Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 20 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Amplis intégrés : meilleurs ?

Message » 07 Jan 2007 20:07

Bref, un ampli assez coloré


Lavardin fait des amplis qui sont à peut prêt tout sauf coloré. La neutralité est bien ce qui les caractérise le plus.

FDRT je te lis assez souvent donner des avis sur Lavardin. Mais ce que tu décris de ces ampli est à peut prêt à chaque fois l'inverse de ce qu'ils sont.

Pourrais tu nous décrire dans quelles conditions, et sur quel système, tu as écouté ces amplis?
:wink:
Dernière édition par yy le 07 Jan 2007 20:09, édité 1 fois.
yy
 
Messages: 1969
Inscription: 27 Juil 2003 15:27
  • offline

Annonce

Message par Google » 07 Jan 2007 20:07

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 07 Jan 2007 20:08

Et ben je rejoindrai FDRT quant à moi, les timbres sont tellement irreprochables qu'ils ne m'ont pas soulevé d'enthousiasme; coloré je sais pas c'est peut être aller un peu loin...mais je prefére mon Electrocompaniet pour les timbres même si le son en est + typé...
mick31
 
Messages: 851
Inscription: 27 Jan 2006 20:23
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 07 Jan 2007 21:01

yy a écrit:
Bref, un ampli assez coloré


Lavardin fait des amplis qui sont à peut prêt tout sauf coloré. La neutralité est bien ce qui les caractérise le plus.

FDRT je te lis assez souvent donner des avis sur Lavardin. Mais ce que tu décris de ces ampli est à peut prêt à chaque fois l'inverse de ce qu'ils sont.

Pourrais tu nous décrire dans quelles conditions, et sur quel système, tu as écouté ces amplis?
:wink:


Pour moi, les timbres des Lavardin sont trop (et systématiquement) beaux. Je connais d'autres amplis de ce type, c'est joli mais, finalement, pour moi, ils enveloppent le son d'une joliesse qui est tout sauf de la transparence. C'est ce que j'appelle un ampli coloré.

Ceci dit j'aime bien cela et je l'assume. Je préfère des timbres un peu enjolivés mais où l'on prend beaucoup de plaisir à écouter la musique.

Le seul truc qui m'a dérangé sur l'écoute que j'ai faite, c'est le manque de dynamique. Il faut dire que l'ampli était branché sur des ProAc. En amont, il y avait un Fado. Les autres éléments du système, je les connais "par coeur" les ayant écoutés à mainte reprises dans différentes configurations.

Mais plutôt que de parler dans le vide sur le fait que c'est coloré ou pas. Ma philosophie est la suivante : Aucun système n'est neutre et la "patte" d'un système est essentiellement impreignée par l'élément le plus coloré (ou le plus fort en personnalité, pour être plus diplomatique) de l'ensemble.

Dans le cas qui nous préoccupe, je n'entendais pas les colorations des ProAc (bon, un chouilla quant même), je n'entendais pas les colorations de l'Icos (et, il en a le bougre ! Des trés jolies aussi, comme Lavardin) mais j'entendais un truc trés joli mais complètement plat (certainement du à l'acoustique et la mise en oeuvre générale). L'association avec ProAc n'est pas bonne mais à côté de cela c'est bien l'ampli qui amenais tout le caractère (moi, j'appelle cela des colorations) à la restitution.

Cordialement
FDRT
FDRT
 
Messages: 6575
Inscription: 23 Jan 2004 19:48
  • offline

Message » 07 Jan 2007 21:10

D'ailleurs, de ce point de vue, c'est un des amplis les plus coloré que je connaisse puisque je n'ai pas du tout retrouvé le caractère de l'Icos !

Cordialement
FDRT
FDRT
 
Messages: 6575
Inscription: 23 Jan 2004 19:48
  • offline

Message » 07 Jan 2007 21:28

FDRT a écrit:D'ailleurs, de ce point de vue, c'est un des amplis les plus coloré que je connaisse puisque je n'ai pas du tout retrouvé le caractère de l'Icos !

