Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: aqua35 et 20 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Audiofolia for ever

Message » 12 Avr 2003 12:43

ogobert a écrit:> Les Divatech MC 210 avec le Divatech en bas et le NAD en haut sonnent de façon assez grandiose

Config facilitée par les 2 sorties de l'Audiofolia.


C est beaucoup mieux 2 sorties par rapport à un adaptateur rca male -> 2 rca femelles ? :)
nico-
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 11000
Inscription: 14 Mai 2001 2:00
  • offline

Annonce

Message par Google » 12 Avr 2003 12:43

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 12 Avr 2003 12:47

Quand c'est bien fait, oui !
Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 12 Avr 2003 15:27

nico- a écrit:
haskil a écrit:Le prix, en hifi, est loin d'être toujours significatif d'une amélioration des performances, car des préamplis a plus de 10 KF qui sonnent bouchés et d'autres à moins de 10 KF qui se révèlent meilleurs sur tous les plans, ce n'est pas rare...

Alain :wink:


C est la fete du lieu commun cet apres midi ?


faut bien t'instruire un peu, car le 10 avril à 12 h38, tu écrivais ceci :

"C est pas tres parlant comme test... n importe quel preampli à 10KF ferait largement mieux qu un rotel "

Il a donc bien fallu te donner un cours accélérer pour te mettre à niveau :wink:

Reste un problème, ta mauvaise foi. Tu balances des vacheries et fait mine ensuite d'être fâché avec la forme... il suffit cependant de te suivre un peu pour se rendre compte que tu es un garçon facétieux qui recule rarement devant cet excercice périlleux qu'est la mauvaise foi.

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 12 Avr 2003 15:44

haskil a écrit:Reste un problème, ta mauvaise foi. Tu balances des vacheries et fait mine ensuite d'être fâché avec la forme... il suffit cependant de te suivre un peu pour se rendre compte que tu es un garçon facétieux qui recule rarement devant cet excercice périlleux qu'est la mauvaise foi.

Alain :wink:


La mauvaise foi ?
A la limite un peu de provoc de temps en temps oui, apparement efficace d ailleurs, peut etre meme trop :) mais ca s arrete la.
Maintenant certaines critiques ici sont assez mal accueillies, sur certaines marques ils vaut mieux aller dans le sens du forum pour eviter de se faire "serrer" par 3 ou 4 forumeurs.
Il y a des modes sur ce forum, des marques qu' "on" aime bien casser, d autres qu "on" encense... et 6 mois plus tard en fonction des intervenants tout peut changer.
Alors casser un peu de sucre sur rotel c est surement pas populaire mais je m en fous... moi je n aime pas, je donne mon avis, et il en vaut certainement d autres.
nico-
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 11000
Inscription: 14 Mai 2001 2:00
  • offline

Message » 12 Avr 2003 18:58

Je voudrais revenir sur les correcteurs de tonalite.
Que cela permette de compenser certains defauts de la piece ou du systeme, ca me parait evident et tres utile.

Par contre, corriger les defauts des enregistrements......Je dis pas que ca marche pas, mais ca me parait un petit peu prise de tete. Chaque disque necessite une correction qui lui est propre, alors s'il faut tester les reglages sur toutes sa discotheque puis memoriser la meilleure position des correcteurs et triffouiller avant chaque ecoute... :-?

Enfin felicitations aux concepteurs pour cet appareil simple et qui a l'air de bien fonctionner.
mkl
 
Messages: 499
Inscription: 20 Oct 2002 12:16
Localisation: Quimper (29)
  • offline

Message » 13 Avr 2003 13:23

mkl a écrit:Je voudrais revenir sur les correcteurs de tonalite.
Que cela permette de compenser certains defauts de la piece ou du systeme, ca me parait evident et tres utile.

Par contre, corriger les defauts des enregistrements......Je dis pas que ca marche pas, mais ca me parait un petit peu prise de tete. Chaque disque necessite une correction qui lui est propre, alors s'il faut tester les reglages sur toutes sa discotheque puis memoriser la meilleure position des correcteurs et triffouiller avant chaque ecoute... :-?

