Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 26 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Cercle des utilisateurs de matos Shindo Laboratories

Message » 30 Mar 2008 19:37

ougo a écrit:
samuel33 a écrit:
je suis en train de me dire que j'aimerais bien passer du coté shindosien des enceintes ^^ en tout cas au minimum avoir le preamp+ amp shindo...

Je vais faire le déplacement a NY exprès d'ici peu



Tu viens d'acheter tes enceintes et tu veux déjà en changer ?
En plus ce n'est pas vraiment les mêmes mondes...

De la à ce que tu donnes raison aux quelques uns qui te font des remarques.



Sinon ou est il possible d'écouter les enceintes Shindo à NY? Je dois y aller fin avril et en profiterais bien pour les découvrir si c 'est possible.


Non je veux rester l'esprit ouvert, je ne connais à peine le HR et encore moins celui de shindo.

Je n'ai jamais été deçu par les produits shindo, je vais donc écouter ce qu'il propose.

je suis très satisfait de mes Indra ^^ (un léger manque de grave mais sinon les perfs sont stellaires) j'ai envi d'écouter ce que donne un system full shindo.

ce type expérimente depuis 40 ans, je peux bien prendre le train pendant 7 h pour écouter ce que ça donne, non ?

j'attend d'écouter l'ampli Shindo Corton charlemagne 80 avec mes indras

Ensuite effectivement je ne m'interdis pas de changer d'enceintes, les Isis me tentent (mais le prix bcp moins) ou autre.

Je pars du canada dans quelques mois, alors c'est maintenant que je change ou jamais.

Quant à donner raison aux autres, comme tu dis, je m'en bat le coquillard comme de ma première paire de chaussette, si je les avais écouté je me serais retrouvé avec des WP8 ou des verity audio accompagné d'un ref3 et d'un classé audio en ampli (ca me fait des sueurs froides rien que d'y penser)

Pour le magasin c'est à Chicago (ultimate audio/video) et non a new york, mais il me semble qu'il y en a un aussi (pas sûr)
<i>Invité</i>
 
Messages: 1580
Inscription: 19 Jan 2007 21:20
  • offline

Annonce

Message par Google » 30 Mar 2008 19:37

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 30 Mar 2008 20:36

laurenta a écrit:Cher tulip,

J'ai vu l'intérieur du Monbrison Ph. 2 ouvert, et franchement il n'y a rien de choquant en terme de composants et de qualité de fabrication pour un appareil qui serait vendu env. 7000€ s'il était encore importé en Europe.

Seule la finition des boitiers, faces avants et le carton d'emballage ne sont pas exactement au niveau de la classe du produit.
Néanmoins, mes oreilles se moquent un peu. L'augmentation globale de Plaisir à l'écoute de mon système, justifie largement le tarif démandé. Sinon, je prenais un Naim 252 ou 552 mais cela m'aurait couté au moins 2 à 3x plus cher que le Shindo... :wink:

Bonne fin de WE.


Certes! Ont trouve toujours plus cher en cherchant... toutefois Naim n'est pas le bon exemple de comparaison. A juger par la comm. accolée à Shindo dans vos contrées il s'agit d'un divin artisan, donc il faut le comparer avec ses pairs. Sans chercher du côté du Japon ou ils sont pléthore je pense q'un Moodright, Lamm, Hovland ou Giovanni Mariani (Graaf), peut-être le font mieux et plus honetement. Connaissant le travail des "mâitres" cités plus haut et le sien! et avoir écouté son grand système autour des larges bande (Klangfilm si ma mémoire...) j'ai toujours eut le sentiment qu'il vend du Zen (à tubes et composants NOS) comme d'autres vendent de l'eau bénie. Si en plus je lis que avant c'était mieux alors que mon premier contact avec la marque date de 20 ans en arriére :-?... je me sens un peu perturbé...

à+
tulip
 
Messages: 103
Inscription: 17 Fév 2008 22:17
Localisation: Au Sud (enfin)
  • offline

Message » 30 Mar 2008 20:43

samuel33 a écrit:je profite des connaisseurs présent sur ce forum :

connaissez vous cette marque japonaise ?