Cordialement
FDRT

Disons que s'il n'est pas coloré, il tire la couverture à soi, ça c'est sûr, moi aussi je l'ai entendu avec du Proac et du TA en source. La dynamique ne casse rien, quant à elle...
mick31
 
Messages: 851
Inscription: 27 Jan 2006 20:23
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 16 Jan 2007 0:30

Tu as l'air connecté FDRT, répondrais-tu à mon message ci-dessous ?
Dernière édition par Minister of Funk le 24 Jan 2007 1:49, édité 1 fois.
Minister of Funk
 
Messages: 13
Inscription: 09 Jan 2007 19:14
  • offline

Message » 16 Jan 2007 0:32

FDRT a écrit:Le Sim est trés bon: timbres fins et variés, dynamique correcte (même si de temps en temps, je souhaiterais un peu plus de patate...), image stéréo excellente avec beaucoup de profondeur. Mais l'Icos donne une impression naturelle plus importante avec une micro-dynamique (respect des variations entre les notes) plus précise. Les timbres sont chatoyants et la présence bien plus importante. En gros, avec le Sim, on écoute une trés bonne électronique et avec l'Icos, on commence à chercher où sont cacher les musiciens. Toutefois, il me semble que l'Icos arrive à cet exploit par un côté systématiquement enjoleur, il en rajoute un peut-être un peu contrairement au Sim qui est plus droit. A noter aussi, l'Icos est trés sensible aux cables et à la pièce. Il ne faut pas lui mettre des enceintes trop difficile non plus (essayer sur des 802, il manquait de la puisance !).

Sinon pour le KF, c'est bien celui de Diapason (NB: je ne suis pas influencé par la revue, je connaissais déjà KF). Je l'ai trés peu écouté (contrairement aux 2 autres !) et il a pour lui le côté naturel et immédiat de l'Icos, tout en étant précis et neutre. Il ne joue pas la musique, il la restitue, tout simplement ! Pour moi, à (certes) 6000€, le KF est exceptionnel et peut réellement rivaliser avec n'importe quel autre ampli indifféremment du prix, de la techno, .... Seul, ces 2*40 watts en limiterons l'usage à des enceintes "faciles". Attention toutefois, il est loin d'être anémique pour autant et la dynamique est bien plus franche et précise qu'avec beaucoup (mais alors beaucoup !) d'autres amplis. A noter, l'association avec les dernières Davis étaient trés convaincantes !

Pour l'ASR, c'est un intégré qui fait 40Kg avec une alim séparée sur batterie (hop, 40kg de plus) pour la partie préamp et une alim pour chaque canal de la section ampli (hop 30*2 = 60kg). Ce qui nous fait un total de 4 belles grosses boites d'un total de 140kg (100kg rien que pour l'alim !). Ce qui nous donne un ratio de 71.5% du poids dédié à l'alimentation. On est loin d'un classe D ! :o

NB: Mon ampli (Aloia) fait presque aussi bien : 4 boites aussi (Pré, ampli, alim pré, alim amp) et 36kg dont les 2/3 sont consacrés à l'alimentation. :wink:

Maintenant, l'ASR côté son : Des timbres justes et trés fins (Lavardin & co peuvent aller se rhabiller... ), une dynamique qui fait passer l'Icos et le Sim pour 2 anémiques (mais même aussi un Sim P8+W8 de 300 bourrins, pardon, watts !), et une définition qui là transforme l'Icos et le Sim en bouchon. Depuis cette écoute de l'ASR, c'est bien simple, je reste sur le C... Enfin, un ampli (à transistor) qui allie puissance et finesse ! La puissance de l'ampli et la qualité de l'alim laisse supposer qu'il peut alimenter n'importe quel enceinte du marché.

