Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 22 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Amplis à lampes: controle du temps de marche.

Message » 02 Aoû 2012 11:34

Highend a écrit:
ougo a écrit:
Highend a écrit:
ougo a écrit:Avec un appareil de ce genre, tu feras face à tes besoins (à de rares exceptions).
Il me semble illusoire de noter les heures, surtout si tu achètes du NOS (qu'il faut clairement évaluer à réception).

Lorsque l on commence à entasser les étages à tubes (alimentations, ligne, phono, driver, puissance, dac...), il est indispensable de pouvoir tester ses tubes, ou sinon d'aimer jouer aux jeux de piste.


ama ce n'est pas illusoire de noter les heures d’utilisation, c'est une méthode c'est tout
NB: jamais de NOS pour moi.



Bonjour,

Une méthode pour connaitre un temps d usage mais non une usure. Il me semblait que nous parlions avant tout d usure.
Sinon vous devriez essayer les tubes NOS, il y a de bonnes choses dedans, enfin ce qu il en reste.Ugo


En fait j'ai été un peu vite en besogne, j'utilise des "NOS" pour les drivers, mais des NOS que l'on trouve facilement, pas des NOS hors de prix



Quand je parlais de NOS, je ne parlais pas de choses hors de prix, juste de tubes anciens dont les origines sont parfois douteuses et qu'il est toujours préférable de contrôler, même lorsqu'ils viennent de sources réputées.
Idem en ce qui concerne l'appairage, il est généralement préférable de le refaire (il faut posséder un stock suffisant par contre).
ougo
 
Messages: 5743
Inscription: 12 Mai 2004 18:05
Localisation: Lausanne
  • offline

Annonce

Message par Google » 02 Aoû 2012 11:34

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 02 Aoû 2012 13:32

Bonjour,

Si je comprend bien (ce qui n'est pas sur), il faut vérifier aussi bien les tubes neufs qui proviennent d'un vendeur réputé sérieux
que les tubes NOS dont les origines et l'état peu surs doivent faire l'objet d'un passage au banc.
Quelle est la proportion des propriétaires tubistes qui possèdent un lampemetre?
Une petite idée: et si les détenteurs d'une telle machine se faisaient connaitre sur ce forum pour tester les tubes des copains,
moyennant contribution éviemment. Là, le forum prendrait un sens ..un peu plus vivant en privilègiant le relationnel direct.
Mais quand on voit le peu d'intéret suscité par les rencontres régionales!
Mais là, ce serait peut-etre Hors Sujet
Claude
saba claude
 
Messages: 138
Inscription: 20 Jan 2010 16:44
Localisation: 84340 Nord Vaucluse
  • offline

Message » 02 Aoû 2012 14:49

saba claude a écrit:Bonjour,

Si je comprend bien (ce qui n'est pas sur), il faut vérifier aussi bien les tubes neufs qui proviennent d'un vendeur réputé sérieux
que les tubes NOS dont les origines et l'état peu surs doivent faire l'objet d'un passage au banc.
Quelle est la proportion des propriétaires tubistes qui possèdent un lampemetre?
Une petite idée: et si les détenteurs d'une telle machine se faisaient connaitre sur ce forum pour tester les tubes des copains,
moyennant contribution éviemment. Là, le forum prendrait un sens ..un peu plus vivant en privilègiant le relationnel direct.
Mais quand on voit le peu d'intéret suscité par les rencontres régionales!
Mais là, ce serait peut-etre Hors Sujet
Claude


Je parlais principalement de NOS lorsque j'évoquais les sources réputées, mais un contrôle des tubes neufs n'est pas superflu, surtout si on souhaite appairer.
Ne vous méprenez pas sur mon propos. Si on ne possède qu'un ampli à tubes (se résumant souvent à l'ensemble driver/puissance, mais s'étendant parfois à l'alimentation), il est possible de s'en sortir sans lampemètre, disons à l'oreille (pour peu que l on dispose de référence en bon état pour comparer). Mais en pareil cas, noter avec précision les heures d'usage, sera une information, mais qu'il sera difficile à utiliser pour identifier les tubes à changer (un calcul grossier basé sur une moyenne hebdo ou mensuelle est suffisant pour cela).

Si vous souhaitez aller plus loin en précision, le mieux est d'avoir un lampemètre. Mais le jeu en vaut il la chandelle.


Dans mon cas, les tubes allant, il devenait difficile de m'en passer:
- Dac, 4 tubes
- Préampli, 3 tubes sur l alim, 2 en ligne, 3 en phono
- Ampli, 1 tube sur l alim, 1 en driver, 2 en puissance

Lorsque le système commence à décliner... cela fait beaucoup de combinaisons à tester pour identifier le ou la responsable.