Enfin felicitations aux concepteurs pour cet appareil simple et qui a l'air de bien fonctionner.


le tout est un peu empirique : tu bouges les boutons pour compenser un peu de manques ou d'excès jusqu'à ce que le son te paraisse plausible; plus agréable corrigé que sans correction et tu es content. C'est ça le plus important, sans avoir à mémoriser quoi que se soit!

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 13 Avr 2003 14:57

C'est un peu la qu'est le probleme selon moi.
Personnellement, je dois pas etre assez perfectionniste pour me taper une pre-ecoute histoire de regler les correcteurs, puis relancer le CD depuis le debut afin de profiter mes beaux reglages.
Mais c'est que mon opinion... :wink:
mkl
 
Messages: 499
Inscription: 20 Oct 2002 12:16
Localisation: Quimper (29)
  • offline

Message » 14 Avr 2003 0:20

mkl a écrit:C'est un peu la qu'est le probleme selon moi.
Personnellement, je dois pas etre assez perfectionniste pour me taper une pre-ecoute histoire de regler les correcteurs, puis relancer le CD depuis le debut afin de profiter mes beaux reglages.
Mais c'est que mon opinion... :wink:


Je suis si peu perfectionniste que je fais ça en cours d'audition! Et ça prend quelques secondes. Et s'il faut reprendre un peu le réglage où est le drame : on écoute de la musique pour en tirer des émotions, pas pour autre chose...

C'est la musique qu'on écoute, pas une idée de la musique qui serait retranscrite avec un réglage "scientifique".

Ce n'est là aussi que mon opinion... :wink:

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 14 Avr 2003 0:43

François H. a écrit:
haskil a écrit:
mkl a écrit:C'est un peu la qu'est le probleme selon moi.
Personnellement, je dois pas etre assez perfectionniste pour me taper une pre-ecoute histoire de regler les correcteurs, puis relancer le CD depuis le debut afin de profiter mes beaux reglages.
Mais c'est que mon opinion... :wink:


Je suis si peu perfectionniste que je fais ça en cours d'audition! Et ça prend quelques secondes. Et s'il faut reprendre un peu le réglage où est le drame : on écoute de la musique pour en tirer des émotions, pas pour autre chose...


Alain :wink:



Nan, nan, nan !!.... Déjà qu'il faut mettre le disque dans le lecteur, appuyer sur Play, aller s'asseoir, prendre en main la télécommande et même règler le volume dans certains cas, c'est déjà assez épuisant, tout çà !! Si en plus il faut se relever pour ajuster des correcteurs de graves et d'aigus.... :lol: :lol:










Je plaisante...... quoique l'idée de l'ampli simplissime avec en tout et pour tout M/A, sélecteur d'entrées et volume me plaît beaucoup..... C'est d'ailleurs le choix que j'ai fait !!.... :wink:


François tu est donc victime de cette audiophilie moderne qui affirme que plus les circuits sont simples, mieux c'est, qu'il faut en passer en hifi comme dans la nouvelle cuisine par le rien dans l'appareil comme dans l'assiette et payer quand même très cher cette "rientitude"... quand d'excellents correcteurs de tonalité ont toujours rendus de grands services et qu'il suffit d'avoir un p'tit bouton qui les by passe...

Ce qui est formidable dans cette nouvelle-hifi, c'est que les constructeurs ont peu vendre très cher des boites pleines de vides au seul motif qu'elles étaient vides et donc meilleures!

Imagine juste ton préampli avec un correcteur de grave et d'aigu ayant pour fréquence charnière 8 Khz en haut 60 ou 70 en bas le tout sans que la bande entre les deux soit modifiée...

Je peux te dire que quelques-uns de mes disques préférés en seraient très heureux...

Personne n'interdit non plus que les poyards soient motorisés...

