Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

LA MAGIE DU TUBE : MYTHE OU REALITE ?

Message » 11 Déc 2007 16:22

Lors de mes lectures de revues spécialisées ou sur ce forum, j'ai souvent lu " la magie incomparable du tube": mythe ou réalité ?

Il serait peut-être intéressant que le plus grand nombre fasse part de ses expériences bonnes ou mauvaises avec le tube, tout en sachant que la venue sur le marché de marques plus ou moins chinoises ont dynamisé un créneau du marché de la HIFI, cela par une réduction de prix liée à un coût assez faible de la main d'œuvre, permettant ainsi de réaliser des produits "câblages en l'air" à des prix que les européens ne peuvent plus pratiquer.

En cette fin d'année 2007, le moment n'est-il pas venu, de faire un bilan sur le Tube et son renouveau ( dans l'hypothèse qu'il y ait eu dans le passé une désaffection pour lui) ? :idee:



A vos claviers, Chers Amis Audiophiles... et que les échanges soient fructueux pour tous...
:)
THALES77
 
Messages: 12
Inscription: 03 Déc 2007 10:27
Localisation: SEINE ET MARNE
  • offline

Annonce

Message par Google » 11 Déc 2007 16:22

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 11 Déc 2007 16:27

Aie, sujet 1000 et 1000 fois discute et polemique au possible....
Fais une recherche rapide tu devrais trouver ton bonheur!
san-antonio
 
Messages: 1588
Inscription: 17 Avr 2007 0:51
  • offline

Message » 11 Déc 2007 16:29

Genial s'il est maitrise, comme audiomat le fait.
Mais tellement pas pratique: ca chauffe à mort, l'été c'est le calvaire, lampes à changer (pour ca chez audiomat c'est pratique).
Attendre que l'ampli chauffe pour en profiter c'est lourd.

Par contre niveau articulation et patate, et musicalité en fait, c'est le top.
En fait niveau son, c'est ce que je prefere, mais la pratique m'a conduit à aller vers le numérique (infiniment plus pratique donc, tres rapide mais moins 'fun', mais c'est tweakable).
cfc
 
Messages: 1854
Inscription: 25 Mai 2005 0:24
  • offline

Message » 11 Déc 2007 16:35

Oui sujet chaud en effet...

Je ne voulais pas créer de polémique mais faire le point avec les produits nouvellement disponibles en France.

Je suis nouvellement inscrit bien que je vous lise depuis longtemps déjà et mon intention était juste de faire un état des lieux, si je puis dire...
THALES77
 
Messages: 12
Inscription: 03 Déc 2007 10:27
Localisation: SEINE ET MARNE
  • offline

Message » 11 Déc 2007 19:01

Si tu souhaites connaître la grande sensation d'aération, de finesse de timbres ....etc que m'a procuré l'écoute de tubes je te mets ce lien où je racontais quelques essais sur mes enceintes :wink:
http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... &start=285
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline

Electroniques à tubes

Message » 11 Déc 2007 19:54

Bonjour Thales77, bonjour à tous,

Question difficile en effet... Essayons d'y voir un peu plus clair en laissant nos préjugés au vestiaire.

J'ouvre le feu : je sais parfaitement qu'il ne suffit pas de concevoir une électronique à tubes pour obtenir un appareil musicalement réussi ; d'ailleurs, il y a d'excellents amplificateurs à semi-conducteurs. Ensuite, si l'on s'intéresse d'un peu près à l'histoire de la haute fidélité, on constate tout de même que les amplis mythiques, ceux qui ont laissé une trace dans la mémoire des passionnés, sont presque tous à tubes : Marantz 7 / 8 & 9, Audio Research SP11 / D115, McIntosh 275, Quad II / 22, Leak Stereo 20 etc. Cette liste n'est évidemment en rien exhaustive.

Du côté des transistors, ce n'est pas le désert, mais les TRES grands amplis sont vraiment rares
: je vois les remarquables Luxman L 525 / 550 /560, certains modèles Etalon, l'Accuphase A 20... Merci de compléter si vous avez d'autres noms.

