592
Inscription: 13 Sep 2003 7:21
Localisation: Villeporcher (41310)

Message » 13 Avr 2008 19:49

Scytales a écrit:Dejan Veselinovic, donnait la définition suivante du temps de montée

Ces notions valent elles encore lorsqu'il s'agit d'amplis à découpage (fréquence de fonctionnement de l'ordre du Méga Hz) ?
zeroundemi
 
Messages: 2355
Inscription: 02 Oct 2006 13:46
  • offline

Message » 13 Avr 2008 19:53

BENOIST a écrit:[...]

Il faut effectivement savoir si l'on répond à la première question ("c'est quoi un ampli qui sonne bien... ?"), ou à la seconde ("connaissez-vous des amplificateurs vraiment tres rapides ?") :wink:
zeroundemi
 
Messages: 2355
Inscription: 02 Oct 2006 13:46
  • offline


Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message