Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Amplis numériques

Message » 23 Fév 2003 15:44

raffeust a écrit:Loloboy> comment tu compte modifier le nanda pour doubler ses sorties XLR; ça m'interesse beaucoup car j'ai un peu la même idée que toi (ça doit être ça les amateurs de Cairn :wink: ).

Etant plus modeste :D, un haffler p4000 ou un qsc plx 1602 et des mea classe A /K1 classe A me suffirait (pour le moment :wink: ).

Salut,
la question qui fache...
ben en fait, M Cairn se propose de gentiment doubler les sorties XLR d'un Nanda pour la 'modique' somme de 200 €.
Voilà...
guest
 
Messages: 23526
Inscription: 15 Fév 2001 2:00
  • offline

Annonce

Message par Google » 23 Fév 2003 15:44

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 23 Fév 2003 16:05

atlander a écrit:Qu'est-ce qu'un ampli numérique ?


Essentiellement, un ampli qui fonctionne en PWM (Pulse Width Modulation) classe D.
Le PWM est dit "numérique" parce ce que le signal qui va servir à l'amplification est binaire, "0" ou "1" (terme Pulse). Le "Width" signifie qu'on va mettre bout à bout les 0 et les 1 consécutifs pour ouvrir et fermer la vanne de tension/courrant qui va produire la puissance en sortie.
En gros, la sortie enceinte est connectée sur une tension fixe par l'intermédiaire d'un interrupteur. Un 1 ouvre l'interrupteur, un 0 le ferme. Cet interrupteur est matérialisé par un ou plusieurs transistors de puissance qui travaillent en mode commutation (tout ou rien) exactement comme sur les circuits numériques (CPU, DSP, ect). L'avantage c'est que le rendement d'un transistor qui travaille en commutation est proche de 100%, d'ou l'absence de dégagement de chaleur et un besoin en alimentation plus faible. La fréquence de commutation sera choisie bien au dela du spectre sonore (par exemple 2,8 Mhz) pour rejeter très loin le bruit issu de la commutation.
Pour finir, un filtre passe-bas élimine ces fréquences indésirables.


Comment celà fonctionne-t-il ?

Il y a 2 cas de figure, les amplis numériques dont l'entrée est analogique (cas des Digam) et les amplis numériques de bout en bout ou l'entrée est numérique.

Pour les premiers, il y a plusieurs méthodes pour convertir le signal analogique en signal numérique qui va alimenter le PWM. Passer par un ADC, utiliser un circuit analogique comparateur (ampli-op) pour comparer le signal analogique et un signal de référence en dent de scie, ect, ect.

Mais le plus intéressant, ce sont les seconds car le flux numérique audio est converti directement en flux binaire 1bit pour générer le signal PWM.

Où se fait la conversion ?


Directement, en sortie enceinte, par le principe même du PWM et le filtre passe-bass. On peut voir un ampli numérique comme une espèce de gros DAC de puissance en fait.

Le plus intéressant, c'est lorsque l'ampli est alimenté par un signal DSD issu d'un lecteur SACD. Je n'ai pas pris la fréquence de 2,8 Mhz au hasard : dans le cas d'un SACD, c'est comme si on transformait directement le signal présent sur le disque en signal de puissance pour les enceintes sans aucune étape de conversion intermédiaire : transparence absolue assurée ;)

C'est exactement ce que fait le "Sharp 1-bit Amp" et les résultats sont, parait il, tout bonnement extraordinaires !
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 23 Fév 2003 22:46

S@lut à tous ! :lol:
D-Lab devrait également proposer des amplis numériques ! !
:o
Mais, c'est l'arlesienne :oops: avec eux ! ! :evil: :evil: Que des promesses :evil: que de la gueule ! ! :-? Ils avaient également prévus un pré-ampli numérique et un décodeur audio-vidéo ! ! Ca doit faire bien 3 ans et toujours rien ! ! :evil: :evil:
En résumé : des charlots ! !
@+
Avatar de l’utilisateur
OO7livier
Staff Home-Cinema & Rencontres
Staff Home-Cinema & Rencontres
 
Messages: 18175
Inscription: 21 Nov 2002 14:32
Localisation: Sept-Huit ! !
  • offline

Message » 24 Fév 2003 0:17

pour les amplis 3D Lab, des bruits circulent (...) parlant d'une sortie vers le mois de juin... wait and see ;)
guest
 
Messages: 23526
Inscription: 15 Fév 2001 2:00
  • offline

Message » 24 Fév 2003 0:23

loloboy a écrit:pour les amplis 3D Lab, des bruits circulent (...) parlant d'une sortie vers le mois de juin... wait and see ;)


3d lab ? Ceux qui construisent les cartes graphiques OpenGL ???