Pourquoi ? C'est bien sûr là que les choses deviennent vraiment difficiles. Personnellement, je ne suis pas mystique ni porté sur le dogmatisme ; il y a nécessairement des explications rationnelles mais la haute fidélité étant à la convergence de la technique et de l'esthétique (ou, si l'on préfère, de la sensibilité artistique), il est logique que les avis divergent autant que les goûts. Observez au concert : certains auditeurs recherchent la proximité des musiciens parce qu'ils privilégient le détail, la "présence" ; d'autres au contraire aiment mieux un certain recul pour une écoute plus fondue, plus synthétique. Les uns n'ont pas raison contre les autres ; c'est une question de préférence personnelle, point.

Pour les amplis, c'est évidemment la même chose, comme pour les autres appareils d'une installation d'ailleurs. Mais au-delà, si la plupart des connaisseurs s'accordent sur les qualités exceptionnelles de certaines électroniques et qu'elles sont à tubes, ce n'est certainement pas un hasard ni du snobisme. Une des raisons de ces qualités tient sans doute à la relative simplicité des circuits : là où beaucoup d'électroniques à semi-conducteurs alignent des dizaines d'éléments actifs, un ampli à tubes se contentent souvent de 3 ou 4. De plus, cette simplicité facilite considérablement les tentatives du concepteur : alors que pour un circuit transistorisé il faudra prendre en compte des dizaines ou des centaines de combinaisons, un schéma à tubes ramènera à des proportions plus acceptables les essais. Enfin, dans un tube les électrons voyagent dans le vide (disons, un quasi-vide) et ignorent donc nombre de phénomènes qui les affectent dans l'état solide.

J'espère que d'autres auront des idées différentes pour un dialogue contradictoire et constructif.
Cordialement.
Clodomire
 
Messages: 65
Inscription: 07 Mar 2007 19:36
  • offline

Message » 11 Déc 2007 21:48

Il suffit d'aller écouter...en aveugle de préférence au début !
MBON
 
Messages: 5444
Inscription: 30 Avr 2002 21:30
  • offline

Message » 11 Déc 2007 22:44

Je n'ai encore jamais retrouvé sur une électronique à transistor la qualité de timbres, la délicatesse dans le haut et le respect des petites informations, que ce que j'ai pu trouver avec un bon 300B.

Maintenant sur d'autres critères il peut en être autrement.
ougo
 
Messages: 5743
Inscription: 12 Mai 2004 18:05
Localisation: Lausanne
  • offline

Message » 11 Déc 2007 22:52

ougo a écrit:Je n'ai encore jamais retrouvé sur une électronique à transistor la qualité de timbres, la délicatesse dans le haut et le respect des petites informations, que ce que j'ai pu trouver avec un bon 300B.

C'est ce qu'on lit presque systématiquement mais encore une fois le plus important est d'aller comparer soi même.
MBON
 
Messages: 5444
Inscription: 30 Avr 2002 21:30
  • offline

Message » 12 Déc 2007 12:18

Tout à fait d'accord avec vous.
Rien ne remplace une écoute. Il est cependant très judicieux d'avoir les opinions et avis sur le sujet afin de ne pas tomber dans des piéges ou des à priori sur telle ou telle marque ou conception.
THALES77
 
Messages: 12
Inscription: 03 Déc 2007 10:27
Localisation: SEINE ET MARNE
  • offline

Message » 12 Déc 2007 12:40

Salut

Au moins on sait ou tu bosses, toi. :wink:
EUVRARD
 
Messages: 4924
Inscription: 22 Aoû 2002 15:48
Localisation: Pithiviers, Loiret
  • offline

Message » 12 Déc 2007 12:53

THALES77 a écrit:Lors de mes lectures de revues spécialisées ou sur ce forum, j'ai souvent lu " la magie incomparable du tube": mythe ou réalité ?


