Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 20 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Avis sur Rega Mira 3

Message » 11 Mar 2004 10:01

Bonjour à tous,

La presse a encensé le nouveau Mira 3 (Choc de la Musique 2003 et 6 étoiles Diapason en mars 2004): cet intégré semblerait posséder certaines qualités de haut de gamme (à l'exception peut-être du relief et de la dynamique, un peu en retrait) pour un prix de milieu de gamme (environ 1000 €).

Comme je suis à la recherche d'un nouvel ampli, à un tarif au grand maximum équivalent à celui-ci, je m'interroge doublement:
1) Que vaut réellement ce mira 3 ?
2) Une association avec les deux autres maillons de mon installation, à savoir Nad 542 et Tannoy MX3, est-elle envisageable?

Merci de vos avis :wink:

Vincent
vincent1
 
Messages: 349
Inscription: 18 Jan 2004 17:03
Localisation: Dijon
  • offline

Annonce

Message par Google » 11 Mar 2004 10:01

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 11 Mar 2004 12:10

et la Revue Du Son aussi.

...une écoute s'impose ;)

et comme Nad et Tannoy devraient sonner assez doux (me semble-t-il) tu peux aussi écouter un Atoll très dynamique et aéré
mcarre1
 
Messages: 5987
Inscription: 24 Mai 2003 22:14
Localisation: 06
  • offline

Message » 12 Mar 2004 9:47

mcarre1 a écrit:
...une écoute s'impose ;)


Certes, comme toujours! :o Mais avant de chercher à écouter (ce qui suppose que je voyage un peu), je cherche à connaître si les caractéristiques sonores du Rega Mira 3 se rapprochent plutôt de celles des électroniques rondes et douces (genre Nad) ou de celles d'électroniques dites plus analytiques.

mcarre1 a écrit:et comme Nad et Tannoy devraient sonner assez doux (me semble-t-il) tu peux aussi écouter un Atoll très dynamique et aéré


Encore le lobby d'Atoll!!! :wink: Je n'ai toujours pas pu en écouter dans ma petite ville de province !
vincent1
 
Messages: 349
Inscription: 18 Jan 2004 17:03
Localisation: Dijon
  • offline

Message » 12 Mar 2004 11:13

j'ai eu un nad 312 avant de passer a un mira premiere generation,j'ai beaucoup gagne en definition,articulation,l'impression d'avoir lever un voile devant les enceintes....mais surtout ça reste assez doux mais un peu ecourte dans le grave(l'extreme)mais je n'eprouve pas un manque pour autant ,il doit y avoir une evolution sur la version 3.il est associe un planet 2000 et une paire de bw.
armen
 
Messages: 89
Inscription: 26 Aoû 2002 17:16
  • offline

Message » 12 Mar 2004 19:44

Je peux t eclairer sur le mira 2000 que je possede.
Selon un vendeur le Mira 3 aurait grandement ameliorer la partie preampli avec une meilleur definition des graves et du bas medium et soit une meilleure ouverture.

Pour en revenir au 2000, c est un ampli avec une bonne dynamique, medium magnifique, c est sa grande force, les aigus sont plutot soyeux mais peuvent devenir agressif si l ampli est mis a genoux.

La spacialisation est tres bonne, les enceintes se font oublier (les proac et le jupiter ont leur mot a dire la dedans aussi) et la scene est tres bien restituee dans son volume, par contre ne pas attendre une ouverture hallucinante.

Il a egalement un tres bon suivi rythmique dans l ensemble sauf parfois dans le grave si l enceinte est difficile (ce qui est mon cas)

En gros un ampli qui a bcp de qualite, qui fait passer bcp d emotion mais a ne pas associer avec des enceintes trop difficiles sous peine de le trouver 'bouffi', trainant dans le bas et agressif dans le haut! en gros c est tres loin d etre une usine a courant ;)

Olivier
ChicoDoBrazil
 
Messages: 295
Inscription: 30 Avr 2002 13:01
Localisation: Toulouse / Paris
  • offline

Message » 16 Mar 2004 11:14

Réponse un peu tardive :oops: , mais j'apprécie vos impressions honnêtes sur le matériel Rega, ainsi que sur mon pauvre petit C 312 qui commence à se faire vieux. Merci beaucoup :wink: .

