Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 17 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Et les amplis numériques ...

Message » 02 Mar 2004 19:10

Salut,

qu'en est-il des amplificateurs TACT ?

Amicalement.
AlexLaBerlu
 
Messages: 1553
Inscription: 21 Jan 2002 2:00
Localisation: Nice
  • offline

Annonce

Message par Google » 02 Mar 2004 19:10

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 02 Mar 2004 19:21

antonyantony a écrit:Le Sony S-Master est à ma connaissance un PwM à frequence fixe elevé qui a l avantage d augmenter la distorsion et de diminuer le rendement. Aussi brillant que le DSD...
Le circuit S Master M65817FP a une entree DSD... immediatement convertie en PCM. Meme les nouveaux amplis Luxe S-Pro offrent des niveaux de distorsion eleves...Il y a bien longtemps que Tripath fait mieux et plus simple à mon gout.
Salut,
tu peux argumenter ce que j'ai mis en gras STP...
guest
 
Messages: 23526
Inscription: 15 Fév 2001 2:00
  • offline

Message » 02 Mar 2004 19:42

Emile a écrit:Antonyantony
Ton explication est super-limpide ! :wink:
Pas de pb pour moi pour attendre 5, 10 ans pour que la techno se "stabilise".
J'ai des 6550 et KT88 en stock pour mon Mc275 8)


Tu as de la chance !
antonyantony
 
Messages: 4022
Inscription: 06 Juin 2003 15:16
  • offline

Message » 02 Mar 2004 19:57

AlexLaBerlu a écrit:Salut,

qu'en est-il des amplificateurs TACT ?

Amicalement.


Les TACT sont des amplis Toccata Equibit L equiope est maintenant chez Texas I.
Ce sont des amplis completement numeriques en PWM binaire ou ternaire ( je ne sais pas ce qui a ete choisi pour les amplis TACT) . en fait, il faut les voir comme des convertisseurs numerique analogique de puissance.
sur les points importants : L alimentation est extraordinaire, elle a une faible resistance interne. Les MOSFET de sortie sont des composants sur mesure avec un temps de commutation ultra rapide ( 1ns je crois). et des bobines de sortie sur air.
A surveiller : la sensibilie à l impedance des enceintes dans l aigue. La bobine de sortie n est pas compensee a ma connaissance.

En clair c est une realisation tres haut de gamme en terme d ingenieurie...analogique ( alimentation, etages de sortie, filtrage). Il merite son prix. On est loin du S master Sony.
antonyantony
 
Messages: 4022
Inscription: 06 Juin 2003 15:16
  • offline

Message » 02 Mar 2004 20:08

loloboy a écrit:
antonyantony a écrit:Le Sony S-Master est à ma connaissance un PwM à frequence fixe elevé qui a l avantage d augmenter la distorsion et de diminuer le rendement. Aussi brillant que le DSD...
Le circuit S Master M65817FP a une entree DSD... immediatement convertie en PCM. Meme les nouveaux amplis Luxe S-Pro offrent des niveaux de distorsion eleves...Il y a bien longtemps que Tripath fait mieux et plus simple à mon gout.
Salut,
tu peux argumenter ce que j'ai mis en gras STP...


Oui!

Sur un ampli a commutation class D, on 's'amuse' a ouvrir et fermer les robinets FET de sortie à une certaine frequence. Seulement, ceux ci ne le font pas immediatement et qui plus est pas de maniere rigoureuse. Donc plus on le fait souvent plus on a de distorsion. suivant la formule approx suivante :dist= 0.4* Fsw*Td/M
avec Fsw frequence de commutation, Td, dead time du Fet, M modulation

C'est à peu pres la distorsion de croisement des amplis class AB
Pour le rendement : Les commutations de FET generent des pertes. Plus on commute plus on a de perte, et moins on a de rendement.
Les frequences ordinaires de commutation sont de 350 khz pour ces raisons en PWM
antonyantony
 
Messages: 4022
Inscription: 06 Juin 2003 15:16
  • offline

Message » 02 Mar 2004 20:22

lafouine1777 a écrit:
antonyantony a écrit:Et il ne faut pas se tromper sur la sonorite agreable tres tube de ce type d ampli... Elle est a chercher du cote de la self de sortie...


Tu peux expliciter un peu ? Je ne comprend pas comment une simple self de sortie peux changer le son comme cela.

Sinon, très bien tes explications.