:)


mythe !
chacun sait que la magie n'existe pas 8) la seule chose qu'onprend pour de la magie c'est l'illusion. :wink: :lol:
blounote
 
Messages: 4817
Inscription: 11 Juin 2002 18:08
Localisation: 40 - DAX
  • offline

Message » 15 Déc 2007 15:02

Salut, je suis un tout nouveau dans le tube avec mon petit modèle Yaqin Chinois à base de 5881 qui doit faire frisonner d'horreur un vrai passionné mais moi c'est une révélation par rapport à mon Yamaha 1800. C'est vrai que c'est un ampli HC, ce n'est pas comparable mais vraiment j'ai été :o la premiere fois que j'ai allumé le Yaqin ! Je ne pensait pas que la musique pouvait resortir avec autant d'emotions, c'est d'une clarté limpide, les basses sont amples et bien présente, ça fourmille de détails que je n'avais jamais entendu avant, bref c'est vraiment tres plaisant. J'ai acheté ça sans grande conviction par rapport au prix des modèles pratiqué en France, mais je ne regrette vraiment pas mon achat.

A+++
fouyas20
 
Messages: 120
Inscription: 18 Déc 2005 0:01
Localisation: AJACCIO
  • offline

Message » 15 Déc 2007 16:21

Plutôt que de récrire moi-même un long discours, je citerai ici Philippe Muller, lui-même relatant l'opinion -que je partage- de Georges Cabasse sur les amplificateurs à tubes:

Philippe Muller a écrit:Georges Cabasse avait une approche très simple de la chose et considérait qu'il n'y avait pas de technique nécessairement meilleur qu'une autre et qu'un amplificateur était bon ou mauvais, qu'il soit à transistors ou a tubes.

Pour lui, l'usure des amplificateurs à tubes ainsi que les dérives importantes de leurs composants en faisaient des objets à éviter car leurs qualités se maintiennent assez difficilement dans le temps sauf si les composants sont exceptionnels, ce qui est très rare et très très cher. Pour Georges Cabasse, la question du son du tube contre le son du transistor est une mauvaise question et il trouve ahurissant que l'on puisse parler de fidélité et maintenir ce genre de débat de nos jours. A partir du moment où un amplificateur a le son tube ou le son transistor, c'est qu'il est mauvais. On ne devrait pas faire la différence entre les deux et si différence il y a, il ne faut pas choisir celui que l'on préfère mais les rejetter tous les deux et aller chercher ailleurs.


Avec du recul, mon expérience, assez limitée, avec les amplificateurs à tubes me dicte il n'y a certainement pas de magie particulière les concernant.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 15 Déc 2007 16:33

Scytales a écrit:Plutôt que de récrire moi-même un long discours, je citerai ici Philippe Muller, lui-même relatant l'opinion -que je partage- de Georges Cabasse sur les amplificateurs à tubes:

Philippe Muller a écrit:Georges Cabasse avait une approche très simple de la chose et considérait qu'il n'y avait pas de technique nécessairement meilleur qu'une autre et qu'un amplificateur était bon ou mauvais, qu'il soit à transistors ou a tubes.

Pour lui, l'usure des amplificateurs à tubes ainsi que les dérives importantes de leurs composants en faisaient des objets à éviter car leurs qualités se maintiennent assez difficilement dans le temps sauf si les composants sont exceptionnels, ce qui est très rare et très très cher. Pour Georges Cabasse, la question du son du tube contre le son du transistor est une mauvaise question et il trouve ahurissant que l'on puisse parler de fidélité et maintenir ce genre de débat de nos jours. A partir du moment où un amplificateur a le son tube ou le son transistor, c'est qu'il est mauvais. On ne devrait pas faire la différence entre les deux et si différence il y a, il ne faut pas choisir celui que l'on préfère mais les rejetter tous les deux et aller chercher ailleurs.


+ 1
carpignolo
 
Messages: 52
Inscription: 05 Nov 2007 13:58
  • offline


Retourner vers Amplificateurs Intégrés