Alain :wink:

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 14 Avr 2003 11:41

<<il y a un bruit dans l'infra grave que l'on entend, en tout cas sur mes enceintes qui descendent bas, voire très bas : le 35 Hz y est atteint à - 3 dB. >>

Je réfléchissais à la question. En fait, il existe une composante alternative qui prend naissance dans les câbles. Elle est toujours là, mais en général on ne l'entend pas. Dans certains cas de figure, avec l'AudioFolia, on peut l'entendre lorsque tout est silencieux. Pourquoi avec l'Audiofolia ? Voir sa bande passante...
Il y a une solution extrêmement simple pour s'en affranchir sans autre conséquence sur quoi que ce soit, c'est de couper la masse d'un des deux cordons de liaison préampli/ampli, sur la prise Cinch côté ampli (j'insiste sur côté ampli). Et le tour est joué.
Sham
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 281
Inscription: 07 Jan 2003 19:09

Message » 14 Avr 2003 11:44

Sham a écrit:<<il y a un bruit dans l'infra grave que l'on entend, en tout cas sur mes enceintes qui descendent bas, voire très bas : le 35 Hz y est atteint à - 3 dB. >>

Je réfléchissais à la question. En fait, il existe une composante alternative qui prend naissance dans les câbles. Elle est toujours là, mais en général on ne l'entend pas. Dans certains cas de figure, avec l'AudioFolia, on peut l'entendre lorsque tout est silencieux. Pourquoi avec l'Audiofolia ? Voir sa bande passante...
Il y a une solution extrêmement simple pour s'en affranchir sans autre conséquence sur quoi que ce soit, c'est de couper la masse d'un des deux cordons de liaison préampli/ampli, sur la prise Cinch côté ampli (j'insiste sur côté ampli). Et le tour est joué.


C'est quand même assez formidable d'avoir l'un des deux concepteurs sous la main!
Merci Sham,
Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 14 Avr 2003 11:45

<<Personnellement, je dois pas etre assez perfectionniste pour me taper une pre-ecoute histoire de regler les correcteurs, puis relancer le CD depuis le debut afin de profiter mes beaux reglages. >>

??? Beh... il suffit de régler le niveau sur les premières notes et ça suffit. Cela dit, on ne passe pas son temps non plus à régler les niveaux grave/aigu. Mais le problème du niveau de grave est patent sur pas mal d'enregistrements de jazz (actuels), musique du monde et variété. Pouvoir enfin les corriger est quand même plus confortable.
Sham
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 281
Inscription: 07 Jan 2003 19:09

Message » 14 Avr 2003 12:44

Depuis la période de feu "L'Audiophile", j'ai le sentiment qu'on s'est mis sans s'en apercevoir à marcher sur la tête dans la communauté audiophile française. Partant d'un bon sentiment, l'Audiophile a tenté de quantifier par des mesures ce qui autrefois semblait ne s'exprimer qu'empiriquement. Durant de longues années, puis avec le soutien d'autres revues comme la RDS, la publication de mesures et l'approche de toute analyse à travers celles-ci est devenue une véritable tyranie, à l'aulne duquel se sont formées les nouvelles générations audiophiles.
Après 30 ans de ce régime, on en arrive aujourd'hui à lire fréquemment sur les forums des posts de gars qui veulent faire des enceintes et qui avant d'avoir écouté le moindre HP, en sont déjà à se perdre dans une infinité de calculs et de paramètres, dûment appuyés par les logiciels adéquats. On marche à l'envers. A partir des années 70, les jeunes théoriciens de la Hi-Fi ont bizarrement pris le pas sur ceux qui en avaient la pratique depuis des décennies et commençaient par mettre au point à l'oreille avant d'affiner à la mesure juste ce qui était nécessaire à l'oreille. On a abouti aujourd'hui à des générations d'audiophiles (j'ai été aussi comme ça), pétris d'idées reçues qu'ils prennent sincèrement pour des vérités sans jamais les remettre en question. Et plus ça va, plus on fait des insatisfaits.


salut sham

Tout d’abord je pense que tu m’as invité une fois chez toi, il y a maintenant plus d’un an, tu possède des tweeters Raven il me semble. :) (a ce propos jais toujours une paire de TWR2 Supravox à la maison qui dorment sur une étagère)
j’étais venu découvrir t’on système pour deux raisons, t’on installation qui m’intrigué, (ampli preampli tube, plus montage des HP do it) et le fait que tu habite prêt de chez moi (val d’Oise) c’était un lundi et sans arrêt mon téléphone sonnait parce que je m’étais pris une petite journée au black à l’insu de m’on travaille :)

Il va de soit que de ce coté la, je suis entièrement d’accord avec toi, parce que l’oreille est bien plus important que toute ses mesures qui en faite, permette seulement de faire une approche, cela est sans appel, et je défends cette position tout comme toi.

