Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 22 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Article sur les distorsions d'intermodulation

Message » 04 Fév 2010 0:43

Oui, mais si le Rotel fait 250 W, je ne pourrai pas le tester à plus de 100 W, mon wattmètre/charge supporte au maximum 100 W, je l'avais déjà écrit.
Il me faudrait 3 résistances de 8 ohms 100 W pour faire un diviseur.
Si tu veux que je l'essaye à 250 W tu vas chercher ça chez ton voisin Conrad :
Trois résistances moulées de 8,2 ohms 100 W :
http://www.conrad.fr/resistances_radiat ... 995_220890
et tu les joins à l'ampli.
Je pourrai mesurer jusqu'à 400 W.
Michel...
Dernière édition par MickeyCam le 04 Fév 2010 0:53, édité 1 fois.
MickeyCam
 
Messages: 3630
Inscription: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline

Annonce

Message par Google » 04 Fév 2010 0:43

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 04 Fév 2010 0:48

100w c'est déjà bien.
Mahler
 
Messages: 12951
Inscription: 19 Mar 2006 18:27

Message » 04 Fév 2010 0:54

J'ai édité en rajoutant 3 lignes
MickeyCam
 
Messages: 3630
Inscription: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline

Message » 04 Fév 2010 1:09

Entre le transport assuré et les résistances ça va faire bcp :mdr: on se contentera de 100watts :mdr:

(ps : tu vérifieras que les borniers noirs sont bien la masse ? :wink: )
Mahler
 
Messages: 12951
Inscription: 19 Mar 2006 18:27

Message » 04 Fév 2010 1:27

Comme tu veux, sinon je garde les résistances et je te paye le port du retour avec.
Michel...
MickeyCam
 
Messages: 3630
Inscription: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline

Message » 04 Fév 2010 1:31

je passerais chez conrad demain, voir si ils les ont au magasin. Sur le site, je n'arrive pas à les commander, il y a un message d'erreur. Pour le reste mp si besoin. :wink:
Mahler
 
Messages: 12951
Inscription: 19 Mar 2006 18:27

Message » 04 Fév 2010 9:28

Mahler a écrit:250W sous 8ohms (500/4ohms) scytales :wink: (c'est deux ice 500A)


Effectivement !

Je me suis trompé en écrivant RB1072 au lieu de RB1572 dans Google !

Sinon, pour le rendement maximal de la classe G, vous pouvez voir un exemple sur cet excellent site, figure n°5.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10077
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

en attente de mesures

Message » 04 Fév 2010 11:02

vivement les mesures... :P

Igor Kirkwood
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6748
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 04 Fév 2010 12:26

La tête du vendeur ce matin (CONRAD) qd je lui ai demandé des résistances 100watts :mdr: Bref, il en a pas, il faut commander sur le net mais ça ne fonctionne pas sur le site de conrad.

Kékonfait ? :lol: (edit ; finalement c bon conrad)
Dernière édition par Mahler le 05 Fév 2010 1:57, édité 1 fois.
Mahler
 
Messages: 12951
Inscription: 19 Mar 2006 18:27

Message » 04 Fév 2010 12:54

Tu prends des 5W et un ventilateur :mdr:
Denis31
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 4501
Inscription: 16 Sep 2005 9:50
Localisation: Toulouse

Message » 04 Fév 2010 22:33

Bonjour MickeyCam,

J'ai quelque difficulté à comprendre comment il pourrait apparaître de la distorsion d'intermodulation (DIM) dans un amplificateur qui ne présente pas ou très peu de distorsion harmonique. Si je ne me trompe pas, dans l'intermodulation, le gain de l'amplificateur est modifié par les signaux, de telle sorte qu'un signal d'une certaine fréquence module l'amplitude d'un autre signal. Mais je pense que la variation de gain modulée par l'amplitude crée intrinsèquement une distorsion harmonique.

Quels sont les défauts dans les étages amplificateurs qui créent l'intermodulation ?
Je songe facilement à l'absence de réjection des fluctuations de l'alimentation sous charge (cas possible pour un ampli en classe AB) ou à la modification du point de repos d'un étage sous l'effet des signaux.