Je me pose la question du Rega Mira 3 parce que, d'après la presse, il semble avoir évolué dans le bon sens, n'abandonnant pas les qualités de ses aînés (excellent médium qui semble faire passer beaucoup d'émotion, ce qui est essentiel), tout en améliorant ce qui pêchait chez eux (profondeur des basses en retrait et ouverture relativement insuffisante).

Bref, il semble devenir complet!

Concernant les enceintes, la presse (de Diapason à What hi-fi) est unanime sur les Dynaudio 52. A terme, j'envisage (après écoute, bien sûr) de remplacer mes Tannoy par ces modèles (ou leur évolution en SE, si la différence de qualité justifie l'écart de prix). Or, elles sont gourmandes en watts (rendement de 86 db).

Ta réflexion, Olivier, sur les limites en courant de ton ampli est donc un élément important à prendre en compte, même si je n'ai pas l'habitude d'utiliser mon matériel pour de la sono!
vincent1
 
Messages: 349
Inscription: 18 Jan 2004 17:03
Localisation: Dijon
  • offline

Message » 16 Mar 2004 11:21

Le problème Vincent, c'est qu'à chaque renouvellement de gamme, les bancs d'essais relèvent les grands progrès faits par Rega...

comme si les testeurs disaient avec retard ce qu'ils pensent réellement des appareils de cette marque qui produit des appareils convenables, sans plus. Trop chers pour ce qu'ils offrent.

Encore trois ou quatre générations d'appareils et Rega pourra affirmer avec sa modestie proverbiale : "We save the music... "

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 16 Mar 2004 11:47

haskil a écrit:Le problème Vincent, c'est qu'à chaque renouvellement de gamme, les bancs d'essais relèvent les grands progrès faits par Rega...


Ben c'est pas spécialement spécifique à Rega...J'ai lu la même chose pour X, Y et Z...non ?

Olivier
oplancq
 
Messages: 915
Inscription: 10 Jan 2003 14:20
  • offline

Message » 16 Mar 2004 12:39

haskil a écrit:Le problème Vincent, c'est qu'à chaque renouvellement de gamme, les bancs d'essais relèvent les grands progrès faits par Rega...



Je sens, non pas une méfiance infuse, mais une défiance diffuse dans tes propos à l'égard des électroniques Rega. :wink:

Il est vrai que lire à rebours les essais est parfois la meilleure manière de connaître l'opinion de nombreux essayeurs sur les produits qu'ils ont testés... Malheureusement, cela demande d'attendre parfois très longtemps ! En outre, comme le remarque Olivier, Rega n'est pas la seule marque concernée. La pub et l'indépendance ne font pas bon ménage.

Alors, comme tu sembles ne pas apprécier Rega, peux-tu m'en dire un peu plus?

Vincent
vincent1
 
Messages: 349
Inscription: 18 Jan 2004 17:03
Localisation: Dijon
  • offline

Message » 16 Mar 2004 12:43

Rega s'enferme dans un paradoxe: ils veulent vendre du matériel relativement bon marché tout en maîtrisant le plus d'étapes possibles dans le stade de la fabrication de leur produit (Il suffit pour s'en faire une idée de consulter les pages de leur factory tour sur leur site).

Ce n'est pas compatible, et ils s'obligent à des économies qui accaparent le temps précieux de leurs équipes de développement et réduisent le budget qui peut être alloué à l'ingénierie des circuits audios. La mise au point de process semi-industriels économiques prend une part importante dans la conception des produits. Les performances pures ne sont pas absolument recherchées. Ce n'est d'ailleurs pas le fond de commerce de Rega, qui vend plutôt un état d'esprit qu'autre chose.

Cas d'espèce comique: en début d'année, Rega met sur le marché des lecteurs avec un nouveau capot de chargement, plus simple à produire pour eux: des revues croient à une nouvelle mouture du lecteur et Haute Fidélité fait ainsi un article en détaillant des nouveautés de circuit qui n'existent pas!

