Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 21 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Fusibles!

Message » 19 Déc 2008 16:21

:) Tu as raison, toutefois, lorsque l'on connais très bien son système, et que l'on ne se raconte pas d'histoire, il est facile d'entendre ou pas une différence. Lorsque je suis passé en full XLR, j'ai admis que je n'entendais pas de différences entre mes anciens cables RCA à 300€ pièce et mes nouveau Mogami à 30€ pièce...
Après, j'ai changé tous mes fusibles en Furutech, alors que c'est vraiment sur mes blocs qu'il y a une différence, et là, c'était pour me faire plaisir :wink:
FREUD912
 
Messages: 2542
Inscription: 11 Sep 2006 19:40
Localisation: Rennes
  • offline

Annonce

Message par Google » 19 Déc 2008 16:21

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 19 Déc 2008 16:22

st-ric a écrit:et quelqu'un a-t-il déjà essayer se passer sur les fiches, contact de fusible, etc... le genre de produit qui ressemble a une p'tite bouteille de vernis a ongle et dans la quelle on trouve des particules d'or et d'argent comme par exemple ce qui est vendu chez audiophonics que j'ai trouvé dans les bons plans ?

Ce genre de produit je n'y crois pas, j'ai peur de leur état après plusieurs mois...
FREUD912
 
Messages: 2542
Inscription: 11 Sep 2006 19:40
Localisation: Rennes
  • offline

Message » 19 Déc 2008 16:33

c'est bien ca le problème : le vieillissement du produit ?
Un retour d'expérience serait fort judicieux, ceci dit on pourra rétorqué que c'est comme un entretien courant et que par exemple tout les 6 mois il faut renouveler l'opération en prenant la peine bien sur avant de nettoyer le contact .
st-ric
 
Messages: 228
Inscription: 08 Oct 2008 12:52
Localisation: st-nazaire , Loire- Atlantique
  • offline

Message » 19 Déc 2008 16:35

FREUD912 a écrit::) Je suis entièrement équipé avec ça:
http://www.hifi-zubehoer.info/furutech-feinsicherungen-rhodium-a-13124.htm
Je dois être un gogo moi :lol: parce que j'en suis très heureux surtout sur mes blocs 8)


j'ai parcouru le fil que tu avais ouvert et lu ça sous ta plume :
Je vois qu'il y a des sceptiques sur le forum, pourtant ça me parait logique de mettre un bon fusible, sinon à quoi sert un bon cable secteur si les améliorations qu'il apporte passe par un minuscule bout d'étain


On en revient à la question d'origine, mais qu'on doit étendre à l'ensemble du trajet du courant dans l'ampli. Je note qu'on n'a toujours pas de réponse. Comment techniquement le câble secteur audiophile améliore-t-il le transport du courant par rapport à un câble de base ? Celà sert-il à quelque chose si les mêmes principes techniques ne sont pas adoptés dans l'ampli ? Qu'ils ne soient pas adoptés dans l'ampli remet-il en outre en cause la validité des principes qui justifieraient ces câbles spéciaux.

Même observation pour les câbles d'enceintes une fois comparés aux câblage des filtres, voire à celui de l'ampli en sortie des étages de puissance (et qu'on ne dise pas que la marque X d'enceinte utiliserait, pour ses filtres, du câble audiophile, car ces exemples ne sont pas représentatifs à ma connaissance et ce d'autant plus qu'il y a à peu près autant de procédés revendiqués que de marques de câble, si bien que la chance que le câblage du filtre soit comparable au câble enceinte est faible).

Et pas d'histoire de compensation please, je ne parle pas d'écoute (ni même de mesures) ici, mais seulement des principes techniques destinés à aboutir à ces résulat d'écoute. Si un constructeur de câble enceinte utilise du cuivre multibrins sous triple gaine d'argent, de teflon et de carbone, mais que le filtre est cablé en cuivre OFC pur à 99.9 % sous simple gaine PVC ou plus simplement ...monté sur circuit imprimé, alors de nouveau : si le câble enceinte est relayé par un autre câblage, ses bénéfices supposés (au sens technique) sont-ils conservés ?

