Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 13 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Dynamique: je pousse le préampli ou je pousse l'ampli ?

Message » 24 Fév 2013 11:56

Ce qui est curieux , c'est que , par rapport à ce que rapporte Pheno , j'ai un constat plutôt à l'opposé avec mon matériel : le McIntosh 402 n'a pas de règlage de sensibilité mais le McIntosh 2300 a un règlage de gain , de moins 6 db à plus 6 db .

Or , avec mes électrostatiques QUAD 2905 ( rendement autour de 82 db ) , qui sont des monuments de haute définition et haute résolution , c'est le règlage du préampli à plus 6 db qui donne la meilleure impression de vie , de puissance rayonnée de la musique , avec un grave plus " physique " , en égalisant bien sûr à l'oreille le niveau sonore pour qu'il soit comparable ( en général et grosso modo , je suis à 50-55 /100 à l'indicateur numérique du bouton de volume si règlage à moins 6 db et à 30-35 /100 si règlage à plus 6 db )


Sur mes précédentes JBL K2 S 9800 ( rdt 94 db ) , ce n'était pas vrai et je préférais le règlage à moins 6 db ...
McIntosh C 2300 et MC 2102 cd Accustic Arts Linn Sondek LP 12 Ittok LVII Lingo 2 Goldring 2500 sacd Pioneer PD6 Magnum Dynalab MD 100 Tannoy Canterbury 15 SE + ST 200 Kimble Fadel Art Stream Line Reference Mogami 2497
Avatar de l’utilisateur
philou3
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1461
Inscription: 20 Aoû 2005 16:44
Localisation: entre CHERBOURG et VALOGNES
  • offline

Annonce

Message par Google » 24 Fév 2013 11:56

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 24 Fév 2013 12:15

khaos974 a écrit:Les deux sont en pratique des étages gain/atténuation de tension, non?


Dans mon cas je ne sais pas.
Dernière édition par pheno le 24 Fév 2013 12:23, édité 1 fois.
pheno
 
Messages: 13225
Inscription: 30 Déc 2009 0:49
Localisation: 76
  • offline

Message » 24 Fév 2013 12:20

philou3 a écrit:Or , avec mes électrostatiques QUAD 2905 ( rendement autour de 82 db ) , qui sont des monuments de haute définition et haute résolution , c'est le règlage du préampli à plus 6 db qui donne la meilleure impression de vie , de puissance rayonnée de la musique , avec un grave plus " physique "

Ton préampli est probablement très performant, dans ce cas il est possible d'obtenir un résultat plus intéressant en le poussant.
Le contraire avec moi sûrement à cause des mauvais étages de préampification qui n'envoient pratiquement rien en terme de tension tenue dans la ligne.


philou3 a écrit:Sur mes précédentes JBL K2 S 9800 ( rdt 94 db ) , ce n'était pas vrai et je préférais le règlage à moins 6 db ...

Cela te dépassait peut-être trop (à cause de leur sensibilité).
Peut-être qu'elles étaient trop sollicitées et généraient beaucoup de distorsion ?
Dernière édition par pheno le 24 Fév 2013 14:26, édité 1 fois.
pheno
 
Messages: 13225
Inscription: 30 Déc 2009 0:49
Localisation: 76
  • offline

Message » 24 Fév 2013 12:24

Scytales a écrit:À la rigueur, peu importe la précision de la mesure dans ce contexte, puisqu'il ne s'agissait pas de fixer un niveau de sortie avec précision mais simplement de s'assurer qu'entre deux moyens différents d'étager le gain, le niveau final restait le même.


Oui.
Mais, je n'ai pas du tout la même impression de volume occupé par les enceintes. :oldy: :idee:
pheno
 
Messages: 13225
Inscription: 30 Déc 2009 0:49
Localisation: 76
  • offline

Message » 24 Fév 2013 13:39

pheno a écrit:
khaos974 a écrit:Les deux sont en pratique des étages gain/atténuation de tension, non?


Dans mon cas je ne sais pas.


J’espérais que Mickey puisse y répondre, Mickey, es-tu la? :D
khaos974
 
Messages: 1471
Inscription: 20 Mar 2006 20:46
  • offline

Message » 24 Fév 2013 14:20

Sur mon bloc de puissance c'est normalement (je dis bien normalement c'est-à-dire que je le pense mais je ne suis pas sûr :idee: ) pour adapter la sensibilité du circuit d'entrée au niveau de sortie du pré-ampli situé en aval.
Je n'ai aucune idée si cela produit une modification du comportement électrique du pré-ampli.

Je m'explique:
- On pourrait penser qu'en montant le potard dans le sens horaire on baisse la résistance du circuit d'entrée et le pré-ampli s'en trouverait plus chargé.

Cette possibilité me parait peu crédible vu les résultats à l'écoute.

Il y aurait une autre possibilité:
- En montant le potard la résistance qui chargerait le pré-ampli ne change pas, auquel cas on agirait alors soit sur le gain en tension du circuit d'entrée de l'ampli soit sur le gain en tension de ses étages amplificateurs en tension.

