Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 19 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

cable xlr

Message » 04 Nov 2004 13:32

Bonjour à tous

pour ceux qui me connaissent j'ai un système bc acoustique gange + nad S500i et je vais acquérir pas plus tard que demain si tout va bien un primare A30.1

je compte donc brancher l'ampli sur la platine cd en liaison XLR.

Le problème est que je ne connais rien en cable mais vraiment rien du tout, donc si vous pouvez m'aider

je préfère un cable d'occase vu que ce genre de cable est très cher

j'ai vu sur m.... un cable XLR à 60 € de marque Real Cable, mais un vendeur m'a dit que c'était de la caille et qu'il fallait mettre le prix pour des cables de cette qualité (xlr)
c'est d'ailleurs pourquoi je préfère en acheter une paire d'occase

mais quoi je n'y connais rien

merci à tous :)
Kraken
 
Messages: 915
Inscription: 09 Mar 2004 16:35
Localisation: 94
  • offline

Annonce

Message par Google » 04 Nov 2004 13:32

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 04 Nov 2004 14:06

personne peut m'aider ?
Kraken
 
Messages: 915
Inscription: 09 Mar 2004 16:35
Localisation: 94
  • offline

Message » 04 Nov 2004 14:13

pourquoi un câble XLR serait-il hors de prix ?

Même si les connecteurs sont un peu plus cher, le câble en lui même n'a rien de particulier.
Des câbles qui fonctionnent bien en asymétrique peuvent aussi bien fonctionner en symétrique.

Après, a toi de voir ce que tu cherches comme rendu

A+
EUVRARD
 
Messages: 4924
Inscription: 22 Aoû 2002 15:48
Localisation: Pithiviers, Loiret
  • offline

Message » 04 Nov 2004 14:22

sinon tu as la solution DIY : http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... highlight=

Ogobert a quelques cables XLR DIY qui marche tres bien :wink:
D'ailleurs je les ai adoptes :D
rastafaride06
 
Messages: 140
Inscription: 10 Fév 2003 9:34
Localisation: Alpes Maritimes (06)
  • offline

Message » 04 Nov 2004 14:27

EUVRARD a écrit:pourquoi un câble XLR serait-il hors de prix ?


Pareil ( mais ca ne surprendra personne j'imagine ;-) ) !
Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 04 Nov 2004 14:43

EUVRARD a écrit:pourquoi un câble XLR serait-il hors de prix ?


Ben pour la même raison que pour un câble HP ou coax !

Ce n'est pas parce que l'on est en paire différentielle que l'on doit négliger le temps de propagation de groupe ou la vélocité (un SYT 6/10ème ne se comporte pas comme un catégorie 6).
Il y donc au moins autant de raison de rencontrer les mêmes abus (en terme de prix) qu'avec les câbles asymétriques.
Après, à chacun de voir si c'est justifié, si ça s'entends, ou si c'est dans la tête pour la HiFi.

Pour info, vu dans les annonces :

Vends cables Renaissance Audio Blue Standard
99,9% argent, 'oil filled', isolé Teflon, WBT/Neutril terminals
1pr RCA - 150cm : 100 euros (587 neuf)
1pr XLR - 150cm : 100 euros (587 neuf)
1pr XLR - 100cm : 80 euros (469 neuf)
- VENDU !!!
1pr HP - 300cm : 300 euros (999 euros le 2m neuf)

http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... t=29757118




Philippe
Philby
 
Messages: 9749
Inscription: 12 Mar 2001 2:00
Localisation: 33
  • online

Message » 04 Nov 2004 15:45

Philippe

eclaires-moi, je ne comprend pas ton post. :roll:

Qu'est-ce qui justifie qu'un câble symétrique soit plus cher que l'équivalent en asymétrique si ce n'est le prix des connecteurs.

En DIY, il y a de très bon câbles dont le prix de reviens en montage symétrique est ridicule au regard de leur performances.

A+
EUVRARD
 
Messages: 4924
Inscription: 22 Aoû 2002 15:48
Localisation: Pithiviers, Loiret
  • offline

Message » 04 Nov 2004 16:25

EUVRARD a écrit:Philippe

eclaires-moi, je ne comprend pas ton post. :roll:

Qu'est-ce qui justifie qu'un câble symétrique soit plus cher que l'équivalent en asymétrique si ce n'est le prix des connecteurs.