Burndav' (GLu)
Burndav
 
Messages: 3390
Inscription: 25 Avr 2001 2:00
Localisation: Jamais très loin
  • offline

Message » 24 Fév 2003 0:27

petit joueur :)
3D Lab, ceux qui font les lecteurs DVD : http://www.3d-lab-av.com/
voir les pages... en construction :evil:
guest
 
Messages: 23526
Inscription: 15 Fév 2001 2:00
  • offline

Message » 24 Fév 2003 0:43

Bonsoir
Le principe de fonctionnement que tu décris ajds ressemble un peu voir beaucoup à celui du Crown K2/K1 (sauf que le découpage se fait à 250kHz).
http://www.crownaudio.com/amp_htm/amp_info/bca.htm
lsb
 
Messages: 124
Inscription: 28 Juil 2001 2:00
Localisation: Caen
  • offline

Message » 24 Fév 2003 0:57

lsb a écrit:Bonsoir
Le principe de fonctionnement que tu décris ajds ressemble un peu voir beaucoup à celui du Crown K2/K1 (sauf que le découpage se fait à 250kHz).
http://www.crownaudio.com/amp_htm/amp_info/bca.htm


oui, c'est une variante. Ces Crown fonctionnent comme les Digam, et la plupart des amplis pro numériques : ils prennent un signal analogique et le modulent directement en PWM.
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 24 Fév 2003 0:57

loloboy a écrit:pour les amplis 3D Lab, des bruits circulent (...) parlant d'une sortie vers le mois de juin... wait and see ;)


D'ailleurs, la carte préampli intégré en option dans les lecteurs de CD travaille selon cette techno. Ils mettent un peu plus de temps à sortir les préamps complet car il y a quand même plus de fonction à gérer !

Et à l'écoute, c'est du tout bon, puisque, par rapport au même modèle sans la carte, on n'a pas été capable de déceler d'écart...

A suivre de près :wink:

Laurent
Laurent69
 
Messages: 2851
Inscription: 01 Jan 2002 2:00
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 27 Fév 2003 15:44

un petit up avec ce lien http://www.spectronav.com/products.html.

Un ampli qui n'avait pas encore été cité dans le thread et qui fait parler de lui du coté de l'autre coté de l'atlantique.
antoinecomte
 
Messages: 435
Inscription: 18 Avr 2002 12:25
Localisation: Lausanne
  • offline

Message » 21 Avr 2003 18:47

Quel est l'interet d'acheter un ampli numerique par rapport a un ampli normal et (tant que j'y suis) quelqu'un connait -il le divatech et peut il me dire ce qu'il en pense :lol:
lbi
 
Messages: 401
Inscription: 23 Avr 2002 22:32
Localisation: 91
  • offline

Message » 21 Avr 2003 20:23

lbi a écrit:Quel est l'interet d'acheter un ampli numerique par rapport a un ampli normal et (tant que j'y suis) quelqu'un connait -il le divatech et peut il me dire ce qu'il en pense :lol:


Utilisé en bi-amplification sur le HP de grave le résultat est exceptionnel de rapidité, d'attaques, de précision.

Attention, si c'est une deux voies qui filtrent le tweeter et le boomer médium vers 3000 Hz, je ne sais pas ce que donnerait cet ampli que j'ai en ce moment à la maison sur des enceintes trois voies dont les boomers sont coupés vers les 400 hz...

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 21 Avr 2003 22:05

lbi a écrit:Quel est l'interet d'acheter un ampli numerique par rapport a un ampli normal et (tant que j'y suis) quelqu'un connait -il le divatech et peut il me dire ce qu'il en pense :lol:


L'intérêt d'un ampli numérique est multiple, selon moi.

