Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 40 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

CR écoutes Melody

Message » 05 Fév 2006 2:39

Avant de tenter de rédiger mon CR (ça va pas être simple, vu le nombre d’enceintes, platines et amplis écoutés :P), un grand merci à Nicolas et Michel pour leur accueil ; j’ai rarement rencontré une telle disponibilité de la part de professionnels de la Hifi. La rencontre avec les forumeurs Guijuilefou, BA, Rustine, Kro et Fluff fut également instructive ; sans oublier les amis passionnés de Michel et Nicolas dont j’ai oublié l’identité. :wink:

Je ne vais pas m'éterniser sur les enceintes : les grandes gagnantes sont les Tannoy Edinburgh, pas du tout dans la même catégorie tarifaire que les Aelite ou les Proac, il faut le signaler. Victorieuses, d’autant plus facilement qu'elles s’approchent du son que j’affectionne : de la vie des aigus jusqu’au grave, détails, scène sonore cohérente :P. J’aurais aimé les écouter dans un environnement un peu moins mat ; on aurait sans doute encore gagné en réalisme et dynamique.
On a eu quelques difficultés à obtenir une scène sonore cohérente avec les Aelites. Quant aux petites Proac, elles étaient naturellement assez pauvres dans le bas du spectre et se mettaient à talonner sur les forts impacts. Avec leurs grandes sœurs, les Proac Response 2S, les impacts dans le grave ne posaient plus de problème et le gain en transparence était évident ; mais bon, à mon goût, ça manquait beaucoup de vie (elles n’ont pas été conçues pour ça me semble-t-il :wink: ).

Pour les comparaisons suivantes, on a utilisé les Proac Response 2S ou les Tannoy Edinburgh.

A propos des platines, les différences de niveaux sont nettement moindres. De la comparaison entre la platine Original et la Jolida, j’ai retenu plus d’ouverture et de fluidité pour la Jolida mais moins de grave. A noter que le manque de grave de la Jolida est un choix délibéré de Guijuilefou qui a des problèmes de résonances dans sa pièce d’écoute (résolu par le choix d’un tube tronquant le bas du spectre). La consonance CD linéaire est la platine la plus dynamique mais à, je trouve, un caractère un peu trop physiologique. Quant à la platine Mélody, elle a un coté moins aguicheur, la dynamique n’est pas très importante mais elle maîtrise son sujet : les graves bourdonnent moins, la scène sonore est plus profonde mais manque un peu de largeur.

Pour la suite, on a conservé la platine Melody.

Parmis les amplis testés, l’association Préampli Melody + bloc mono 845 a fait l’unanimité. Sa maîtrise et profondeur du grave, la sensation d’aération et de présence des interprètes étaient impressionnantes :P. J’ai été franchement déçu par le MC275 qui manquait de graves et d’harmoniques :-?. Curieusement, entre le Melody SP3 et le Melody KT88, j’ai préféré le SP3 grâce a sa qualité de timbre et malgré qu’il tenait un peu moins bien les basses. Le Classic 16 en mode UL (2x40W) avait quant à lui une personnalité assez différente des intégrés Melody ; il sonnait moins « tube », avec une dynamique plus présente et bien plus de détails. Son grave était plus sec mais donnait la sensation de descendre un peu moins bas. En mode pseudo-triode (2x20W), le Classic 16 gagnait en fluidité tout en conservant de la vie, mais perdait en impact dans le grave : avec des enceintes plus faciles ou un auditorium moins absorbant (la plupart des situations courantes, en fait), il se serait certainement beaucoup mieux exprimé (d’autant plus, si l’on se donne la peine de remplacer les tubes d’origines). On a pas pu comparer le Classic 16 à son équivalent chez Melody (ce dernier avait un pb de scène sonore descentrée), mais on a tout de même pu le comparer à l’ampli EL34 de BA (associé au préampli Melody) qui malgré une construction très impressionnante semblait avoir des difficultés à se libérer. J’allais oublié le petit yakin de Rustine, au look très sympa, qui avec ses 2x12W a naturellement montré des faiblesses dans le grave mais des qualités certaines dans le médium&aigu :wink: (associé à des enceintes pas trop gourmandes, il pourrait faire une association très cohérente).

