Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 29 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Est ce que un amplificateur de puissance à un timbre

Message » 06 Fév 2009 20:18

expertdoc a écrit:
loloboy a écrit: je précise qu'en effet, je dois écouter 90% de musique construite en studio...
.


Il n'est pas étonant que nous partagions alors certaines notions et démarches mais je prends aussi beaucoup de plaisir dans des concerts pop rock enregistrés sur scène :wink:

J'ai pensé à ce genre d'exemples, mais entre l'enregistrement (possiblement pris en sortie de micro) et ce que tu entends toi lors du concert (amplifié et sur-amplifié) je pense que la notion de "vérité musicale" une fois que tu joue l'enregistrement chez toi est encore plus abstraite ;)
guest
 
Messages: 23526
Inscription: 15 Fév 2001 2:00
  • offline

Annonce

Message par Google » 06 Fév 2009 20:18

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 06 Fév 2009 20:42

Philippe Muller a écrit:
alenya a écrit:Mes enceintes Dynaudio font 86dB et avec mon ampli de 2x60W dans une pièce de 40m2 je peux monter le niveau à une puissance phénoménale... sans que rien ni l'ampli ni les enceintes ne dérapent.


Là, il ne serait pas inutile de préciser les conditions d'écoute car 2x60W et des enceintes de cette efficacité ne permettent d'obtenir des niveaux phénoménaux qu'avec de la musique compressée (sans aller nécessairement jusqu'au brickwall).



Je sais ... P. Muller c'est Passavant mais AKWA bon répondre ?
Dernière édition par alenya le 07 Fév 2009 0:09, édité 5 fois.
alenya
 
Messages: 243
Inscription: 17 Juil 2008 8:33
  • offline

Message » 06 Fév 2009 20:48

Philippe Muller a écrit:
Mister Bear a écrit:
Philippe Muller a écrit:Je reste dans le cas général. Il y a de mauvais disques classiques et de bons disques de rock. Je ne parle pas de compression mais de possibilité d'entendre le son référent ou proche de l'original. En classique, une prise de son ratée se repère immédiatement; c'est crédible ou pas. la présence naturelle est une chose qui ne trompe pas quand on fréquente les salles de concert.

De toutes les façons, je suis convaincu qu'une chaîne neutre convient parfaitement à toutes les musiques, pourvu que les enregistrements soient bons. La musique fabriquée en studio ne facilite pas le choix car on est souvent dans quelque chose d'abstrait par opposition au classique qui part d'une base existante. Avoir la double culture est une chose précieuse car cela aide à mieux distinguer les bons appareils des mauvais puis d'écouter tout ce dont on a envie.

Je nuancerais en parlant de culture acoustique et électrique ... et non en effet electro ou piezo ...

Quelque chose m'échappe


Quoi ???
Mister Bear
 
Messages: 200
Inscription: 07 Déc 2008 11:13
  • offline

Message » 06 Fév 2009 20:52

En rock, l'installation que l'on a à la maison est bien supérieure à la sono de scène. Un fabricant suisse d'enceintes (PSI) me disait: on ne peut pas comparer un camion et une voiture de sport, les deux ne sont pas interchangeables. Cette supériorité du domestique est possible parce que la diffusion est souvent stéréo dans les deux cas. En musique naturelle, ce n'est pas le cas puisque chaque source (musicien) rayonne individuellement. En rock, et j'ai donné cet exemple ailleurs, il faut écouter la musique dans des clubs sans sono générale mais avec les amplifications originelles et une batterie naturelle pour approcher des conditions du pur acoustique. Les concerts live sont souvent retravaillés en studio où l'on n'hésite pas à faire rejouer certaines parties qui iront remplacer la partie d'origine du live. Beaucoup de disques live sont en fait un mélange de live et de studio. Pour les live de Johnny, les cordes seraient entièrement refaites en studio, par exemple.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 06 Fév 2009 20:53

Mister Bear a écrit:Je nuancerais en parlant de culture acoustique et électrique ... et non en effet electro ou piezo ...

Quelque chose m'échappe[/quote]

Quoi ???[/quote]

Désolé, je n'ai simplement pas compris le sens de cette phrase.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 06 Fév 2009 20:56

Philippe Muller a écrit:En rock, l'installation que l'on a à la maison est bien supérieure à la sono de scène. Un fabricant suisse d'enceintes (PSI) me disait: on ne peut pas comparer un camion et une voiture de sport, les deux ne sont pas interchangeables. Cette supériorité du domestique est possible parce que la diffusion est souvent stéréo dans les deux cas. En musique naturelle, ce n'est pas le cas puisque chaque source (musicien) rayonne individuellement. En rock, et j'ai donné cet exemple ailleurs, il faut écouter la musique dans des clubs sans sono générale mais avec les amplifications originelles et une batterie naturelle pour approcher des conditions du pur acoustique. Les concerts live sont souvent retravaillés en studio où l'on n'hésite pas à faire rejouer certaines parties qui iront remplacer la partie d'origine du live. Beaucoup de disques live sont en fait un mélange de live et de studio. Pour les live de Johnny, les cordes seraient entièrement refaites en studio, par exemple.

