Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Google Adsense [Bot] et 29 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Fiabilité de Nad et Vincent...

Message » 18 Mai 2004 23:47

Est ce que les pbs sur les amplis Vincent (blocs mono SPT100 notamment) ont été nbreux ?

Je pose la question car Vincent, comme Nad, est construit en Chine et que Nad a eu bcp de pb...

D'ailleurs, pensez vs que Nad soit encore fiable niveau qualité de construction et sureté (niveau préampli et bloc de puissance) ?
Terry
 
Messages: 1059
Inscription: 02 Mar 2002 2:00
  • offline

Annonce

Message par Google » 18 Mai 2004 23:47

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 19 Mai 2004 0:47

Aucun n'appareil n'est fiable a 100%.
Pour ce qui est de Nad, la situation s'est amélioré au niveau des pannes, mais les pieces de rechanges (un simple commutateur par exemple) sont toujours très difficiles voire impossibles dans certains cas à obtenir. Dans le meilleur des cas ça prend des mois........,

Pour les sp-t100 puisque le sujet est évoqué et que cela m'etonnerait que le distributeur s'en preoccupe : il y a un tube redresseur 6z4 chinois qui n'est pas un 6z4 américain (3 fois plus gros, embase differente), or la durée de vie d'un tube redresseur est très courte (2 ans en moyenne).
Le 6z4 chinois il faut le trouver! c'est un équivalent du 6x4 mais avec les pin 6 et 7 inversées !!!!! il faut donc bricoler pour ceux qui ne veulent pas passer par le distributeur (qui normalement devrait avoir des tubes.....)
Et après experience il est très avantageux de changer les tubes d'origines.
Le 6n6 est l'équivalent du russe 6h6p et donc le 6dj8 de l'ecc88,6922......

A par les tubes il y a de bons composants (implantation exemplaire), mais il faut presque une notice pour pouvoir les demonter et donc les reparer.
devas
 
Messages: 351
Inscription: 08 Déc 2002 13:35
  • offline

Message » 19 Mai 2004 1:06

Très bonne question !

La réponse ne saurait être si simple que l'équation suivante :

fabriqué en chine donc problème de fiabilité.

70 ou 80 % des lecteurs de DVD vendus dans le monde sont fabriqués en Chine... si le chiffre donné avant hier soir dans une émissions sur la Chine qui s'éveille sont justes...

On y fait des Peeketon à 99 euros qui lisent tout sauf le DVD-A et le SACD et on y fait aussi les DVD A 1 Denon à 2600 euros... on y fait même des lecteurs de DVD à 49 euros garantis deux ans !

Bref en Chine on fait pour tous les prix et de toutes les qualités. Tout dépend du prix.

Rotel, par exemple, est fait en Chine. Harman Kardon aussi. Et quantité d'autres marques y ont délocalisées leurs fabrications. Toutes les marques ne se limitant pas à griffer des produits chinois à leurs couleurs...


Par ailleurs, l'approvisionnement en pièces détachées est du seul ressort de l'importateur en France des ces marques et de quelques autres. Parfois même d'importateurs qui portent le nom de la marque vendue...

La série d'avant 350 et 370 de Nad a connu des problèmes de fiabilité notamment les relais de temporisation à la mise en route qui claquaient facilement... Et comme le SAV de l'importateur était nul :evil: Cela étant, tu envoies un mail à Nad international pour leur demander le manuel du réparateur et il te l'envoient par retour du courrier : j'ai fait pour un copain. Avec ça n'importe quel réparateur te répare ton ampli en peu de temps.

Mais que penser de l'aventure de LaurentD : deux mois pour réparer un lecteur de CD/SACD Sony SCD 1 pour pièces manquantes... alors que j'ai vérifié de mon coté chez un revendeur parisien de pièces détachées qui se fournit chez Sony directement et m'a assuré que le bloc optique était disponible sans problème... un détail le lecteur vaut 30 000F...

Trois mois pour réparer un lecteur de DVD Pioneer 536 voici deux ans... pas mal non plus... le vendeur était tellement ennuyé qu'il a preté un lecteur à mon frère...

Et un minimum de 15 jours demandé par la station technique Sony agréée parisienne pour recalibrer la mécanique d'une 940... voici une semaine. Quand ce réglage prend tout au plus une demie heure si l'on vérifie tout à l'aide du disque test... à 179 euros hors taxe pris de cession à un revendeur de pièces détachées ! :o

Etc.,

Quant aux tubes Chinois aux broches dans le désordre... ça fait désordre ! et on se demande bien pourquoi nos chères revues qui ont testé ne l'ont pas signalé à leurs lecteurs que ces tubes étaient quelque peu hors normes... ce qui du reste n'a rien à voir avec la fiabilité...

J'imagine le réparateur qui ne le sait pas et fiche un tube "identique" non chinois :evil: Avec les tensions à l'oeuvre on ne rigole pas !

