Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 22 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Lavardin IT !

Message » 25 Mai 2005 14:50

gillougillou a écrit:Ceci dit je me demande quel est le nombre réel d'utilisateurs en France..
Car le prix en fait est ds la moyenne du haut de gamme mais le look est plutot discret.
Il est vrai que ds cette gamme de tarifs,l'allure tend a faire"riche".
Une boite noire pour 5700 Euros...c'est un peu le crapeau qui se transforme en prince charmant quand on "l'allume" si j'ose dire.. :D

A+Gillou 8)


Je pense que des possesseurs et de surcroit forumeurs on en compte sur les doigts d'une ou deux mains.

Il faut dire également que les produits Lavardin ont reçu il y a quelques années un accueil mitigé de la part de la profession (revendeurs) et de la presse. A plus forte raison si les revendeurs revendent du HdG en gamme tarifaire.
TuanJ13
 
Messages: 1892
Inscription: 05 Nov 2002 16:43
  • offline

Annonce

Message par Google » 25 Mai 2005 14:50

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 25 Mai 2005 14:53

gillougillou a écrit:Non ça saute aux oreilles!Joke...
Sans télécommande,ça me fait de l'exercice...
Et en fait,il y a peu de décote sur Lavardin.

Bonne recherches.
A+Gillou



Les oreilles c'est effectivement plus appropriées...

"peu de décote sur Lavardin" : tu ne serais pas en train de préparer ta future vente ? ( i joke)
TuanJ13
 
Messages: 1892
Inscription: 05 Nov 2002 16:43
  • offline

Message » 25 Mai 2005 15:12

Pour ma part, je suis sur que les amplis numeriques vont s'imposer, d'abord en HC puis en hifi, lorsque cette techno sera adoptée par les constructeurs de milieu de game (NAD, ARCAM, ROTEL...) qui concoive leurs appareil pour l'ecoute et pas pour les mesures de THD (je pense que si les amplis numeriques abordables sonnent mal, c'est en partie parce qu'ils sont conçus a la japonaise).

Apres cette deferlante, il restera toujours des amateurs de tubes et on verra apparaitre des nostalgiques du transistor! Ces derners acheteront des amplis LAVARDIN, qui sont parmi le srares amplis a transistor qui meritent de passer a la posterite!
Neophyt
 
Messages: 423
Inscription: 21 Mai 2005 23:28
Localisation: Yvelines
  • offline

Message » 25 Mai 2005 15:36

Neophyt a écrit:Pour ma part, je suis sur que les amplis numeriques vont s'imposer, d'abord en HC puis en hifi, lorsque cette techno sera adoptée par les constructeurs de milieu de game (NAD, ARCAM, ROTEL...) qui concoive leurs appareil pour l'ecoute et pas pour les mesures de THD (je pense que si les amplis numeriques abordables sonnent mal, c'est en partie parce qu'ils sont conçus a la japonaise).

Apres cette deferlante, il restera toujours des amateurs de tubes et on verra apparaitre des nostalgiques du transistor! Ces derners acheteront des amplis LAVARDIN, qui sont parmi le srares amplis a transistor qui meritent de passer a la posterite!


Cela c'est un avis tranché !!!

Le numérique fort probablement mais la conception à la japonaise je vois pas bien ?

En tout cas apparemment tu as déjà écouté des amplis Lavardin et tu les as plutôt appréciés si j'en crois le mérite que tu leur accordes.

C'est un bel hommage que tu leur rends.
TuanJ13
 
Messages: 1892
Inscription: 05 Nov 2002 16:43
  • offline

Message » 25 Mai 2005 16:46

Conception à la japonaise: appareils "grand public" optimisés pour obtenir des mesures de bande passante et de THD à 1000 hz idéales, au détriment des autres qualités sonores... mais ca fait bien sur le specs.

