Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 30 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Est ce que un amplificateur de puissance à un timbre

Message » 06 Fév 2009 15:13

ephisio a écrit:
le touriste a écrit:
ephisio a écrit: je trouve que tu as tout a fait d'accord

je suis tout a fait raison avec toi.

j'écris trop vite :D
tu ferai mieux de participer plutôt que de regarder les fautes :mdr:

je pensais que ça passerait inaperçu :oops:
bon,vous voulez savoir si un ampli est timbré?
peut-être que c'est nous qui le sommes :mdr:
le touriste
 
Messages: 7568
Inscription: 31 Juil 2005 13:13
Localisation: rp 77
  • offline

Annonce

Message par Google » 06 Fév 2009 15:13

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 06 Fév 2009 15:17

NOIR a écrit:
ephisio a écrit:Alors voici un liens sur le réalisme sonore : en effet il faudrai 1294 watts a délivré au enceintes avec une enceinte a 99dB pour que le réalisme sonore soit équivalent.
http://hyperbol.free.fr/Sommaire/Dossie ... amique.htm
Donc la fidélité, quoi qu'il arrive j'y croit moyennement


En tenant ce raisonnement il est sûr que l'on ne peut arriver à rien. Ce tableau montre que malgré le haut rendement, un ampli puissant peut être nécessaire pour écouter à niveau réaliste. ( Je n'ai pas dis à niveau réel). Cela est d'autant plus vrai avec des enceintes dont le rendement est inférieur à 90 db.
Disons qu'un ampli de 300 watts par canal permet une utilisation sereine. C'est en cela que les amplis dont parle Mister Bear sont interessants car ils restent abordables , puissant, et suffisament neutre pour s'insérer dans n'importe quel système.


Merci Noir, je commencait à désespérer de n'avoir aucun écho.
Mister Bear
 
Messages: 200
Inscription: 07 Déc 2008 11:13
  • offline

Message » 06 Fév 2009 15:20

Pour revenir au niveau de reproduction, je ne suis pas tout à fait d'accord avec le niveau sonore produit par l'orgue. A Baume les Dames, ville proche de Passavant, existe l'un des plus gros instruments du département, un Calinet de 54 jeux. Je l'avais déjà signalé par ailleurs, le Plein-Jeu fournit un niveau moyen (assez constant) de 90dB dans la nef. Cela augmente de 3 à 4 dB à deux mètres du positif. Visiblement, les mesures qui nous sont fournies sont celles que l'on obtiendrait en plaçant un très gros orgue dans son salon mais il n'y rentrerait pas. Les orgues de salon ne produisent pas de tels niveaux, heureusement. En réalité, s'il est enregistré dans une église, il faut l'entendre comme dans l'église en oubliant les limites de la stéréo.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 06 Fév 2009 15:33

Salut Philippe !

Philippe Muller a écrit:100% d'accord sur toute la ligne, tant qu'il s'agit de musiques actuelles construites en studio. Comme il est difficile de savoir si c'est juste, on s'équipe en espérant ne pas se tromper et, au fur et à mesure que le temps passe, l'écoute se précise et on évolue dans un sens ou un autre. La musique réellement acoustique ou naturelle respecte un équilibre naturel. Pour ces musiques là, la recherche de la neutralité se justifie davantage. En rock, ce n'est pas simple, si l'on tient compte des conditions actuelles d'enregistrement mais, rien ne dit que ce sera toujours comme ça.


On n'insistera effectivement jamais assez sur l'importance du type de musique écouté, dans l'élaboration d'une chaine.
Toutefois, comme tu le sais, les enregistrements acoustiques et/ou naturels ne sont hélas pas ce qu'il y a de plus répendus
dans les CDthèques...

A +
Avatar de l’utilisateur
Mathieu M.
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
 
Messages: 9763
Inscription: 25 Juil 2000 2:00
Localisation: FRANCE Dept 91
  • offline

Message » 06 Fév 2009 16:11

Mathieu M. a écrit:Salut Philippe !

Philippe Muller a écrit:100% d'accord sur toute la ligne, tant qu'il s'agit de musiques actuelles construites en studio. Comme il est difficile de savoir si c'est juste, on s'équipe en espérant ne pas se tromper et, au fur et à mesure que le temps passe, l'écoute se précise et on évolue dans un sens ou un autre. La musique réellement acoustique ou naturelle respecte un équilibre naturel. Pour ces musiques là, la recherche de la neutralité se justifie davantage. En rock, ce n'est pas simple, si l'on tient compte des conditions actuelles d'enregistrement mais, rien ne dit que ce sera toujours comme ça.