En fait le filtre de sortie va changer la reponse en frequence en fonction de l impedance de l enceinte. Un igue a faible impedance va donner un aigue extreme en retrait. Une forte impedance va remonter l aigue. Cela si le filtre de sortie n est pas compense. Ce qui est le cas de 90% des amplis class D
Plus encore, l impedance de sortie de l ampli, sa resistance interne, va augmenter en fonction de la frequence. C est ce qui donne ce son tube...
Tu peux faire la même chose en montant ce type de filtre sur un ampli class AB ordinaire. A basse freauence par contre l ampli va etre dynamique et sec parce que sa resistance interne sera tres faible.
Cela donne le fameux son des amplis TACT.
C est aussi ce qui permet de bricoler la sonorite pour avoir un son numerique... different
antonyantony
 
Messages: 4022
Inscription: 06 Juin 2003 15:16
  • offline

Message » 02 Mar 2004 22:19

antonyantony a écrit:C est aussi ce qui permet de bricoler la sonorite pour avoir un son numerique... different


C'est pour cela que l'AR 150.2 a de grosses selfs à air alors ? Au moins trois fois plus grosses que sur le kit d'évaluation du TA0105A.
stef1777
 
Messages: 2128
Inscription: 05 Jan 2004 12:55
Localisation: RP

Message » 03 Mar 2004 10:54

lafouine1777 a écrit:
antonyantony a écrit:C est aussi ce qui permet de bricoler la sonorite pour avoir un son numerique... different


C'est pour cela que l'AR 150.2 a de grosses selfs à air alors ? Au moins trois fois plus grosses que sur le kit d'évaluation du TA0105A.


Je pense effectivement que le filtre de sortie va etre determinant dans la sonorite des amplis a commutation n incluant pas ce filtre dans la boucle de contrôle. Tout autant que le choix des HP connectes. C est à mon sens un des biais les plus importants

Plus drôle : LA NRDS presente le 150 comme un ampli numerique.
C'est un ampli ANALOGIQUE
Dernière édition par antonyantony le 04 Mar 2004 11:03, édité 1 fois.
antonyantony
 
Messages: 4022
Inscription: 06 Juin 2003 15:16
  • offline

Message » 03 Mar 2004 23:07

antonyantony a écrit:
lafouine1777 a écrit:
antonyantony a écrit:C est aussi ce qui permet de bricoler la sonorite pour avoir un son numerique... different


C'est pour cela que l'AR 150.2 a de grosses selfs à air alors ? Au moins trois fois plus grosses que sur le kit d'évaluation du TA0105A.


Je pense effectivement que le filtre de sortie va etre determinant dans la sonorite des amplis numeriques n incluant pas ce filtre dans la boucle de contrôle. Tout autant que le choix des HP connectes. C est à mon sens un des biais les plus importants

Plus drôle : LA NRDS presente le 150 comme un ampli numerique.
C'est un ampli ANALOGIQUE


merci pour le cours fort bien interressant :wink:

Philippe
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 06 Mar 2004 19:05

Un petit nouveau à la rubrique "ampli numérique".

Le ZAPpulse 2.2 de LC Audio. 200W. En kit.

http://www.lcaudio.dk/com/zp2.htm

Image

Ils font aussi tout un tas d'autres kits très sympatique.
Dernière édition par stef1777 le 07 Mar 2004 22:03, édité 1 fois.
stef1777
 
Messages: 2128
Inscription: 05 Jan 2004 12:55
Localisation: RP

Message » 07 Mar 2004 12:47

Dans le milieu et le bas de gamme il n y aura plus que cela dans peu de temps
antonyantony
 
Messages: 4022
Inscription: 06 Juin 2003 15:16
  • offline

Message » 07 Mar 2004 16:10

J'ai vu des amplis numeriques chez Harman Kardon C'est quoi la tech utilisé?
Pwm/toccata ou simple class D/T ?
richardpe
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1422
Inscription: 05 Aoû 2003 0:10
Localisation: PACA

Message » 07 Mar 2004 20:00

Salut !

richardpe a écrit:J'ai vu des amplis numeriques chez Harman Kardon C'est quoi la tech utilisé?
Pwm/toccata ou simple class D/T ?
C'est quoi la différence ?

Le PWM, c'est purement et simplement de la classe D ! :roll:
Enfin, plus précisément, le PWM c'est une façon courante de faire de la classe D, si on veut chipoter... :roll:

Et d'ailleur,s il ne faut pas oublier qu'à partir du moment où un ampli est numérique, l'étage de sortie travaille en commutation, donc c'est de la classe D. Après, ce qui différencie les techno, c'est la façon de commender la commutation : fréquence constante mais rapport cyclique variable (= le PWM), impulsions de durée calibrée, ou tout autre solution.

A+

JB
jbcauchy
 
Messages: 3165
Inscription: 22 Oct 2001 2:00
Localisation: Chatellerault
  • offline

Message » 07 Mar 2004 21:47

Encore un autre.

Ils ont l'air vraiment pas mal et les gars des newsgroups en disent du bien.

Powersoft Digam (D série). C'est italien.

De 250W à 650W sous 8 ohms en 2 ou 4 voies. Classe D avec quelques technos propriétaires. Très bon facteur d'armortissement. Descend jusqu'à 2 ohms.

Il y a du monde pour le prix...

Image
Image
Dernière édition par stef1777 le 08 Mar 2004 9:35, édité 1 fois.
stef1777
 
Messages: 2128
Inscription: 05 Jan 2004 12:55
Localisation: RP

Message » 07 Mar 2004 23:21

on peut faire du pwm sans classe d non?

Ca me dit toujours pas ce qu'il ya dans l'Harman.......
richardpe
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1422
Inscription: 05 Aoû 2003 0:10
Localisation: PACA



Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message