Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Compte-rendu essai Ming Da MC-368B

Message » 15 Mai 2004 8:45

froute a écrit:
Emile a écrit:Chouette ! :D
Pourrais-tu nous faire une photo sans la cage ?
Histoire de voir de plus près tes KT88 :wink:

Bonnes écoutes
Emile


Sitôt dit, sitôt fait :wink:

Image

A+
Froute
copie de mon mac 275 :evil: :lol:
bornert
 
Messages: 3231
Inscription: 09 Déc 2002 22:28
Localisation: alsace
  • offline

Annonce

Message par Google » 15 Mai 2004 8:45

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 15 Mai 2004 9:20

Inadmisible :evil:

intolérable :evil:

nul :evil:

je n'ais pas de mots assez fort pour exprimé ce que je ressent !!!

-
-
-

Faire ce genre de CR alors que mes 2 MC-805A, ne sont pas encore partit !!, c'est de la cruauté :) :)

enfin merci pour ce partage de passion !

Amitiés
Lionel de Genève
Lionel de_Genève
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 2681
Inscription: 08 Mai 2001 2:00
Localisation: Genève
  • offline

Message » 15 Mai 2004 18:57

Froute, merci pour ton CR :lol: ta 'premiere nuit avec ton mingda' ressemble a 'mon premier soir avec mon claasic 16'. Je m'y s'rai cru .

Dire que j'ai attendu tant d'annees avant de passer au tube :cry: .

J'atteint les 100 heures. :o

Dommage que tu soit loin, on les aurait bien mis cotes a cotes, qu'ils se reconnaissent entre cousins, ces 2 amplis :wink: .

A+

TEE
Le HC c'est une passion, ça permet d'apprendre le bricolage, l'électricité, la maçonnerie, mais ça n'entretient pas le bronzage ....
transeuropexpress
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3782
Inscription: 04 Sep 2003 22:08
Localisation: oise mais frontière val d'oise
  • offline

Message » 15 Mai 2004 19:34

transeuropexpress a écrit:Dire que j'ai attendu tant d'annees avant de passer au tube :cry: .



En tout cas, ce n'est pas la faute au Papy, il nous a assez répété que la vérité était là devant nous, enfermée dans un tube :lol:

Sinon, des écoutes comparatives, c'est vrai que c'est bien; il doit sonner aussi ce Classic 16 8)

A+

Froute
froute
 
Messages: 73
Inscription: 09 Jan 2003 23:22
Localisation: Midi-Pyrénées
  • offline

Message » 15 Mai 2004 19:36

En tt cas et là Papy sera d'accord, le tube donne envie de redescendre les vinyls du grenier .... en fait c'est déja fait me concernant :wink: .

A+

TEE
Le HC c'est une passion, ça permet d'apprendre le bricolage, l'électricité, la maçonnerie, mais ça n'entretient pas le bronzage ....
transeuropexpress
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3782
Inscription: 04 Sep 2003 22:08
Localisation: oise mais frontière val d'oise
  • offline

Message » 16 Mai 2004 10:10

:wink:
bornert
 
Messages: 3231
Inscription: 09 Déc 2002 22:28
Localisation: alsace
  • offline

Message » 16 Mai 2004 20:59

Part 3 - Poursuite des essais - Aspects techniques.

Le Ming Da vient tranquillement de mijoter à petit feu pendant quelques jours, ce rôdage non stop a en principe dû libérer une bonne partie de son potentiel, les essais vont enfin pouvoir être poursuivis :lol: .

J'ai entretemps préparé les nouveaux HP câbles téflon, ceux-ci sont assez particuliers, j'ai hâte de voir leur comportement avec les Sirocco.
Certes, ce n'est peut-être pas le bon thread pour évaluer des câbles HP, mais la suite va montrer qu'il y a une très forte corrélation de ce câble avec les performances de l'ampli en terme d'audio. Patience donc.

Ce câble, dont j'ai récupéré quelques chutes destinées au rebut à mon boulot, est assez particulier; c'est un câble cuivre/argent trifilaire blindé, isolé téflon, certifié aéronautique, chaque fil est donné pour 32A nominal. Section imposante, encombrement très réduit (l'isolant téflon est extrèmement fin comme on peut le voir sur la photo), densité surprenante, sûr qu'il n'est pas prévu pour faire de la broderie 8) .