Cela fait plus de 25 ans que je pratique la haute fidélité sans presque jamais me soucier des caractéristiques techniques sur tel ou tel appareil, c’est claire !! d’ailleurs mon système a été choisi en fonction du caractère sonore, et principalement des défauts comme des avantages de façon a trouver un juste équilibre, mais ce qui me fait peur, c’est qu’il a fallut que j’attende longtemps avant de comprendre, et encore…




Après ce long préambule, j'en arrive à ce qu'on veut faire avec l'AudioFolia. D'abord réintroduire des correcteurs de tonalité de qualité (qui ne creusent pas le médium, rien de commun avec un loudness), c'est la solution évidente pour s'affranchir des bandes passantes un peu justes de certaines enceintes, de certains problèmes acoustiques dans les extrêmes (notamment les résonances qui gênent tant), des difgférences colossales entre les enregistrements. J'écoute entre autres du jazz etles enregistrements modernes sont souvent une catastrophe sur les basses.

Oui d’accord pour les correcteurs de tonalités, mais personne n’a dit, s’ils sons décomutables, c’est surtout cela qui m’intéresse, car dans le cas contraire pour moi qui suis un puriste du genre, je ne suis pas trop chaud pour que les circuits qui compose les correcteurs de tonalités soient toujours en service. (perte de détails certain !)

Même s’ils sont de très bonnes qualités, je sais bien par expérience que cela fausse les donnés, le point zéro étant impossible à trouver, (même avec des potards à cran ou un point milieu avec un cran) et sans parler de la perte de signal toujours possible par l’adjonction d’un circuit supplémentaire de correction. (double amplificateurs de gain)

Pour les problèmes de résonances dans les salles d’écoute, qui veulent s’en donner les moyens, peut à l’aise trouver la parade pour minimiser les défauts acoustiques de salle, qui parfois et la bonne excuse à quelque lacune du système. (cela veut dire, donner plus de sa personne pour bien optimiser et travailler les petits problèmes de résonances, et de placement)


Quand tu dis : <<les correcteurs me lassent de tous ses réglages qui n’en finissent jamais à chaque morceau) et qu’il existe d’excellent système qui n’en n’auront jamais besoin>>
Alors là chapeau ! Dis-moi vite quel est l'excellent système qui corrige par miracle les enregistrements déséquilibrés et les résonances dus au rapport HPS/pièce. Je vais te répondre, ceux qui ne font que du médium, c'est un choix, je le respecte, mais la musique, si c'est pour l'essentiel dans le médium, ça n'est pas QUE du médium.


oui si tu prend l’exemple du système d’Hakim, CD AA, ampli AA, HP Verity audio parsifal, il est claire que la plupart des CD que j’avais entre les mains passaient tous sans la moindre envie de changer quoi que ce soit, avec des correcteurs, et si je prend l’exemple du système de LaurentD SCD-1, Cello encore, Cello duet, et HP B&W802, même remarque… chapeau bas….

Ce qui m’interpelle un peut, c’est qu’une personne a cru bon de comparer ce preampli avec un Cello Encore (j’en doute :))

Tu pourras constater la chose un de ces 4 j'espère sinon effectivement j'en suis resté scotché le seul pré testé chez moi qui s'en approche était un Cello.....

Tu pense bien que c’est cela qui m’a un peut énerver !!!, (merci pour ceux qui en ont !!) de dire qu’un Cello s’en rapproche !!! Surtout que depuis, jais eu d’autre info qui démentes complètement cette affirmation, remettons les choses à leurs placent, et évitons de semer le doute, avec des appareils qui ne jouent pas dans la même cour et dont le prix n’est pas du tout le même. (tu n’y ais pour rien) et je doute aussi qu’il soit bien meilleur que le premier de la gamme des preamplis Mark Levinson, bien qu’il soit excellent, mai un Mark Levinson c’est plus qu’excellent, c’est le genre d’appareil qui fait rêver et qui, malgré sont prix exorbitant certes, donne plus que la moyenne avec un son bien au delas des rêves, un Cello c’est pour moi, la référence incontestable des preamplis THDG, a mettre dans les rêves les plus fous parce qu’il donne bien plus que ce que l’imagination peut donner.

