Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Est ce que un amplificateur de puissance à un timbre

Message » 08 Fév 2009 10:04

En dehors de la question de savoir s'il y a réellement des différences de timbres d'un ampli à l'autre, je trouve difficile (et même de plus en plus) de savoir si tel ou tel amplificateur peut avoir un comportement indépendamment de la charge à laquelle il est connecté. A ce point de vue, utiliser un casque qu'on peut brancher sur un ampli de puissance (AKG K1000) permet de vérifier certaines choses. Et du coup, il est peut-être vrai que certains amplis colorent le son, en gros: beaucoup rendent le médium plus ou moins scintillant (et donnent l'impression de faire du bruit), d'autres ne sont pas capables de contrôler de gros HPs (s'il y en a), d'autres n'arrivent pas à sortir de la puissance (instantanée) si la charge est trop torturée en impédance etc. On peut aussi se dire que certains amplificateurs présentent des distorsions et de l'intermodulation telle que ça s'entend, qu'il écrètent en harmoniques paires ou impaires et que ça s'entend. Mais j'ai quand même l'impression qu'à chaque fois qu'il y a "timbre" ou plutôt coloration, c'est soit que l'ampli a carrément un défaut, soit qu'associé à telle charge il est insuffisant et que, quand il marche bien, il n'a pas de "trimbrage" propre, mais au contraire "rend bien les timbres" — et que l'embarras est, comme souvent, pour une large part purement sémantique ( — au passage, je crois que quand le Doc' dit qu'un ampli peut être fatiguant à force d'être droit, il veut peut-être dire ces systèmes qui surdéfinissent et mettent en avant le haut médium aigu — alors que quand Ph.Muller parle de transparence, il veut dire quelque chose qui sonne naturel, comme dans la réalité, ce que le Doc' appelle justement "plaisant", et certainement pas ce genre de coloration avec le médium et bas médium en retrait).

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28990
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Annonce

Message par Google » 08 Fév 2009 10:04

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 08 Fév 2009 12:26

Peut-être associe-t-on droit à raide et à tout son cortège de synonymes?

Pour moi, droit veut effectivement dire qu'un appareil est transparent; la perfection en quelque sorte; un appareil qui ne ferait que ce pour quoi il a été conçu, sans apporter de couleur propre, même jolie. Je considère le "timbre" d'un appareil comme une distorsion qui se manifestera systématiquement et dont on ne peut se débarrasser. C'est un défaut.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 08 Fév 2009 12:35

Philippe Muller a écrit:Peut-être associe-t-on droit à raide et à tout son cortège de synonymes?


Je pense que certains font cette association là

Pour moi, droit veut effectivement dire qu'un appareil est transparent; la perfection en quelque sorte; un appareil qui ne ferait que ce pour quoi il a été conçu, sans apporter de couleur propre, même jolie. Je considère le "timbre" d'un appareil comme une distorsion qui se manifestera systématiquement et dont on ne peut se débarrasser. C'est un défaut.


J'en pense autant. Mais en plus, il n'y a pas que la transparence: la manière d'écréter sur une charge trop difficile, par ex., a aussi une certaine importance. Du coup, il y a aussi des gens qui préfèrent un ampli qui écrètent: ils ont l'impression que ça "joue plus fort", que ça "tape plus" et que le son est plus "clair". Je pense que pas mal de gens préfèrent souvent un son coloré et appellent ça une "meilleure restitution" ou un "timbrage". Raison pour laquelle, en plus des querelles sémantiques, il y a ensuite des querelles sur des préférences subjectives, souvent transformées en question de "restitution objective du son" (voire assimilées à des attaques sur l'incapacité, réelle ou supposée, de certains à comparer le son obtenu au son original).

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28990
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 08 Fév 2009 17:41

Oui, l'écrit est bien difficile pour traduire ce qui reste, en fait essentiellement et pour moi en tout cas, des sensations, un ressenti ....