:wtf:

Il y a peut-être d'autres possibilités que je n'ai pas encore imaginées et qui à mon humble avis, dépendent tout simplement d'un manque d'informations et de connaissances.

Michel pourrait effectivement apporter un début de réponse de part son expérience professionnelle passée. :D

C'est un questionnement important pour moi car je viens de résoudre tous mes problèmes liés à mes goûts en matière de profondeur d'image stéréo, d'impact, de dynamique.
Je n'ai pas encore cherché à juger de la transparence des micro-informations.

Le niveau obtenu est assez élevé et limité par la tension de sortie que j'ai volontairement limitée à 14,2 V RMS après calcul, en prenant en compte les données constructeurs concernant la puissance de mon amplificateur.

Dorénavant si je vais au-delà de -16dB sur l'échelle de réglage du volume de mon pré-ampli, il commence à tordre (je le connais par coeur, depuis 6 ans :) ) et je dépasse la tension d'alimentation de mon amplificateur ce qui s'entend parfaitement à l'écoute et compromettra en quelques minutes l'intégrité des haut-parleurs.
pheno
 
Messages: 13225
Inscription: 30 Déc 2009 0:49
Localisation: 76
  • offline

Message » 24 Fév 2013 15:21

ahma le potentiomètre agit comme un pont diviseur donc il modifie l’impédance
d'entrée du montage qui suit. Tension et impédance sont modifiées par
ce potentiomètre, cela a forcement une incidence sur la sortie du pre ampli.
Dans quelle mesure cela dépend de l' impédance de sortie du pre ampli et de la
valeur du potentiomètre placé en entrée de l'ampli.
silvermica
 
Messages: 801
Inscription: 19 Déc 2008 21:52
  • offline

Message » 24 Fév 2013 15:36

silvermica a écrit:ahma le potentiomètre agit comme un pont diviseur donc il modifie l’impédance
d'entrée du montage qui suit. Tension et impédance sont modifiées par
ce potentiomètre, cela a forcement une incidence sur la sortie du pre ampli.
Dans quelle mesure cela dépend de l' impédance de sortie du pre ampli et de la
valeur du potentiomètre placé en entrée de l'ampli.


Quand je passerais chez toi nous regarderons cela de plus près. :)
Si on peut le mesurer d'ailleurs. :wtf:
Dernière édition par pheno le 25 Fév 2013 17:59, édité 1 fois.
pheno
 
Messages: 13225
Inscription: 30 Déc 2009 0:49
Localisation: 76
  • offline

Message » 25 Fév 2013 15:10

pheno a écrit:
lulumusique a écrit:Qu'as tu utilise comme signal en entree quand tu as fait la mesure de la sortie?

edit: oh, et le voltmetre est-il "true-RMS"?
edit2: Le volume en entree du preampli est fixe comment?


Pour le voltmètre je ne sais pas.
Sa précision n'est pas extraordinaire mais çà marche.

Je ne comprends pas trop la deuxième question.



Un multimetre non "true RMS" ne fait pas vraiment un calcul de valeur RMS et ne donne une valeur "correcte" que si le signal est purement sinusoidal (sans distortion). De plus il me semble que ce n'est correcte que pour une frequence de 50/60Hz. En gros c'est fait pour verifier que tu as bien 220V dans la prise.
Si il n'y a pas marque "true-rms" sur le multimetre c'est qu'il ne l'est pas.
lulumusique
 
Messages: 818
Inscription: 12 Mar 2012 13:16
  • offline

Message » 25 Fév 2013 16:14

Bonjour,

pheno, je pense que ton multimètre te fait faire de fausses conclusions
un vrai voltmètre RMS, c'est ça et ça mesure de 10 Hz à 10 MHz :

Image

ce n'est pas la photo du mien, mais j'ai le même
ça ne coute pas cher en occasion (ebay entre autres, moins de 100 €)
quant aux distorsions, je pense que pour des mesures basiques, tu devrais pouvoir faire ça avec un logiciel approprié et une carte son, à condition de ne pas la saturer

Michel...
MickeyCam
 
Messages: 3630
Inscription: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline

Message » 25 Fév 2013 16:57

Michel, qu'est ce qu'un réglage de sensibilité ? Est ce un gain variable pour l'ampli de puissance ou un simple potard sur un ampli de puissance avec un gain fixe ? Ou encore autre chose.
khaos974
 
Messages: 1471
Inscription: 20 Mar 2006 20:46
  • offline

Message » 25 Fév 2013 17:55

MickeyCam a écrit:Bonjour,

pheno, je pense que ton multimètre te fait faire de fausses conclusions
un vrai voltmètre RMS, c'est ça et ça mesure de 10 Hz à 10 MHz :

ce n'est pas la photo du mien, mais j'ai le même
ça ne coute pas cher en occasion (ebay entre autres, moins de 100 €)
quant aux distorsions, je pense que pour des mesures basiques, tu devrais pouvoir faire ça avec un logiciel approprié et une carte son, à condition de ne pas la saturer

Michel...


Salut Michel,

oui mon voltmètre ne doit pas être très précis.
Néanmoins en espaçant mes mesures et si j'en fais plusieurs à différents volumes il y a une certaine cohérence.