En DIY, il y a de très bon câbles dont le prix de reviens en montage symétrique est ridicule au regard de leur performances.

A+


Bonjour Euvrard

Je n'ai pas dit qu'un cable symétrique était plus cher qu'un câble asymétrique, je réponds à la question : "Pourquoi un câble XLR serait hors de prix ?" et je dis que dans l'absolu, les raisons (ou déraisons) qui font qu'un câble asymétrique puisse être très cher (et même très très très cher) peuvent s'appliquer à un câble XLR.
Je ne défends pas ces raisons, étant moi-même adepte du DIY, je fabrique tous mes câbles.

Mais un câble XLR mérite les mêmes soins qu'un câble asymétrique : bon composants, soudures soignées, tresses de blindage efficaces (bien recouvrantes) etc...
Certains pensent que parce que c'est symétrique, ça marche de toute façon.
C'est vrai que c'est moins sensible aux parasites en mode commun, mais la propagation doit être homogène.

Philippe
Philby
 
Messages: 9749
Inscription: 12 Mar 2001 2:00
Localisation: 33
  • online

Message » 04 Nov 2004 16:31

Salut Philippe

Dans ce cas, oui je te comprend et je suis d'accord avec toi, ce n'est pas parcequ'on est en symétrique qu'il faut négliger les composantes d'un bon câble.

A+
EUVRARD
 
Messages: 4924
Inscription: 22 Aoû 2002 15:48
Localisation: Pithiviers, Loiret
  • offline

Message » 04 Nov 2004 17:19

EUVRARD a écrit:Salut Philippe

Dans ce cas, oui je te comprend et je suis d'accord avec toi.

A+


Elle est pas belle la vie ? :wink:

Philippe
Philby
 
Messages: 9749
Inscription: 12 Mar 2001 2:00
Localisation: 33
  • online

Message » 04 Nov 2004 20:33

:o Ben chez Hifi câbles et cie, que tu choisisse RCA ou XLR ça te coute le même prix . et je crois que c'est pareil chez HMS et d'autres grands constructeurs.

C'est quoi cette légende que les câbles symétriques coutent plus chers ? 8)

:wink:
logos
 
Messages: 196
Inscription: 08 Oct 2004 13:36
  • offline

Message » 04 Nov 2004 20:38

Chez HMS le Gran final coute presque le double en XLR :)
Ca depend de la structure du conducteur et de la politique maison.
nico-
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 11000
Inscription: 14 Mai 2001 2:00
  • offline

Message » 04 Nov 2004 22:19

Chez HMS le Gran final coute presque le double en XLR
Ca depend de la structure du conducteur et de la politique maison.



De toute façon, XLR, c'est une mode, donc il faut faire "raquer" tant qu'il y a des gogos pour payer.

C'est un peu brutal comme avis, mais je m'explique :

L'interêt du XLR, c'est d'annuler toutes les cochoneries que va prendre un cable de modulation en mode commun. C'est à dire les parasites qui vont s'appliquer en commun aux deux composantes fondamentales d'une transmission electrique : le + et le - , l'aller et le retour, la phase et le neutre. Enfin vous les appelez comme vous voulez, il y en a deux.

Sur ces deux conducteurs, soit l'un couvre l'autre (cas du coax), soit les deux sont acheminés, et un troisième vient cocooner tout ça en les recouvrant de sa tresse bénéfique (cas du XLR) ce troisième laron est mis à la masse à la fin, rassurez-vous!

Dans le cas du XLR, une judicieuse différence est faite à l'arrivée entre les signaux des deux câbles, qui fait que les parasites chopés en route sont annulés (common mode rejection, évalué par le CMRR : Common Mode Rejection Ratio).
Ceci est très utile en milieu professionnel : studio, scène, en fait là où l'énergie (le 50 Hz, du moins en Europe) transite pas loin du signal.
Mais, il faut bien reconnaitre que que dans nos nids douillets (enfin là où on écoute de la musique), le câble de modulation est soumis à des contraintes environementales beaucoup plus "lights".