Audiotekne

http://www.audiotekne.com/en/head.html (cliquez sur "site map")


Oui, j'en ai vu une paire de blocs monos chez l'importateur Italien de MBL, Acapella, Symphonic Line, Audio Exclusiv etc... (et autres douceurs germaniques)
les frères Bogdanov à coté de Turin à Pinerolo,
tout gris et tout pas beaux (je parles des blocs :lol: :oops: )
ils nous ont été décrits comme des concurrents des très gros Audio Note japonais (Gaku On je crois)
mais on ne les a pas écoutés,
par contre nidsee doit encore se souvenir de cette journée :lol:
van.alstine
 
Messages: 7423
Inscription: 01 Nov 2006 19:13
Localisation: france
  • offline

Message » 30 Mar 2008 21:03

tulip a écrit:
laurenta a écrit:Cher tulip,

J'ai vu l'intérieur du Monbrison Ph. 2 ouvert, et franchement il n'y a rien de choquant en terme de composants et de qualité de fabrication pour un appareil qui serait vendu env. 7000€ s'il était encore importé en Europe.

Seule la finition des boitiers, faces avants et le carton d'emballage ne sont pas exactement au niveau de la classe du produit.
Néanmoins, mes oreilles se moquent un peu. L'augmentation globale de Plaisir à l'écoute de mon système, justifie largement le tarif démandé. Sinon, je prenais un Naim 252 ou 552 mais cela m'aurait couté au moins 2 à 3x plus cher que le Shindo... :wink:

Bonne fin de WE.


Certes! Ont trouve toujours plus cher en cherchant... toutefois Naim n'est pas le bon exemple de comparaison. A juger par la comm. accolée à Shindo dans vos contrées il s'agit d'un divin artisan, donc il faut le comparer avec ses pairs. Sans chercher du côté du Japon ou ils sont pléthore je pense q'un Moodright, Lamm, Hovland ou Giovanni Mariani (Graaf), peut-être le font mieux et plus honetement. Connaissant le travail des "mâitres" cités plus haut et le sien! et avoir écouté son grand système autour des larges bande (Klangfilm si ma mémoire...) j'ai toujours eut le sentiment qu'il vend du Zen (à tubes et composants NOS) comme d'autres vendent de l'eau bénie. Si en plus je lis que avant c'était mieux alors que mon premier contact avec la marque date de 20 ans en arriére :-?... je me sens un peu perturbé...

à+


Klangfilm n'est pas une enceinte shindo.

Coupde foudre a eu du lamm et du hovland et ça ne tiens absolument pas la route face a un shindo vosne romanne par exemple...

Ensuite je suis pas sur qu'il vend du zen (du reste je vois pas ce qu'il y a de zen chez shindo) écoutre ses produit suffi ^^

Au fait tu parlais de ses concurents jap, tu peux en dire davantage ?
<i>Invité</i>
 
Messages: 1580
Inscription: 19 Jan 2007 21:20
  • offline

Message » 30 Mar 2008 22:01

samuel33 a écrit:...Klangfilm n'est pas une enceinte shindo.

Au fait tu parlais de ses concurents jap, tu peux en dire davantage ?


J'ai jamais dit que c'était une! (le Klangfilm est un large bande (haut-parleur NOS bien sur) fabriqué par Siemens pour le cinéma dans les années 30 / 40 et utilisé dans une enceinte par shindo dans les anées 80, ou alors c'était un Altec 416 :oops: ... la mémoire me fait défaut et le souvenir n'était pas impérissable) ,je suppose que l'enceinte portait un nom de pinard, d'appélation ou de cépage, comme d'hab...

J'ai pas mentionné des concurrents, mais les maitres originaux qui ont lancé le prestige et la rénommée mondiale de l'artisanat audio Japonais dans les années 60. Si leur parcours t'intéresse la revue Française L'Audiophile ainsi que certains sites Anglais et Américains de "tube freaks" comme glass audio, DIY Paradise et "Le club hifi" à Hong Kong, t'apporteront toutes les réponses que tu pourras te poser.

Et de toute façon ç'est un poste Shindo donc il faut faire honneur au mâitre.

à+
tulip
 
Messages: 103
Inscription: 17 Fév 2008 22:17
Localisation: Au Sud (enfin)
  • offline

Message » 30 Mar 2008 22:18

Image


c'était cette enceinte ?

