Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: ~Sypher~ et 24 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Est ce que un amplificateur de puissance à un timbre

Message » 13 Fév 2009 21:02

Piano10 a écrit:HS, mais il me fait plaisir. Une fois je suis allé écouter chez un ami un cd de votre cru - excellent par ailleurs :wink: - et comme le cd ne rendait pas bien - un euphémisme :oops: - ce fut le cd qui fut incriminé :cry: :cry: :cry: C'était plus facile en fait et cela permettait de recompter la somme totale d'un si beau matériel accumulé. Et tant pis pour la musique, mais était-ce si important ?


Pardonnez moi mais ce passage est un peu obscur pour moi.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Annonce

Message par Google » 13 Fév 2009 21:02

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 13 Fév 2009 21:07

Bonsoir Philippe,

Un disque bien enregistré est un repère, comme peuvent l'être vos cds par exemple. Si le rendu sur des cds irréprochables n'est pas à la hauteur, c'est que le problème est ailleurs... au niveau du matériel, de l'acoustique. Mettre en cause un cd bien enregistré n'aide sans doute pas à avancer dans le bon sens, celui de la haute-fidélité :wink:

Bonsoir Alain,
D'autant Philippe qu'il s'agit d'une légende urbaine : car selon tubes et/ou schémas ils peuvent délivrer des harmoniques impaires ! Et les amplis qui distordent en harmoniques impaires sont même largement majoritaires sur le marché !

Comment se fait-il qu'une telle "légende urbaine" ait autant la vie dure. Quant à moi, mon passage par le tube m'aura à jamais vacciné - les pires écoutes faites sur de la musique classique, mais c'est vrai que c'était enjôleur de prime abord, mais revenir aux transistors - même japonais et aussi mauvais qu'un Denon :mdr: - fut un véritable bol d'air :D

Laurent
Piano10
 
Messages: 892
Inscription: 24 Déc 2005 14:08
Localisation: Aube
  • offline

Message » 13 Fév 2009 21:30

Piano10 a écrit:Bonsoir Philippe,

Un disque bien enregistré est un repère, comme peuvent l'être vos cds par exemple. Si le rendu sur des cds irréprochables n'est pas à la hauteur, c'est que le problème est ailleurs... au niveau du matériel, de l'acoustique. Mettre en cause un cd bien enregistré n'aide sans doute pas à avancer dans le bon sens, celui de la haute-fidélité :wink:

Laurent


C'est plus clair. Toute la difficulté est de pouvoir déterminer si le CD est "irréprochable ou non". Tout démarre des conditions de contrôle, c'est même l'essentiel. Un enregistrement mal parti est difficilement rattrapable. Ceci dit, si c'est bon sur des tas de chaîne sérieuses différentes, il n'est pas prétentieux de dire que le jour où ça ne va pas, c'est vraisemblablement à cause des conditions de reproduction, matériel en tête. Mais voilà, allez expliquer à quelqu'un qui est sûr de ces choix que ceux-ci pourraient ne pas être si pertinents que cela.

Pour ma part, je prend grand soin à ne pas tripatouiller le son de mes enregistrements. Le mixage est une chose rarissime, quasi inexistante, pas plus que l'égalisation et la compression; pourquoi? parce que je suis certain que le matériel choisi pour le contrôle sera sans effet sur le résultat final. Le seul risque: être un peu trop près ou un peu trop loin mais rien de plus.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 13 Fév 2009 21:36

[quote="Piano10"]

Comment se fait-il qu'une telle "légende urbaine" ait autant la vie dure. quote]

Quel est le pourcentage d'amplis à lampes réellement en circulation?
Cela reste globalement assez marginal. Il y a beaucoup plus de transistors en circulation. Les bonnes réalisations à tubes sont rares, ce qui ne veut pas dire inexistantes mais elles sont loin de représenter la majorité. Une grande quantité d'amplis à tubes sont des bricolages assez mal ficelés. Peu ont des transfos de sortie sérieux.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 13 Fév 2009 23:26

haskil a écrit:
S'agissant du fameux son du tube et sa distorsion par harmoniques paires, je pense que nous sommes assez sérieux pour ne pas en tenir compte. Souvenons-nous: bonne ou mauvaise, la distorsion c'est toujours de la distorsion.