Quant au Melody 2A3 et au prampli Rotel, je préfère vous épargner mes impressions : je n'y ai pas vraiment porté attention, la fatigue de fin de journée commençait sérieusement à se faire sentir. :oops: :wink:
Dernière édition par Michel K le 05 Fév 2006 11:27, édité 1 fois.
Michel K
 
Messages: 1705
Inscription: 04 Déc 2002 12:11
  • offline

Annonce

Message par Google » 05 Fév 2006 2:39

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 05 Fév 2006 10:05

c'est le sp3 v2 que vous avez testé quelles différences avec le v1?
bizorba
 
Messages: 483
Inscription: 20 Nov 2004 0:42
Localisation: avignon
  • offline

Message » 05 Fév 2006 12:11

bizorba a écrit:c'est le sp3 v2 que vous avez testé quelles différences avec le v1?

Bonjour
le V1 une entrée RCA et un BY pass
le V2 deux entrés RCA plus réglage du bias sur les cotés et simplifiés.
JP
ceasar
 
Messages: 85
Inscription: 22 Déc 2005 15:32
Localisation: Région LYONNAISE
  • offline

Message » 05 Fév 2006 12:39

Bon 1668 m'a envoyé les photos, je poste ça tout à l'heure avec mon CR ;)
Là je viens de me réveiller encore sur un petit nuage...
Depeche Mode en concert c'est vraiment la grosse grosse claque dans la gu.eule !!! :o :o :o
Guijuilefou
 
Messages: 2329
Inscription: 21 Jan 2004 2:04
Localisation: MENTHON ST-BERNARD (74)

Message » 05 Fév 2006 13:08

Alors en premier lieu, un grand merci à Nicolas et Michel pour leur acceuil et leur disponibilité durant toute cette journée.
Café, pains au choc, croissants et resto japonais à midi :o

Les écoutes commencent vers 11h après avoir fini de faire les piplettes sous le fallacieux prétexte de la chauffe des appareils :mdr:

En premier lieu, c'est ma config qui passe devant le tribunal. Je ne fais pas le fier et je ne la ramène pas :lol: C'est une découverte pour moi de l'écouter dans cette grande pièce très mate, alors que chez moi c'est exactement le contraire : pièce plus petite, assez claire et Réverbérante. Je trouve que mon système est plus à son avantage chez moi, tant mieux, et le petit Yaqin est au taquet, le potard à 15h alors que je ne dépasse jamais les 13h à la maison. A genoux le gars, manque de jus. Toutefois, à ma grande surprise, il a séduit tout le monde par son look, sa petite taille ... et ses timbres 8)
Il est vrai qu'il serait plus à sa place derrière de petites biblios pas trop gourmandes.
Face aux Proac Response 2S, les Aelite parraissent effectivement assez empatées; il va faloir que je retire un peu de sable :-? mais malgré tout j'aime bien leur sonorité un peu colorée. Leur placement est un peu problèmatique dans la pièce pour trouver la scène sonore mais je ne suis pas étonné, c'est pire à la maison. Leur écoute sur le Melody SP3 est interressante, mais on dirait qu'il ne parvient pas à les emmener où il veux (fénéant va :mdr: ). Peut-être pas si facile à driver que ça les barriques.
Je ne regrette pas de les avoir acheté, mais y'a du boulot dessus.
A l'unanimité, nous restons sur les Response 2S.

L'écoute des platines révèle 3 lecteurs différents les uns des autres mais 3 bons lecteurs:

-Original tubée avec 2 12AU7 RCA, un peu renfermée mais très homogène (tweak tweak tweak)
-Jolida tubée avec 2 12AX7 anti-grave :mdr: dont j'ai oublié la ref, assez ouverte et fluide mais projète un peu les hauts médiums et les aigus.
-Consonance : très vivante et détaillée mais pas du tout à mon gout, la voix me parait exessivement projetée. J'ai l'impression que la norvégienne me gueule dessus. Kro a adoré, moi j'ai détesté :lol:

La platine Melody a été tel que Kro et Michel K l'on décrite, supèrieur en tout, moins démonstrative que la Consonance mais plus équilibrée, bien ouverte, du grave tenu à souhait et qui descend ... bref tout ce qu'il faut.