Image

Là, surprise : chaque fil est tressé spécifiquement, les brins cuivre/argent externes sont vrillés dans le sens anti-horaire, ensuite les brins centraux sont vrillés en sens inverse, dans le sens horaire (on arrive à le distinguer sur les photos) :o . Jamais vu ça ! Quelqu'un du forum a-t-il déja rencontré cette caractéristique sur les câbles téflon cuivre/argent ?

Image

Image

J'ai prévu d'alimenter les Sirocco en bi-câblage, bien que le Ming Da ne dispose pas de borniers multiples, donc 2 fils pour le boomer et un fil pour le tweeter. C'est risqué d'attaquer direct en bi-câblage mais ce cuivre/argent m'inspire confiance. Suivons l'instinct, il sera facile de revenir en arrière.

Hop, je sors le cutter, la pince à dénuder, la gaine thermo et on y va; ultérieurement, le blindage sera soit polarisé avec une pile 9V (à la P. Johannet) - je suis assez dubitatif sur cette polarisation, soit relié à la terre - là ça me semble techniquement plus rationnel; pour les essais dans l'immédiat, je laisse en l'air. Petit problème, mes fiches bananes n'acceptent plus la section imposante du câble, il faudra que j'en cherche des compatibles ou bien alors des fourches.

Image

Image

La photo rend assez mal l'mpression de robustesse et de densité, mais croyez-moi, mais une fois en main, sa masse surprend, le faisceau n'inspire pas la plaisanterie, on sent qu'il va lui en falloir avant qu'il ne plie les genoux :) .

Bon la technique c'est bien :wink: , mais y'a pas que ça dans la vie. Direction la piste d'essai.

Branchement sur l'ampli...

Image

(Merci de garder vos commentaires sur le m... des fils, y'en a une qui s'en charge)
...et sur les Sirocco.

Image

J'affûte mes oreilles, on va écouter ce que tout ce beau monde a à nous offrir...

A tout de suite.

Froute.
froute
 
Messages: 73
Inscription: 09 Jan 2003 23:22
Localisation: Midi-Pyrénées
  • offline

Message » 16 Mai 2004 21:11

Y'a pas à dire sans technique un don n'est rien qu'une sale manie.
Stentor
 
Messages: 331
Inscription: 15 Fév 2004 19:01
Localisation: Paris
  • offline

Message » 16 Mai 2004 21:23

C'est la période, alors je décerne à Froute la PALME d'OR du CR : technique (un peu mais pas trop), bien écrit, de l'humour, du feeling, du contenu, ... tout y est. Bravo, ce CR me tient en haleine.

Fin des compliments :wink:

P.
paquerette
 
Messages: 724
Inscription: 02 Déc 2003 22:55
Localisation: Bordeaux
  • offline

Message » 16 Mai 2004 21:54

Part 4 - Poursuite des essais - Ecoute

C'est reparti pour un tour avec Me'Shell :oops: . C'est vrai quoi, ce CD est très bien enregistré et remarquablement mixé, de plus je le connais par coeur.

J'avais aussi profité de ces quelques jours pour bien régler la linéarité en fréquence du couple Peerless/Sirocco, et aussi régler l'alignement temporel avec le DCX2496. C'est en principe au mieux de ce côté là.
Tout d'abord, mode pentode sur le Ming Da.

Houlà, c'est très moyen :( ! le son a bien gagné en rondeur et définition tout en gardant les qualités que j'avais évoquées auparavant, mais par contre panique à l'étage ! Oui, c'est bien dans le haut du spectre ! A partir de 3/4 kHz comme ça à vue d'oreille, il y a une remontée en plateau bien trop présente... Ca brouille l'écoute au point que je n'entends rien d'autre !

A vrai dire, je m'y attendais un peu, la combinaison cuivre/argent du câble d'une part (de nombreux forumeurs l'avaient signalé), et surtout le fait que les Sirocco sont un chouïa relevées dans l'aiguë, caractéristique qui était semble-t-il masquée ou tout du moins atténuée avec le câble cuivre Hitachi, mais qui a été exacerbée avec le bi-câblage. Normal.

C'est bien noté. Le mode pseudo-triode maintenant.
Je commute, je corrige le volume et m'assoie pour l'écoute.