En tout cas certains amplis ou systèmes, car dissocier est quand même délicat, que leurs fans qualifient de "transparents, proches de la vérité" m'ont souvent ennuyés, mais je n'en fais pas une relation de causalité car pour ma part je les trouvais plutôt "froids, aseptisés, chirurgicaux ..." on ne doit pas entendre ou bien parler de la même chose :D

De là à dire que j'aime les amplis "timbrés, colorés" .... peut être en fait ... en tout cas j'aime surtout ceux qui s'associent bien avec les enceintes que j'apprécie, car les enceintes sont toujours mon choix premier :wink:

Mais je vous rejoins sur la notion de transparence nécessaire de l'amplification, sous réserve que la matière sonore, entendue chez soi et sur les enceintes choisies, soit restituée et non éthérée :wink:
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline

Message » 08 Fév 2009 21:02

expertdoc a écrit:En tout cas certains amplis ou systèmes, car dissocier est quand même délicat, que leurs fans qualifient de "transparents, proches de la vérité" m'ont souvent ennuyés, mais je n'en fais pas une relation de causalité car pour ma part je les trouvais plutôt "froids, aseptisés, chirurgicaux ..." on ne doit pas entendre ou bien parler de la même chose :D


Les amplis transparents ne sont pas froids, aseptisés, chirurgicaux. Il doivent être veloutés quand le disque donne à entendre quelque chose de velouté, agressifs si le disque est déséquilibré dans ce sens, lourds, mous, vifs... Tout cela ne dépend pas d'eux mais de tout le reste.

Ne confondons pas: un ampli ennuyeux est un ampli qui fait toujours le même son pas intéressant. C'est un mauvais ampli car s'il était transparent, il ne "sonnerait" jamais deux fois de la même façon.

Les propriétaires d'amplis colorés dans le mauvais sens, plats et durs parce qu'il y a de la contre-réaction au bulldozer et des alimentation mal fichues, expliquent toujours que leur ampli pas sympa est comme ça parce qu'il est neutre mais c'est totalement faux. Il est comme ça parce qu'il est encore plus mauvais qu'un ampli coloré de façon sympa.

S'il était neutre, il serait simplement aussi joli à entendre que l'instrument qu'il tente de reproduire (à condition que tout le reste soit aussi bon, bien sûr).
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 08 Fév 2009 22:03

Philippe Muller a écrit:
Mister Bear a écrit:
Philippe Muller a écrit:Désolé, je n'ai simplement pas compris le sens de cette phrase.

Pas de soucis. :wink:


J'aimerais pourtant comprendre.


Avec le post non lu as tu compris ?
Mister Bear
 
Messages: 200
Inscription: 07 Déc 2008 11:13
  • offline

Message » 08 Fév 2009 22:09

Philippe Muller a écrit:Peut-être associe-t-on droit à raide et à tout son cortège de synonymes?

Pour moi, droit veut effectivement dire qu'un appareil est transparent; la perfection en quelque sorte; un appareil qui ne ferait que ce pour quoi il a été conçu, sans apporter de couleur propre, même jolie. Je considère le "timbre" d'un appareil comme une distorsion qui se manifestera systématiquement et dont on ne peut se débarrasser. C'est un défaut.


Je ne peux qu'être d'accord avec cette définition.
Mister Bear
 
Messages: 200
Inscription: 07 Déc 2008 11:13
  • offline

Message » 09 Fév 2009 18:54

Bonsoir à tous

Waouh je pensais pas que ma question allait donner lieu à une aussi grosse discussion.

Pour résumer ce que j'ai compris, un ampli de puissance branché sur la sortie Pré out de mon amplificateur HC changera le timbre (le son) et apportera de la puissance.

Pour aller un peu plus loin, si j'achète un ampli de puissance stéréo, et que je regarde un Film (j'écoute :) ) alors le son qui sortira de mes frontales sera différent du son sortant de ma centrale ? .... Faudrait dans ce cas se tourner vers un ampli au minimum 3 voies ?
astaroth93
 
Messages: 487
Inscription: 23 Déc 2008 14:09
  • offline

Message » 10 Fév 2009 9:34

Philippe Muller a écrit:
astaroth93 a écrit:Bonsoir à tous

Waouh je pensais pas que ma question allait donner lieu à une aussi grosse discussion.

Pour résumer ce que j'ai compris, un ampli de puissance branché sur la sortie Pré out de mon amplificateur HC changera le timbre (le son) et apportera de la puissance.

Pour aller un peu plus loin, si j'achète un ampli de puissance stéréo, et que je regarde un Film (j'écoute :) ) alors le son qui sortira de mes frontales sera différent du son sortant de ma centrale ? .... Faudrait dans ce cas se tourner vers un ampli au minimum 3 voies ?