Il reste malgré tout un intérêt au XLR, celui d'assurer un isolement galvanique entre les différents éléments de la chaîne du son, et ainsi de se prémunir d'éventuelles ronflettes et boucles de masse.
Ceci n'est vrai que pour les "vraies" liaisons XLR, c'est à dire celles à base de transfos d'isolement, qui coutent la peau des fesses et qui ne sont que très rarement implantés dans les appareils dits HiFi.
La plupart du temps, on a droit à un étage symétriseur à ampli op (DRV134 et ina134, càd à base d'ampli op de type opa134), histoire de pouvoir exhiber la fameuse prise à trois points, mais on est loin de la performance d'un transfo Lundahl.

Cet effet de mode, dans le monde de la HiFi, fait que ce qui est énoncé comme Mieux, est forcément plus cher CQFD!!!

Vous trouverez d'excellents amplis ou préamplis dépourvus de la prise magique à trois points (c'était mieux avant ?). Vous trouverez aussi des adaptateurs qui transforment une deux points en trois points pour fort cher (évidemment!).
Sachez que techniquement,et IMHO, il faut vraiment regarderà deux fois avant de succomber aux charmes du trois points.
Et il faut aussi se rappeler que plus c'est cher, plus c'est pas forcément mieux!!! Au moins en ce qui concerne le XLR sur la modulation (sur le numérique, et à condition qu'il y ai un transfo d'isolement, c'est excellent pour réduire le Jitter).


Bonne nuit

Philippe
Philby
 
Messages: 9749
Inscription: 12 Mar 2001 2:00
Localisation: 33
  • online

Message » 05 Nov 2004 1:10

Salut !

Philby a écrit: Il reste malgré tout un intérêt au XLR, celui d'assurer un isolement galvanique entre les différents éléments de la chaîne du son, et ainsi de se prémunir d'éventuelles ronflettes et boucles de masse.
Ceci n'est vrai que pour les "vraies" liaisons XLR, c'est à dire celles à base de transfos d'isolement, qui coutent la peau des fesses et qui ne sont que très rarement implantés dans les appareils dits HiFi.
Là, désolé, mais je ne suis pas d'accord !

Du point de vue de la suppression des boucles de masse et autre courant 50Hz de mode commun, une liaison symétrique en composants électroniques (comme les Ddrv134 et ina134 que tu cites) est tout aussi efficace que par transformateur !

Là où cette solution est potentiellement moins efficace que les transfo, c'est sur les très hautes fréquences, car un étage électronique aura généralement des impédances HF dissymétriques (du fait des capacités parasites etc), alors que le transfo est intrinsèquement incapable de transmettre le mode commun, surtout si on met des écrans entre primaire et secondaire.

Donc si on compare la liaison symétrique à transfo et celle à composants élec, l'efficacité de réjection en mode commun sera globalement aussi bonne en basse fréquence dans les 2 cas et ce n'est que dans les hautes fréquences que le transfo va avoir un éventuel avantage. Et en haute fréquence, tu fais remarquer toi-même que les parasites sont moins forts en hifi que en sono, donc ce n'est pas un problème... :wink:

Et les transfo, ce n'est pas non plus la panacée, car avec un transfo, les problème de résonnance parasite éventuelle en fonction de l'impédance de charge sont possibles (ce qui fait que la réponse en fréquence ne sera pas toujours bien plate), que l'hystérésis du noyau du transfo va forcément introduire des non-linéarités donc de la distortion sur le signal, etc...

Cet effet de mode, dans le monde de la HiFi
Je ne vois pas en quoi il s'agit d'un effet de mode ?
L'explication est simple : plus les années passent et plus la "définition" à laquelle le matos hifi est capable d'aller est élevée (et cela va encore continuer avec le développement des enregistrements haute définitoion), ce qui nécessite d'avoir un rapport signal/bruit le meilleur possible.
Dans le même temps, on a de plus en plus d'appareils électroniques chez soi qui générent des parasites, y compris dans le matos hifi ou hc : alim à découpage, appareils "sans fil" à liaison HF, WIFI, ADSL, etc, donc le niveau de parasites ambiant tend à augmenter.
En plus,, avec le développement du hc, du multimédia, etc, on a de plus en plus souvent des systèmes qui sont constitués d'un grand nombre d'appareils reliés entre eux, dont certains reliés à l'extérieur (antenne collective, etc), avec tout les problème de boucle de masse et autre mode commun.