Cordialement
FDRT


Salut,


Tu mettrais quoi comme câble sur l'Elsberg en Modulation et HP ? Je suis entrain de me prendre le choux sur le sujet.
J'ai écouté l'ASR et je te suis dans ton ressenti à son sujet. En essayant de l'isoler des maillons auxquels il était associé, je suis par contre perplexe sur sa dynamique telle que tu l'as décrite. Certes il n'est ni mou ni endormi, par contre il semblait être lent sur le tempo. Qu'en penses-tu ?
Minister of Funk
 
Messages: 13
Inscription: 09 Jan 2007 19:14
  • offline

Message » 12 Fév 2007 11:56

bonjour,
je suis l'heureux propriétaire d'un asr emitter 2 exclusive( version 2004)et je confirme vos dires. cet ampli ne sonne pas comme un ampli transistorisé mais plus comme un ampli a tube dans la douceur le delié et la fluidité, les colorations flatteuses en moins(on peut aimer certaines colorations je peux comprendre). la restitution est particulierement sereine avec une image stereo bien etalé et largeur et profondeur. la dynamique parait sans limite et elle est a mon avis très source et cable dependante. j'avais des cables enceintes heavens gate ultra silence mais ils ne convenaient pas bien (trop de capacitance?) j'utilise des westlake audio maintenant.
quand à la sensation decrite de tempo ralenti elle est vrai mais ce n'est pas de la mollesse la macro et la micro dynamique etant bien respectées par ailleurs. je le met sur le compte plutot d'une absence de distorsion ressentie. on peut ecouter a des volumes élevés sans fatigue auditive ni crispation ou dureté. ASR fait aussi des versions pour les studios.
seul probleme de cet ampli le poids et le volume. j'ai du construire un rack specialement pour lui, apres quoi (j'ai une version noire, voir stereophile) c'est assez discret les blocs d'alimentation sont très sobres et disparaissent de la vue dans le salon. prix en achat d'occasion moins de 7000 euros. modele 2004 acaht en 2006

PS les enceintes sont des 805 signature. comme toutes les B&W il faut beaucoup de jus pour les faire chanter, apres quoi c'est vraiment du bonheur. je n'avais pas realisé tout leur potentiels jusqu'à ce que je les alimente avec l'emitter.
VILLAJMARC
 
Messages: 3
Inscription: 12 Sep 2006 11:21
Localisation: bordeaux
  • offline

Message » 12 Fév 2007 13:10

A écouter aussi : Euphya 320s, ni tube ni totor, difficile à décrire, s'écoute longtemps ss ennui.

A+Gilles.

PS. Lavardin IT j'ai eu.

Ancienne version sonne tube/300B et chauffe beaucoup.
Nouvelle version hyper neutre et peut-ètre un poil ennuyeux.
Dans les deux cas, on retire un gros voile par rapport à la conccurence.
Ama.
gillougillou
 
Messages: 2430
Inscription: 13 Déc 2002 12:37
Localisation: Normandie Alsace
  • offline

Message » 12 Fév 2007 13:35

Des intégrés, il y en a à tous les prix.
Par exemple l'AudioNote Ongaku à 79350$ !
Il est parait-il tellement long à roder que c'est le même exemplaire que l'on ballade à travers le monde pour les écoutes.

Jean
jeandl
 
Messages: 825
Inscription: 17 Fév 2005 1:53
Localisation: Nantes
  • offline

Message » 12 Fév 2007 14:20

Pour bien moins cher (2400€) ecoutez l'etalon origo.

J'ai lu ici meme sur le sujet dedie a cet amplificateur que c'etais le meilleur ampli du monde, ou presque. :wink:
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Message » 12 Fév 2007 20:33

VILLAJMARC a écrit:bonjour,
je suis l'heureux propriétaire d'un asr emitter 2 exclusive( version 2004)et je confirme vos dires. cet ampli ne sonne pas comme un ampli transistorisé mais plus comme un ampli a tube dans la douceur le delié et la fluidité, les colorations flatteuses en moins(on peut aimer certaines colorations je peux comprendre). la restitution est particulierement sereine avec une image stereo bien etalé et largeur et profondeur. la dynamique parait sans limite et elle est a mon avis très source et cable dependante. j'avais des cables enceintes heavens gate ultra silence mais ils ne convenaient pas bien (trop de capacitance?) j'utilise des westlake audio maintenant.
quand à la sensation decrite de tempo ralenti elle est vrai mais ce n'est pas de la mollesse la macro et la micro dynamique etant bien respectées par ailleurs. je le met sur le compte plutot d'une absence de distorsion ressentie. on peut ecouter a des volumes élevés sans fatigue auditive ni crispation ou dureté. ASR fait aussi des versions pour les studios.
seul probleme de cet ampli le poids et le volume. j'ai du construire un rack specialement pour lui, apres quoi (j'ai une version noire, voir stereophile) c'est assez discret les blocs d'alimentation sont très sobres et disparaissent de la vue dans le salon. prix en achat d'occasion moins de 7000 euros. modele 2004 acaht en 2006