On n'insistera effectivement jamais assez sur l'importance du type de musique écouté, dans l'élaboration d'une chaine.
Toutefois, comme tu le sais, les enregistrements acoustiques et/ou naturels ne sont hélas pas ce qu'il y a de plus répendus
dans les CDthèques...

A +


En classique, il n'y a que ça ou presque. En jazz, c'est plus rare et, pour tout le reste, autant dire qu'il n'y a rien puisque les disques appelés "acoustiques" ne le sont pas du tout. La maîtrise du français étant ce qu'elle est, on confond électroacoustique et acoustique. C'est tout le problème, on emploie les mêmes mots pour désigner parfois des choses différentes.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 06 Fév 2009 16:57

Et pour répondre à la question posée par ce fil, mieux vaudrait qu'un ampli de puissance n'ait pas de timbre particulier sinon on le retrouvera à toutes les sauces sans pouvoir s'en débarrasser, comme le sparadrap du capitaine Haddock.

Imaginons un ampli qui ne ferait qu'amplifier: il reproduira l'image de ce qui rentre sans rien modifier d'autre que la puissance. C'est le fameux fil droit avec du gain. Un enregistrement doux sera doux, un enregistrement clair sera clair, un autre sombre sera toujours aussi sombre mais pas plus. Je ne vois pas pourquoi ce serait plat, ça n'a rien a voir. Un ampli plat est un ampli qui a des problèmes. Si on est neutre, on ne prend pas parti. Les suisses seraient-ils plats, tristes et ennuyeux? Pourtant, ils sont neutres :wink:

Un ampli supposé doux adoucira tout. Les disques clairs seront plus doux, les enregistrements doux deviendront de la guimauve et on dira que ces disques sont moches parce que mous alors que ce n'était pas vrai à l'origine.

Avec un ampli considéré comme dur: le trop doux deviendra doux, le doux deviendra clair et le clair percera les tympans.

Quel est le bon ampli finalement? Est-ce toujours une question de goût? Dans tous les cas, on ne fait que décaler les choses. Avec des amplis colorés, certaines choses qui n'étaient pas bonnes peuvent devenir supportables ou plaisantes (je n'ai pas dit bonnes) et ce qui était bon peut devenir franchement mauvais. C'est l'échelle des valeurs qui est simplement bouleversée et au final, on risque de ne jamais être satisfait très longtemps. Et on change, on change, on change.... pour le bonheur de l'industrie et du commerce. Je ne sais pas pourquoi, mais je me dis que vous feriez mieux d'acheter des disques avec tout ce bel argent :-?
Là, je ne suis pas tout à fait neutre

Et d'abord, c'est quoi avoir un timbre, pour un ampli?
Dernière édition par Philippe Muller le 06 Fév 2009 17:04, édité 2 fois.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 06 Fév 2009 17:00

Je ne suis pas sûr que le style de musique écouté puisse être associé à un résultat en particulier. Il y a tellement de choses diverses dans chaque genre.

Je n'écoute pratiquement pas de classique. Mais je pense que tout n'est pas neutre. Mon dernier achat est le coffret DVD de Wagner, le Ring de Baremboim / Küpfer à Bayreuth. Je trouve que la piste stéréo a un aigu renforcé, par rapport au coffret du Metropolitan, avec Lévine et Schenk, par exemple, si bien que je l'écoute avec le correcteur d'aigu légèrement baissé sur l'ampli.

Quant à la musique "actuelle", il ne faut pas la réduire aux deux ou trois CD que les stations FM passent en boucle toute la journée (on devrait interdire aux radios d'émettre tant qu'elles n'ont pas au moins 15 CD dans leur discothèque, grrr ! ). Cela comporte une immense variété de genres, et autant de styles de mixages ou de mastering, rarement rattachés à un sous-genre, d'ailleurs. L'esthétique sonore d'Hexperos (néo-classique avec soprano, contrebasse et électronique) est bien plus proche de celle adoptée aujourd'hui par Kraftwerk (groupe célèbre pour sa conception musicale comlplètement électronique) que de celle de Caprice, formation philharmonique russe, également qualifiée de "néo-classique", tout en étant vendue au rayon rock indépendant.

Bref, s'il y a de grandes tendances, ce n'est qu'une partie émergée de l'iceberg, donc finalement une petite partie de l'ensemble. En fait, on trouve de tout dans tout.
Pio2001
 
Messages: 5909
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 06 Fév 2009 17:10

Je reste dans le cas général. Il y a de mauvais disques classiques et de bons disques de rock. Je ne parle pas de compression mais de possibilité d'entendre le son référent ou proche de l'original. En classique, une prise de son ratée se repère immédiatement; c'est crédible ou pas. la présence naturelle est une chose qui ne trompe pas quand on fréquente les salles de concert.