Au fait c'est altec dans shindo latour.

Il y avait aussi les électronique shindo ?

-------

merci pour les infos, "l'artisanat audio Japonais dans les années 60" est quelque chose qui pourrait attiser mon interêt ^^
<i>Invité</i>
 
Messages: 1580
Inscription: 19 Jan 2007 21:20
  • offline

Message » 30 Mar 2008 22:25

samuel33 a écrit:je profite des connaisseurs présent sur ce forum :

connaissez vous cette marque japonaise ?

Audiotekne

http://www.audiotekne.com/en/head.html (cliquez sur "site map")


Salut Sam,

Les cables AudioTekne ont très bonne réputation pour vraiment pas très cher ($300 l'interconnect ARC-500). J'en ai cherché lors de mon voyage au Japon en Décembre mais sans succes :(.
Je vais peut être ré-essayer sauf si je me prends avant un câble SHINDO entre le Monbrison et l'ATM-1.

ps: un système complet Shindo c'est aussi et surtout avec une platine vinyle :wink:
Je viens de m'écouter ce soir un peu d'opéra (Mozart !) sur la LP 12, c'est trop bon :o :roll:
laurenta
 
Messages: 1964
Inscription: 04 Oct 2007 15:25
Localisation: Capitale de la Bretagne
  • offline

Message » 30 Mar 2008 23:24

Mais arrêtez donc de parler de LP 12 :o

Vous allez finir par m'obliger à exhumer la mienne et acheter un préamp :lol:

En tous cas les blocs monos Audio Tekne coûtaient eux une petite fortune :roll:
van.alstine
 
Messages: 7423
Inscription: 01 Nov 2006 19:13
Localisation: france
  • offline

Message » 31 Mar 2008 9:46

tulip a écrit:
laurenta a écrit:Cher tulip,

J'ai vu l'intérieur du Monbrison Ph. 2 ouvert, et franchement il n'y a rien de choquant en terme de composants et de qualité de fabrication pour un appareil qui serait vendu env. 7000€ s'il était encore importé en Europe.

Seule la finition des boitiers, faces avants et le carton d'emballage ne sont pas exactement au niveau de la classe du produit.
Néanmoins, mes oreilles se moquent un peu. L'augmentation globale de Plaisir à l'écoute de mon système, justifie largement le tarif démandé. Sinon, je prenais un Naim 252 ou 552 mais cela m'aurait couté au moins 2 à 3x plus cher que le Shindo... :wink:

Bonne fin de WE.


Certes! Ont trouve toujours plus cher en cherchant... toutefois Naim n'est pas le bon exemple de comparaison. A juger par la comm. accolée à Shindo dans vos contrées il s'agit d'un divin artisan, donc il faut le comparer avec ses pairs. Sans chercher du côté du Japon ou ils sont pléthore je pense q'un Moodright, Lamm, Hovland ou Giovanni Mariani (Graaf), peut-être le font mieux et plus honetement. Connaissant le travail des "mâitres" cités plus haut et le sien! et avoir écouté son grand système autour des larges bande (Klangfilm si ma mémoire...) j'ai toujours eut le sentiment qu'il vend du Zen (à tubes et composants NOS) comme d'autres vendent de l'eau bénie. Si en plus je lis que avant c'était mieux alors que mon premier contact avec la marque date de 20 ans en arriére :-?... je me sens un peu perturbé...

à+

tu peux rajouter,Tom Willis d'Art Audio UK,le préampli Conductor et les opus TEN(voir le Jota) meritent d'être comparés au gratin mondiale.
arnaud12
 
Messages: 1150
Inscription: 21 Avr 2006 20:08
Localisation: geneve
  • offline

Message » 01 Avr 2008 20:23

samuel33 a écrit:Je vais faire le déplacement a NY exprès d'ici peu


Fais-moi signe par MP... Tu pourrais passer écouter mes nouvelles enceintes assez... spéciales! Linkwitz Lab Pluto. Construites a partir de tuyaux de chiottes (bon, ok, des tuyaux en PVC, soyons politically correct). Je vais créer un post séparé sur le forum, mais ca envoie du lourd!! Vaut le détour comme dirait Michelin...