Pour l'idée de partage, c est dans cet esprit que j avais acquis le mien.
ougo
 
Messages: 5743
Inscription: 12 Mai 2004 18:05
Localisation: Lausanne
  • offline

Message » 02 Aoû 2012 14:55

Bonjour,

En testeurs modernes :

Il y a le MaxiMatcher qui est un peu moins cher que les autres.
Mais il ne teste que les tubes de puissance. Il faut un autre testeur pour tester les tubes de PreAmp.
http://www.maximatcher.com/maximatcher.html

Il y a aussi l'Amplitrex AT1000, mais qui est super onéreux : http://www.amplitrex.com/about.html

Personnellement, je n'en ai pas et je me fie à mon oreille. Mes tubes sont neufs. Les tubes de puissance sont donnés pour une durée de vie de 10000 heures (E84L = EL84 renforcé). J'ai donc du temps avant de m'inquiéter.

A+
Rando
rando2
 
Messages: 25
Inscription: 17 Juin 2009 13:01
Localisation: 68 - Mulhouse
  • offline

Message » 03 Aoû 2012 22:34

FREUD912 a écrit:
Highend a écrit:J'ai un tableau EXCEL et ça marche très bien, on allume pas la matériel 50 fois par jour généralement

Sérieux? :o Le tube n'est pas si contraignant que ça, pour ma part je change tout les 3 ans sans penser à la durée d'écoute. Il suffit de faire la moyenne d'heures que tu écoutes par jour, pour moi 3H :wink:


+1 j'en ai eu, sans problèmes... En plus les tubes du préamp s'usent très peu...
USB
 
Messages: 693
Inscription: 12 Déc 2008 9:11
Localisation: France d'en bas...
  • offline

Message » 04 Aoû 2012 9:19

Les tubes de préamplis s'usent très peu quand le concepteur de l'appareil ne s'ingénie pas à les sous alimenter... car en ce cas, ils s'usent alors beaucoup plus vite que la normale. Une lampe a horreur d'être en sous voltage...
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 04 Aoû 2012 9:28

saba claude a écrit:J'avais intercalé un compteur horaire entre la prise de courant et la fiche secteur de l'ampli, mon AR AVi60 consomme meme quand il est éteint.
Pas beaucoup: 1 watt mais cela suffisait pour le faire tourner! C'était pas le bon systeme à moins de rajouter une résistance en série?
Claude


Il suffirait alors d'intercaler une barrette secteur munie d'un interrupteur bipolaire : ton Audio Research ne consommerait alors rien au repos. Et tu serais tranquille.

Car évidemment, tu as raison de te préoccuper de cela : le temps d'utilisation et l''usure d'un tube étant indissociables : même si les tubes, les schémas, les montages, les utilisations faites des électroniques ne sont pas égales devant le temps qu'il faut pour passer du rodage :wink: à la dégradation des performances. Donc comme dirait Pierre Dac : "ça met un certain temps".

Le même tube dans deux montages différents verra se durée de vie très abrégée ou conforme à ce que le fabricant du tube annonce quand il est utilisé selon les préconisations du data sheet.
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 05 Aoû 2012 13:23

haskil a écrit:Les tubes de préamplis s'usent très peu quand le concepteur de l'appareil ne s'ingénie pas à les sous alimenter... car en ce cas, ils s'usent alors beaucoup plus vite que la normale. Une lampe a horreur d'être en sous voltage...


Et c'est encore pire pour le sur-voltage. C'est le cas classique d'amplis chinois achetés sur le net et prévus pour secteur 220V alors qu'ici c'est 230 à 240V. Résultat les tubes sont chauffés à 6.5 ou 6.6v au lieu de 6.3 et s'usent beaucoup plus vite (quelques centaines d'heures...)

Idem si l'ampli n'a pas de temporisation de la haute tension à l'allumage (et à l'extinction aussi, c'est encore mieux mais c'est plus rare) ou si l'alimentation est mal conçue.

Bref, savoir combien de temps a tourné un tube, c'est bien, dans quelles conditions, c'est mieux.
le_toine
 
Messages: 361
Inscription: 08 Nov 2006 1:41
Localisation: Besac
  • offline

Message » 05 Aoû 2012 13:42

le_toine a écrit:
haskil a écrit:Les tubes de préamplis s'usent très peu quand le concepteur de l'appareil ne s'ingénie pas à les sous alimenter... car en ce cas, ils s'usent alors beaucoup plus vite que la normale. Une lampe a horreur d'être en sous voltage...