C’est en fait cela que je n’aime pas avec les gens qui ne connaissent pas bien toutes les petites nuances de la haute fidélité, (choix du matériel, association, enceinte) on a affaire à un très bon preampli, mais c’est pas la peine de dire que tous les autres preampli surtout THDG ne font pas le poids ou que les THDG s’en rapproche c’est faux !!!

Vous comprendrez bien en la voyant :

- 30 fois moins lourd
- 40 fois moins volumineux
- 13 fois moins cher

Selon ces 3 ratios, l'audio research en donne plus pour son argent.


c’est pas très gentils de dire cela pour quelqu’un qui la possédé, surtout que je ne suis pas sur que cette personne ait réellement compris le fonctionnement de cet appareil, sinon il l’aurait gardé jalousement.

Très sincèrement les gens qui sont équipés d’un Cello Encore ou d’un Mark Levinson ont un monde largement au-dessus, et qu’ils peuvent toujours se faire énormément plaisir très honteusement et en toute tranquillité :) :)


Philippe
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 14 Avr 2003 12:47

Depuis la période de feu "L'Audiophile", j'ai le sentiment qu'on s'est mis sans s'en apercevoir à marcher sur la tête dans la communauté audiophile française. Partant d'un bon sentiment, l'Audiophile a tenté de quantifier par des mesures ce qui autrefois semblait ne s'exprimer qu'empiriquement. Durant de longues années, puis avec le soutien d'autres revues comme la RDS, la publication de mesures et l'approche de toute analyse à travers celles-ci est devenue une véritable tyranie, à l'aulne duquel se sont formées les nouvelles générations audiophiles.
Après 30 ans de ce régime, on en arrive aujourd'hui à lire fréquemment sur les forums des posts de gars qui veulent faire des enceintes et qui avant d'avoir écouté le moindre HP, en sont déjà à se perdre dans une infinité de calculs et de paramètres, dûment appuyés par les logiciels adéquats. On marche à l'envers. A partir des années 70, les jeunes théoriciens de la Hi-Fi ont bizarrement pris le pas sur ceux qui en avaient la pratique depuis des décennies et commençaient par mettre au point à l'oreille avant d'affiner à la mesure juste ce qui était nécessaire à l'oreille. On a abouti aujourd'hui à des générations d'audiophiles (j'ai été aussi comme ça), pétris d'idées reçues qu'ils prennent sincèrement pour des vérités sans jamais les remettre en question. Et plus ça va, plus on fait des insatisfaits.


salut sham

Tout d’abord je pense que tu m’as invité une fois chez toi, il y a maintenant plus d’un an, tu possède des tweeters Raven il me semble. :) (a ce propos jais toujours une paire de TWR2 Supravox à la maison qui dorment sur une étagère)
j’étais venu découvrir t’on système pour deux raisons, t’on installation qui m’intrigué, (ampli preampli tube, plus montage des HP do it) et le fait que tu habite prêt de chez moi (val d’Oise) c’était un lundi et sans arrêt mon téléphone sonnait parce que je m’étais pris une petite journée au black à l’insu de m’on travaille :)

Il va de soit que de ce coté la, je suis entièrement d’accord avec toi, parce que l’oreille est bien plus important que toute ses mesures qui en faite, permette seulement de faire une approche, cela est sans appel, et je défends cette position tout comme toi.

Cela fait plus de 25 ans que je pratique la haute fidélité sans presque jamais me soucier des caractéristiques techniques sur tel ou tel appareil, c’est claire !! d’ailleurs mon système a été choisi en fonction du caractère sonore, et principalement des défauts comme des avantages de façon a trouver un juste équilibre, mais ce qui me fait peur, c’est qu’il a fallut que j’attende longtemps avant de comprendre, et encore…




Après ce long préambule, j'en arrive à ce qu'on veut faire avec l'AudioFolia. D'abord réintroduire des correcteurs de tonalité de qualité (qui ne creusent pas le médium, rien de commun avec un loudness), c'est la solution évidente pour s'affranchir des bandes passantes un peu justes de certaines enceintes, de certains problèmes acoustiques dans les extrêmes (notamment les résonances qui gênent tant), des difgférences colossales entre les enregistrements. J'écoute entre autres du jazz etles enregistrements modernes sont souvent une catastrophe sur les basses.