PS : oui, j'ai laissé découvir le comparatif de câbles secteur publié plus haut. Il est effectivement risible de bout en bout. Contradictions en pagaille, mauvais report de l'étoilage, incohérence du rapport qualité prix, indigence technique fascinante à ce niveau. Un poème. L'auteur officie (ou officiait je ne sais plus) dans un journal audiophile dont on a déjà observé sur HCFR la totale médiocrité.
wald
 
Messages: 1918
Inscription: 07 Avr 2008 9:40
  • offline

Message » 19 Déc 2008 16:42

Je pense qu'un bon cable secteur retarde un peu plus les pertes de qualités, sinon on peu cablé jusqu'a la centrale nucléaire :mdr:
FREUD912
 
Messages: 2542
Inscription: 11 Sep 2006 19:40
Localisation: Rennes
  • offline

Message » 19 Déc 2008 16:59

ou alors creuser sa propre centrale dans son jardin avec ligne direct et dédié a la hi-fi . Rien que d'y penser i'm'pousse un troisième oeil
st-ric
 
Messages: 228
Inscription: 08 Oct 2008 12:52
Localisation: st-nazaire , Loire- Atlantique
  • offline

Message » 19 Déc 2008 17:02

Ou alors du courant de qualité aeronautique :mdr:
st-ric
 
Messages: 228
Inscription: 08 Oct 2008 12:52
Localisation: st-nazaire , Loire- Atlantique
  • offline

Message » 19 Déc 2008 17:30

wald a écrit:
FREUD912 a écrit::) Je suis entièrement équipé avec ça:
http://www.hifi-zubehoer.info/furutech-feinsicherungen-rhodium-a-13124.htm
Je dois être un gogo moi :lol: parce que j'en suis très heureux surtout sur mes blocs 8)


j'ai parcouru le fil que tu avais ouvert et lu ça sous ta plume :
Je vois qu'il y a des sceptiques sur le forum, pourtant ça me parait logique de mettre un bon fusible, sinon à quoi sert un bon cable secteur si les améliorations qu'il apporte passe par un minuscule bout d'étain


On en revient à la question d'origine, mais qu'on doit étendre à l'ensemble du trajet du courant dans l'ampli. Je note qu'on n'a toujours pas de réponse. Comment techniquement le câble secteur audiophile améliore-t-il le transport du courant par rapport à un câble de base ? Celà sert-il à quelque chose si les mêmes principes techniques ne sont pas adoptés dans l'ampli ? Qu'ils ne soient pas adoptés dans l'ampli remet-il en outre en cause la validité des principes qui justifieraient ces câbles spéciaux.

Même observation pour les câbles d'enceintes une fois comparés aux câblage des filtres, voire à celui de l'ampli en sortie des étages de puissance (et qu'on ne dise pas que la marque X d'enceinte utiliserait, pour ses filtres, du câble audiophile, car ces exemples ne sont pas représentatifs à ma connaissance et ce d'autant plus qu'il y a à peu près autant de procédés revendiqués que de marques de câble, si bien que la chance que le câblage du filtre soit comparable au câble enceinte est faible).

Et pas d'histoire de compensation please, je ne parle pas d'écoute (ni même de mesures) ici, mais seulement des principes techniques destinés à aboutir à ces résulat d'écoute. Si un constructeur de câble enceinte utilise du cuivre multibrins sous triple gaine d'argent, de teflon et de carbone, mais que le filtre est cablé en cuivre OFC pur à 99.9 % sous simple gaine PVC ou plus simplement ...monté sur circuit imprimé, alors de nouveau : si le câble enceinte est relayé par un autre câblage, ses bénéfices supposés (au sens technique) sont-ils conservés ?

PS : oui, j'ai laissé découvir le comparatif de câbles secteur publié plus haut. Il est effectivement risible de bout en bout. Contradictions en pagaille, mauvais report de l'étoilage, incohérence du rapport qualité prix, indigence technique fascinante à ce niveau. Un poème. L'auteur officie (ou officiait je ne sais plus) dans un journal audiophile dont on a déjà observé sur HCFR la totale médiocrité.


les principes techniques sont connus, maitrisés. Les principes psycologiques sont trés bien maitrisés par le marketing hifi : La versatilité et l'instabilité de la perception permet de tout vendre.

Francois :wink:
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 19 Déc 2008 17:50

Paull a écrit:
Si vous lisiez les docs au lieu de partir dans des débats sans fin ..... :D


Il n'y a pas eu de débat sans fin mon pote. Juste s-a qui fait des affirmations un peu légères, puis moi qui me fous de sa gu.eule.

Quelles affirmations legeres?

