Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: KTM29 et 29 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Egalisation

Message » 06 Mar 2008 22:31

Existe-t-il un juste milieu entre les 7500 euros d'un trinnov et les 500 d'un behringer? Plus le temps passe et plus je m'intéresse à la résolution à la source des problèmes d'acoustique. J'avoue que la technique et la masturbation intellectuelle me lassent...
sergi
 
Messages: 32
Inscription: 21 Fév 2008 14:21
Localisation: caves
  • offline

Annonce

Message par Google » 06 Mar 2008 22:31

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 06 Mar 2008 22:44

Get a écrit:Enfin, si j'avais du pognon, pour te répondre, nyga, j'achèterais un Sabine REAL, ou à défaut un DBX Driverack, qui sont assez répandus a priori, mais je n'ai que le budget pour un DEQ2496... Ce sera donc un DEQ2496 ! Qui me conviendra très bien étant donné le répport Q/P de mon système actuel, fort modeste au demeurant...


Qu'est ce que le Sabine Real a de plus par rapport au DBX DriveRack (PA ou autre) qui justifie à l'écoute la différence de prix ?
fgero
 
Messages: 3837
Inscription: 23 Oct 2004 23:44
Localisation: 92
  • offline

Message » 06 Mar 2008 22:46

Un PC muni d'une très bonne carte son serait une sorte de "juste milieu" en terme de budget (mais tu peux alors revendre ta source CD), avec des possibilités infinies. Bien sûr ça implique de mettre les mains dans le camboui, c'est pas encore plug'n play.
Denis31
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 4501
Inscription: 16 Sep 2005 9:50
Localisation: Toulouse

Message » 07 Mar 2008 15:10

sergi a écrit:Existe-t-il un juste milieu entre les 7500 euros d'un trinnov et les 500 d'un behringer? Plus le temps passe et plus je m'intéresse à la résolution à la source des problèmes d'acoustique. J'avoue que la technique et la masturbation intellectuelle me lassent...


Le juste milieu serait un Beringher sans bugs et un brin amélioré comme de nombreux amateurs l'ont fait. Le rapport qualité/prix devient alors remarquable.

Le résultat pour peu que les mesures soient bien faites (90% du résultat est là...) sera excellentissime.

Quelque chose me dit qu'il ne va pas falloir attendre très, très longtemps pour que l'on voit apparaître des correcteurs équipés des algorythmes Trinnov and Co dans des appareils de prix beaucoup plus démocratiques.

Cela étant, certains intégrés HC des nouvelles générations équipées des différents correcteurs proposés par les marques (dont Trinnov chez Sherwood, dans une version sans doute un peu peu allégée, dont divers chez Pioneer, Yamaha, Onkyo et Denon) donnent des résultats en hifi, je dis bien en hifi, largement supérieurs à ce que donnent des électroniques de prix bien plus élevés... sans correction aucune... sur les mêmes enceintes, dans la même pièce.

Et nous n'en sommes qu'aux prémices !

Il me semble aujourd'hui que le mieux est d'acheter un Beringher et de l'améliorer ou un TACT d'occasion... car demain arrive vite.


Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • online

Message » 07 Mar 2008 16:01

haskil a écrit:
Cela étant, certains intégrés HC des nouvelles générations équipées des différents correcteurs proposés par les marques (dont Trinnov chez Sherwood, dans une version sans doute un peu peu allégée, dont divers chez Pioneer, Yamaha, Onkyo et Denon) donnent des résultats en hifi, je dis bien en hifi, largement supérieurs à ce que donnent des électroniques de prix bien plus élevés... sans correction aucune... sur les mêmes enceintes, dans la même pièce.

Alain :wink:


As tu des examples concrets d'intégrés HC qui peuvent concurrencer des amplis hifi de prix équivalement?

Qu'est ce qui donne la qualité de ces intégrés HC en HiFi, la qualité intrinsèque de l'amplification ou le fait que la correction compense les défauts de l'ampli ?

Je pose ces questions sans sous-entendu narquois : je pense en particulier que l'amplification numérique qui semble se démocratiser plus vite en HC qu'en HiFi, va réduire l'écart entre la qualité sonore des amplis HC et des amplis Stereo. Je n'ai jamais pu essayer d'ampli numérique HC, mais ayant entendu ce que mes blocs NuForce ont apporté par rapport à l'étage amplification de mon intégré Thule, je suis convaincu qu'un intégré HC peut être meilleur qu'un appareil hifi à transistors. A quel écart de prix, je ne sais pas...
Neophyt
 
Messages: 423
Inscription: 21 Mai 2005 23:28
Localisation: Yvelines
  • offline

Message » 07 Mar 2008 17:56

Neophyt relis bien ce que j'ai écrit... Il n'y avait pas de piège mais une précision très importante...