Je ne pense pas que cette conclusion corresponde exactement à ma pensée et à celle de quelques autres. Plus on ajoute d'appareils dans une installation, plus on la complique et plus elle risque de mal fonctionner. Qui dit que c'est l'amplificateur qui est en cause? Si l'ampli n'est pas bon pour la hifi on peut se demander si le préampli le sera. Si on entend une grosse différence de "timbre", c'est qu'il y a du dysfonctionnement quelque part. Il faudrait d'abord s'assurer que les appareils raccordés sur l'ampli ne sont pas responsables de ce problème. Le câblage d'une installation est une science qui est mal maîtrisée (je ne parle pas d'acheter des câbles audiophiles mais d'apprendre à câbler pour éviter les erreurs). En studio, nous utilisons des câbles sérieux mais qui n'ont rien d'extraordinaire. Malgré tout, je suis certain qu'ils sont meilleurs que les meilleurs câbles ésotériques puisqu'à chaque amélioration, les audiophiles entendre plus de choses et mieux. C'est donc que nos câbles sont encore meilleurs que les leurs puisqu'ils trouvent toujours quelque chose à découvrir dans nos disques :wink: Cette remarque vaut aussi pour les fusibles. Nos fusibles d'origine sont les meilleurs fusibles du monde puisque certains entendent des différences surlecutantes en changeant leurs propres fusibles. Pour entendre ces différences, il faut bien qu'il y ait les informations dans les disques. Nos fusibles laissent donc passer plein d'informations qui ne s'entendent qu'avec des fusibles beaucoup plus chers. :o

S'agissant des enceintes du système HC, le son reproduit par l'enceinte centrale sera toujours différent de celui de deux autres puisque l'enceinte gauche et l'enceinte droite ne sonnent déjà pas pareil dans la pièce. La notion de son identique est assez large en électroacoustique. Le phénomène s'aggrave quand l'enceinte est physiquement différente des deux autres, même si elle provient du même constructeur.

Amusez-vous à vous faire peur en écoutant un bruit rose alternativement sur l'enceinte gauche puis sur l'enceinte droite.

A côté de ça, les différences entre amplis, laissent songeur...
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 10 Fév 2009 9:55

Philippe Muller a écrit: En studio, nous utilisons des câbles sérieux mais qui n'ont rien d'extraordinaire. Malgré tout, je suis certain qu'ils sont meilleurs que les meilleurs câbles ésotériques puisqu'à chaque amélioration, les audiophiles entendre plus de choses et mieux. C'est donc que nos câbles sont encore meilleurs que les leurs puisqu'ils trouvent toujours quelque chose à découvrir dans nos disques :wink: Cette remarque vaut aussi pour les fusibles. Nos fusibles d'origine sont les meilleurs fusibles du monde puisque certains entendent des différences surlecutantes en changeant leurs propres fusibles. Pour entendre ces différences, il faut bien qu'il y ait les informations dans les disques. Nos fusibles laissent donc passer plein d'informations qui ne s'entendent qu'avec des fusibles beaucoup plus chers. :o


les disques des audiophiles ne sont pas enregistrés dans un studio mais viennent directement d'une planéte du fond de l'univers. Ils ne le savent pas. :mdr:

Je ne peut etre que d'accord avec vous.

Un violon, une voix, un ampli marshall ont un timbre. Un élément hifi bien éduqué ne devrait pas en avoir .

Francois :wink:
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 10 Fév 2009 10:11

frgirard a écrit:
Philippe Muller a écrit: En studio, nous utilisons des câbles sérieux mais qui n'ont rien d'extraordinaire. Malgré tout, je suis certain qu'ils sont meilleurs que les meilleurs câbles ésotériques puisqu'à chaque amélioration, les audiophiles entendre plus de choses et mieux. C'est donc que nos câbles sont encore meilleurs que les leurs puisqu'ils trouvent toujours quelque chose à découvrir dans nos disques :wink: Cette remarque vaut aussi pour les fusibles. Nos fusibles d'origine sont les meilleurs fusibles du monde puisque certains entendent des différences surlecutantes en changeant leurs propres fusibles. Pour entendre ces différences, il faut bien qu'il y ait les informations dans les disques. Nos fusibles laissent donc passer plein d'informations qui ne s'entendent qu'avec des fusibles beaucoup plus chers. :o


les disques des audiophiles ne sont pas enregistrés dans un studio mais viennent directement d'une planéte du fond de l'univers. Ils ne le savent pas. :mdr:

Je ne peut etre que d'accord avec vous.