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49554
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • online

Message » 19 Mai 2004 4:47

Pour NAD, Je pense que le niveau de qualité d'aujourd'hui en font des produits plus fiables que la moyenne. On ne fait pas NAD depuis assez longtemps pour avoir des stats mais nos infos sur les fiabilités des centres techniques étaient favorable.
La qualité sonore étant très au dessus de la moyenne, et la réserve de puissance aussi, je pense qu'il n'y aura pas de PB. Pour vincent, j'ai plus peur de pb mécanique qu'électrique... mais je n'en ai jamais cassé (on ne fait pas la marque). Il faudrait demander à des pros qui la font.

Quand la production chinoise, je vous suggère de cherche ce qui n'es pas fabriqué en Chine ou à partir de module assemblés en chine. A moins de 1000Euro, c'est chinois ou coréen.
Cela dit, la Chine est l'usine du monde, pas son laboratoire de recherche. Si l'appareil est conçu en europe, au japon ou aux USA, il peut très bien être fabriqué par des chinois, cela ne change rien.

Les Vincents font exception car ils sont conçus en Chine... mais c'est le haut de gamme local. Sur 1 milliard d'habitants, un pays qui sait lancer des fusées et des satellites, il y a surement quelques bons ingénieurs.

Je crois qu'il faut plus se préoccuper des faits que de la provenance... pour la qualité.
eric james
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1891
Inscription: 28 Avr 2002 10:23
Localisation: Nantes

Message » 19 Mai 2004 12:05

pas de problemes de fiabilité avec Vincent jusqu'a ce jour en ce qui me concerne.

Seul hic, leur gamme ( tout en gardant les mêmes refs. ) évolue beacoup.
Ex. les mono SP996 on récemment changés et ils n'utilisent plus de commutateur pour l'alim mais un bouton poussoir, problème, sans signal ( ou avec signal faible ) ils se coupent apres +- 20 min. ( pas cool pour les surrounds p.e. ) nous en avons fait part a l'importateur qui promet une solution, on verra le temps que ça va prendre.
Pas un problème de fiabilité par contre.
carlitosway
 
Messages: 659
Inscription: 24 Fév 2004 15:19
Localisation: Le plat pays
  • offline

Message » 19 Mai 2004 12:18

Cela dit, la Chine est l'usine du monde, pas son laboratoire de recherche.


Cela ne les a pas empêché de mettre au point eux mêmes un standard vidéo différent du DVD sur une galette de 12 cm pour n'avoir pas à payer les 9 euros de licence à payer par appareil fabriqué au forum DVD.

ça s'appelle le EVD et ça a un pays dont les consommateurs peuvent à eux seuls assurer la réussite d'un standard. Du reste les films autres que chinois ne vont pas tarder à sortir en Chine, si ce n'est déjà fait selon ce standard qui risque aussi de débarquer chez nous !

Ne prenons pas les Chinois pour ce qu'ils ne sont pas ! Il y a plus d'ingénieurs capables de concevoir un excellent amplificateur là bas qu'en France ! Et plus d'usines pour les fabriquer ! Et sans doute aussi plus d'usines ayant les normes de fabrication les plus rigoureuses.

Si par recherche, tu appelles travail fondamental sur le numérique : peut-être oui que la chine n'est pas à la pointe ! Seuls Philips, Sony et Matsushita font du travail sérieux là dessus et certains fondeurs de puces.

Pour le reste, les marques audiophiles ne font pas de recherche. Faut pas tout confondre ! C'est pas chez Naim Audio, Vecteur, Nad, Rotel, Chord, Krell, Sherwood, Projekt, Marantz and co qu'on fait de la recherche ! On applique les recettes du mieux qu'on peut pour un prix de X sur le marché. Et c'est déjà pas mal !

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49554
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • online

Message » 19 Mai 2004 12:53

eric james a écrit: Sur 1 milliard d'habitants, un pays qui sait lancer des fusées et des satellites, il y a surement quelques bons ingénieurs.

Je crois qu'il faut plus se préoccuper des faits que de la provenance... pour la qualité.


+1

j'ai un CDS3 qui a 2 ans RAS
mais je le change..... je sais pas par quoi :(
pour garder la bonne dinamique et la définition :P si qq a une idée
CD ou SACD :roll:

A+ dédé
dede99
 
Messages: 186
Inscription: 15 Oct 2003 17:46
  • offline

Message » 19 Mai 2004 12:57

devas a écrit:il y a un tube redresseur 6z4 chinois qui n'est pas un 6z4 américain (3 fois plus gros, embase differente)


Voila une affirmation qui m'étonne beaucoup, tu es sur de toi ?
Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 19 Mai 2004 13:03

En rapport avec vos dires et pour recentrer le débat, ne pensez vous pas que le pb majeur est un manque de controle de qualité (le fameux "Quality control" très important dans une entreprise) de la part de Nad (ou Vincent ou autre) qui est à la base de la majorité des pbs ? Certes, on peut parfois douter de la qualité de fabrication en Chine, mais si ces marques faisaient un contole de qualité tt au long du processus de fabrication, on aurait surement moins de pbs (mais les prix seraient bien plus elevés aussi, cf chez Tag où le controle de qualité se fait tt au long de la chaine de production mais dont les prix des produits sont tres tres elevés).