De toutes les façons, je suis convaincu qu'une chaîne neutre convient parfaitement à toutes les musiques, pourvu que les enregistrements soient bons. La musique fabriquée en studio ne facilite pas le choix car on est souvent dans quelque chose d'abstrait par opposition au classique qui part d'une base existante. Avoir la double culture est une chose précieuse car cela aide à mieux distinguer les bons appareils des mauvais puis d'écouter tout ce dont on a envie.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 06 Fév 2009 17:50

ephisio a écrit:Alors voici un liens sur le réalisme sonore : en effet il faudrai 1294 watts a délivré au enceintes avec une enceinte a 99dB pour que le réalisme sonore soit équivalent.
http://hyperbol.free.fr/Sommaire/Dossie ... amique.htm
Donc la fidélité, quoi qu'il arrive j'y croit moyennement


A mon avis il y a quelque chose de faux dans ce tableau dont lien ci-dessus:

Pour qu'on perçoive un son 2 x plus fort la puissance en Watts doit être multipliée par 10.
donc un ampli de 1000W sonnera 2 fois plus fort qu'un ampli de 100W sur les mêmes enceintes et un ampli de 300W sonnera 2 x plus fort qu'un ampli de 30W toujours avec les mêmes enceintes.

Mes enceintes Dynaudio font 86dB et avec mon ampli de 2x60W dans une pièce de 40m2 je peux monter le niveau à une puissance sonore phénoménale... sans que rien ni l'ampli ni les enceintes ne dérapent.
Dernière édition par alenya le 07 Fév 2009 0:10, édité 1 fois.
alenya
 
Messages: 243
Inscription: 17 Juil 2008 8:33
  • offline

Message » 06 Fév 2009 18:36

Philippe Muller a écrit:Je reste dans le cas général. Il y a de mauvais disques classiques et de bons disques de rock. Je ne parle pas de compression mais de possibilité d'entendre le son référent ou proche de l'original. En classique, une prise de son ratée se repère immédiatement; c'est crédible ou pas. la présence naturelle est une chose qui ne trompe pas quand on fréquente les salles de concert.

De toutes les façons, je suis convaincu qu'une chaîne neutre convient parfaitement à toutes les musiques, pourvu que les enregistrements soient bons. La musique fabriquée en studio ne facilite pas le choix car on est souvent dans quelque chose d'abstrait par opposition au classique qui part d'une base existante. Avoir la double culture est une chose précieuse car cela aide à mieux distinguer les bons appareils des mauvais puis d'écouter tout ce dont on a envie.


Je nuancerais en parlant de culture acoustique et électrique ... et non en effet electro ou piezo ...
Mister Bear
 
Messages: 200
Inscription: 07 Déc 2008 11:13
  • offline

Message » 06 Fév 2009 18:47

Mister Bear a écrit:
Philippe Muller a écrit:Je reste dans le cas général. Il y a de mauvais disques classiques et de bons disques de rock. Je ne parle pas de compression mais de possibilité d'entendre le son référent ou proche de l'original. En classique, une prise de son ratée se repère immédiatement; c'est crédible ou pas. la présence naturelle est une chose qui ne trompe pas quand on fréquente les salles de concert.

De toutes les façons, je suis convaincu qu'une chaîne neutre convient parfaitement à toutes les musiques, pourvu que les enregistrements soient bons. La musique fabriquée en studio ne facilite pas le choix car on est souvent dans quelque chose d'abstrait par opposition au classique qui part d'une base existante. Avoir la double culture est une chose précieuse car cela aide à mieux distinguer les bons appareils des mauvais puis d'écouter tout ce dont on a envie.


Je nuancerais en parlant de culture acoustique et électrique ... et non en effet electro ou piezo ...


Quelque chose m'échappe
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 06 Fév 2009 19:03

alenya a écrit:
ephisio a écrit:Alors voici un liens sur le réalisme sonore : en effet il faudrai 1294 watts a délivré au enceintes avec une enceinte a 99dB pour que le réalisme sonore soit équivalent.
http://hyperbol.free.fr/Sommaire/Dossie ... amique.htm
Donc la fidélité, quoi qu'il arrive j'y croit moyennement


A mon avis il y a quelque chose de faux dans ce tableau dont lien ci-dessus:

La puissance en W double tous les 3dB de manière exponentielle.
SI 20dB = 100W >> 23dB = 200W >> 26dB = 400W >> 29db = 800W >> 32dB = 1600W >> 35dB = 3200W >> 38dB = 6400W >> 41dB = 12800W
Pour qu'on perçoive un son 2 x plus fort la puissance en Watts doit être multipliée par 10.
donc un ampli de 1000W sonnera 2 fois plus fort qu'un ampli de 100W sur les mêmes enceintes et un ampli de 300W sonnera 2 x plus fort qu'un ampli de 30W toujours avec les mêmes enceintes.