Je me pose ces questions car je suis en pleine lecture de la dernière édition de l' Audio Power Amplifier Design Handbook de Douglas Self. L'auteur focalise son travail sur la réduction à l'extrême de la distorsion harmonique. Je précise qu'il mesure la DH sur une large bande de fréquence (10Hz-50kHz). Il met en évidence certains problèmes en observant le résidu de distorsion harmonique à l'oscilloscope. Il étudie aussi le gain des étages amplificateurs en fonction de l'excursion d'amplitude des signaux, ce qui d'une certaine manière donne une idée de la DIM.
Un résumé des travaux figure ici The Amplifier Institute. Il ne parle à aucun moment de la DIM !

La distorsion d'intermodulation est-elle plus facile à mettre en évidence que la distorsion harmonique lorsque cette dernière est de très faible niveau ?

L'article de wikipédia sur la DIM est bien documenté Intermodulation mais je n'y vois pas la réponse à mes questions.
Je suis donc plongé dans un abîme de perplexité sur ces questions de distorsion.
Si tu pouvais éclairer ma lanterne, je t'en serait reconnaissant.

PS. Pour les amateurs de charges passives, il est plus facile de monter quelques résistances 20-25 W en parallèle sur un gros radiateur que d'essayer de trouver des bobinées 100W 8,2ohm ou 3,9ohm pas trop inductives. J'ai construit une charge avec des résistances couche épaisse en boitier TO220 pour presque rien sauf le prix du radiateur.
A+
Seul est libre celui qui vit, de toute son âme, sous la seule conduite de la raison. Spinoza
Avatar de l’utilisateur
ercana
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 199
Inscription: 30 Jan 2008 19:15
Localisation: Grasse, Alpes-Maritimes
  • offline

Message » 05 Fév 2010 1:56

Trop tard, 3 resistances 100w/8ohms commandées, direction le sud. :mdr:
Mahler
 
Messages: 12951
Inscription: 19 Mar 2006 18:27

Message » 05 Fév 2010 8:43

Igor Kirkwood a écrit:
MickeyCam a écrit:Bonsoir,
Tant que j'ai la bouche ouverte, j'en profite pour expliquer à ceux que ça intéresse comment fonctionne un distorsiomètre.
Un générateur envoie un signal sinusoïdal propre dans un ampli, par exemple du 1000 Hz, et à la sortie, on retrouve ce 1000 Hz additionné de fréquences multiples de 1000, ce sont les harmoniques, paires (2000, 4000, etc,) ou impaires (3000, 5000, etc...) fabriquées par l'ampli et plus ou moins fortes en fonction de sa qualité.
Le distorsiomètre mesure l'amplitude de ce 1000 Hz, le passe dans un filtre réjecteur très sélectif et très efficace, à la sortie du filtre ce 1000 Hz est complètement supprimé.
Par contre, il reste toutes les harmoniques. Il suffit de mesurer leurs amplitudes, et de les comparer au 1000 Hz avant sa suppression. Le résultat (en dB ou en %) est affiché sur l'analyseur (ça se fait automatiquement sur les distorsiomètres modernes). C'est ce qui est indiqué sur les fiches techniques.
Michel...


Très clair Michel, hélas les revues "techniques" du Son( sauf rares exeptions)
ne peuvent ou ne veulent plus faire de mesures de peur de "raser le lecteur" .

J' ajouterais que dans les années 70 le 0.1 % de distorsion harmonique était la "norme" du THG....

Maintenant avec un matériel comme le tiens trouver des méthodes de mesures (écrètage des amplis?) en corrélation avec des écoutes serait :D...