Oui d’accord pour les correcteurs de tonalités, mais personne n’a dit, s’ils sons décomutables, c’est surtout cela qui m’intéresse, car dans le cas contraire pour moi qui suis un puriste du genre, je ne suis pas trop chaud pour que les circuits qui compose les correcteurs de tonalités soient toujours en service. (perte de détails certain !)

Même s’ils sont de très bonnes qualités, je sais bien par expérience que cela fausse les donnés, le point zéro étant impossible à trouver, (même avec des potards à cran ou un point milieu avec un cran) et sans parler de la perte de signal toujours possible par l’adjonction d’un circuit supplémentaire de correction. (double amplificateurs de gain)

Pour les problèmes de résonances dans les salles d’écoute, qui veulent s’en donner les moyens, peut à l’aise trouver la parade pour minimiser les défauts acoustiques de salle, qui parfois et la bonne excuse à quelque lacune du système. (cela veut dire, donner plus de sa personne pour bien optimiser et travailler les petits problèmes de résonances, et de placement)


Quand tu dis : <<les correcteurs me lassent de tous ses réglages qui n’en finissent jamais à chaque morceau) et qu’il existe d’excellent système qui n’en n’auront jamais besoin>>
Alors là chapeau ! Dis-moi vite quel est l'excellent système qui corrige par miracle les enregistrements déséquilibrés et les résonances dus au rapport HPS/pièce. Je vais te répondre, ceux qui ne font que du médium, c'est un choix, je le respecte, mais la musique, si c'est pour l'essentiel dans le médium, ça n'est pas QUE du médium.


oui si tu prend l’exemple du système d’Hakim, CD AA, ampli AA, HP Verity audio parsifal, il est claire que la plupart des CD que j’avais entre les mains passaient tous sans la moindre envie de changer quoi que ce soit, avec des correcteurs, et si je prend l’exemple du système de LaurentD SCD-1, Cello encore, Cello duet, et HP B&W802, même remarque… chapeau bas….

Ce qui m’interpelle un peut, c’est qu’une personne a cru bon de comparer ce preampli avec un Cello Encore (j’en doute :))

Tu pourras constater la chose un de ces 4 j'espère sinon effectivement j'en suis resté scotché le seul pré testé chez moi qui s'en approche était un Cello.....

Tu pense bien que c’est cela qui m’a un peut énerver !!!, (merci pour ceux qui en ont !!) de dire qu’un Cello s’en rapproche !!! Surtout que depuis, jais eu d’autre info qui démentes complètement cette affirmation, remettons les choses à leurs placent, et évitons de semer le doute, avec des appareils qui ne jouent pas dans la même cour et dont le prix n’est pas du tout le même. (tu n’y ais pour rien) et je doute aussi qu’il soit bien meilleur que le premier de la gamme des preamplis Mark Levinson, bien qu’il soit excellent, mai un Mark Levinson c’est plus qu’excellent, c’est le genre d’appareil qui fait rêver et qui, malgré sont prix exorbitant certes, donne plus que la moyenne avec un son bien au delas des rêves, un Cello c’est pour moi, la référence incontestable des preamplis THDG, a mettre dans les rêves les plus fous parce qu’il donne bien plus que ce que l’imagination peut donner.

C’est en fait cela que je n’aime pas avec les gens qui ne connaissent pas bien toutes les petites nuances de la haute fidélité, (choix du matériel, association, enceinte) on a affaire à un très bon preampli, mais c’est pas la peine de dire que tous les autres preampli surtout THDG ne font pas le poids ou que les THDG s’en rapproche c’est faux !!!

Vous comprendrez bien en la voyant :

- 30 fois moins lourd
- 40 fois moins volumineux
- 13 fois moins cher

Selon ces 3 ratios, l'audio research en donne plus pour son argent.


c’est pas très gentils de dire cela pour quelqu’un qui la possédé, surtout que je ne suis pas sur que cette personne ait réellement compris le fonctionnement de cet appareil, sinon il l’aurait gardé jalousement.

Très sincèrement les gens qui sont équipés d’un Cello Encore ou d’un Mark Levinson ont un monde largement au-dessus, et qu’ils peuvent toujours se faire énormément plaisir très honteusement et en toute tranquillité :) :)


Philippe
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline



Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message