Je te le remets là :

donnent des résultats en hifi, je dis bien en hifi, largement supérieurs à ce que donnent des électroniques de prix bien plus élevés... sans correction aucune... sur les mêmes enceintes, dans la même pièce.

Pourquoi ?

Mais parce qu'une correction bien faite transfigure le résultat d'une façon bien plus importante que le différentiel qualitatif qu'il peut encore y avoir entre un bon intégré HC récent en stéréo et pure direct et un amplificateur stéréo... de prix égal.


Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • online

Précision

Message » 07 Mar 2008 19:03

Merci de cette précision

SI je te comprends bien, le terme "sans correction aucune" s'applique aux amplis hifi comparés aux amplis HC avec correction, alors que dans ma lecture hâtive, j'avais cru que tu comparais les deux types d'appareil chacun sans correction.

Il s'avère que je viens de faire l'acquistion d'un Lyngdorf DPA-1 (préampli DAC et RCS) et je ne suis pas convaincu qu'il compenserait les faiblesses d'un mauvais ampli en aval. J'ai pu constater qu'il est efficace pour compenser certains problèmes d'acoustiques. Mais comme tous ces appareils, il est plus efficace pour soustraire que pour ajouter des fréquences qui manquent - pour celà, il faut vraiment que l'ampli qui est derrière suive pour ajouter l'énergie qui manque.

Par contre, sur une config déjà très satisfaisante, la mienne, j'ai eu la déception de constater que le RCS n'a rien apporté. J'envisage de le revendre immediatement !
Neophyt
 
Messages: 423
Inscription: 21 Mai 2005 23:28
Localisation: Yvelines
  • offline

Message » 07 Mar 2008 20:18

Merci de cette précision


De rien !

SI je te comprends bien, le terme "sans correction aucune" s'applique aux amplis hifi comparés aux amplis HC avec correction,


Exactement !


Il s'avère que je viens de faire l'acquistion d'un Lyngdorf DPA-1 (préampli DAC et RCS) et je ne suis pas convaincu qu'il compenserait les faiblesses d'un mauvais ampli en aval.


Bien au contraire, s'il demande des corrections importante il risque de le mettre à mal.

Mais la partie amplification de puissance d'un intégré HC récent est excellente. On peut lui reprocher, éventuellement, de manquer de "fruité dans le bas médium" mais pas de ne pas être fidèle et suffisamment puissante pour faire son travail honnêtement !

J'ai pu constater qu'il est efficace pour compenser certains problèmes d'acoustiques. Mais comme tous ces appareils, il est plus efficace pour soustraire que pour ajouter des fréquences qui manquent - pour celà, il faut vraiment que l'ampli qui est derrière suive pour ajouter l'énergie qui manque.


C'est pile poil cela. Mieux vaut applanir qu'élever des montagnes :wink:

Mais il existe des intégrés HC qui sont très bien dotés côté puissance... on exagère beaucoup leurs manques dans ce domaine en restant bloqués sur une situation qui remonte à six ou sept ans... et ces corrections ne les mettent pas à mal.

Par contre, sur une config déjà très satisfaisante, la mienne, j'ai eu la déception de constater que le RCS n'a rien apporté. J'envisage de le revendre immediatement !



Pas facile de mesurer, et donc de corriger, des enceintes fonctionnant en doublet acoustique et utilisant largement les réflexions pour fonctionner au mieux...

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • online

Message » 07 Mar 2008 20:34

haskil a écrit:
Merci de cette précision



Mais la partie amplification de puissance d'un intégré HC récent est excellente. On peut lui reprocher, éventuellement, de manquer de "fruité dans le bas médium" mais pas de ne pas être fidèle et suffisamment puissante pour faire son travail honnêtement !

.....

Mais il existe des intégrés HC qui sont très bien dotés côté puissance... on exagère beaucoup leurs manques dans ce domaine en restant bloqués sur une situation qui remonte à six ou sept ans... et ces corrections ne les mettent pas à mal.

......