Pour les amplis, j'ai surtout prété attention au comparatif Classic 16, Melody SP3 et Melody H88.
Aprés c'était du bonus sur les Tannoy de Bruno, mais les écoutes commençaient à être moins rigoureuses et les cd commençaient à défiler. Bref on se faisait plaisir en écoutant de la musique et en découvrant ces dames ... généreuses en tous points. Dommage qu'il ai été rapidement l'heure de partir.

Le SP3 est vraiment terrible pour son nouveau prix et pour moi, il joue dans la même cour que le Classic 16.
Le SP3 me parait plus homogène et plus propre, tandis que le Classic m'a paru plus vivant, peut-être même un peu trop démonstratif et je trouve qu'il manque de tenue, surtout dans les graves.
Néanmoins, ce sont 2 amplis qui marchent très bien.

Et puis, vint le H88 ...
Je ne vais pas trop en parler parce qu'en fait ... j'en veux un !
De la vie, de l'espace, du grave propre et profond, le haut du registre est précis sans être agressif. Enorme regret pour moi de ne pas lui avoir confier les Aelite quelques minutes :( Nous ne les avons écoutées qu'avec le SP3 et elles semblaient en vouloir plus. Faudra que j'y retourne. Les Tannoy de Bruno étant arrivées quand nous avons commencé à écouter le H88, je n'ai pas eu le coeur de demander à rebrancher les Aelite.
Et en plus il est beau. D'ailleurs les 3 amplis sont très réussis esthétiquement parlant. Je crois qu'il y a de très belles photos à venir 8)

Voila en gros, mon ressentit de cette superbe journée entre félés du son.
Un gros clin d'oeil aux participants, Fluff, Kro, Guijilefou, Michel K, BA et surtout un grand grand merci à Nicolas et Michel :wink:
rustine
 
Messages: 321
Inscription: 19 Avr 2004 13:27
Localisation: à cote de lyon
  • offline

Message » 05 Fév 2006 15:28

Je vois que la cd linéaire n'a pas fait l'unanimité et je le conçois bien, comme je l'ai dit elle n'est pas parfaite.

Projeté je n'aurai pas dit ça, le classic projetait et ça par contre j'ai pas aimé du tout.
Physiologique...c'est pas vraiment le terme que j'aurai employé, aguicheuse sûrement.

J'aimerai mettre un petit bémol concernant l'emplacement des gens. Moi j'étais au milieu devant, et je peux vous dire que les impressions sont très différentes.

Quand on est passé au Tannoy j'étais derrière et franchement j'étais très septique, tout le monde était content, moi ça m'a fait ni chaud ni froid.
Après je suis repassé devant au centre et là ce n'était plus les même enceintes.

Le placement dans la pièce faisait tout changer du tout au tout et je me demande si parfois quand nos avis divergent ce n'est pas en partie dû à ça...
Cédric - Visitez Just Diy It
Avatar de l’utilisateur
Kro
Staff DIY
Staff DIY
 
Messages: 26027
Inscription: 12 Jan 2004 19:24
Localisation: L'Isle d'Abeau (38)

Message » 05 Fév 2006 15:31

Tout à fait !

Tu as raison, c'est important de le préciser :oops:
rustine
 
Messages: 321
Inscription: 19 Avr 2004 13:27
Localisation: à cote de lyon
  • offline

Message » 05 Fév 2006 15:39

Faut aussi préciser que comme pour Guijui avec sa platine, comme toi avec ta config pour tes enceintes etc tout a été travaillé selon vos gouts dans votre intérieur, c'est normal qu'ailleurs branché vite fait ça ne marche pas forcément.
C'est comme le classic qui était équipé d'autres tubes que ceux qui sont utilisés tout les jours par Michel K.

Les proac avec le sp3 et la platine melody ça fait un moment que ça tourne chez excel, ils connaissent bien cette config, la pièce, l'association, le cablage etc.
Cédric - Visitez Just Diy It
Avatar de l’utilisateur
Kro
Staff DIY
Staff DIY
 
Messages: 26027
Inscription: 12 Jan 2004 19:24
Localisation: L'Isle d'Abeau (38)

Message » 05 Fév 2006 15:49

Kro a écrit:Je vois que la cd linéaire n'a pas fait l'unanimité et je le conçois bien, comme je l'ai dit elle n'est pas parfaite.

Projeté je n'aurai pas dit ça, le classic projetait et ça par contre j'ai pas aimé du tout.
Physiologique...c'est pas vraiment le terme que j'aurai employé, aguicheuse sûrement.