Un violon, une voix, un ampli marshall ont un timbre. Un élément hifi bien éduqué ne devrait pas en avoir .

Francois :wink:



Quand on nettoie ses lunettes, on voit mieux ce qu'il y a de l'autre côté mais pour cela, il faut qu'il y ait quelque chose à voir.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 10 Fév 2009 10:30

Je tempèrerais la conclusion moi aussi. Les différences entre ampli de même nature bien que je les penses existantes dans certains cas sont souvent minimes. C'est en tout cas ce que donne à penser les tests ABX. Mais dans la définition de la HIFI, l'ampli idéal ne devrait pas en avoir. Ni le préampli, ni le CD. Donc tout ce qui induit une coloration est à bannir.
Suivant la conclusion de Phillipe Muller je dirais que l'audiiophile raisonnable ne devrait donc s'équiper qu'en matos pour studio.
Mister Bear
 
Messages: 200
Inscription: 07 Déc 2008 11:13
  • offline

Message » 10 Fév 2009 10:35

Mister Bear a écrit:Je tempèrerais la conclusion moi aussi. Les différences entre ampli de même nature bien que je les penses existantes dans certains cas sont souvent minimes. C'est en tout cas ce que donne à penser les tests ABX. Mais dans la définition de la HIFI, l'ampli idéal ne devrait pas en avoir. Ni le préampli, ni le CD. Donc tout ce qui induit une coloration est à bannir.
Suivant la conclusion de Phillipe Muller je dirais que l'audiiophile raisonnable ne devrait donc s'équiper qu'en matos pour studio.


J'ai déjà la source et bientôt les enceintes (actives). On trouve des Proac 110 en studio, étrange :D .

Francois :wink:
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 10 Fév 2009 10:44

Mister Bear a écrit:Je tempèrerais la conclusion moi aussi. Les différences entre ampli de même nature bien que je les penses existantes dans certains cas sont souvent minimes. C'est en tout cas ce que donne à penser les tests ABX. Mais dans la définition de la HIFI, l'ampli idéal ne devrait pas en avoir. Ni le préampli, ni le CD. Donc tout ce qui induit une coloration est à bannir.
Suivant la conclusion de Phillipe Muller je dirais que l'audiiophile raisonnable ne devrait donc s'équiper qu'en matos pour studio.


Je n'ai rien contre le matériel audiophile, beau et cher, brillant de mille lampes ou même avec des bougies si ça fait plaisir mais à condition que ça marche aussi bien que le matériel qui sert à faire les disques, matériel souvent vingt fois moins cher. Dans mon salon, c'est souvent l'ancien matériel du studio qui vient couler des jours paisibles. La différence entre le pro et l'audiophilie tient beaucoup aux spécialistes du secteur. Là, il y a beaucoup à faire.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 10 Fév 2009 10:50

Philippe Muller a écrit:
Mister Bear a écrit:Je tempèrerais la conclusion moi aussi. Les différences entre ampli de même nature bien que je les penses existantes dans certains cas sont souvent minimes. C'est en tout cas ce que donne à penser les tests ABX. Mais dans la définition de la HIFI, l'ampli idéal ne devrait pas en avoir. Ni le préampli, ni le CD. Donc tout ce qui induit une coloration est à bannir.
Suivant la conclusion de Phillipe Muller je dirais que l'audiiophile raisonnable ne devrait donc s'équiper qu'en matos pour studio.


Je n'ai rien contre le matériel audiophile, beau et cher, brillant de mille lampes ou même avec des bougies si ça fait plaisir mais à condition que ça marche aussi bien que le matériel qui sert à faire les disques, matériel souvent vingt fois moins cher. Dans mon salon, c'est souvent l'ancien matériel du studio qui vient couler des jours paisibles. La différence entre le pro et l'audiophilie tient beaucoup aux spécialistes du secteur. Là, il y a beaucoup à faire.


Très clairement la loi du "marché" pollue ce même marché.
Je me suis permis de reprendre ton argumentaire en te citant sur le forum de Chaud 7 :wink:
Mister Bear
 
Messages: 200
Inscription: 07 Déc 2008 11:13
  • offline



Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message