Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 28 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Audia Flight One Mk2

Message » 02 Jan 2012 10:25

Ouaip !
Un couple aux ambitions clairement affichées, dont l'une, au moins, est immédiatement vérifiable : la précision.
Il est regrettable que pour ce BE, une seule paire d'enceintes leur ait été attelée : ces électroniques devraient permettre d'exploiter à fond toutes les possibilités des plus exigeantes.
Michel;
La musique, parole la plus profonde de l'âme (R. Rolland)
ACAPELLA-AUDIA-[audio physic]-AURAE A T-Ergo- ESOTERIC-Fischer&Fischer
Lector-MastersounD-MudrAkustik-MÉTRONOME-MUSIC TOOLS-p-e leon-Van den hul.
euraudio
Pro-Commercant.
Pro-Commercant.
 
Messages: 403
Inscription: 08 Avr 2006 12:13
  • offline

Annonce

Message par Google » 02 Jan 2012 10:25

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 03 Jan 2012 0:38

greg85 a écrit:
Lucus a écrit:Cela dépend de tes enceintes, de ta pièce, de la musique écouté etc!... À l'époque, dans un auditorium donne avec ma musique, j'avais de loin préféré l'Air Tight Atm1 et même un ampli/préamplificateur d'audio analogue à peu près au même prix ...un Naim va plus loin en terme de rythme, un Lavardin IT est plus transparent, un Accuphase E350 plus universel, un plinius plus moelleux, un Audiomat Aria, plus euphonique etc....il y a vraiment du choix dans cette catégorie


je crois que tout le monde est d'accord avec ça. Il est vrai que je ne me souviens pas avoir entendu un appareil fondamentalement "mauvais", ils peuvent tous être considérés comme bons mais avant tout différents.
Ayant en ce moment à la maison un Audio Analogue Maestro et l'Audia Flight en question, les deux sont excellents malgré leur caractère bien différent. Après chacun y trouvera sa préférence en l'un ou en l'autre.
Par contre, petite remarque sur l'Audia, il faut monter le volume assez loin pour commencer à entendre quelque chose, assez déroutant au premier abord...

Grégory


J'ai lu qquepart que le niveau d'entrée était réglable pour chaque entrée, peut etre est la raison?

j'ai retrouvé de 0 dB a plus 12dB comme ça onpasse du moelleux au velu avec la telco :P . Bon, à tester ....
Dernière édition par fwar le 03 Jan 2012 0:49, édité 1 fois.
fwar
 
Messages: 1440
Inscription: 29 Aoû 2001 2:00
Localisation: paris
  • offline

Message » 03 Jan 2012 0:41

Lucus a écrit:
yijing a écrit:Ah, je n'ai pas dit qu'il enterrait tout : j'ai dit qu'il m'avait fortement impressionné : nuance ! :thks:
En plus, plus j'avance en HI-FI plus je me rends compte que j'aime les écoute "colorées" (médium et dynamique...")
Par ta faute finalement ! :mdr: :wink:

Salut Yij' :thks:
En fait c,est surtout à fwar que je répondais, car je connais ton goût immodéré pour les écoutes un peu colorées et les aigües piquants... :wink: que je conçoit totalement...!

Je m'étonne juste quand on décrit un produit dominant tout les autres. Maintenant, on a encore notre capacité d'émerveillement et ce c'est qui est si fun dans notre passion

BONNE ANNÉE À TOUS :friend:


Comme yijing j'ai pas dit qu'il dominait quoique soit, j'ai dit qu'il était très bon.