D'autant Philippe qu'il s'agit d'une légende urbaine : car selon tubes et/ou schémas ils peuvent délivrer des harmoniques impaires ! Et les amplis qui distordent en harmoniques impaires sont même largement majoritaires sur le marché !


A ce point?Les réalisations sérieuses ont été présenté lorsque la distorsion est mesurée et affichée dans la presse avec des spectres d'harmoniques paires. J'imagine qu'il y en a qui doivent aussi distordre par rang d'harmoniques impaires.
NOIR
 
Messages: 21774
Inscription: 21 Déc 2004 18:31
  • offline

Message » 14 Fév 2009 0:08

JFROU a écrit:Pour revenir au Japon,[...] il doit bien y avoir une culture de la reproduction musicale que nous n'avons pas en France - je parle ici du coté consommateur... pourquoi?


Ce n'est peut-être pas une culture de la reproduction musicale, mais tout simplement une culture de "nerds". Avoir le best of the best du top du top ! Dans les vieux films ou les mangas, l'employé lambda a intérêt à acheter le super club de golf à 5000 balles au vendeur que son patron lui a présenté s'il veut être bien vu dans l'entreprise !
En musique, le groupe anglais Depeche Mode a fait réaliser une quantité astronomique de remix de tous ses tubes. Eh bien c'est au Japon qu'on trouve un coffret CD, vendu à prix d'or et édité nulle part ailleurs, avec les mix les plus rares et les plus inintéressants musicalement. Juste parce que les fans sont fiers d'avoir le CD-que-le-voisin-n'a-pas !
Il doit sûrement y avoir aussi un peu de ça dans l'achat de l'ampli-le-meilleur-du-monde par certains japonais.

haskil a écrit:Sacrilège ! Les Japonais n'ont jamais su faire une électronique musicale ! ils sont les rois du gadget inutile et ne savent faire que des japoniaiseries. Il n'est de haute fidélité en dehors des marques britanniques : la vraie musicalité est là.

Pourquoi ? Ben, les japonais n'ont pas la même oreille que nous, ils n'entendent pas comme nous :roll:


Oh noooooon ! Pas l'horrible publicité de chez hi-fi câbles avec ces thèses racistes ressorties du XIXe siècle, où on nous assène que les chinois ont une oreille inférieure à la race blanche, et que par conséquent tous les câbles fabriqués en Chine sont mauvais, et que eux vérifient bien que tout est fabriqué France de A à Z... Je ne poste pas le lien, mieux vaut l'oublier.

JFROU a écrit:Quid des amplis à tubes?


Un ampli à tubes est beaucoup plus sensible à l'enceinte (il se fait "mettre à genoux", selon l'expression consacrée). Exemple ici : http://www.soundandvisionmag.com/assets ... erface.pdf

Figure trois, courbes de réponse tubes et transistors en train d'alimenter une enceinte de haute impédance.
Figure deux, sur une enceinte d'impédance basse et irrégulière, le tube prend plein de colorations alors que le transistor reste neutre.
Pio2001
 
Messages: 5911
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 14 Fév 2009 0:18

Comment ça les Japonnais ne savent pas fabriquer des amplis Hifi? :lol: Sont bien contents les distris européens de revendre les nipponeries gadgétisées à des tarifs indécents. Et en plus y'a des clients pour acheter. C'est fou. :idee: (dixit un ex nippon-audio-phile échaudé :-? ) Le dernier guerrier nippon qui a fait un tour dans mon meuble allemand, il avait du muscle tout plein à revendre, petit mais costaud et aucun gadget hormis... les vu mètres :P
Scaniris
 
Messages: 9116
Inscription: 06 Juin 2007 11:51
  • offline

Message » 14 Fév 2009 2:37

Shitopicker
 
Messages: 932
Inscription: 01 Déc 2007 13:16
  • offline

Message » 14 Fév 2009 2:55

Bon, je suis désolé Philippe, mais je vais devoir mettre le nom d'une marque!!! :mdr: Pour les amplis à tubes, j'ai assisté à de nombreux essais comparatifs (sur des enceintes à rendement plutôt élevé en majorité il est vrai dont des anciennes cabasses type Galion III et IV) avec un Mcintosh MC225 (ça y est le nom est laché) qui nous a semblé souvent offrir une meilleure restitution musicale que bien des amplis à transistors. Bon, peut être que celui-ci fait partie de la liste avec d'excellents transfos de sortie... :roll:
JFROU
 
Messages: 1679
Inscription: 21 Oct 2007 16:11
  • offline

Message » 14 Fév 2009 7:18

Je l'ai dit: je ne souhaite pas entrer dans une discussion autour d'une marque, ni pour en dire du bien, ni pour la casser.