Le matériel Rega est fiable et durable. La construction est soignée. Ils connaissent et appliquent parfois les bonnes recettes traditionnelles de l'électronique. On ne peut pas le leur ôter. Mais le dessin de leur matériel est toujours entâché par le goulet d'étranglement de leur politique industrielle et commerciale.

Le Planet est un bon exemple de conception ingénieuse du boîtier. Simple à fabriquer, sans sacrifice sur la qualité. Un interface utilisateur à la fois agréable, fiable et qui singularise immédiatement le produit. Mais il n'y a plus assez de marge sur le cahier des charges tarifaire d'une structure comme Rega afin de remplir ce boîtier-concept avec une électronique de qualité. Résultat: on met dans une boîte d'anthologie un schéma électronique moins qu'ordinaire, une puce de sortie pour balladeur, des composants passifs majoritairement bas-de-gamme, un circuit imprimé fragile avec un plan de masse entâchés de failles d'ingénierie grossière dans le secteur numérique (le savent-ils seulement?). Et par-dessus le marché, on y met quand même un convertisseur numérique/analogique à la pointe de ce qui se fait de mieux au moment du lancement du produit. Car Rega ne se moque pas de ses clients, il n'a simplement pas les moyens (ou la compétence) de ses ambitions. Mais ce manque de moyens limite les efforts de qualité à quelques détails qui sont bridés par le reste, qui ne peut suivre.

Lorsque le cahier des charges tarifaires donne plus de marges, Rega prouve qu'ils savent où porter leurs efforts: la circuiterie du Jupiter est là pour le prouver: on multiplie les alimentations régulées, on les dédoubles au besoin, on met en place un interface numérique réputé, des convertisseurs en parrallèle, on soigne l'horloge et la synchro. Mais, même deux fois plus cher que le Planet, déjà pas donné dans l'absolu pour une bourse normale, l'économie est palpable: toujours la même puce pour balladeur en guise d'étage de sortie, les mêmes composants passifs bas de gamme.

Mon propre ampli est aussi une bonne illustration de ce qu'est un amplificateur Rega. Le boîter-radiateur est excellent et l'espace est très bien géré. Il a fallu du temps pour imaginer comment tout caser à l'intérieur, et il faut manifestement pas mal de temps et de rigeur pour monter l'appareil. Le schéma de base des alimentations est excellent et on a collé dans l'étage de sortie des transistors réputés très linéaires et largement dimensionnés par rapport à la puissance nominale. Mais déjà la compacité du boîtier limite par principe l'optimisation la plus abouttie du concept de base. Même dans un ampli à 1500 euros tarif publique, il y a beaucoup de composants ordinaires, voire de bas étage. On a certes surdimensionné les transistors des étages de sortie, mais pas assez les diodes de redressement de leurs alimentations, ce qui est d'autant plus dommage que les alim sont bien conçues. Mais le plus dommage, si cela est avéré, c'est se donner une peine certaine pour mettre en application les bonnes recettes du double mono, du schéma symétrique, des alimentations sophistiquées dans le but de faire sonner l'appareil d'une façon qui l'éloigne de la hi-fi (donc de la performance) pour le rapprocher d'une certaine esthétique sonore délibérément voulue.

Chez Rega, plus on monte en gamme, plus le matériel s'améliore, et c'est normal puisque le prix de vente supérieur leur permet en fait d'élargir les goulets d'étranglement qui grèvent leurs appareils. Mais les tarifs sont du coup prohibitifs pour du matériel qui affiche des performances qui ne font que rejoindre la norme alors que l'on peut légitimement attendre qu'il les dépasse à un tel niveau de prix.

Rega évolue, certes, à mesure que l'enteprise grandit, et les améliorations deviendront sans doute plus palpable. Mais il lui faudrait plus: une révision de sa politique industrielle. Mais cela en ferait une entreprise plus ordinaire qu'elle ne semble pas chercher à être.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 16 Mar 2004 13:06

Oplancq : si c'est vraiment spécifique à Rega et deux ou trois autres marques de hifi britannique... comme si les testeurs étaient un poil gênés aux entournures. Ils apprécient certaines caractéristiques du son Rega ou Naim et dans le même temps sont persuadés que des choses ne vont pas du tout...