Pour ce qui est du numérique, mis à part quelques appareils qui ne semblent êtres que des vitrines technologiques, j'ai l'impression qu'on en trouve aujourd'hui que sur 2 segments de marché:
- bas de gamme HC, beaucoup de watts pour pas cher et dans une petite boite avec de smin enecintes vendues dan sle package. Son ignoble mais ca fait des gros boum sur le HC, et ca plait a madame car ca prend pas trop de place dans le salon (WAF)
- haut de gamme genre Bel Canto ou Tact, encore inacessible pour moi. J'attends avec impatiece d'avoir l'occasion d'en écouter, mais je pense qu'il y a déjà assez de retours positifs pour montrer que la techno est adaptée à une utilisation audiophile. Et on pourra certainement simuler plusieurs signature sonores.

Pour les applications hifi ou audipohile, les prix des amplis numériques devraient tomber avec l'effet de volume sur les composants. En particulier les DSP haut de gamme qui permettent de faire le traitement de préfiltrage avant l'amplification proprement dite. C'est comme les puces de PCs...De plus, une grande partie de la techno qui permet de faire des appareils numériques haut de gamme est du soft, dont le cout marginal de production est...nul. Ca va etre comme le marché de la micro informatiques. C'est sans doute le coût des alimentations qui déterminera le prix plancher de ces appareils.

Nénamoins, il y aura toujours des survivants analogiques!

Pour ce qui est du Lavardin, j'en ai entendu un vers 1999 (si ma méoire n eme trompe pas) alors que je cherchais un ampli et j'avais été enthousiasmé. Mais l'appareil était hors de mon budget et j'ai acheté un THULE.

De surcroît, j'avais été rebuté par le discours ésotérique du vendeur qui essayait de m'expliquer la théorie LAVARDIN sur les effets mémoire. J'ai fait beaucoup de maths dans ma jeunesse (personne n'est parfait) et notamment du traitement du signal et j'avais été effaré ar le baratin du vendeur qui voulait me donner des cours sur les sinusoides ( Je suis peut-être susceptible, mais c'est fou ce que certains commercants peuvent se prendre au serieux en racontant des conneries... pareil pour les VRP en informatique). Entre temps, j'ai lu les articles disponibles sur le site Lavardin qui sont assez convainquants, notamment sur les fluctuations des fonctions de transfert sous l'influence de la mémoire thermique. Ainsi, à l'epoque, j'avais pris LAVARDIN pour un produit de charlatant a l'oereile geniale. Depuis, j'ai du respect, mais j'ai toujours un THULE.

(Mon passé de matheux et de traiteur de signal explqiue sans doute que je croie a l'avenir du numerique plus que la moyenne).

Je n'ai jamais eu l'occasion de comparer un LAVARDIN avec un THULE dans des conditiosn equivalentes. Ca relativiserait peut etre mon appreciation car je suis tres tres content du son de mon THULE.

Mais si je parie sur la survie de LAVARDIN face a la vague numerique, ce n'est pas seulement a cause de la qualite intrinseque de l'ampli, mais aussi a cause de son positionnement prix/voulme et de son cercle de fans. C'est plus facle de survivre à une remise à plat du marché quand on vend peu et cher sur une clientèle de niche que quand on vend beaucoup à faible marge et qu'on se retrouve avec une techno dépassée. LAVARDIN semble avoir un positionnement marketing viable pour continuer a faire du transistor, mais je parie que la production partira bientôt en Chine (snif). Question de survie.

Par contre, les marques qui font de bons amplis à moins de 1000€ (j'ai oublié ATOLL dans ma liste) vont etre obligées de passer au numérique pour rester compétitives et seront de toutes façons obligées de délocaliser leur production en Chine, si elles ne le font pas déjà...

Il y a sans doute d'autres marques qui survivront sur des niches non numériques grâce à la qualité de leurs apperiels et à un effet "fan club"... KORA par exemple et d'autres fabriquants d'amplis à tubes.
Neophyt
 
Messages: 423
Inscription: 21 Mai 2005 23:28
Localisation: Yvelines
  • offline

Message » 25 Mai 2005 17:49

Neophyt a écrit:Conception à la japonaise: appareils "grand public" optimisés pour obtenir des mesures de bande passante et de THD à 1000 hz idéales, au détriment des autres qualités sonores... mais ca fait bien sur le specs.