Je parle pour ma part d'enregistrement acoustique type Blue Note de bluesman genre le Folk Singer de Muddy Waters. Ce n'est que de la prise direct et non pas de l'électroacoustique ou du micro piezo sur une électrique. Ces enregistrement sont assez courant en Blues. D'ou ma notion de culture acoustique et électrique ...
Mister Bear
 
Messages: 200
Inscription: 07 Déc 2008 11:13
  • offline

Message » 06 Fév 2009 20:56

Philippe Muller a écrit:Désolé, je n'ai simplement pas compris le sens de cette phrase.

Pas de soucis. :wink:
Mister Bear
 
Messages: 200
Inscription: 07 Déc 2008 11:13
  • offline

Message » 06 Fév 2009 21:12

Mister Bear a écrit:
Philippe Muller a écrit:Désolé, je n'ai simplement pas compris le sens de cette phrase.

Pas de soucis. :wink:


J'aimerais pourtant comprendre.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 06 Fév 2009 21:20

Mister Bear a écrit:
Philippe Muller a écrit:En rock, l'installation que l'on a à la maison est bien supérieure à la sono de scène. Un fabricant suisse d'enceintes (PSI) me disait: on ne peut pas comparer un camion et une voiture de sport, les deux ne sont pas interchangeables. Cette supériorité du domestique est possible parce que la diffusion est souvent stéréo dans les deux cas. En musique naturelle, ce n'est pas le cas puisque chaque source (musicien) rayonne individuellement. En rock, et j'ai donné cet exemple ailleurs, il faut écouter la musique dans des clubs sans sono générale mais avec les amplifications originelles et une batterie naturelle pour approcher des conditions du pur acoustique. Les concerts live sont souvent retravaillés en studio où l'on n'hésite pas à faire rejouer certaines parties qui iront remplacer la partie d'origine du live. Beaucoup de disques live sont en fait un mélange de live et de studio. Pour les live de Johnny, les cordes seraient entièrement refaites en studio, par exemple.

Je parle pour ma part d'enregistrement acoustique type Blue Note de bluesman genre le Folk Singer de Muddy Waters. Ce n'est que de la prise direct et non pas de l'électroacoustique ou du micro piezo sur une électrique. Ces enregistrement sont assez courant en Blues. D'ou ma notion de culture acoustique et électrique ...


Je n'avais pas lu cette intervention.

Il s'agit, dans la plupart de ces cas, de mixage électrique (électronique) et non aérien. Les micros sont à la fois assez peu sensibles, souvent des dynamiques très directifs pas très linéaires et plus rarement des statiques. La prise de l'instrument et surtout de son haut-parleur est donc partielle. Qu'à cela ne tienne, c'est devenu un style d'écoute qui a permis l'éclosion de beaucoup de styles musicaux qui n'auraient pu exister sans cela mais cela reste de l'électroacoustique par le fait qu'il y a prise rapprochée, mixage, égalisation, ajout d'effets et compression (même si elle est légère). Le son est nécessairement remanié par l'électronique. Ce n'est pas une honte et un travail bien fait peut nous rapprocher du son live.
En fait, une captation multimicrophonique n'est pas l'image d'un front d'onde existant mais des sources secondaires qui seront mixées pour être diffusées par deux sources qui produiront un front d'onde nouveau, n'ayant jamais existé auparavant. C'est beaucoup plus proche de la sonorisation mais avec un mixage différent puisque la diaphonie entre sono et musiciens n'existe plus chez celui qui écoutera le disque. Même si les musiciens n'étaient pas repris par une sono générale, ce procédé reste proche de la sonorisation mais de façon différée.
La prise de son naturelle qui utilise une source secondaire par canal (2 en stéréo, 5 ou 7 en multicanal) capte un front d'onde existant de manière plus ou moins bien échantillonnée pour en faire une image électrique (plus il y a de canaux, plus l'échantillonnage sera bien réalisé). En stéréo c'est pauvre mais tout de même assez miraculeux (je rêve de 200 canaux ou plus). Le rôle des enceintes est de transformer cette image électrique en image acoustique. Rien que de très connu finalement. Dans ce cas, la table mixage, c'est l'air, comme dans la vraie vie. Le handicap, c'est évidemment le faible nombre de canaux. Quand on est preneur de son et qu'on doit se battre pour enregistrer avec deux micros, on n'a qu'une seule envie: demander à Obama de garder Guantanamo pour y envoyer tous ceux qui nous emm.... en prétendant qu'on utilise deux micros parce qu'on a que deux oreilles. Ceux-là, j'aimerais beaucoup les voir à l'oeuvre avec les deux micros.Naturellement, comme pour l'enregistrement numérique, plus l'échantillonnage du front d'onde sera précis, plus il sera facile de le reproduire et pour ça, il faut plus de deux canaux, même si on n'a que deux oreilles.
Dernière édition par Philippe Muller le 07 Fév 2009 1:01, édité 1 fois.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 07 Fév 2009 0:19