J'aimerai mettre un petit bémol concernant l'emplacement des gens. Moi j'étais au milieu devant, et je peux vous dire que les impressions sont très différentes.

Quand on est passé au Tannoy j'étais derrière et franchement j'étais très septique, tout le monde était content, moi ça m'a fait ni chaud ni froid.
Après je suis repassé devant au centre et là ce n'était plus les même enceintes.

Le placement dans la pièce faisait tout changer du tout au tout et je me demande si parfois quand nos avis divergent ce n'est pas en partie dû à ça...


Effectivement, j'ai toujours éte placé derrière et en plus sur le coté : j'avais beaucoup de difficulté à juger de la qualité de la scène sonore (je me suis d'ailleurs presque pas prononcé sur ce point) ; les murs latéraux très absorbants limitaient aussi beaucoup la sensation d'ouverture. Mais bon, pour rester objectif, j'ai préfèré toujours conserver la même place.
A propos, je me demande si ton emplacement au centre mais proche des enceintes (à 3m environ) n'explquerait pas ton impression de projection du Classic. Deux rangs plus loin (à environ 4,5m des enceintes), je n'ai pas ressenti cela. :wink:
Michel K
 
Messages: 1705
Inscription: 04 Déc 2002 12:11
  • offline

Message » 05 Fév 2006 16:13

Michel K a écrit:
Kro a écrit:Je vois que la cd linéaire n'a pas fait l'unanimité et je le conçois bien, comme je l'ai dit elle n'est pas parfaite.

Projeté je n'aurai pas dit ça, le classic projetait et ça par contre j'ai pas aimé du tout.
Physiologique...c'est pas vraiment le terme que j'aurai employé, aguicheuse sûrement.

J'aimerai mettre un petit bémol concernant l'emplacement des gens. Moi j'étais au milieu devant, et je peux vous dire que les impressions sont très différentes.

Quand on est passé au Tannoy j'étais derrière et franchement j'étais très septique, tout le monde était content, moi ça m'a fait ni chaud ni froid.
Après je suis repassé devant au centre et là ce n'était plus les même enceintes.

Le placement dans la pièce faisait tout changer du tout au tout et je me demande si parfois quand nos avis divergent ce n'est pas en partie dû à ça...


Effectivement, j'ai toujours éte placé derrière et en plus sur le coté : j'avais beaucoup de difficulté à juger de la qualité de la scène sonore (je me suis d'ailleurs presque pas prononcé sur ce point) ; les murs latéraux très absorbants limitaient aussi beaucoup la sensation d'ouverture. Mais bon, pour rester objectif, j'ai préfèré toujours conserver la même place.
A propos, je me demande si ton emplacement au centre mais proche des enceintes (à 3m environ) n'explquerait pas ton impression de projection du Classic. Deux rangs plus loin (à environ 4,5m des enceintes), je n'ai pas ressenti cela. :wink:


Peut être mais comme j'ai quasiment été toujours placé au même endroit j'ai quand même pu comparer et j'ai simplement remarqué que là où j'étais le classic projetait plus que les autres.
Cédric - Visitez Just Diy It
Avatar de l’utilisateur
Kro
Staff DIY
Staff DIY
 
Messages: 26027
Inscription: 12 Jan 2004 19:24
Localisation: L'Isle d'Abeau (38)

Message » 05 Fév 2006 17:26

Avez vous écouté l'intégré H2A? sur le préampli melody, avez vous écouté d'autres blocs que les 845? du genre l'association preampli melody + bloc en kt 88?
juan66
 
Messages: 868
Inscription: 14 Jan 2004 10:43
Localisation: le sud
  • offline

Message » 05 Fév 2006 23:01

juan66 a écrit:Avez vous écouté l'intégré H2A? sur le préampli melody, avez vous écouté d'autres blocs que les 845? du genre l'association preampli melody + bloc en kt 88?


Oui, on a écouté le H2A sur les tannoy : c'est celui que j'ai appelé Melody 2A3 du fait que ces tubes sont des triodes 2A3. Il me semble qu'il n'avait pas l'ampleur des bloc 845 (BA l'a écouté d'une oreille atentive :wink:).
Michel K
 
Messages: 1705
Inscription: 04 Déc 2002 12:11
  • offline

Message » 05 Fév 2006 23:05

Oui, on a écouté le H2A sur les tannoy : c'est celui que j'ai appelé Melody 2A3 du fait que ces tubes sont des triodes 2A3. Il me semble qu'il n'avait pas l'ampleur des bloc 845 (BA l'a écouté d'une oreille atentive ).