C'est saisissant :o . J'ai l'impression que l'air vient de se densifier devant les enceintes et est devenu une espèce d'éther idéal conçu expressément pour transmettre les vibrations, une prise directe de l'instrument vers mes oreilles. Chaque son s'investit d'une plénitude et d'une intensité harmonique, d'une justesse et d'un équilibre qui vont droit au coeur. Le champ sonore est toujours étendu, avec cette précision ultra-fidèle, mais la charpente instrumentale est admirable, chaque son se positionne avec évidence dans le mix global. Ce n'est plus un ensemble hifi que j'ai l'impression d'écouter, mais une espèce d'instrument acoustique hors norme conçu par un luthier génial. Il n'y a plus d'électricité, il y a du bois qui résonne, des cordes qui vibrent, des peaux avec des impacts, une voix avec une texture charnelle, bref de la musique, du son et du vrai.

De son côté, le Peerless 12" avec le 350W aux fesses s'est trouvé un bon copain, il s'entend comme cochon avec le Ming Da et c'est sûr qu'il font un boulot d'enfer. Bonne équipe :wink: .

Je n'ai pas trop de terme audiophile à ma portée pour décrire l'impression que j'éprouve (les expressions dans le genre "suivi rythmique" ou "foot tapping" me font par exemple doucement marrer), mais une réminescence proustienne traverse mes pensées; j'ai souvenir d'un gratteux qui avait une Gibson Explorer originale (une 6 cordes mythique), le genre de guitare qui suintait le vécu, avec le vernis écaillé, la caisse rayée et le manche usé par la sueur et les solis, mais cet instrument sonnait formidablement, il stockait les vies antérieures d'au moins trois générations de gratteux mississipiens, on sentait les racines du blues s'enrouler autour des cordes à chaque note que mon pote envoyait (il jouait d'enfer en plus l'animal), le tout avec une palette d'expression phénoménale. Tous les sons joués sortaient de l'ampli comme il fallait qu'ils soient (s'il y a des zicos qui me lisent, ils comprendront ce que je veux dire, on a tous vécu ou entendu ça un jour :wink: ). Quand je lui avait dit que sa gratte sonnait d'enfer, il m'avait répondu avec évidence "C'est normal, c'est le genre de quitare qui a une âme" :) .

Pareil :o ! C'est clair, ce Ming Da, c'est comme cette Gibson, il est habité, y'a un lutin aux commandes dans les tubes et qui se marre en voyant ma tête !

"Pseudo triode : applicable to listening to the human voice and stringed music, timbre beautiful, smooth, tender and sweet" qu'ils disent dans la doc Ming Da... Tiens, fume ! c'est le son de l'au delà, oui ! Les KT88 dans ce mode expriment un potentiel fabuleux 8) . Les écoutes suivantes ne feront que confirmer cette évidence.

Le seul problème, c'est que maintenant l'installation audio est pire qu'un tribunal de grande instance, sans pitié aucune ! Il me vient l'idée (pas saugrenue au départ) de passer un SACD de Steevie Ray Vaughan (d'ailleurs acheté à un forumeur ici), histoire de voir du DSD à l'ouvrage ... Let's go...La gratte, effrayant tellement elle "sort", dynamique, lustrée, éclatante, des étincelles partout, on sent le maître à la barre; par contre derrière, c'est la Star Academy :wink: La batterie anémique joue dans un canyon de 250 m de long avec des toms écartés de 150 m. Minable. La basse quant à elle génère des sinusoïdes qui feraient mourir de honte un générateur basse fréquence de laboratoire. Honteux je vous dis. Dieu ait son âme, au regretté SRV :cry: .

Pour les bons CDs, là par contre je suis complètement subjugué par le résultat, les écoutes se sont enchaînées hier soir jusqu'à 3H du mat', sans fatigue auditive ni lassitude aucune, mais une envie d'écouter sans arrêt, avec parfois un profond sentiment à la limite du mystique, la musique prenant des dimensions tantôt irréelles, avec ensuite une matérialité et une densité qui vont droit au cerveau reptilien, pour finir par vous retourner comme une crèpe lors des passages émotionnels.

Vous avez compris que j'ai pris une grande claque :P . Mes éléments audio n'ont rien d'extraordinaire (j'ai eu, mais ça m'est passé depuis longtemps), ils sont juste de bonne qualité, mais j'ai le sentiment d'avoir atteint une homogéneïté, un équilibre harmonieux, une justesse surtout, que rien ne m'avait laisser espérer.

Forumeurs, forumeuses, cherchez, vous trouverez, mais n'y passez pas vos économies, c'est sans fin. Dans mon cas, ce simple câble associé à quelques maillons communs mais assortis avec bonheur, a été un élément déclanchant et m'a permis de retrouver quelque chose que je croyais avoir perdu depuis longtemps.
Ce Ming Da, je le répète encore, est une machine au rapport qualité/prix phénoménal, les KT88 et les transfos de sortie y sont sans doute pour beaucoup.