SF
sanfrancisco
 
Messages: 129
Inscription: 28 Mai 2006 12:11
Localisation: Paris
  • offline

Message » 02 Avr 2008 19:45

:o si tu voulais piquer ma curiosité...c'est completement réussi :mdr:

Je t'envoi un mail 1 semaine avant de partir ;)

au fait le tube pvc est rempli ou il le laisse vide ?

Tu les utilises en systeme principal ? avec quelles électroniques ?

A+

Sam.
<i>Invité</i>
 
Messages: 1580
Inscription: 19 Jan 2007 21:20
  • offline

Message » 03 Avr 2008 16:18

samuel33 a écrit::o si tu voulais piquer ma curiosité...c'est completement réussi :mdr:

Je t'envoi un mail 1 semaine avant de partir ;)

au fait le tube pvc est rempli ou il le laisse vide ?

Tu les utilises en systeme principal ? avec quelles électroniques ?

A+

Sam.


:mdr: :mdr:

Le tube PVC est vide. Regarde le site Linkwitz Lab, tu verras des photos, des courbes de reponses etc. Assez instructif!
C'est le systeme principal a NYC (chez ma copine), avec rien comme electroniques (un lecteur DVD Sony a $79 que j'utilise comme drive relie a processeur audio-video qu'on me prete et du cable Radio Shack...)
C'est assez impressionant...

A+
sanfrancisco
 
Messages: 129
Inscription: 28 Mai 2006 12:11
Localisation: Paris
  • offline

Message » 13 Avr 2008 15:31

pec a écrit:
laurenta a écrit:Tout baigne Samuel,

J'ai mon preampli Shindo Monbrison (ancienne version, sans fenetre) tout NEUF a la maison et j'en suis encore plus content que le modele plus recent que je pssedais avant !!!

Le CR est pret a 80%, si si...

Bonne journee au Canada.


Bonjour à tout deux,

J'attends impatiemment le test entre le "tout nouveau tout beau" et le "c'était mieux avant" ... (damned ! me serais-je trompé de furum ?)

Cordialement,
PE.


SUJET (attendu...) : Duel Fratricide entre Préamplis SHINDO LABORATORY

Voila, comme promis depuis longtemps, le compte rendu de mes écoutes domestiques avec les ‘frangins’ Monbrison (en fait le Monbrison Phase 1 - tout neuf - que j’ai trouvé dans la succession d’un audiophile de la région de Limoges et le Monbrison Phase 2, celui plus joli avec les tubes en façade avant, que j’avais racheté en Juin 2007 à un client d’Alain Choukroun).

PREAMBULE
========

Tout d’abord il faut savoir que je suis tombé dans la hifi vers mes 18 ans (j’en ai 42 aujourd’hui !). J’ai commencé comme beaucoup avec les produits Anglais : Linn, Naim Audio, Arcam, Rogers, ProAc etc… Mais mon histoire d’amour pour Naim Audio dure depuis le début (avec la LP12 aussi, bien sur). Enfin le « coup de foudre total » il y a quelques années déjà pour Wilson Audio et ses Watt + Puppies. Mon budget m’ayant limité, si j’ose dire, aux déjà excellentes Sophia.

J’aurais bien voulu, après mon préampli NAC52 que j’ai gardé environ 15 ans, passer au NAC252 voire au NAC552, mais les tarifs de ces appareils sont devenus aujourd’hui exorbitants. Autre fait marquant, j’ai essayé avec grand succès et plaisir musical depuis début 2006 une amplification à tubes (Air Tight ATM-1) donc je me suis dis pourquoi ne pas passer le cap décisif du « tous tubes » en préampli + ampli. Cela faisant longtemps qu’Alain Choukroun me ‘bassinait’ avec son matos SHINDO LABORATORY au rapport qualité / prix inimaginable selon lui au niveau des préamplis. Donc après une longue recherche de 6 mois, j’ai d’abord trouvé d’occasion un Monbrison Phase 2.