Okich merci. Bon il est dans une tout autre catégorie tarifiaire que les bloc 845!! :)
BA, t'en a pensé quoi alors de ce h2A?? :D
juan66
 
Messages: 868
Inscription: 14 Jan 2004 10:43
Localisation: le sud
  • offline

Message » 06 Fév 2006 2:53

Retour à la réalité !!!
Je viens de rebrancher ma Jolida, mon Atoll et mes studio Lab dans ma pièce de merde, les enceintes bibliotèque se retrouvent justement dans des bibliothèques :( je remets bien en place les chaussettes dans le bass-Reflex... Une petite galette de Petrucciani dans la Jolida et c'est parti pour rédiger mon CR ;)

Bon tout commence ce samedi matin... je me lève je suis à l'arrache comme d'hab. je me douche et je saute dans la caisse avec mes appareils et mes CD.

J'arrive chez Excel... Bon je suis le dernier (du matin), comme toujours d'ailleurs. Bonjour et présentations s'effectuent rapidement.
L'accueil est exceptionnel petit dej' avec viennoisries histoire de mieux faire connaissance. on parle d'un peu tout mais toujours sur le thème de la loupiotte du transducteur et du CD (comme par hasard ;))
Découverte de la pièce d'écoute Nicolas (1668) et Michel nous détaillent le traitement accoustique sa surface (50m²). Elle est un peu [trop] mat mais au final ce n'est pas trop un problème on entendra bien les différences entres les appareils.

Malgrès une pièce mat notre écoute ne fut pas un échec !!! :mdr: :mdr: :mdr:

Etape 1 : s'organiser... que fait-on ??? Bon là c'était pas gagné on est vraiment parti en freestyle dans tous les sens... On a pas mal perdu de temps a choisir comment on allait procéder, quels morceaux choisir (sachant que nous avons apparemment des univers musicaux vraiment différents), dans quel ordre nous allons choisir la configuration de test. On a qd même réussit à établir un protocole d'action... Mais il était déjà 11h15 !!! :o

Etape 2 : choix des morceaux. Je passe sur cette étape. tout a été dit précédemment. Je voulais simplement préciser que ces morceaux n'étaient pas ma tasse de thé... hormis peut-être le morceau de classique qui avait un gros potentiel émotionnel. Mais objectivement c'était des bons morceaux de test.

Etape 3 : choix des enceintes. On a commencé par l'écoute du système complet de Rustine... les enceintes n'ont vraiment pas convaincu... Trop "bouchées" (je pense que la pièce vraiment ne les mettaient pas en valeur). on est vite passé à d'autres enceintes, tout d'abord les clones de ProAc puis ensuite les ProAc response 2S. Celles qui m'ont le plus emballé... Les plus beuax timbres (normal c'est proac) descendant bien dans le grave en regarde du petit HP de grave embarqué... Bref du ProAc à l'état pur tout ce que j'aime dans cette marque !
Le petit ampli Yakin et ses 2x12W de Rustine s'en s'est par conséquent retrouvé "écarté de la compétition" sa puissance étant vraiment trop faible pour les ProAc (87 dB de rendement seulement). On continue les tests sur le Classic 16. (toujours la platine Original de Rustine). Ahhh ça tient beaucoup mieux les enceintes (en mode ultra-linéaire) on écoute 2 3 morceaux et passage à :