Pio2001 a écrit: Je n'écoute pratiquement pas de classique.
Mais je pense que tout n'est pas neutre.
Mon dernier achat est le coffret DVD de Wagner, le Ring de Baremboim / Küpfer à Bayreuth. Je trouve que la piste stéréo a un aigu renforcé, par rapport au coffret du Metropolitan, avec Lévine et Schenk, par exemple, si bien que je l'écoute avec le correcteur d'aigu légèrement baissé sur l'ampli.


haskil a écrit:Je pense ...que ta chaine sonne de façon équilibrée.

Alain :wink:


Pio2001 a écrit:Ma chaîne est un casque Sennheiser HD600.


:mdr:
alenya
 
Messages: 243
Inscription: 17 Juil 2008 8:33
  • offline

Message » 07 Fév 2009 1:08

loloboy a écrit:
expertdoc a écrit:
loloboy a écrit: je précise qu'en effet, je dois écouter 90% de musique construite en studio...
.


Il n'est pas étonant que nous partagions alors certaines notions et démarches mais je prends aussi beaucoup de plaisir dans des concerts pop rock enregistrés sur scène :wink:

J'ai pensé à ce genre d'exemples, mais entre l'enregistrement (possiblement pris en sortie de micro) et ce que tu entends toi lors du concert (amplifié et sur-amplifié) je pense que la notion de "vérité musicale" une fois que tu joue l'enregistrement chez toi est encore plus abstraite ;)


A tel point qu'il faut ce genre de sujet pour que je la rédécouvre :lol: :wink:
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline

Message » 07 Fév 2009 9:51

Pio2001 a écrit:
haskil a écrit:Le son au Metropolitan Opera de New York qui est une très très grande salle est assez terne,
[...]
Le Festpielhaus de Bayreuth est une petite salle en bois avec des sièges en bois, à l'acoustique très claire [...]


C'était donc ça :D

J'imaginais l'orchestre dans une fosse, comme quand j'ai été voir Siegfried à l'opéra de Lyon, alors cela me paraissait bizarre... Intéressant, merci pour l'explication.
En plus, les DVD du Metropolitan sont enregistrés en public, et pas ceux de Bayreuth.

Ma chaîne est un casque Sennheiser HD600. Pas tout-à-fait neutre, mais j'en suis conscient (jusqu'à quel point j'en suis conscient, je ne sais pas trop).



Bien sûr que si ! la quasi totalité des spectacles de bayreuth sont captés en public et sont des montages fait à partir de plusieurs représentations : DVD comme CD.

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49557
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 07 Fév 2009 19:00

Philippe Muller a écrit:Je n'avais pas lu cette intervention.

Il s'agit, dans la plupart de ces cas, de mixage électrique (électronique) .... deux canaux, même si on n'a que deux oreilles.


A qui réponds tu vu le quote dans ton quote ???
Mister Bear
 
Messages: 200
Inscription: 07 Déc 2008 11:13
  • offline

Message » 07 Fév 2009 21:00

J'avais sauté un post qui répondait à mon interrogation initiale et de là, j'ai développé un peu plus mon raisonnement.

Ceci dit, je m'aperçois que je dérive gravement vers le HS.

retour au sujet: qu'est-ce qu'un timbre quand il s'applique à un amplificateur?
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 08 Fév 2009 9:46

alenya a écrit:
Pio2001 a écrit: Je n'écoute pratiquement pas de classique.
Mais je pense que tout n'est pas neutre.
Mon dernier achat est le coffret DVD de Wagner, le Ring de Baremboim / Küpfer à Bayreuth. Je trouve que la piste stéréo a un aigu renforcé, par rapport au coffret du Metropolitan, avec Lévine et Schenk, par exemple, si bien que je l'écoute avec le correcteur d'aigu légèrement baissé sur l'ampli.


haskil a écrit:Je pense ...que ta chaine sonne de façon équilibrée.

Alain :wink:


Pio2001 a écrit:Ma chaîne est un casque Sennheiser HD600.


:mdr:


Il a un casque tout en un qui contient un lecteur, un ampli ? :mdr:

Le casque il est au bout d'une chaine ou pas ? un casque peut être déséquilibré ou pas : c'est même une grande constante les casques déséquilibrés qui pissent l'aigu ou qui ont un grave boursouflé... :mdr:

Pas le sien...
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49557
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline


Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message