Mon NAC52 s’est alors pris une bonne claque Musicale (pas audiophile). Le son n’est pas si différent (équilibre plus descendant avec le Monbrison et aussi quelques duretés, moins d’ouverture avec le Naim). Mais au niveau Naturel réel, Véracité intense, Emotion vraie, Plaisir ressenti immense, Confort d’écoute souverain le SHINDO LABORATORY place la barre vraiment plus haute…, sans aucune discussion possible.
Il est aussi plus dynamique, plus rapide, plus vivant, plus ‘foot tapping’ que la grande référence dans ce domaine que sont les produits Naim Audio. Je n’ose même pas imaginer vis-à-vis d’autres produits bien plus audiophiles dans l’âme… !

MISE EN ŒUVRE
===========

Immédiatement après son achat, j’ai déballé le Monbrison Phase 1 et je l’ai mis en chauffe / rodage (sur un ampli annexe, Naim NAP175) pour une trentaine d’heures avant de commencer des tests comparatifs sur l’ampli final, mon ATM-1.

Une chose amusante et rare avec les produits SHINDO LAS. Comme ils utilisent plein de vieux composants ‘inside’ (ainsi que des vrais tubes NOS), quand ils sont neufs et montent en température il s’en dégage une odeur typique d’électronique vintage. C’est tout bête mais vraiment trop bon ce ‘petit coté rétro’. Cela a un charme fou et on s’y habitue avec grand plaisir ! 

Un autre point important, le bon sens de prise secteur s’entend diablement il y a donc intérêt à ne pas de tromper sur ce « détail ». Les critiques américains qui ont essayé les produits SHINDO LABORATORY s’accordent à dire qu’il n’y a aucun gain qualitatif à changer le câble secteur de base fourni avec l’appareil. Cette philosophie me plait bien, cela évitera de dépenser beaucoup d’Euros pour un câble secteur un peu trop ésotérique à mon gout (même si j’en utilise parfois sur d’autres appareils).
Un test complémentaire sur les cordons secteurs fut d’intervertir ces câbles fournis d’origine avec les deux appareils SHINDO LABORATORY (deux modèles vraiment basiques qui se ressemblent diablement mis à part leurs couleurs). Et là, grande surprise, ce fut bénéfique pour les deux appareils ; chacun y gagne des qualités de l’autre sans perte notable. Assez surprenant et dérangeant de voir à quel point un petit cordon secteur peut jouer sur l’équilibre tonal global, le swing et/ou le rythme musical.

Il s’est avéré que le choix des câbles entre le CD et le préampli fut beaucoup plus difficile que je n’aurais pu l’imaginer au départ… J’avais le choix entre un câble custom SHINDO LABORATORY argent (DIN –> RCA) et/ou le nouveau câble Naim Audio Hi-Line (DIN / RCA aussi bien sur). Le meilleur équilibre musical s’est en fait trouvé être : câble SHINDO LABORATORY sur Monbrison Phase 1 tandis que le Monbrison Phase 2 sonne mieux avec le câble Naim Hi-Line. Les différences restent assez subtiles mais réelles surtout en terme de plaisir ressenti et de ‘swing’ musical. Il m’aura quand même fallu environ un bon WE de test pour arriver à ce constat.

Par contre le câble de modulation entre le préampli et l’ampli ATM-1 était le même dans les deux cas (un DYI à base de CANARE / prises Switchcraft).
Le tube d’entrée, 12AX7, sur l’Air-Tight était aussi upgradé en un modèle vintage d’occasion de chez MULLARD (1974) pour être bien certain de tout entendre comme différences entre les deux préamplis. De même, les deux tubes rectifiers GZ34 / 5AR4 étaient des General Electric (ce ne sont pas encore les meilleurs tubes pour cette référence i.e. PHILIPS ou MULLARD, mais c’est déjà beaucoup mieux que les récentes SOVTEK d’origine Russe).

Enfin, le niveau de volume fut ajusté (avec un dB meter basique de chez Radio Shack) de manière à ne pas favoriser ni l’un ni l’autre... Le réglage général du volume se faisant ensuite uniquement par les potentiomètres d’entrée sur l’ATM-1.

