Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 17 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Classe A versus AB

Message » 17 Mai 2006 12:09

C'est pourtant simple :

Pour être bon et fiable dans le temps, un ampli à transistors en classe A exige des composants de grande qualité, largement dimensionnés et une puissance adaptée à la sensibilité des enceintes, car plus il délivre de puissance en sortie (dans la limite de la sienne) et moins il chauffe... Raison de plus pour les éteindre entre chaque utilisation :wink: car il s'use beaucoup en étant sous tension sans être traversé par le signal et débiter de la puissance. Et même avec les condos haute température qui sont employés de nos jours dans les alimentations (105°), ils seront à changer au bout des X heures prévues dans les data sheet s'ils sont utilisés comme ils doivent l'être.
Alors les amplis à totors équipés de condos d'il y a 15 ans : il serait étonnant qu'ils soient encore impeccables... quand on voit que dans un ampli de classe A/B ils sont rarement encore vaillants... (il y a même des séries de condos qui ont vraiment vieilli : le cas par exemple d'une ou deux séries chez NAIM...)

Un ampli de classe A/B pose moins de problèmes de ce point de vue.


Quant à la qualité sonore des uns et des autres, il y a tellement d'autres choses qui entrent en ligne de compte et tiennent plus au schéma de tout l'appareil, au désign des cartes (toutes exigences par ailleurs respectées) qu'il faudrait être bien malins pour classer à l'écoute ces deux technologies...



Les lampes, c'est plus simple : la classe A bouffe les tubes plus vite, mais là, il y a des tubes qui ont été spécifiquement conçus pour fonctionner ainsi et ça devient logique, même si ça peut être coûteux à l'usage...
Mais il y a tellement d'autres raisons qui font bouffer du tube qui ne relèvent pas de la classe utilisée que là, ça devient plus complexe...


Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 17 Mai 2006 12:20

haskil a écrit:C'est pourtant simple :

Pour être bon et fiable dans le temps, un ampli à transistors en classe A exige des composants de grande qualité, largement dimensionnés et une puissance adaptée à la sensibilité des enceintes, car plus il délivre de puissance en sortie (dans la limite de la sienne) et moins il chauffe... Raison de plus pour les éteindre entre chaque utilisation :wink: car il s'use beaucoup en étant sous tension sans être traversé par le signal et débiter de la puissance. Et même avec les condos haute température qui sont employés de nos jours dans les alimentations (105°), ils seront à changer au bout des X heures prévues dans les data sheet s'ils sont utilisés comme ils doivent l'être.
Alors les amplis à totors équipés de condos d'il y a 15 ans : il serait étonnant qu'ils soient encore impeccables... quand on voit que dans un ampli de classe A/B ils sont rarement encore vaillants... (il y a même des séries de condos qui ont vraiment vieilli : le cas par exemple d'une ou deux séries chez NAIM...)

Un ampli de classe A/B pose moins de problèmes de ce point de vue.



Quant à la qualité sonore des uns et des autres, il y a tellement d'autres choses qui entrent en ligne de compte et tiennent plus au schéma de tout l'appareil, au désign des cartes (toutes exigences par ailleurs respectées) qu'il faudrait être bien malins pour classer à l'écoute ces deux technologies...



Les lampes, c'est plus simple : la classe A bouffe les tubes plus vite, mais là, il y a des tubes qui ont été spécifiquement conçus pour fonctionner ainsi et ça devient logique, même si ça peut être coûteux à l'usage...
Mais il y a tellement d'autres raisons qui font bouffer du tube qui ne relèvent pas de la classe utilisée que là, ça devient plus complexe...


Alain :wink:


Oui sans être trés technicien je crois que c'est tout suf "noir et blanc".
Highend
 
Messages: 787
Inscription: 02 Mar 2005 8:47
Localisation: Ain - La Dombes
  • offline


Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message