Mais que ce soit Ming Da, Classic, Cayin, McIntosh ou autre c'est clair que quelque part dans le vide des tubes, il y a quelque chose qui vit, lové entre le flux des electrons et la charge d'espace. Achetez du tube, on ne le dira jamais assez !

Quelques forumeurs ont semble-t-il commandés quelques engins à tubes encore supérieurs, genre 805 ou 845 en classe A ou single ended.
Un conseil : prenez du congé, virez vos gosses, divorcez (non je blague!), enfin bref soyez peinards et disponibles le jour où vos amplis arrivent, parce que vous allez vous éclater quand vous allez envoyer le jus dans vos tubes.
Et n'oubliez pas les comptes rendus. Ces amplis à tubes méritent qu'on parle d'eux.

TEE, et ton classic 16, il ne te stimule pas pour un CR :wink: ?

Allez, soleil, amour et bonne musique à tous.

Froute.
froute
 
Messages: 73
Inscription: 09 Jan 2003 23:22
Localisation: Midi-Pyrénées
  • offline

Message » 08 Juin 2004 0:31

waowwwwwwwwwww, quel cr!! :D :D :D
incontestablement la palme du lyrisme te revient, Froute!
avec un tel enthousisasme, comment se fait-il que ce post se soit éteint (provisoirement?)?
On a tellement envie d'en lire plus (et accessoirement :lol: de s'acheter du tube, vous devriez tous vous recycler dans la vente, vous deviendriez millionaire :wink: )
A bientôt, j'espère!
mightydwarf
 
Messages: 2809
Inscription: 20 Mai 2004 13:32
  • offline

Message » 15 Sep 2004 9:50

Salut Froute

Et bien depuis peu j'ai acheté en occasion un MEIXING MC88-C Push Pull de KT88 et la finition est en effet :o :lol:

Par contre, avec les tubes d'entrée d'origine chinois, c'est plutôt :roll: :-? , le haut du spectre est entaché d'une acidité assez fatiguante.
Rien qu'en mettant des tubes SOVTEK le résultat est déjà meilleur et pourtant les 12ax7 SOVTEK c'est pas des foudres de guerre.

Sinon, cette énergie en bas, cette rapidité et cette aération me font bien plaisir.

Tiens, tu prend l'exemple du Live de Maxime le Forestier, chez moi avec les tubes chinois d'origine, l'écoute est pincée, les guitares ont perdues leur resonnance de caisse et sur les applaudissements, c'est maigre et sans matière.

J'ai essayé avec une 12BZ7 (une sorte de double 12AX7) SYLVANIA que j'ai en pret (merci Jacques :wink: ) et bien la différence est flagrante, la salle retrouve sa profondeur, les applaudissements de la chaire et les guitares leur caisse.

Allez, juste une petite photo de la bête pour vous donner une idée

A+
Fichiers joints
MC88C-1.jpg
(193.95 Kio) Téléchargé 451 fois
MC88C-2.jpg
(228.46 Kio) Téléchargé 446 fois
Dernière édition par EUVRARD le 15 Sep 2004 13:23, édité 1 fois.
EUVRARD
 
Messages: 4924
Inscription: 22 Aoû 2002 15:48
Localisation: Pithiviers, Loiret
  • offline

Message » 15 Sep 2004 9:56

Changer les tubes d'origine chinois transforme en effet un 'bon' ampli en qq chose de bcp plus jouissif :lol: :lol: :lol: .

a+

TEE
Le HC c'est une passion, ça permet d'apprendre le bricolage, l'électricité, la maçonnerie, mais ça n'entretient pas le bronzage ....
transeuropexpress
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3782
Inscription: 04 Sep 2003 22:08
Localisation: oise mais frontière val d'oise
  • offline

Message » 15 Sep 2004 12:31

EUVRARD a écrit:Salut Foutre


Dis donc, pour un modérateur tu pourrais pas être un peu plus ...modéré dans tes salutations? :wink:
Pôvre Froute :cry:
mightydwarf
 
Messages: 2809
Inscription: 20 Mai 2004 13:32
  • offline

Message » 15 Sep 2004 13:28

:oops: :oops: :oops:
EUVRARD
 
Messages: 4924
Inscription: 22 Aoû 2002 15:48
Localisation: Pithiviers, Loiret
  • offline


Retourner vers Amplificateurs Intégrés