L'article dont Pio 2001 a fourni le lien est explicite. Pour ne rien arranger le Galion 4 était une enceinte close qui présentait donc un max d'impédance assez prononcé. Les Cabasse conçues à l'époque du tube étaient toutes des Bass Reflex, non pas pour augmenter les basses mais pour réduire cette bosse à deux autres, plus petites. Les Cabasse sont devenues des enceintes closes au moment où la firme a adopté le transistor (n'oublions pas que Cabasse fut également constructeur d'électroniques).

Comme toujours, chaque époque a produit de mauvaises choses. Il y a eu l'époque des amplis à transistors avec une contre réaction globale monstrueuse qui étaient souvent très durs. A cette époque, les audiophiles comparaient les facteurs d'amortissement; ils ont été servis (Phase Linear et autres engins de torture). Comme quoi, les audiophiles n'ont pas que de bonnes idées. Quand on a entendu ce genre d'ampli, on peut comprendre que le tube soit salvateur mais ce n'est pas parce que la technologie est meilleure.

Avec des bass-reflex traditionnels (accordés sur la résonance), un tube ou un transistor conviendront, s'ils sont bons. Avec des enceintes présentant des max d'impédance importants, mieux vaut éviter le tube, c'est simplement congénital, que le transfo soit bon transfo ou pas. Cela n'en fait pas de mauvaises enceintes ni ne dit que le tube est mauvais mais que l'un et l'autre ne vont pas ensemble et que cela ne va pas s'arranger.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 14 Fév 2009 9:11

JFROU a écrit:Bon, je suis désolé Philippe, mais je vais devoir mettre le nom d'une marque!!! :mdr: Pour les amplis à tubes, j'ai assisté à de nombreux essais comparatifs (sur des enceintes à rendement plutôt élevé en majorité il est vrai dont des anciennes cabasses type Galion III et IV) avec un Mcintosh MC225 (ça y est le nom est laché) qui nous a semblé souvent offrir une meilleure restitution musicale que bien des amplis à transistors. Bon, peut être que celui-ci fait partie de la liste avec d'excellents transfos de sortie... :roll:


Un peu dans l’esprit ABX.. Jean Hiraga et Robert Lacrampe, en compagnie d’un producteur et d’un chef d’orchestre .. avaient réalisé une confrontation entre un Tube et un classe D de cette même marque .
Leurs conclusions subjectives rejoignaient les tiennes.
wuwei
 
Messages: 2726
Inscription: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 14 Fév 2009 9:18

Philippe Muller a écrit:Les Cabasse sont devenues des enceintes closes au moment où la firme a adopté le transistor (n'oublions pas que Cabasse fut également constructeur d'électroniques).

Avec des bass-reflex traditionnels (accordés sur la résonance), un tube ou un transistor conviendront, s'ils sont bons. Avec des enceintes présentant des max d'impédance importants, mieux vaut éviter le tube, c'est simplement congénital, que le transfo soit bon transfo ou pas. Cela n'en fait pas de mauvaises enceintes ni ne dit que le tube est mauvais mais que l'un et l'autre ne vont pas ensemble et que cela ne va pas s'arranger.


Je ne sais pas, mais Georges Cabasse patron de PME devait faire preuve d’une certaine "autorité paternaliste" difficile à contredire. Non ?
wuwei
 
Messages: 2726
Inscription: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 14 Fév 2009 10:17

Je ne vois pas très bien le rapport existant entre l'autorité paternaliste et le tube.

Connaissant Jean Hiraga, il a du essayer sur ses Voix du Theatre qui servaient de référence à la Revue du Son. Ce sont des enceintes qui correspondent exactement à ce que je disais et s'accommodent bien du tube. Avec une paire de Galion 4, je suis beaucoup plus circonspect. Un chef et un producteur ne sont pas des autorités en matière d'écoute de matériel hifi. Ce sont des gens comme les autres qui n'ont pas de meilleures oreilles. Je le vérifie chaque jour. Ils sont professionnels dans un domaine comme un grand cuisinier n'est pas nécessairement un bon pâtissier.