ECOUTES
======

Tout d’abord, les points communs entre les deux appareils :

SHINDO LABORATORY sonne vrai et naturel. On a totalement l’impression d’être face à l’événement ‘Live’. Cela est probablement du à la quantité incroyable de micro-informations tout à fait bien intégrées dans le paysage sonore et musical. Les silences sont très ‘noirs’, donc l’extinction des notes est parfaitement contrôlée ce qui est fondamental. Par ailleurs, les attaques de notes sont hyper rapides. Jamais on ne pourrait imaginer écouter du tube. La combinaison, Attaque, Maintien et Extinction des sons est ce qui rend les appareils SHINDO LABORATORY un peu « magiques » (dans un genre assez différent, seule la marque Cello m’a fait autant d’impression).
Le suivi rythmique est hallucinant, pourtant mon passé avec du LINN / NAIM fait que j’ai l’habitude du meilleur dans ce domaine. C’était ma grande crainte en laissant tomber mon NAC_52. Et bien, j’y ai gagné au change…
Le son n’est jamais agressif, il n’y a aucune ‘signature électronique’ perceptible, ce qui permet d’écouter la musique plus fort et j’aime bien ca. Se limiter en niveau à cause de certaines duretés (souvent présentes avec des transistors…) est toujours un peu frustrant.
C’est bizarre comme les musiciens se mettent à jouer mieux et à jouer ensembles, hihihi. En cela, tellement d’appareils de hifi font si peu de Musique que c’en est à pleurer pour certaines marques… Mais j’ose à peine utiliser le mot de ‘musicalité’ car il est tellement galvaudé en Hifi. Pourtant c’est bien de cet ‘état de grâce’ qui s’agit.
SHINDO LABORATORY possède aussi cette faculté de vous transporter dans l’espace-temps. Je veux dire que chaque nouvel album devient un nouveau voyage sur le lieu de l’enregistrement également lié à son époque. Deux pianos, deux guitares classique ou folk, parfois même deux plages d’un même CD peuvent sonner tellement différent que cela devient grisant de passer d’un CD à l’autre ! Ceci est la Vraie Transparence en hifi, pas un équilibre tonal montant ou un aigu accentué .
Autre point, avec SHINDO LABORATORY, lorsque l’enregistrement est très moyen cela s’entend évidemment immédiatement (cf. ci-dessus). Mais de manière vraiment très étonnante, après 2-3 minutes sur la première plage, le cerveau oublie/met de coté les défauts sonores (un peu comme on occulte les bruits de surface sur une excellente platine vinyle….) et on est seulement attiré par la musique contenue dans ce disque. Je me suis fait plaisir comme jamais avec des enregistrements en Mono… Les prises de son ‘Live’ sont aussi celles que je préfère avec ces preamplis pour être en prise directe avec les artistes. Le Monbrison se délecte de la réalité brute, sans tous les artifices des enregistrement en studio.
Enfin, le « goose bump factor » ou chaire de poule en Français est bien là. Ce doux frisson qui vous parcoure parfois l’échine, voire cette petite larme dans certains moments exceptionnels ou la Musique s’accorde parfaitement (à cet instant précis) avec votre âme, votre cœur et votre état émotionnel.
Bien sur SHINDO LABORATORY c’est exceptionnellement bon pour écouter des CDs. Mais lorsque la Linn LP12 reprend du service, alors là, attention les oreilles. Monsieur Ken SHINDO ne connaît que le vinyle, c’est évident !!! C’est le ‘bonus’ lorsque l’on achète un préampli comme le Monbrison ou autre de la gamme. Il vous faut une platine disque, la meilleure possible, point barre. La Dynamique sur les disques noirs laisse sur place tout ce que je connais.

Maintenant, pour finir, les différences (néanmoins subtiles) entre les deux appareils :

Le Monbrison Phase 2 est légèrement plus ouvert au niveau de son image sonore. Il parle au cœur de manière plus directe en étant immédiatement accessible avec un swing omniprésent. Il est d’une grande spontanéité.
Les timbres sont magnifiques de variété et d’harmoniques, un chouilla meilleur que pour son frère plus âgé.
Son grave peut avoir tendance à se manifester sur des enceintes qui n’en manque pas comme les Wilson. Il faudrait presque les avancer un peu dans la pièce d’écoute. Mais l’inversion des câbles secteur a réduit ce point particulier de manière considérable.