Donc : on veut une définition de plus en plus élevée, et l'environnement est de moins en moins favorable. Il est donc normal que l'on cherche à développer des liaisons électriques symétriques ! :wink:
Il suffit de voir le nombre de personnes sur le forum qui viennent demander des infos pour éliminer des parasites dans leur système pour se dire que le problème devient de plus en plus courant de nos jours ! :wink:

Et il faut aussi se rappeler que plus c'est cher, plus c'est pas forcément mieux!!!
Sur ce point, je suis bien d'accord : il y a des fabricants qui mettent une prise XLR "juste pour faire bien" et qui montent le prix du matos sans que le résultat en vaille le coup...
Mais ce n'est pas pour ça qu'il faut déniger la liaison symétrique.

D'ailleurs, la liaison symétrique à transfo coute plus cher que celle à composants élec, et là encore je confirme ce que tu dis : ce n'est pas parce que c'est plus cher que c'est forcément mieux ! :wink:

JB
jbcauchy
 
Messages: 3165
Inscription: 22 Oct 2001 2:00
Localisation: Chatellerault
  • offline

Message » 05 Nov 2004 9:06

Bonjour JB

Là, désolé, mais je ne suis pas d'accord !


J'ai été un peu provocateur, je l'avoue. Je voulais simplement montrer que tout n'est pas blanc-bleu avec le XLR.

Du point de vue de la suppression des boucles de masse et autre courant 50Hz de mode commun, une liaison symétrique en composants électroniques (comme les Ddrv134 et ina134 que tu cites) est tout aussi efficace que par transformateur !


Certe, c'est une solution, mais dans des matériels qui se veulent très haut de gamme et qui arborent obligatoirement des prises XLR pour une meilleure crédibilité, mettre sur le chemin du signal ce genre d'ampli-op ne va pas dans le bon sens. Le montage lui même (avec contre réaction croisée pour éviter d'avoir la moitié du signal lorsqu'on utilise une des broches symétrique comme masse) amène de la distorsion, bien plus gênante que celle amenée par un bon transfo.

Dans le même temps, on a de plus en plus d'appareils électroniques chez soi qui générent des parasites, y compris dans le matos hifi ou hc : alim à découpage, appareils "sans fil" à liaison HF, WIFI, ADSL, etc, donc le niveau de parasites ambiant tend à augmenter.


Ces appareils génèrent des perturbations haute-fréquence, et le XLR n'est à mon avis pas la bonne solution. Il faut plutot dans ces cas là un excellent blindage par le coffret,ainsi qu'un schéma de masse irréprochable. Les problème engendrés par les parasites que tu cites relèvent plutot de compatibilité electro-magnétique CEM induite haute fréquence, et non conduite 50 Hz. Un montage à ampli op va les subir et être un peu léger pour s'en prémunir.

il y a des fabricants qui mettent une prise XLR "juste pour faire bien" et qui montent le prix du matos sans que le résultat en vaille le coup...
Mais ce n'est pas pour ça qu'il faut déniger la liaison symétrique.


Loin de moi l'idée de dénigrer le symétrique. Je dis simplement que ce n'est pas forcément la peine de payer beaucoup plus cher juste pour ça.
Bien implémenté, le symétrique est effectivement gage de rapport signal/bruit meilleur. Encore qu'arrivé sur des -100 à -110 dB, les dB suivants vont couter fort cher à atteindre, de plus, l'environnement acoustique de l'auditeur, notamment les bruits ménagers ou extérieurs, sans parler du bruit interne aux oreilles, rendent ces rapports S/B un peu virtuels...

Comme je l'ai dit, il y a des appareils uniquement équipés de RCA asymétriques qui sont excellent et qu'il ne faut pas écarter d'un choix HdG simplement parce qu'ils n'ont pas de XLR, surtout si la source est à 10 cm de l'ampli.

Philippe
Philby
 
Messages: 9749
Inscription: 12 Mar 2001 2:00
Localisation: 33
  • online


Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message