Et c'est encore pire pour le sur-voltage. C'est le cas classique d'amplis chinois achetés sur le net et prévus pour secteur 220V alors qu'ici c'est 230 à 240V. Résultat les tubes sont chauffés à 6.5 ou 6.6v au lieu de 6.3 et s'usent beaucoup plus vite (quelques centaines d'heures...)

Idem si l'ampli n'a pas de temporisation de la haute tension à l'allumage (et à l'extinction aussi, c'est encore mieux mais c'est plus rare) ou si l'alimentation est mal conçue.

Bref, savoir combien de temps a tourné un tube, c'est bien, dans quelles conditions, c'est mieux.

Donc, il ne reste plus qu'à concevoir un circuit "image" qui calcule en temps réel le potentiel de vie restant en fonction des différents paramètres de fonctionnement (un petit processeur, quelques capteurs et un peu de mémoire sauvegardée). Les as du DIY, à vous !
(au fait, le processeur, à tubes ? :mdr: )
A+
Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4155
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 05 Aoû 2012 13:54

le_toine a écrit:
haskil a écrit:Les tubes de préamplis s'usent très peu quand le concepteur de l'appareil ne s'ingénie pas à les sous alimenter... car en ce cas, ils s'usent alors beaucoup plus vite que la normale. Une lampe a horreur d'être en sous voltage...


Et c'est encore pire pour le sur-voltage. C'est le cas classique d'amplis chinois achetés sur le net et prévus pour secteur 220V alors qu'ici c'est 230 à 240V. Résultat les tubes sont chauffés à 6.5 ou 6.6v au lieu de 6.3 et s'usent beaucoup plus vite (quelques centaines d'heures...)

Idem si l'ampli n'a pas de temporisation de la haute tension à l'allumage (et à l'extinction aussi, c'est encore mieux mais c'est plus rare) ou si l'alimentation est mal conçue.

Bref, savoir combien de temps a tourné un tube, c'est bien, dans quelles conditions, c'est mieux.


Oui c'est toujours mieux... mais connaître la durée d'utilisation est capital, quand on possède un ampli bien conçu d'une marque reconnue.

J'ai quelques doutes pour ton histoire : un régulateur à chute fixe supporte sans aucun problème d'avoir quelques volts de plus en entrée sans que sa tension de sortie ne bouge d'un iota... c'est lui qui chauffera un peu plus, c'est tout... s'il est variable un petit coup de réglage et ce sera bon...

Mais il se peut aussi que la tension ne soit pas régulée... et là c'est autre chose. :hehe:

Là, le problème dont je parlais, bien réel, est de voir certains préamplis qui divisent par près de deux la tension continue appliquée aux tubes drivers... et là c'est la catastrophe... pour la durée de vie du tube.
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 05 Aoû 2012 19:53

Oui haskil, c'est bien ça le problème: sur une grande partie des amplis du commerce (de ceux que j'ai pu examiner en tout cas, y compris le mien) le chauffage n'est pas régulé mais pris au secondaire du transfo d'alimentation... j'ai grillé quelques quartets de tubes de puissance en 500 à 1000 heures à cause de ça. Jusqu"à ce que je mesure la tension de chauffage et que je constate qu'elle était à 6.55V...
Après ajout d'une simple résistance sur la ligne de chauffage mes tubes durent maintenant bien plus de 3000 heures. En ce moment mes KT66 de chez Shuguang approchent des 7000 heures et le débit n'a absolument pas baissé!

Bref tout ça pour dire que la durée d'utilisation d'un tube ne permet en rien d'estimer le degré d'usure, à moins (et encore...) que l'on soit certain que le tube est correctement utilisé/alimenté, et qu'il faut faire particulièrement attention aux amplis prévus pour 220V et à la temporisation.


Robert64 a écrit:Donc, il ne reste plus qu'à concevoir un circuit "image" qui calcule en temps réel le potentiel de vie restant en fonction des différents paramètres de fonctionnement (un petit processeur, quelques capteurs et un peu de mémoire sauvegardée). Les as du DIY, à vous !
(au fait, le processeur, à tubes ? :mdr: )
A+


Blague à part, pour la durée de vie restante d'un tube, une mesure avec un lampemètre bon marché (comme ceux de rimlok sur ebay, à une centaine d'euros) en comparant avec la mesure du même tube à l'état neuf, me paraît beaucoup plus fiable qu'une estimation du temps de fonctionnement par rapport à la durée de vie théorique donnée par le datasheet.
le_toine
 
Messages: 361
Inscription: 08 Nov 2006 1:41
Localisation: Besac
  • offline

Message » 05 Aoû 2012 20:06

le_toine a écrit:...
Blague à part, pour la durée de vie restante d'un tube, une mesure avec un lampemètre bon marché (comme ceux de rimlok sur ebay, à une centaine d'euros) en comparant avec la mesure du même tube à l'état neuf, me paraît beaucoup plus fiable qu'une estimation du temps de fonctionnement par rapport à la durée de vie théorique donnée par le datasheet.