Je suis un pragmatique; pour moi, restitution musicale ne veut rien dire. Ce qui m'intéresse n'est pas la restitution mais la reproduction. Ce n'est pas la même chose.

Ceci dit, je vous ai donné mon point de vue sur les tubes et je n'oblige personne à le partager. En quarante ans et plus, je crois que j'ai eu l'occasion et le temps de me forger une opinion. Je vous ai livré mes conclusions et je ne vous demande pas de les adopter. Je rappelle que je ne souhaite pas m'étaler là-dessus et, malgré cela, on ne cesse de venir me chercher.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 14 Fév 2009 10:55

Philippe Muller a écrit:Je l'ai dit: je ne souhaite pas entrer dans une discussion autour d'une marque, ni pour en dire du bien, ni pour la casser.
Comme toujours, chaque époque a produit de mauvaises choses. Il y a eu l'époque des amplis à transistors avec une contre réaction globale monstrueuse qui étaient souvent très durs. A cette époque, les audiophiles comparaient les facteurs d'amortissement; ils ont été servis (Phase Linear et autres engins de torture). Comme quoi, les audiophiles n'ont pas que de bonnes idées. Quand on a entendu ce genre d'ampli, on peut comprendre que le tube soit salvateur mais ce n'est pas parce que la technologie est meilleure.



Pourtant les Phase linear ont leur "afficionados", dont je fais partie :oops:
Je dois être un peu masochiste :D

D'ailleurs dans le m^me style d'ampli avec un damping factor très important , j'avais bien aimé le ROTEL RB1080 ;)
NOIR
 
Messages: 21774
Inscription: 21 Déc 2004 18:31
  • offline

Message » 14 Fév 2009 11:19

NOIR a écrit:
Philippe Muller a écrit:Je l'ai dit: je ne souhaite pas entrer dans une discussion autour d'une marque, ni pour en dire du bien, ni pour la casser.
Comme toujours, chaque époque a produit de mauvaises choses. Il y a eu l'époque des amplis à transistors avec une contre réaction globale monstrueuse qui étaient souvent très durs. A cette époque, les audiophiles comparaient les facteurs d'amortissement; ils ont été servis (Phase Linear et autres engins de torture). Comme quoi, les audiophiles n'ont pas que de bonnes idées. Quand on a entendu ce genre d'ampli, on peut comprendre que le tube soit salvateur mais ce n'est pas parce que la technologie est meilleure.



Pourtant les Phase linear ont leur "afficionados", dont je fais partie :oops:
Je dois être un peu masochiste :D

D'ailleurs dans le m^me style d'ampli avec un damping factor très important , j'avais bien aimé le ROTEL RB1080 ;)


Un gros facteur d'amortissement peut être obtenu de différentes façons. La contre réaction globale est un moyen très utilisé pour augmenter le facteur d'amortissement mais qui peut avoir ses inconvénients quand elle est employée de façon excessive. Un Phase Linear, que j'ai bien connu à la fin des années 70, avait une sacrée puissance pour l'époque mais il valait mieux l'utiliser avec des enceintes comme on en faisait beaucoup à ce moment là (et particulièrement chez les américains) où l'on recherchait une coupure très basse en utilisant des membranes très lourdes, badigeonnées de matériaux plus ou moins miraculeux. Ajoutons des aimants généralement un peu faibles et des entrefers larges comme une avenue à Las Vegas et on obtenait des enceintes dont la sangle abdominale était prête à lâcher. Un ampli de ce type était indispensable. La même chose avec des Galion 4, qui existaient déjà, vous faisait saigner les oreilles. Je me souviens qu'un Phase Linear collait bien avec des Dahlquist qui ne m'ont pas laissé un souvenir impérissable mais ont eu leur heure de gloire (du haut de gamme avec tweeter piezo Motorola).

Il ne s'agit donc pas de timbre mais de spécificités techniques tout à fait claires qui font que deux appareils peuvent s'entendre ou non. Nous sommes loin de la subjectivité. De là, ceux qui sont prompts à tirer des conclusions un peu hâtives et simplifiées se sont dit: un ampli clair + des enceintes douces = bon équilibre etc, etc. C'est bien moins poétique que cela. Mieux vaudrait un ampli neutre avec des enceintes neutres et tout le reste aussi.
Dernière édition par Philippe Muller le 14 Fév 2009 11:27, édité 3 fois.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20



Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message