l'Etape 4: choix de la source, la méthode acquise par tout le monde dans la matinée et la bonne connaissance des morceaux de test nous a permis de littéralement expédier le choix de la platoche.
1 - l'Original : un manque flagrant d'ouverture (malgrès les excellents tubes à l'intérieur) la platine a vraiment du mal à se livrer. la scène sonore est étroite... Bref moi ça me plait pas.
2 - la Jolida : pour moi du comparatif celle qui offre la scène sonore la plus large. moi qui me plaignait des graves chez moi, là plus problème, j'ai plus un poil de grave. Je reconnais parfaitement ma platine sur le médium et l'aigu qui sont très beaux (oui oui je suis déolé moi ils me plaisent !!! :roll: :idee: :mdr: ) mais qui parraissent vraiment anormalement projetés en avant. Mon interprétation de la chose (car j'estime assez bien connaitre ma platine) est que le manque sévère d'assise dans le grave a projeté anormalement les médium-aigu par contraste. pour moi le medium etait a sa place le bas était mauvais. Bref Michel a bien résumé la chose : "Y'a un problème". conclusion : On passe.
3 - Consonance CD-120 linéaire : ah enfin une platine équilibrée !!! là tout est bien à sa place cohérence dans les registre uns scène sonore large (moins que la Jolida selon moi mais énormément plus que l'Original qd même) quant à la profondeur je ne juge pas car excentré du point d'écoute idéal et malade (je sors d'un pharingite qui m'a bouché une oreille donc pour l'écoute c'était pas le top).
4 - Platine Melody : Bon tout le monde est d'accord ? oui? bon on garde celle là y'a pas photo avec le reste. Une platine qui n'essaye pas d'en faire trop (ce que je repproche à ma jolida de temps en temps) tout est bien à sa place. ine image sonore bien dimensionnée. Bref elle met une mine au reste et tout le monde est unanime dans l'auditoire.


Bon c'est pas mal on a choisit la source (Melody) et les enceintes (ProAc !!!). Et déjà 2 personnes qui pleurent LOL : Rustine et moi-même :mdr: :mdr: :mdr:
On passe aux choses sérieuses : les amplis. Et des Melody SVP !!!

le choix des platine nous a permis de bien tester le Classic. Les tubes de puissances étant des EL34 le concurrent direct dans la gamme Melody est le H34II. malheureusement la comparaison ne put se faire, l'exemplaire Melody n'étant pas rôdé et surtout ayant un problème sur une voix. les 2 amplis ne peuvent pas être comparés équitablement on abandonne (vous imaginez vous Amélie Mauresmo qui gagnerait l'open d'Australie sur abandon ? moi non :mdr: )
Pas grave il en reste de l'électronique à comparer au classic !!!. Donc on compare au SP3. Malgrès son tarif bcp plus bas (1.5x moins cher qd même) il s'en sort rûdement bien le bougre !!! Les grave sont tenus, sans descendre hyper bas, ils descendent et plutot bien c'est l'essentiel. Les timbres sont beaux : bref moi ça me plait. Le classic a 2 modes de fonctionnement : ultra linéaire, et pseudo triode. l'un à de la patate l'autre de la subtilité. malheureusement on ne peut pas combiner les 2. Pour moi en mode ultra-linéaire l'ampli veut trop en faire les grave sont nettement meilleurs que le SP3 mais le haut du spectre est projeté (vous voyez que ça venait pas de ma Jolida !!! :roll:) bref il balance la sauce sans subtilité (enfin toute proportion gardée, c'est mieux que mon ATOLL mais bon heureusement car c'est pas tout à fait le même tarif). pour retrouver cette subtilité il faut basculer en mode pseudo-triode (en prenant soin d'éteindre l'ampli pour effectuer l'opération c'est qui est super relou). Là pas de problème richesse de timbre, douceur sans négliger la précision sont au rendez-vous malheureusement plus la puissance (on passe de 40 à 20W en changeant de mode) résultat des courses les ProAc ont raison de l'ampli : les graves deviennent fouillis. DOMMAGE !!!
On est donc en face d'un ampli qui marche nettement mieux dans un mode que dans un autre mais qui aura beaucoup de difficultés à driver des enceintes difficiles. en gros on fonction des enceintes que l'on a on choisi le mode au départ.
Bref mes compagnons d'écoute et moi avons conclu que sur la longueur il fallait mieux un SP3 qu'un classic 16. Après ça reste a vérifier car dans chaque qualités développées dans les 2 modes de fonctionnement le classic est meilleur que le SP3 : malheureusement il est moins homogène.