- Le fait que les concepteurs d'appareils (amplis, Cd, enceintes et autres...) meme THDG utilisent du cable tres ordinaire et des soudures standard meme sur le trajet du signal?
- Le fait que "le cable qui sonne bien" n'a jamais ete prouve par aucune etude quelle qu'elle soit?
- Le fait que la plupart des tests ABX entre cable standard et cable a prix inhumains tournent au sketch avec des auditeurs qui croient entendre des changements de cables meme lorsqu'il n'y en a pas?
- Le fait que les studios d'enregistrement utilisent du cable a 2 balles pour enregistre les memes CD dont on nous rebat les oreilles qu'ils sonnent mieux avec des cables en sperme de mammouth séché mâché par des femmes girafe?
- Le fait que la basique theorie d'oxydo reduction devrait ecarter par la-meme l'utilisation de materiaux exotiques tels que l'ag ou le rhodium alors meme que la plupart des cables sont en cuivre?
- Le fait qu'on faisait de la hi-fi qui marchait dementiellement bien (Elipson 4240, Altec VOTT, JBL 4312, Quad ESL, dans le desordre et les exemples sont legion...) tout cable en scindex et cable electrique standard, bien avant la mode des câbles a prix débile?
- Le fait que les fabricants de câble sont souvent incapables de donner la moindre donnee technique sur leur merveille et ceci même a des tarifs stratosphériques?
- Le fait que les marges sur les câbles sont clairement démentielles (qu'est-ce-qui peut justifier un cable a 2000 Euros, franchement?), ce qui tendrait a expliquer le lobbying au niveau des supposes benefices d'en changer?

Don't get me wrong, comme on dit ici : les cables j'y ai cru. Je tournais en HMS machintruc a 400 Zozos la paire de modulation. J'avais aussi du MIT, Audioquest, Monster blablabla en stock et passait des heures a les comparer. Et puis un jour, je me suis fait ramasser la tronche par M. Haskil qui dans son style bulldog m'a demande ce qui justifiait mes jugements qualitatifs sur tel ou tel cable, tel ou tel meuble, tel ou tel cone, etc.
J'ai decide de tout reprendre a 0 et de planter des cables micros a la place de mes "cables THDG puis d'inviter des potes (pas des audiophiles, juste des melomanes!!) Pour une seance test. Resultat : tests ABX bidons, personne n'a senti la difference entre les cables. Parmi eux, que des zicos et meme un inge du son...
J'ai donc revendu la totale, tout cable en cables micro et devine quoi? Ben tout compte faits ca marche pareil qu'avant...

Si je peux me permettre : relis, pense et ecris ensuite......
san-antonio
 
Messages: 1588
Inscription: 17 Avr 2007 0:51
  • offline

Message » 19 Déc 2008 18:28

nous avons eu le débat cable de cet été.
Allons nous avoir le débat de l'autonne et ses 50... pages ?
Vite dans deux jours c'est l'hivers.

Francois :wink:
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 19 Déc 2008 18:42

et ca répond pas a l'éventuel qualité "de point de contact".
Enfin vu comme les choses se profile on est plus dans l'éventualité "du point de rupture..."
(et là normalement y a paull qui nous remets la photo de son fusible qu'a fondu...) :mdr:
st-ric
 
Messages: 228
Inscription: 08 Oct 2008 12:52
Localisation: st-nazaire , Loire- Atlantique
  • offline

Message » 19 Déc 2008 19:24

Toutà fait d'accord avec San A & Wald .
Il est vrai que les débats sur les câbles partent souvent en c.... Pourtant ,le problème n'est pas si compliqué que ça et devrait pouvoir se discuter .Je ne me sens pas le courage de relancer ce débat . Juste quelques points avec lesquels beaucoup seront d'accord :
Affirmation 1 : un câble est un conducteur électrique,c'est donc un composant électrique(*) . D'accord ?
Affirmation 2 : il ne véhicule donc que des informations sous forme électrique . Toujours d'accord ?
Affirmation 3 : s'il a une caractéristique qui influe sur l'information transmise ,cette caractéristique est électrique . OK?
Affirmation 4 : depuis l'électrotechnique jusqu'aux télécoms et en passant par l'informatique et la supra ,tout ce qui concerne la conduction électrique est parfaitement connu du nA au MA et du Hz au GHz (et +) . Ou alors ,ça voudrait dire que les différents labos CNRS (et les autres) qui travaillent depuis des dizaines d'années sur ces sujets sont des burnes ;je n'y crois pas trop !
D'où ma question : quelle est cette fameuse caractéristique électrique qui fait qu'un câble "a un son différent d"un autre"? Si quelqu'un pouvait m'éclairer,j'aurais appris quelquechose.
(*) : Vous pouvez remplacer "électrique " par "électromagnétique",ce qui ne change pas grand'chose
Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4155
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • online

Message » 19 Déc 2008 19:39

Affirmation 2 : il ne véhicule donc que des informations sous forme électrique . Toujours d'accord ?

c'est là que ton raisonnement pêche, mon pauvre Robert, le câble : il véhicule de la musique et de l'émotion, depuis le temps qu'on le dit !!!
ohl
 
Messages: 1324
Inscription: 13 Aoû 2004 16:17

Message » 19 Déc 2008 20:22

san-antonio a écrit:
Paull a écrit:Quelles affirmations legeres?