PS les enceintes sont des 805 signature. comme toutes les B&W il faut beaucoup de jus pour les faire chanter, apres quoi c'est vraiment du bonheur. je n'avais pas realisé tout leur potentiels jusqu'à ce que je les alimente avec l'emitter.


Bonsoir,

Merci pour ta réponse, d'autant plus riche à mes yeux que tu vis avec ton ampli tous les jours.

J'ai écouté l'ASR une deuxième fois avec mes Dynaudio 25ème par contre. Et là OuahOu.
C'était extraordinaire, pour mon oreille s'entend. Le tempo était un peu mieux. A vrai dire, sur plein de musiques, ce n'est pas un problème, bien au contraire.
Par contre, pour de la musique dansante, j'avoue que ça manque d'entrain. Ou tout du moins, tu en trouves, mais ailleurs que dans le rythme endiablé.
A ce jour, c'est ce que j'ai entendu de mieux, une fois de plus à mon gout. Mais quelle musique, que d'intentions, de sensations, de sentiments passent dans son interprétation !
Il me reste juste à trouver comment avoir une musique totalement endiablée même dans son rythme par son entremise.

Si tu as des suggestions, je suis prenneur.

Cordialement.
Minister of Funk
 
Messages: 13
Inscription: 09 Jan 2007 19:14
  • offline

Message » 13 Fév 2007 9:49

Je croyais u'on parlait d'intégré ?
L'ASR Emitter ne fait pour moi pas partie des intégrés...avec ses alims séparés, il y a 3 boites et prs de 100 Kg, si je ne m'abuse... :wink:
Lucus
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1182
Inscription: 14 Jan 2006 19:58
Localisation: Entre la Seine et le Rhône
  • offline

Message » 13 Fév 2007 10:02

salut,
comme je disais precedemment , la source et les cables influent beaucoup sur le rythme ressenti. j'ai recemment aquis un dac job(goldmund) avec de l'alizé 3 a l'interieur et je ne peut pas dire que cela manque de rythme( quand je met des vieux M. jackson je jure que je danse). encore une fois il n'ya pas de critique a faire au niveau macro ou micro dynamique c'est juste que la musique coule sans aucun heurt. c'est justement ce caractère très liquide et sans" mauvaise coloration" de transistor qui rend l'ASR si attachant et different des autres amplis. je vais encore dans les salons ecouter des gros systemes. à part certains comme nagra, ou halcro (bien que je lui trouve d'autre defauts) tous ont un son particulier avec des petites duretés repetitives ou un des harmoniques bizarres. est -ce du au transistor? ou à une utilisation de ceux-ci dans de mauvaises conditions? noter que les marques citées ont fait un travail important sur l'alimentation (c'est peut etre le secret). En fait a de rare marques près je trouve le son des amplis assez uniforme.

la prochaine étape est un système d'enceinte avec une bande passante plus large qui rendra les honneurs à toute la bonne modulation produite par l'emitter.

il ya certainement beaucoup d'autres très bons produits mais si vous avez la chance d'ecouter ASR, foncez...
VILLAJMARC
 
Messages: 3
Inscription: 12 Sep 2006 11:21
Localisation: bordeaux
  • offline

Message » 13 Fév 2007 11:29

"tous ont un son particulier avec des petites duretés repetitives ou un des harmoniques bizarres. est -ce du au transistor? ou à une utilisation de ceux-ci dans de mauvaises conditions? "


C'est l'intéret de l'Euphya 320s, pas de tous ces défauts.

A+Gilles.
gillougillou
 
Messages: 2430
Inscription: 13 Déc 2002 12:37
Localisation: Normandie Alsace
  • offline



Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message