Mais pour le moment nous n'avons pas trouvé d'ampli "qui met tout le monde d'acord". La chose va être faite maintenant : arrivée du H88.
on remet les 3 morceaux de test (que je ne vais plus pouvoir écouter pendant un long moment maintenant). Et là de suite la première sensation est que l'ampli se "balade littéralement". C'est le premier ampli depuis le début qui réelement n'a pas de soucis pour driver les ProAc. Le résultat est net on à gagné en richesse de grave et on va [bcp] plus bas qu'avant. Le haut du spectrer n'est pas négligé pour autant : on a un médium aigu tout en rondeur sans tomber dans l'excès c'est très agréable. Pour plus de précision dans cette partie du spèctre je pense qu'un petit changement de tubes de préamplification ne ferait pas de mal ;)
Bref vraiment un super ampli. il réussit à se déjouer des enceintes et de la pièce sans aucune difficulté : pour moi le grand vainqueur de cette journée.

Evenement : arrivée de B A et de son artillerie lourde. Les tannoy + une montagne d'électronique à se casser le dos.

Bon là on n'a pas eu beson de se concerter on a mis de suite les tannoy en place et Michel a mis les bloc 845 en chauffe ainsi que le préampli Melody.
On commence à écouter les Tannoy sur le H88, bon là pour moi c'est vraiment la première claque de la journée. La scène sonore a dépassé le cadre de la pièce les graves sont passé encore un cran en dessous les timbres sont là... bref là on approche du top.
Inconvénient des enceintes : si je mets ça chez moi je dors chez le voisin pour 2 raisons :
1°) j'aurai plus de place
2°) ma copine me tue c'est sûr... J'ai carte blanche au niveau de mon install mais bon là c'est abusé !!!

Bon après comme on dit : "les égouts et les couleuvres ça se dispute pas" :roll: :mdr:

bon là ça redevient du n'importe quoi on est devenu comme des grands gamin : "Euh moi je passerais bien un morceau" "Tiens moi aussi". là c un bon moment de plaisir. Mais avant ça Michel et Nico avaient décidé de nous achever : les pré et les bloc 845.

On remets les morceaux de test (là c'est bon seul mon amour de la Hifi et de la musique m'empêche de pas prendre les 2 CD Et des jetter dans la rue), et là, paf!!! re-grosse claque dans ta tête. Techiquement on approche de la perfection et en plus on a rajouté le facteur émotion. la spacialisation est parfaite. j'ai pu [enfin !!!] tapper la place de Kro (qui était la meilleure) je ferme les yeux et illico j'oublie les enceintes.

Encore 2 3 morceaux et c'est pour moi l'heure de partir. Je suis épuisé, à ce moment je me demande vraiment comment je vais pouvoir me trainer jusqu'à la Halle Tony Garnier pour le Concert de Dépèche Mode. Je remercie tout le monde je ressors une ou 2 c.onneries à Kro et c'est la fin.

Conclusion de la journée :
J'ai rencontré des passionnés et j'ai encore pris une leçon de haute-fidélité
J'ai mon opinion définitive sur Melody et sur son importateur (J'inclus Michel de chez Excel dedans car la remarque qui va suivre lui correspond pas mal aussi ;)). ça ne diffère pas vraiment de celle que j'avais avant : Un amoureux du tube, de la musique, un énervé de la belle électronique Quelqu'un de tranché dans ses opinions (moi j'aime c'est comme ça que je fonctionne mais je conçois que ça ne plaise pas à tout le monde) et d'une générosité rare.
Le concept de resto chinois japonnais m'a vraiment séduit je me suis régalé alors qu'au départ je suis vraiment pas fan de nourriture asiatique :D

il me reste plus qu'à remercier :
Fluff, Kro, Rustine, Michel K, BA et surtout un grand grand merci à Nicolas et Michel qui nous ont accueilli royalement.

EDIT : il est tard, j'ai une réunion supra chiante demain alors les photos attendront demain matin ;)
Dernière édition par Guijuilefou le 06 Fév 2006 10:50, édité 2 fois.
Guijuilefou
 
Messages: 2329
Inscription: 21 Jan 2004 2:04
Localisation: MENTHON ST-BERNARD (74)

Samedi à Lyon

Message » 06 Fév 2006 9:09

Bonjour


Je vous remercie de participer à cette écoute comparative.
Nous (1668 et Michel) avons passé une bonne journée, c'est très
intéressant de comparer les avis et surtout les vérifier en direct.

Je pense que cette sorte d'initiative doit être souvent réalisé dans toute la France.

Merci encore

1668
1668
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 219
Inscription: 24 Fév 2002 2:00
Localisation: Capitale du foot


Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message