Ils les disent alors quand la nouvelle génération apparait ! Pour ces deux marques, c'est même un grand classique dans la presse française. Y compris de la part des supporters !

Je ne dis pas que ça ne se produit pas pour d'autres marques, mais c'est moins systématique et ça fait moins "soupir de soulagement".


Vincent : ma défiance est parfaitement exprimée par Scytales dont chaque mot est à méditer.

A peu de choses près, tu remplaces Rega par Naim, tu fais grimper qualité et prix d'un cran et tu retrouves la même problématique en plus obscur et conceptuel encore : vendre un concept, une idée de la haute fidélité plus que le reste... au risque parfois de s'éloigner de toute idée de représentation de la réalité : du point de vue du son comme du point de vue économique.

Si l'on quittait le domaine irrationnel qui nous occupe, ces deux marques et bien d'autres dites "audiophiles", n'existeraient plus. Elles n'existent que parce que la sémantique fait glisser la musicalité, vague concept, des musiciens au matériel...

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 16 Mar 2004 13:36

haskil a écrit:Oplancq : si c'est vraiment spécifique à Rega et deux ou trois autres marques de hifi britannique... comme si les testeurs étaient un poil gênés aux entournures. Ils apprécient certaines caractéristiques du son Rega ou Naim et dans le même temps sont persuadés que des choses ne vont pas du tout...

Ils les disent alors quand la nouvelle génération apparait ! Pour ces deux marques, c'est même un grand classique dans la presse française. Y compris de la part des supporters !

Je ne dis pas que ça ne se produit pas pour d'autres marques, mais c'est moins systématique et ça fait moins "soupir de soulagement".


Je ne partage pas ton avis...mais je ne lis pas tout ce qui s'écrit sur Rega...loin de là...
Les derniers BE que j'ai lu sur le Planet 2000 était d'ailleurs très clair que ce lecteur était sans doute écourté et coloré. Mais restait agréable.
Pour toi quelle est la raison d'un tel engouement de la part de presse Farncaise, Allemande (sais plus lequel) et des US (Stereophile) ?


Olivier
oplancq
 
Messages: 915
Inscription: 10 Jan 2003 14:20
  • offline

Message » 16 Mar 2004 14:39

De nouveau un article de Scytales à intégrer à l'encyclopédie des sciences et techniques du 21éme siècle :D
fg44
 
Messages: 366
Inscription: 16 Juil 2003 7:02
  • offline

Message » 16 Mar 2004 14:41

mcarre1 a écrit:et la Revue Du Son aussi.

...une écoute s'impose ;)

et comme Nad et Tannoy devraient sonner assez doux (me semble-t-il) tu peux aussi écouter un Atoll très dynamique et aéré


Bien vu,
Salut Vincent, alors comment marche ton Nad 542, moi le mien m'enchante tous les jours :P :P :P :P (je l'ai acheté quelques semaines après toi)
Bon effectivement, il faut ecouter car il te faudrait peut-etre un integré qui te remue un peu tout ça, car après j'ai bien peur que cela soit un peu mou avec un Rega (plutôt doux). La solution economique est effectivement ATOLL, et en plus il y a pas mal d'occas sur cette marque. Notamment un IN80 pourrait bien faire l'affaire, tu peux en toucher un sans trop de souci entre 400 et 500 euros. Alors prends tes disques sous le bras, et va faire tes ecoutes.
Bon courage
:wink: Gb25
getback25
 
Messages: 111
Inscription: 16 Jan 2004 10:03
Localisation: Basse Normandie
  • offline

Message » 16 Mar 2004 15:28

haskil a écrit:Le problème Vincent, c'est qu'à chaque renouvellement de gamme, les bancs d'essais relèvent les grands progrès faits par Rega...
Alain :wink:


:idee: Ca me rappelle un comparatif P9 et P9"new"récement.A part la différence de prix,je n'ai rien remarqué :wink: :idee:

A plus,Gilles.
gillougillou
 
Messages: 2430
Inscription: 13 Déc 2002 12:37
Localisation: Normandie Alsace
  • offline


Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message