Blague, à peine. ça se pratique pour des matériels un peu plus coûteux (pas audio)
Le lampemètre, bien sûr, mais à condition de savoir quoi mesurer et surtout de connaître la loi d'évolution du paramètre en question avec le temps. Par exemple, pour un paramètre donné, je décrète que le tube est à changer quand ? Quand il a baissé de 10%, de 20% ...?
Et il serait surprenant que l'évolution soit linéaire avec le temps. Bref, ça demande à l'amateur de devenir spécialiste du sujet.
(un peu comme les voitures des années 50 où on te livrait la boîte à outils avec :lol: )
Edit : on pourrait quand même attendre d'un matériel qui se veut perfectionné ce genre de service: mon rasoir ne dit quand il faut le nettoyer et quand il faut changer les têtes. Même mon frigo m'engueule si je ne change pas à temps le filtre à eau de la machine à glaçons ! :mdr:
A+
Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4155
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 05 Aoû 2012 20:47

Quelqu'un aurait une adresse de testeur de tubes fiable, facile à utiliser et pas cher? :idee:

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28993
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 06 Aoû 2012 0:28

Robert64 a écrit:
le_toine a écrit:
haskil a écrit:Les tubes de préamplis s'usent très peu quand le concepteur de l'appareil ne s'ingénie pas à les sous alimenter... car en ce cas, ils s'usent alors beaucoup plus vite que la normale. Une lampe a horreur d'être en sous voltage...


Et c'est encore pire pour le sur-voltage. C'est le cas classique d'amplis chinois achetés sur le net et prévus pour secteur 220V alors qu'ici c'est 230 à 240V. Résultat les tubes sont chauffés à 6.5 ou 6.6v au lieu de 6.3 et s'usent beaucoup plus vite (quelques centaines d'heures...)

Idem si l'ampli n'a pas de temporisation de la haute tension à l'allumage (et à l'extinction aussi, c'est encore mieux mais c'est plus rare) ou si l'alimentation est mal conçue.

Bref, savoir combien de temps a tourné un tube, c'est bien, dans quelles conditions, c'est mieux.

Donc, il ne reste plus qu'à concevoir un circuit "image" qui calcule en temps réel le potentiel de vie restant en fonction des différents paramètres de fonctionnement (un petit processeur, quelques capteurs et un peu de mémoire sauvegardée). Les as du DIY, à vous !
(au fait, le processeur, à tubes ? :mdr: )
A+


Je me demande si T+A n'a pas réalisé des amplificateurs ou des lecteurs de disques optiques à sortie à tubes qui ressemblent à ce que tu décris, Robert. Je me souviens avoir lu quelque chose allant dans ce sens dans la NRDS.

EDIT Je crois que j'ai trouvé l'appareil en question : c'est le T+A V10 (http://www.taelektroakustik.de/index.php?id=293&L=1)
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 06 Aoû 2012 7:42

Robert64 a écrit:
le_toine a écrit:...
Blague à part, pour la durée de vie restante d'un tube, une mesure avec un lampemètre bon marché (comme ceux de rimlok sur ebay, à une centaine d'euros) en comparant avec la mesure du même tube à l'état neuf, me paraît beaucoup plus fiable qu'une estimation du temps de fonctionnement par rapport à la durée de vie théorique donnée par le datasheet.

Blague, à peine. ça se pratique pour des matériels un peu plus coûteux (pas audio)
Le lampemètre, bien sûr, mais à condition de savoir quoi mesurer et surtout de connaître la loi d'évolution du paramètre en question avec le temps. Par exemple, pour un paramètre donné, je décrète que le tube est à changer quand ? Quand il a baissé de 10%, de 20% ...?
Et il serait surprenant que l'évolution soit linéaire avec le temps. Bref, ça demande à l'amateur de devenir spécialiste du sujet.
(un peu comme les voitures des années 50 où on te livrait la boîte à outils avec :lol: )
Edit : on pourrait quand même attendre d'un matériel qui se veut perfectionné ce genre de service: mon rasoir ne dit quand il faut le nettoyer et quand il faut changer les têtes. Même mon frigo m'engueule si je ne change pas à temps le filtre à eau de la machine à glaçons ! :mdr:
A+


Bonjour,

As tu déjà utilisé un testeur de tubes ?

Ugo
ougo
 
Messages: 5743
Inscription: 12 Mai 2004 18:05
Localisation: Lausanne
  • offline


Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message