Le premier, le plus important pour moi, c'est que les revendeurs audiophiles poussiéreux vont pouvoir pousser des hurlements comme ils l'ont fait quand le CD est né, puis quand le Home Cinéma est né, quand le DVD est né, puis quand le SACD et DVD-A sont nés. Bref, chaque fois que quelque chose de nouveau vient troubler leur exécrable esprit de caste élitiste.

Le second, c'est que le numérique, sur le plan sonore, offre une transparence, une dynamique, une rapidité que je n'avais jamais entendus avant. Je l'ai découvert sur le stand DTS du salon de Las Vegas il y a 2 ans, et je suis resté scotché. C'était peut être un peu froid. Mais c'était encore un proto, et je n'ai aucun mal à croire que des progrès énormes vont encore être faits. J'attends plusieurs choses du numérique :
- une réduction énorme de l'encombrement et de la consommation électrique (on n'a plus besoin de gros transfo, puisque la perte d'énergie est presque inexistante)
- un écroulement des prix des bonnes amplifications.
- une redistribution des cartes parmi les fabricants : des tas de marques ne savent pas entrer dans le monde numérique, et vont rester sur le parking, tandis que d'autres, qui ne faisaient pas de bons amplis, vont enfourcher le train et dominer le marché.
- l'arrivée de bugs que nous ne connaissions qu'avec les lecteurs DVD, les préamplis, les projecteurs. Maintenant, ce sera aussi les amplis, hi hi hi !
Jean Patrick Grumberg
http://www.dreuz.info
JPG
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 13208
Inscription: 16 Avr 2001 2:00
Localisation: Los Angeles, CA

Message » 21 Avr 2003 22:12

M'sieur hiffissimo, vous oubiez une chose dans votre raisonnement par ailleurs juste, c'est que l'idée que chacun se fait d'un bon ampli ne correspond pas nécessairement à des critères qualitatifs objectifs.

Faites confiance à certaines marques qui ne font pas de bons amplis... cependant extrêmement cotés de continuer un certain temps encore à faire des amplis :( qui seront jugés :P par les audiophiles et les revues.

Ils n'occuperont que des niches, pour un temps, certes mais ce temps fera de vous un arrière grand père, et l'on certains continueront de nier l'évidence...

Surtout avec les amplis numériques à la Sony et Sharp... qui, par parenthèses, ont déja prouvé qu'ils savaient faire de bons amplis.... entre autre choses...

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 21 Avr 2003 22:32

haskil a écrit:M'sieur hiffissimo, vous oubiez une chose dans votre raisonnement par ailleurs juste, c'est que l'idée que chacun se fait d'un bon ampli ne correspond pas nécessairement à des critères qualitatifs objectifs.


Tu sais que sur le critère qualitatif j'ai une théorie (qui n'est jamais évoquée dans les magazines, ça les embèterait trop) :

Pour juger d'un produit, il faut distinguer entre la qualité objective et la qualité subjective, et ne pas ignorer le coté émotionel. Donc je pense qu'on est d'accord !

Faites confiance à certaines marques qui ne font pas de bons amplis... cependant extrêmement cotés de continuer un certain temps encore à faire des amplis :( qui seront jugés :P par les audiophiles et les revues.


Ca c'était peut être possible avant internet. Aujourd'hui, ils sont coincés, ils sont démasqués. Ils n'ont plus que ceux qui les ont acheté, et qui ne peuvent pas perdre la face, pour les défendre, mais ça ne résiste pas longtemps. Mais la bonne nouvelle c'est que ça oblige les fabricants à l'excellence.

Surtout avec les amplis numériques à la Sony et Sharp... qui, par parenthèses, ont déja prouvé qu'ils savaient faire de bons amplis.... entre autre choses...


Ah les amplis One bit de chez Sharp ! Etonnants ! Mais leur image de marque ne leur a pas permis de faire leur trou.
Jean Patrick Grumberg
http://www.dreuz.info
JPG
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 13208
Inscription: 16 Avr 2001 2:00
Localisation: Los Angeles, CA


Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message