Ca suffit maintenant :charte:

Je plaisante mais, à moitié... Je m'en vais écouté un Guns n roses sur un bon krell de 2 quintals tiens :wink:
fwar
 
Messages: 1440
Inscription: 29 Aoû 2001 2:00
Localisation: paris
  • offline

Message » 31 Jan 2012 22:58

Je vais pouvoir esgourdir un Audia Flight @home dans les jours qui viennent. On verra bien, je suis plutôt confiant vu que je préfère l'acoustique de ma pièce à celle du vendeur où je l'ai écouté.
fwar
 
Messages: 1440
Inscription: 29 Aoû 2001 2:00
Localisation: paris
  • offline

Message » 31 Jan 2012 23:13

Je l'ai écouté une fois et j'ai beaucoup aimé. :wink:
Gort'h
 
Messages: 10401
Inscription: 25 Juin 2004 14:36
Localisation: 33670
  • offline

Message » 31 Jan 2012 23:41

fwar a écrit:Je vais pouvoir esgourdir un Audia Flight @home dans les jours qui viennent. On verra bien, je suis plutôt confiant vu que je préfère l'acoustique de ma pièce à celle du vendeur où je l'ai écouté.

Quel modèle?
Ce serait intéressant de voir ce que tu en penses à tête reposé sur un système connu. Pour ma part, j'ai encore en prêt le Two mkII et il marche plutôt bien. Jolis timbres, haut du spectre assez doux, basses puissantes (point fort), assez détaillé, bande passante et scène sonore correcte... Que du bon à ceci près que j'ai remarqué (tout comme sur le one écouté il y a deux semaines) une tendance à projeter un peu le médium (voix) ainsi qu'un manque de fluidité et de dynamique à laquelle j'étais habitué avec mon Audio Analogue Maestro ou mon Art & Technologie SE50-i.
En bref un bon ampli qui peut à coup sûr procurer bien du plaisir.
greg85
 
Messages: 237
Inscription: 05 Juin 2009 17:45
Localisation: Paris
  • offline

Message » 01 Fév 2012 0:11

Le One Mk2. J'avoue ne pas avoir noté de projection du médium comme sur certains -très bons- amplis à tube, que j'aime beaucoup, mais c'est à voir effectivement. Moi, c'est ce delié et cette force sur toute la bande passante qui m'a particulièrement séduit avec une contradiction que j'ai rarement rencontré punchy, rythmé, foot tapping du très bas au très haut en restant mélodieux et subtil.
En tout cas in situ on va bien voir si je me suis fais un film :)
fwar
 
Messages: 1440
Inscription: 29 Aoû 2001 2:00
Localisation: paris
  • offline

Message » 01 Fév 2012 17:07

salut fwar,

Ton avis est bâti sur une écoute sur des Wilson dans un audito, ou chez toi avec tes enceintes ?
peter.pan
 
Messages: 1778
Inscription: 01 Aoû 2003 22:46
Localisation: paris
  • offline

Message » 06 Fév 2012 13:38

Première impression dans un auditorium Peter.
fwar
 
Messages: 1440
Inscription: 29 Aoû 2001 2:00
Localisation: paris
  • offline

Message » 22 Fév 2012 2:05

J'avais fait un long CR mais HCFR a buggé.


Pour faire court et selon les goûts de mes oreilles depuis 3 semaines:

"Attention le one et le two sont techniquement assez différents & transfo de 520 VA pour le two contre 3 transfo pour le One, 2 transfo en double mono plus un pour pré. La différence n'est pas que l'un est l'ampli stéréo de l'autre." C'est le two qui a été diapason d'or le one serait un bon cran au dessus mais j'ai pas comparé.

Résumé:

- Ca pousse uniformément sur tout le spectre et tient le bas du spectre incroyablement
- ca timbre de folie aussi bien qu'un classe A (donc mieux qu'un tube classique 8) )
- ca chante
- ca règle les entrée en db et la phase à la telco : top pratique


Une évidence musicale. On aimerait étant donné les limites repoussées encore plus de dynamique.
Les entrées symétriques sont au-dessus des autres.

Bilan ++ très bon appareil éminemment musical selon moi.
fwar
 
Messages: 1440
Inscription: 29 Aoû 2001 2:00
Localisation: paris
  • offline

Message » 22 Fév 2012 8:02

Cela doit être un problème d'association car pour l'avoir écouté 10' sur des Tannoy, c'était bouché de chez bouché (les cables ?) et bien loin de mon Leben de l'époque (critiquable comme tous les amplis par ailleurs).