Pour ce qui est du numérique, mis à part quelques appareils qui ne semblent êtres que des vitrines technologiques, j'ai l'impression qu'on en trouve aujourd'hui que sur 2 segments de marché:
- bas de gamme HC, beaucoup de watts pour pas cher et dans une petite boite avec de smin enecintes vendues dan sle package. Son ignoble mais ca fait des gros boum sur le HC, et ca plait a madame car ca prend pas trop de place dans le salon (WAF)
- haut de gamme genre Bel Canto ou Tact, encore inacessible pour moi. J'attends avec impatiece d'avoir l'occasion d'en écouter, mais je pense qu'il y a déjà assez de retours positifs pour montrer que la techno est adaptée à une utilisation audiophile. Et on pourra certainement simuler plusieurs signature sonores.

Pour les applications hifi ou audipohile, les prix des amplis numériques devraient tomber avec l'effet de volume sur les composants. En particulier les DSP haut de gamme qui permettent de faire le traitement de préfiltrage avant l'amplification proprement dite. C'est comme les puces de PCs...De plus, une grande partie de la techno qui permet de faire des appareils numériques haut de gamme est du soft, dont le cout marginal de production est...nul. Ca va etre comme le marché de la micro informatiques. C'est sans doute le coût des alimentations qui déterminera le prix plancher de ces appareils.

Nénamoins, il y aura toujours des survivants analogiques!

Pour ce qui est du Lavardin, j'en ai entendu un vers 1999 (si ma méoire n eme trompe pas) alors que je cherchais un ampli et j'avais été enthousiasmé. Mais l'appareil était hors de mon budget et j'ai acheté un THULE.

De surcroît, j'avais été rebuté par le discours ésotérique du vendeur qui essayait de m'expliquer la théorie LAVARDIN sur les effets mémoire. J'ai fait beaucoup de maths dans ma jeunesse (personne n'est parfait) et notamment du traitement du signal et j'avais été effaré ar le baratin du vendeur qui voulait me donner des cours sur les sinusoides ( Je suis peut-être susceptible, mais c'est fou ce que certains commercants peuvent se prendre au serieux en racontant des conneries... pareil pour les VRP en informatique). Entre temps, j'ai lu les articles disponibles sur le site Lavardin qui sont assez convainquants, notamment sur les fluctuations des fonctions de transfert sous l'influence de la mémoire thermique. Ainsi, à l'epoque, j'avais pris LAVARDIN pour un produit de charlatant a l'oereile geniale. Depuis, j'ai du respect, mais j'ai toujours un THULE.

(Mon passé de matheux et de traiteur de signal explqiue sans doute que je croie a l'avenir du numerique plus que la moyenne).

Je n'ai jamais eu l'occasion de comparer un LAVARDIN avec un THULE dans des conditiosn equivalentes. Ca relativiserait peut etre mon appreciation car je suis tres tres content du son de mon THULE.

Mais si je parie sur la survie de LAVARDIN face a la vague numerique, ce n'est pas seulement a cause de la qualite intrinseque de l'ampli, mais aussi a cause de son positionnement prix/voulme et de son cercle de fans. C'est plus facle de survivre à une remise à plat du marché quand on vend peu et cher sur une clientèle de niche que quand on vend beaucoup à faible marge et qu'on se retrouve avec une techno dépassée. LAVARDIN semble avoir un positionnement marketing viable pour continuer a faire du transistor, mais je parie que la production partira bientôt en Chine (snif). Question de survie.

Par contre, les marques qui font de bons amplis à moins de 1000€ (j'ai oublié ATOLL dans ma liste) vont etre obligées de passer au numérique pour rester compétitives et seront de toutes façons obligées de délocaliser leur production en Chine, si elles ne le font pas déjà...

Il y a sans doute d'autres marques qui survivront sur des niches non numériques grâce à la qualité de leurs apperiels et à un effet "fan club"... KORA par exemple et d'autres fabriquants d'amplis à tubes.