Pas facile de mesurer, et donc de corriger, des enceintes fonctionnant en doublet acoustique et utilisant largement les réflexions pour fonctionner au mieux...

Alain :wink:


A propos des amplis HC, je me demandais justement plus haut si l'arrivée des amplifications numeriques n'apportait pas la puissance à bon prix qui faisait défaut aux amplis HC.

Pour ce qui est du RCS, j'ai constaté qu'il est efficace pour corriger le gonflement du bas medium et du grave que je provoque delibérement en rapprochant les panneaux du mur. Mais dans la position idéale des Magnepans, je n'entends aucun progrès. Je pense que mes amplis de puissance (Nuforce 8.5 v2) seraient suffisants pour corriger un trou, d'autant que ma pièce est réverbérante plutôt qu'amortie. Donc ce n'est pas le problème.

Je m'étais posé la question de l'adéquation du RCS aux dipôles. Ca m'a paru mineur car Lyngdorf propose ce qui me semble être des dipôles, mais ce sont des medium-aïgus (HPs conventionnels sur baffle). Il est vrai que les HPs graves Lyngdorf sont faits pour être mis dans les coins ou contre les murs, pour éviter les réflexions. Dans ce cas le RCS peut facilement éliminer l'excès de grave qui est provoqué, tandis que l'absence d'ondes multiples donne la précision au grave... que mes Magnepans obtiennent sans RCS !

Le mieux est l'ennemi du bien !

J'ai pas encore essayé le RCS ni les Nuforce avec mes vieilles enceintes Altec.

J'ai consciemment pris le risque de commander l'appareil quand mon préampli a nécessité une petite réparation. Alors que j'ai essayé mes amplis in situ avant de les acheter car ce sont des occasions, cela ne me semblait pas possible d'essayer un RCS. Donc j'ai pris un risque et je me suis loupé coûteusement. Si ca intéresse quelqu'un de faire des essais et éventuellement de l'acheter, MP bienvenu.
Neophyt
 
Messages: 423
Inscription: 21 Mai 2005 23:28
Localisation: Yvelines
  • offline

Message » 12 Mar 2008 22:11

Bien le merci, Denis31, pour ces liens que tu nous donnes, pages précédente, et merci pour ces éclaircissement sur l'eq "FIR" et "IIR" ! A potasser et à tester...

Bien le merci, ensuite, Haskil et Neophyt, pour cet échange et ces remarques fort judicieuses, concenrant les amplis HC numériques et comprenant une fonction calibration...

Et pour répondre à fgero, ce que le Sabine a de plus que le DBX, c'est le prix.... :lol: Si ma mémoire est bonne, Je crois qu'il doit y avoir une différence de qualité d'abord, mais je crois que le Sabine a nettement plus de fonctions. D'ailleurs, sauf erreur, le DBX ne possède que des entrées analo (?). Mais pour avoir entendu le Sabine dans une petite salle, sur du L-acoustics (en sono donc), pfffiouuu...

Edit le 13/03 pour corriger une erreur de frappe...
Dernière édition par Get le 13 Mar 2008 21:30, édité 1 fois.
Get
 
Messages: 85
Inscription: 21 Jan 2007 8:59
  • offline

Message » 13 Mar 2008 11:25

Avec plaisir :wink:
Pour complêter sur le cas des filtres numériques vis-à-vis de la phase en multiamplification active: ce que permet un filtre numérique, quelle que soit la techno de filtrage FIR ou IIR, c'est d'introduire un delai temporel entre les canaux. Il est ainsi possible d'aligner temporellement les HPs à la fréquence de recouvrement en fonction des déphasages introduits par les coupures hautes et basses, et donc de compenser ces déphasages dans une certaine mesure.
C'est une possibilité intéressante qui n'existe pas avec un filtre analogique.

Je pense que ça entretient la confusion sur le rapport eq numérique/phase. (j'espère avoir clarifié plutôt qu'embrouillé...)
Denis31
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 4501
Inscription: 16 Sep 2005 9:50
Localisation: Toulouse

Message » 13 Mar 2008 21:33

Me concernant, c'est peut être un peu technique, mais ça clarifie ! Merci donc à nouveau et sans flagornerie, pour cette science pratique, intéressante et vulgarisée!...
Get
 
Messages: 85
Inscription: 21 Jan 2007 8:59
  • offline


Retourner vers Amplificateurs Intégrés