Et une question pr bien situer les choses : ce sont bien les parties mécaniques et electroniques (donc préampli en tete) qui ont été les plus defectueuses ? pas les parties ampli, hein ? (parce que si je prends plusieurs C272, je n'ai pas envie de devoir croiser les doigts à chaque allumage...).
Terry
 
Messages: 1059
Inscription: 02 Mar 2002 2:00
  • offline

Message » 19 Mai 2004 13:03

:evil:
Dernière édition par adol le 29 Juil 2004 18:03, édité 1 fois.
adol
 
Messages: 2446
Inscription: 18 Jan 2002 2:00
Localisation: paris
  • offline

Message » 19 Mai 2004 13:29

Adol : pour les convertos en 64 bits, je laisse GBO ou JB Cauchy t'expliquer :lol:

Krell n'a rien inventé dans le numérique : peut-être un concept marketing ?

Car la conversion numérique en 64 bits n'existe pas : on doit être en dessous du bruit de la matière elle même !

(Précision donnée par GBO par MP et ajoutée vers 14 heures : Vu que déjà sur 24 bits, les trois derniers bits font qu'on est en dessous du bruit thermique de l'appareil !)

Pour le reste, c'est pas de la recherche, ce sont des recettes bien appliquées dérivées de choses connues de longue date.

Dans le domaine de l'amplification RIEN n'a été inventé ou découvert depuis quelques années, c'est le moins qu'on puisse dire ! Tout au plus peut on faire ce que l'on a décrit il y a des années car les composants commencent à être là pour le faire... ex : les totors qui commutent assez vite pour faire des amplis numériques...

Les dépots de brevets pour des détails sont excellents pour l'image de marque. Quelle réalité recouvrent-ils ? les deux que tu cites pour Krell feraient sourire un bon professionnel pour ce qui est du caractère fondamental qu'ils représentent.

C'est une autre paire de manches la recherche !

Un grand fabricant d'enceintes acoustiques dépose ainsi des brevets qui sont des versions juste un peu modifiées de vieux brevets utilisés depuis des décennies...



Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49554
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • online

Message » 19 Mai 2004 15:25

:evil:
Dernière édition par adol le 29 Juil 2004 18:03, édité 1 fois.
adol
 
Messages: 2446
Inscription: 18 Jan 2002 2:00
Localisation: paris
  • offline

Message » 19 Mai 2004 18:33

oh non alain, détrompes toi, la séparation des fréquences à amplifier est une des bases de la multiamplification active, limiter la plage de fonctionnement d'un ampli et l'optimiser sur cette zone est une vraie révolution


Adol, développe, ça m'intéresse !

Car dans le domaine révolutionnaire on fait mieux !

On sait faire cela depuis bien avant la naissance de cette marque.

Soit par filtrage actif : banal ! Et même en filtrage passif précédé d'étages tampons !

Soit par utilisation fine de la contre réaction sans filtrage actif donc
. .. en faisant varier la bande passante de chaque ampli ainsi et en l'adaptant idéalement à la plage de fréquence voulue.


Quand au reste, ne quote pas de travers et ne mange pas des bouts de post en route : les convertisseurs sur 64 bits n'existent pas. tu n'as pas du bien comprendre ce que Krell raconte dans ses docs. C'est cela le marketing auquel je faisais surtout allusion. Dis que des DSP ont cette puissance de calcul, oui pourquoi pas. Pas des convertisseurs en 64 bit ! c'est impossible, tout bonnement impossible ! on est au niveau du bruit de la matière elle même voire plus bas encore c'est de l'ordre de l'irreprésentable. Renseignes toi.

Pour le reste, ce que tu me décris de ce qui se passe entre préampli et ampli ressemble aussi à du déjà un connu...

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49554
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • online

Message » 19 Mai 2004 18:45

adol a écrit:oh non alain, détrompes toi, la séparation des fréquences à amplifier est une des bases de la multiamplification active, limiter la plage de fonctionnement d'un ampli et l'optimiser sur cette zone est une vraie révolution


Krell seraint donc l'inventeur de la multi-amplification active, fichtre...

Quand au système cast, tu dois certainement savoir que la difficuluté d'un signal de modulation, c'est qu'il est très bas en courant, que le risque de pertes de données est important (d'ou les différences entre les cables), krell a révolutionné ce problème grace au cast, en préamplifiant massivement le signal en sortie de préampli et en transportant ensuite un signal doublé en miroir (et non pas un signal réferent sur une masse) avec une comparaison en début de cable et une comparaison en sortie en s'assurant que les signaux sont bien conformes


Et aussi les préampli à gain et les connecteurs symétrique XLR...
Ils sont trop fort chez Krell :lol:
Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 19 Mai 2004 19:01

:evil:
Dernière édition par adol le 29 Juil 2004 18:02, édité 1 fois.
adol
 
Messages: 2446
Inscription: 18 Jan 2002 2:00
Localisation: paris
  • offline



Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message