Neophyt mais pas tant que cela si tu me permets ce jeu de molets.

Fine analyse de l'évolution du marché HC et HIFI avec comme tu l'as souligné le fait que pour une grande part du numérique, le logiciel et le matériel sont en théorie logiquement équivalents et que l'accroissement constant des moyens de calculs et des capacités de stockage à des coûts sans cesse plus faibles milite pour le développement du numérique en tant que moyen de reproduction (ampli, source, correction...) et aussi en tant que moyen de production sonore et de diffusion.

A quand des masters 24/96 (ou mieux) directement du studio son sur le DD du consommateur ?

La distorsion thermique et les fluctuations des fonctions de transferts sont malheureusement peu développées à moins que je ne sois passé à côté du lien sur le site Lavardin.

Il existe un audiophile/diyeurs francais qui aborde également cette problèmatique : http://peufeu.free.fr/audio/memory/ et rend homage aux travaux de Gérard Perrot.

Je suis ouvert à tout lien sur des articles de fond sur ces aspects de distorsion thermique.

Pour revenir aux amplis Lavardin, la comparaison directe sur son propre système d'un ampli Lavardin avec d'autres amplis est (j'en suis le premier désolé) très mais alors très cruelle.
TuanJ13
 
Messages: 1892
Inscription: 05 Nov 2002 16:43
  • offline

Avenir du numérique, de LAVARDIN et distortion thermique

Message » 25 Mai 2005 20:23

Merci pour ton compliment.

Je revendique d'être Neophyte en Audiophilie (je ne econnais pas le tiers des marques citées sur ce site) , mais certainement pas en techno ni en marketing stratégique de produits high tech.

En fait, je suis plus sur ce site par fascination de la techno que par besoin d'un son meilleur? je suis tres satisfait de mon installation THULE+JMR, sauf pour la fiabilité des THULE.

J'aimetais bien essayer un lavardin sur mes JMR Trenté, mais mes phynances ne me permettent pas de faire le saut. ... qui a dit "ne nous soumets pas à la tentation"?

Le jour ou j'aurais les moyens de faire un saut qualitatif majeur (ampli à 5000€), je ferai le comparatif
- Thule actuel
- Thule nouvelle generation
- Lavardin
- TACT (s'ils survivent d'ici là)
- Un ampli a lampes

Sans compter les sources et les enceintes.

Tu noteras que, bien que je pense que LAVARDIN puisse survivre a la vague numétrqiue que j'anticipe, je doute de la survie de TACT que je considère pourtant comme le leader techo actuel (sur le papier, en attendant une écoute). Le problème de TACT, c'est que leur avantage compétitif actuel vient uniquement des alimentations (facile à copier) et du soft (pas facile à copier). Si une marque mass market decdie de faire un ligne de produt haut de gamme, elle n'aura aucun mal a financer la realisation (par des indiens, pas par des chinois) d'un soft concurrencant de TACT qu'elle pourar implementer sur une base techique standard sur laquelle elle a des effets de volume. Sans doute sera-il plus effcace de marketter les produist haut de gamme sous une marque dédiée, mais ce sera la même base hard, sauf pour les alims. Je sreia setonne qu'un independant puisse survivre sur le marche numerique sans etre le satelitte d'un génat du mass market. Je parie que c'ets le destin de TACT (qui est déjà lié à Texas Instruments par des accords techno) mais je me trompe peut-être.

Pour ce qui est de LAVARDIN (ne nous éloignons pa sdu sujet du thread), ils ont l'avantgae d'êtr eprotégés par un svaoir faire hard. Le white paper qui m'a convaincu que ce ne sont pas des charlots explique bien le problème qui n'avait as ét évu par les autres, mais il ne dit pas un mot sur les solutions retenues par LAVARDIN pour y remedier. Si c'est dan sle schema de l'amplin ce sera vite copie. Mais ca m'etonnerait. Si cela se trouve dans des optimistaions fines de conception de leur circuits, ce qui me semble vraismeblable, c'ets deja plus dur a copier.