- Le fait que les concepteurs d'appareils (amplis, Cd, enceintes et autres...) meme THDG utilisent du cable tres ordinaire et des soudures standard meme sur le trajet du signal?
- Le fait que "le cable qui sonne bien" n'a jamais ete prouve par aucune etude quelle qu'elle soit?
- Le fait que la plupart des tests ABX entre cable standard et cable a prix inhumains tournent au sketch avec des auditeurs qui croient entendre des changements de cables meme lorsqu'il n'y en a pas?
- Le fait que les studios d'enregistrement utilisent du cable a 2 balles pour enregistre les memes CD dont on nous rebat les oreilles qu'ils sonnent mieux avec des cables en sperme de mammouth séché mâché par des femmes girafe?
- Le fait que la basique theorie d'oxydo reduction devrait ecarter par la-meme l'utilisation de materiaux exotiques tels que l'ag ou le rhodium alors meme que la plupart des cables sont en cuivre?
- Le fait qu'on faisait de la hi-fi qui marchait dementiellement bien (Elipson 4240, Altec VOTT, JBL 4312, Quad ESL, dans le desordre et les exemples sont legion...) tout cable en scindex et cable electrique standard, bien avant la mode des câbles a prix débile?
- Le fait que les fabricants de câble sont souvent incapables de donner la moindre donnee technique sur leur merveille et ceci même a des tarifs stratosphériques?
- Le fait que les marges sur les câbles sont clairement démentielles (qu'est-ce-qui peut justifier un cable a 2000 Euros, franchement?), ce qui tendrait a expliquer le lobbying au niveau des supposes benefices d'en changer?

Don't get me wrong, comme on dit ici : les cables j'y ai cru. Je tournais en HMS machintruc a 400 Zozos la paire de modulation. J'avais aussi du MIT, Audioquest, Monster blablabla en stock et passait des heures a les comparer. Et puis un jour, je me suis fait ramasser la tronche par M. Haskil qui dans son style bulldog m'a demande ce qui justifiait mes jugements qualitatifs sur tel ou tel cable, tel ou tel meuble, tel ou tel cone, etc.
J'ai decide de tout reprendre a 0 et de planter des cables micros a la place de mes "cables THDG puis d'inviter des potes (pas des audiophiles, juste des melomanes!!) Pour une seance test. Resultat : tests ABX bidons, personne n'a senti la difference entre les cables. Parmi eux, que des zicos et meme un inge du son...
J'ai donc revendu la totale, tout cable en cables micro et devine quoi? Ben tout compte faits ca marche pareil qu'avant...

Si je peux me permettre : relis, pense et ecris ensuite......


A encadrer !!!!!! et +100.

le seul interet des câbles secteurs hdg : le blindage EM ? Pour ne pas trop polluer vers les moduls ?
Mahler
 
Messages: 12951
Inscription: 19 Mar 2006 18:27

Message » 19 Déc 2008 20:30

Oh nooooooon, ya Robert qui vient casser le rêve :wink: .

Je ne parle (délibérément) pas de sensation d'écoute mais seulement des ces principes techniques qui effectivement ne sont jamais identifiés par les fabriquants de câbles sauf - je ne sais si ça en relève -, de l'importance d'un blindage sérieux (observation : ce qu'apporte ou empèche le blindage des câbles sur le plan électrique ou électromagnétique devrait tout de même être identifiable techniquement, voire mesurable).

Pas identifiés et visiblement pas respecté dans les électroniques (typiquement le signal modulation qui parcoure 60 cm dans un tuyau à 500 € (je reste mesuré) avec des fiches de compétition, mais qui poursuit son chemin dans l'ampli ou le lecteur CD à travers des câbles basiques, des circuits imprimés, des relais, des soudures, voire des nappes informatiques je crois. Au moins en apparence, cette réalité visible pour le profane, semble poser un problème de cohérence qu'on peut résumer ironiquement à la manière de "l'auteur de ce fil : " est ce qu'on ne perds pas le bénéfice des cette sublime câblerie à chaque fois qu'on y y relie ces foutues électroniques et enceintes qui ne respectent rien" ?

Dans le même ordre d'idée, l'auteur du test de câble secteur (voir plus haut), étoile les câbles secteur (jusqu'à 3.500 € !) en fonction de leur capacité à respecter les timbres et la dynamique (les deux seuls critères étoilés).

Or il me semble qu'il peuvent être au moins corrélés avec la mesure (de la linéarité pour les timbres j'imagine et la mesure de quelque chose d'autre (help Robert :oops: ), pour la dynamique qui a un rapport direct avec la puissance si je ne m'abuse [docteur]).
wald
 
Messages: 1918
Inscription: 07 Avr 2008 9:40
  • offline


Retourner vers Amplificateurs Intégrés