Je vais probablement aller bientôt chez silvermica qui dispose d'un oscilloscope, d'un générateur de signaux carrés et d'un montage résistif en 4 ohms, qui éclaireront probablement mieux ma lanterne puisque par principe il faut faire des mesures en charge.
Néanmoins je ne sais pas si nous pourrons mesurer la sortie pré-ampli alors qu'elle sera déjà chargée par mon ampli.

En fait j'aimerais comprendre ce qui se passe dans les circuits lorsqu'on joue avec les réglages dont on dispose.
C'est toujours enrichissant de faire progresser son installation en comprenant pourquoi, au lieu d'acheter bêtement du matériel.
pheno
 
Messages: 13225
Inscription: 30 Déc 2009 0:49
Localisation: 76
  • offline

Message » 25 Fév 2013 17:56

khaos974 a écrit:Michel, qu'est ce qu'un réglage de sensibilité ? Est ce un gain variable pour l'ampli de puissance ou un simple potard sur un ampli de puissance avec un gain fixe ? Ou encore autre chose.


Tu as posé la question bien mieux que moi on dirait. :wink:
Je me demande s'il ne serait pas impossible de répondre à cette question sans avoir le schéma de l'appareil concerné.
Le "potard" n'a peut-être pas la même fonction en fonction des amplis.
pheno
 
Messages: 13225
Inscription: 30 Déc 2009 0:49
Localisation: 76
  • offline

Message » 25 Fév 2013 18:43

qu'est-ce qu'un préampli: un "truc" qui baisse significativement la tension entre son entrée et sa sortie.
un pré-ampli est donc un ampli inversé
un pré-ampli est un anti-ampli.
ou dit autrement: un préampli a un gain négatif
la "nature" du signal ne change pas (hormis la notion de symétrique/asymétrique qui peut parfois changer).

un ampli a un gain positif.
la nature du signal ne change pas non plus.

c'est juste/faux/à l'ouest/incomplet ???
à vous de me dire.

Je continue :
donc "en gros", quelque soit la chaine des gains, d'un point de vue "toutes choses égales par ailleurs", y a aucune différence entre -16 avant et +32 après ou -6 avant et +22 après. à la fin ça fait +16db.

Si on constate une différence notable, c'est que:
"toutes choses ne sont pas égales par ailleurs".

Quelles sont ces "choses" ?
toute la "bidouille" des circuits électrico-électronico-numérique.

Conclusion: impossible d'expliquer pourquoi telle chaine réagit mieux suivant telle paire d'oreille à une répartition de gain plutot qu'à une autre répartition (ou une autre paire d'oreilles, si elles marchent bien par paire).
Mais on peut espérer (guerre plus) que la répartition qui nous convient est celle qui utilise au mieux les ressources de chaque composants de la chaine, là où ces composants sont le plus près de leur utilisation optimale.

pb résolu
cqfd

next ?
WhyHey
 
Messages: 13833
Inscription: 29 Avr 2002 12:31
Localisation: WhyCity
  • offline

Message » 25 Fév 2013 18:53

pheno a écrit:
khaos974 a écrit:Michel, qu'est ce qu'un réglage de sensibilité ? Est ce un gain variable pour l'ampli de puissance ou un simple potard sur un ampli de puissance avec un gain fixe ? Ou encore autre chose.


Tu as posé la question bien mieux que moi on dirait. :wink:
Je me demande s'il ne serait pas impossible de répondre à cette question sans avoir le schéma de l'appareil concerné.
Le "potard" n'a peut-être pas la même fonction en fonction des amplis.


Certes, il faut voir au cas par cas mais, comme l'a écrit silvermica plus haut, le réglage de sensibilité d'un amplificateur est généralement un potentiomètre monté en atténuateur (pont diviseur de tension), car c'est ce qu'il y a de plus simple à faire. Beaucoup plus rarement, ce potentiomètre est monté en rhéostat (j'ai vu ça dans des appareils Cabasse, amplis de puissance comme préamplis).

Même le réglage dit de gain peut n'être qu'un atténuateur supplémentaire (potentiomètre ou commutateur à plots permettant de sélectionner des valeurs de résistances fixes).

Dans les deux cas, le niveau du signal est simplement atténué.

Réaliser un véritable réglage de gain reviendrait, par exemple, à modifier le diviseur de tension qui se trouve dans la boucle de contreréaction d'un circuit amplificateur. C'est peut-être comme cela que fonctionne les puces Burr Brown PGA-quelque chose qui servent à réaliser des contrôles de volume. Plusieurs fabricants (Yamaha, Kenwood, Quad, par ex.) ont aussi utilisé cette approche pour réaliser le contrôle de volume d'un préamplificateur en insérant le potentiomètre de volume dans la boucle de réaction d'un ampli-op.

Mais tout cela nous éloigne peut-être un peu du sujet : où régler le gain dans la chaine pour optimiser le résultat ? Le "comment" est peut-être une autre histoire ?
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00


Retourner vers Amplificateurs Intégrés