Mes enceintes Dynaudio font 86dB et avec mon ampli de 2x60W dans une pièce de 40m2 je peux monter le niveau à une puissance phénoménale... sans que rien ni l'ampli ni les enceintes ne dérapent.


Là, il ne serait pas inutile de préciser les conditions d'écoute car 2x60W et des enceintes de cette efficacité ne permettent d'obtenir des niveaux phénoménaux qu'avec de la musique compressée (sans aller nécessairement jusqu'au brickwall). Quand la dynamique fait 10dB au maximum (je ne parle pas des prods de variétoche muselées à moins de 3dB car nous sommes supposés aimer les bonnes choses), le niveau varie assez peu pour ne pas mettre le matériel en danger. 2x60W, cela fait un total de 240W en crête, les deux canaux en fonction. Avec un niveau moyen à -10dB, il reste une moyenne de 24Watts soit un gain de près de 14dB soit 100dB ramenés à 1mètre et plus si le disque est pas mal compressé. il y a déjà largement de quoi s'esquinter définitivement les oreilles. En classique, ça va pas mal se corser car le niveau moyen est une vingtaine de dB sous la crête maximale. On perd encore au-moins 10dB si ce n'est pas plus. Cela laisse encore de la marge pour pas mal de musiques mais pas toutes. Pour passer un grand piano dans toute sa plénitude, il serait bien vu de pouvoir attendre 115dB pendant de très brefs instants.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 06 Fév 2009 19:15

Pio2001 a écrit: Je n'écoute pratiquement pas de classique.
Mais je pense que tout n'est pas neutre.
Mon dernier achat est le coffret DVD de Wagner, le Ring de Baremboim / Küpfer à Bayreuth. Je trouve que la piste stéréo a un aigu renforcé, par rapport au coffret du Metropolitan, avec Lévine et Schenk, par exemple, si bien que je l'écoute avec le correcteur d'aigu légèrement baissé sur l'ampli.


Le son au Metropolitan Opera de New York qui est une très très grande salle est assez terne, sombre et peu sonore : il arrive même qu'on y sonorise un peu les chanteurs.... Les prises de son qui y sont faites sonnent comme dans une salle de concert assez mate, avec des cordes assez douces.

Le Festpielhaus de Bayreuth est une petite salle en bois avec des sièges en bois, à l'acoustique très claire, brillante. l'orchestre est sous sous la scène et il sonne à travers une ouverture qui le diffuse d'une façon atypique dans la salle : presque comme un porte voix! . Quasi tous les enregistrements stéréo captés à Bayreuth ont un son brillant avec des cuivres mordants, voire acérés et des cordes transparentes et un brin pointues qui peuvent sur une chaine déséquilibrée virer à l'acide : cf. Tristan de Böhm, Vaisseau fantôme de Sawallisch, Tétralogie par Bohm, Téralogie par Boulez. Idem des retransmissions en direct chaque été.

Donc, tu ne devrais pas diminuer le niveau des aigus... en fonction de la comparaison que tu fais avec un enregistrement capté au Met : les deux sonnent justes.

Je pense, par ailleurs, que ta chaine sonne de façon équilibrée.

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 06 Fév 2009 19:37

loloboy a écrit: je précise qu'en effet, je dois écouter 90% de musique construite en studio...
.


Il n'est pas étonant que nous partagions alors certaines notions et démarches mais je prends aussi beaucoup de plaisir dans des concerts pop rock enregistrés sur scène :wink:
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline

Message » 06 Fév 2009 19:57

haskil a écrit:Le son au Metropolitan Opera de New York qui est une très très grande salle est assez terne,
[...]
Le Festpielhaus de Bayreuth est une petite salle en bois avec des sièges en bois, à l'acoustique très claire [...]


C'était donc ça :D

J'imaginais l'orchestre dans une fosse, comme quand j'ai été voir Siegfried à l'opéra de Lyon, alors cela me paraissait bizarre... Intéressant, merci pour l'explication.
En plus, les DVD du Metropolitan sont enregistrés en public, et pas ceux de Bayreuth.

Ma chaîne est un casque Sennheiser HD600. Pas tout-à-fait neutre, mais j'en suis conscient (jusqu'à quel point j'en suis conscient, je ne sais pas trop).
Pio2001
 
Messages: 5909
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline


Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message