Igor Kirkwood


Je découvre ce sujet aujourd'hui. L'ex lecteur de revue regrette fortement le temps des BE très complets de PAV avec moultes mesures (milieu 90's), autre chose que le pignolage publicitaire d'aujourd'hui.
tututpouet
 
Messages: 4709
Inscription: 26 Nov 2006 14:02
Localisation: Paris
  • offline

Message » 05 Fév 2010 8:49

MickeyCam a écrit:Bonjour,
Voici un avant goût des futures mesures de distorsion d'intermodulation :

Image

Ampli Luxman L-210 de 2 x 50 W
Analyseur de 0 à 20 KHz ce qui fait 2 KHz par carreau horizontal
Première image, sortie du générateur 2000 + 2500 Hz
Deuxième image, sortie de l'ampli à 5 Watts, très propre
Troisième image, sortie à 25 W, relativement propre, deux petites cochonnerie à 6500 et 7000 Hz à - 66,8 dB
Quatrième image, sortie à 50 W, catastrophe, grosses cochonneries à 1500 et 3000 Hz à - 20 dB, et 6500 et 7000 Hz à - 22,5 dB (audible, ça modifie le son) et beaucoup d'autres partout. Ca fait une distorsion de plus de 10 %.
Tout ce qu'on voit sur la quatrième photo, à part les deux fondamentales a été fabriqué par l'ampli est est indésirable.
Malgré ça, la distorsion harmonique (sur sinusoïde pure comme sur les spécifications) n'excède pas 0,18 % à 50 W.
(Ne tenez pas compte des niveaux de référence en dB, car la sortie du géné a été reliée directement, alors que les sortie de l'ampli sont reliées via une sonde d'oscillo de 1/10).
Pour ceux qui n'ont pas l'habitude de voir des écrans d'analyseur (je pense la majorité !) , demandez moi des explications supplémentaires.
Michel...


Intéressant, le L-210 est donné pour 2X 45W maxi (le L-220 fait officiellement 2x 50W). Pourrais-tu remesurer à 45w ? J'ai offert un L-210 à ma soeur, après lui avoir fait une cure de jouvence je suis curieux de savoir jusqu'à quelle puissance il reste "propre".

Merci !


EDIT: j'ai lu tout le sujet, tu as déjà fait la mesure, 28w.
tututpouet
 
Messages: 4709
Inscription: 26 Nov 2006 14:02
Localisation: Paris
  • offline

Message » 05 Fév 2010 22:46

MickeyCam a écrit:Quatrième image, sortie à 50 W, catastrophe, grosses cochonneries à 1500 et 3000 Hz à - 20 dB, et 6500 et 7000 Hz à - 22,5 dB (audible, ça modifie le son) et beaucoup d'autres partout. Ca fait une distorsion de plus de 10 %.
Tout ce qu'on voit sur la quatrième photo, à part les deux fondamentales a été fabriqué par l'ampli est est indésirable.
Malgré ça, la distorsion harmonique (sur sinusoïde pure comme sur les spécifications) n'excède pas 0,18 % à 50 W.


Objection, votre honneur.

Cela ne paraît pas possible qu'un ampli donne 10% de DIM et seulement 0,18% de de DH. Les puissances RMS de mesure sont-elles bien les mêmes ? A 10% de DIM, il y a tellement d'harmoniques que l'étage de sortie doit écrêter au maximum et l'alimentation doit être à genoux. Par contre 0,18% de DH correspond à un système encore en régime linéaire.

Je relance ma question sur la différence d'interprétation à tirer des mesures de DIM et de DH et sur l'intérêt de choisir l'une ou l'autre ?

Accessoirement, les mesures de DIM à 2 fréquences 19-20 kHz semblent assez traditionnelles et du genre féroce. Ce genre de mesure doit à mon avis être discriminant car les signaux d'intermodulation sont bien perceptibles vers 1-2 kHz et à la limite à l'oreille, sans analyseur de spectre. Quid de la distorsion harmonique à 20 kHz ?
Seul est libre celui qui vit, de toute son âme, sous la seule conduite de la raison. Spinoza
Avatar de l’utilisateur
ercana
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 199
Inscription: 30 Jan 2008 19:15
Localisation: Grasse, Alpes-Maritimes
  • offline


Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message