Le Monbrison Phase 1 semble au départ un peu plus « distant » parlant un peu plus à l’intellect. Mais rodage et câble secteur aidant, il ‘swinge’ aussi un maximum.
Bizarrement, au départ, il parait moins dynamique. Puis, en écoutant plus attentivement, on se rend vite compte que la macro-dynamique est légèrement supérieure. Surtout, c’est la dynamique qui est repartie de façon totalement homogène sur toute la plage de fréquences, ce qui est plus que rare sur un appareil hifi !
Les accélérations et les coups de frein sur le tempo sont magistraux. Il met en valeur plus fortement les contrastes musicaux. En cela il se démarque clairement du Phase 2. Et c’est aussi ce dernier point qui a finalement emporte ma décision, très difficile à prendre après plusieurs semaines de cohabitation. J’ai donc gardé le premier modèle à la maison même si, en fait, j’aurai bien eu envie d’avoir les deux. (Phase 1 sur Classique & Jazz // Phase 2 sur le Pop-Rock-World-Electronic et aussi pour son Look plu moderne, je dois l’avouer…)

CONCLUSION
=========

Pour résumer, je pense sincèrement qu’au niveau sonore & hifi, SHINDO LABORATORY se situe à 85-90% du meilleur absolu dans le domaine. Par contre, niveau Emotion Musicale (un ancien magasin à Lyon…quel joli nom) et du Plaisir authentique ressenti, ces appareils SHINDO LABORATORYS crèvent allégrement le plafond des 100%. Ok…, je ne connais pas ou pas bien VIOLA (émanation de Cello) / LAMM / WAVAC ou KONDO Japan pour les tubes.

En un mot comme en cent, je suis comme tombé amoureux de cet élément de mon système. Même si on me proposait de me le racheter plus cher que sa valeur neuve, je ne pense pas pouvoir le vendre. Que penser alors des modèles supérieurs comme le Catherine ou le Giscours (celui de Samuel33) ou encore le très récent Massetto ? J’en suis ‘terrifié d’avance’ à l’idée de les écouter un jour….


Post Scriptum :

Seuls regrets: pas de manuel (bon…, on s’en moque un peu mais cela fait ‘olé-olé’ comme démarche de la part de Ken SHINDO LABORATORY) et un carton de transport vraiment indigne de la classe du produit ! Enfin, il faut bien sur aimer le vert type SHINDO LABORATORY et l’esthétique rustique de la bête. Perso, cela ne me dérange pas du tout tant que l’argent est investi en composants à l’intérieur de l’appareil et pas en façade / boitier, ni en pubs dans les magasines !!!
Dernier point, un peu plus gênant cette fois, il y a de la diaphonie entre les entrées lignes (surtout sur le Phase 1, d’ailleurs…) ce qui peut être désagréable quand on laisse son tuner en marche et que l’on écoute un CD par ex.

Note importante : ne pas oublier que les produits SHINDO LABORATORY ne sont plus importés en Europe à cause de la norme RoHS qui interdit le plomb dans les appareils électroniques. C’est sur, on en trouve plein des Monbrison(s) à la décharge du coin pour recyclage ; quel stupide système parfois.


Merci sincèrement à tous ceux qui auront eu le courage d’aller au bout de ce post, hahaha ! Peut-être seuls les propriétaires Samuel33 & pec, en fait…

Merci aussi à mon amie et ma fille qui ont patiemment supporté mes écoutes comparatives et les séances de connections pendant des semaines…

En fait, ce long post s’apparente presque à un Equipment Review style 6moons.com…
laurenta
 
Messages: 1964
Inscription: 04 Oct 2007 15:25
Localisation: Capitale de la Bretagne
  • offline

Message » 13 Avr 2008 18:42

Je crois que le modèle Aurieges est assez accèssible : US $2,495.
A confirmer. Mais je ne l'ai jamais écouté.

Image
doudou_78
 
Messages: 2215
Inscription: 04 Avr 2005 20:50
Localisation: La Bretagne sous le soleil
  • offline

Message » 13 Avr 2008 20:09

ou le trouver???moi cela pourrait m'interesser pour l'associer a mon ampli leben cs660.mais peu d'infos a ce sujet???
romey
 
Messages: 1026
Inscription: 07 Mai 2004 12:31
Localisation: montpellier/st felix de lodez
  • offline


Retourner vers Amplificateurs Intégrés