Une impression d'écoute donc totalement différente et comparer ce que j'ai entendu à de la (bonne) classe A (vieux CLasse, Krell et EAR 890 en tubes), c'est à mon avis comme comparer le tranchant d'une boule de coton hydrophile à celui d'un Katana.
dgohyeres
 
Messages: 4010
Inscription: 17 Mai 2005 6:50
Localisation: Sous le chaud soleil du Havre.....
  • offline

Message » 22 Fév 2012 11:30

dgohyeres a écrit:Cela doit être un problème d'association car pour l'avoir écouté 10' sur des Tannoy, c'était bouché de chez bouché (les cables ?) et bien loin de mon Leben de l'époque (critiquable comme tous les amplis par ailleurs).

Une impression d'écoute donc totalement différente et comparer ce que j'ai entendu à de la (bonne) classe A (vieux CLasse, Krell et EAR 890 en tubes), c'est à mon avis comme comparer le tranchant d'une boule de coton hydrophile à celui d'un Katana.


Evidemment tout dépend avec quoi tu aiguises les boules de coton...on en revient toujours au même problème : la mise en oeuvre....
:grad:
Bien sûr que ça n'est pas raisonnable ! Mais en HI-FI est-ce le but ? Mario RICCI.
Je ris très peu mais j'apprécie beaucoup l'humour.
yijing
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 12627
Inscription: 08 Mai 2005 23:56
Localisation: Paris 15
  • offline

Message » 22 Fév 2012 15:54

Merci pour ton CR fwar, qui confirme mes impressions d'écoute (Two et One).
Je n'ai cependant, de mémoire, pas senti de différence flagrante entre le One et Two mais je n'ai pas pu comparer directement le Two avec le One (c'est pour cela que je n'en dirai pas plus). J'ai switché assez vite à l'écoute du One suite à une comparaison en direct avec de l'A&T et de l'Accuphase.

Le plus étonnant sur le Two (en dehors du fait qu'il cogne dur au niveau des graves), que j'écoute depuis maintenant deux mois, ce sont les timbres. Ils sont très beaux pour un ampli en classe AB (de ce que j'ai pu écouter). Petite note sur le fait que l'ampli chauffe pas mal pour un classe AB, ce qui pourrait laisser supposer un courant de polarisation assez élevé. Ceci explique cela? Le One chauffe-t-il aussi assez vite?

Le petit moins que je donnerai au One (pas au Two), c'est son bouton de volume que je trouve un peu cheap...

Greg
greg85
 
Messages: 237
Inscription: 05 Juin 2009 17:45
Localisation: Paris
  • offline

Message » 22 Fév 2012 19:51

Effectivement je ne sais pas s'il y a une différence consistante entre le One et le Two, et je reconnais bien tes impressions sur le Two dans le One.
Et oui il chauffe, pas autant qu'un classe A, mais c'est bien tiède quand même.
fwar
 
Messages: 1440
Inscription: 29 Aoû 2001 2:00
Localisation: paris
  • offline

Message » 22 Avr 2012 20:30

fwar a écrit:C'est le two qui a été diapason d'or le one serait un bon cran au dessus mais j'ai pas comparé.

Ben moi j'ai comparé directement.
Sur des enceintes à la hauteur (qui n'imposent pas leur limitation/nivellement par le bas), y a un gouffre entre les deux, difficile à imaginer quand on pense que l'on est dans la même marque, et que le two est déjà pas donné.
Vu le niveau du two, ca fait tout drôle de découvrir tout ce qu'il n'offre pas quand on passe au One; j'en suis resté perplexe .
Le One est plus détaillé, plus chaud, plus précis/tenu, en quelque sorte royal et pour finir magique.
"Magique", je sais, ça fait lieu commun fourre tout, et c'est un mot galvaudé que je n'utilise normalement pas tant ça m'agace de l'entendre trop souvent pour exprimer un peu plus d’enthousiasme que d'ordinaire; mais bon, désolé, le One propose une alchimie sonore magique que je n'avais jusqu'ici jamais entendue, une quadrature du cercle.

.
Dernière édition par douede le 25 Avr 2012 0:54, édité 1 fois.
douede
 
Messages: 166
Inscription: 20 Fév 2005 17:21
  • offline


Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message