J'en suis arrive a me dire que c'ets peut etre dans les equipemenst de test et de mesure que reside l'avantage competitif de LAVARDIN. Le white paper que j'ai lu expliquat coment ils ont mis au point des systemes de mesure adaptes a tester des parametres inconnus (je me souvien splus lesuqles) qui influient sur l'ecoute. Autrement dit, sans qu'il n'y ait de revolution techno dans les produits eux-mêmes, elle peut se trouver dans le systeme de test qui permet de concevoir de meilleurs produits.

Si c'est le cas, ils peuvent tenir longtemps, car cela voudrait dire qu'ils ont réussi à modléiser ce qui compte pour l'oreille humaine, alors qui ele smethode de mesure auquelles je faisiat reference plus haut (THD) pour la conception que j'ai qualifie de japonaises optiisent le scircuits sur de scriteres qui n'ont rien a voir avec l'oreille.

Ils pourrainet meme fairte un malheur en numeique car leur samplis seraient meilleurs a cause des moyens de test.

La je delire et j eme monte un echafaudage d'hypotheses... Mais je serai setonne qu eleur avantage reside uniquement dans la conception des circuits. Trop facile a copier.

C'est comme l'Oreal qui a mis au point un procede de production de peaux reconstituée pour éviter d'avoir a tester ses produist sur des lapins et qui se retrouve leader d'une application medicale, qui lui donne un avantage competitif sur le marche des shampoings et des cosmetiques!
Neophyt
 
Messages: 423
Inscription: 21 Mai 2005 23:28
Localisation: Yvelines
  • offline

Message » 26 Mai 2005 12:36

Je profite du temps libre pour continuer mon exploration des forums hifi-audi)HC (pas Neophyt pour rien) et j'ai regarde au bar-d-en-face dont jai decouvert l'existance hier...

Sur le thread Lavardin, quelqu'un a marque qu ele fondatuer de LAVARDIN est décédé en emportant ses secrets dans sa tombe...

Si c'est vrai, je risque d echanger d'avis sur l'avenir de LAVARDIN...Si c'était ou c'est encore uniquement dans la tete du fondateur, no future...

Si c'est dans une techno de mesure comme j'ai cru le comprendre dans un papier que j'ai lu (et que je ne retrouve pas.. aurai-je révé?) il y a une perennité possible voire meme probable!
Neophyt
 
Messages: 423
Inscription: 21 Mai 2005 23:28
Localisation: Yvelines
  • offline

Message » 26 Mai 2005 13:29

Neophyt a écrit:Sur le thread Lavardin, quelqu'un a marque qu ele fondatuer de LAVARDIN est décédé en emportant ses secrets dans sa tombe...


D'un accident de moto me semble t'il... Ceci dit, ca fait déjà plusieurs années et Lavardin continue depuis...
Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 26 Mai 2005 13:35

ogobert a écrit:
Neophyt a écrit:Sur le thread Lavardin, quelqu'un a marque qu ele fondatuer de LAVARDIN est décédé en emportant ses secrets dans sa tombe...


D'un accident de moto me semble t'il... Ceci dit, ca fait déjà plusieurs années et Lavardin continue depuis...


Il te semble bien :-? Héphaïstos manque beaucoup à la communauté audiophile, mais Lavardin continue à mon avis de produire des amplis conforme à sa philosophie...

Amicalement Loïc :D
lcartau
 
Messages: 4332
Inscription: 26 Oct 2004 17:40
Localisation: Paris Bordeaux !!
  • offline

Message » 26 Mai 2005 13:45

Bonne nouvelle (après le deuil il faut continuer).

Mais produire n'est pas concevoir!

Ont-ils prouvé qu'ils savent concevoir un nouvel (vraiament nouveau) ampli aussi bon que les précédents sans le père fondateur?
Neophyt
 
Messages: 423
Inscription: 21 Mai 2005 23:28
Localisation: Yvelines
  • offline

Message » 26 Mai 2005 13:48

Neophyt a écrit:Bonne nouvelle (après le deuil il faut continuer).

Mais produire n'est pas concevoir!

Ont-ils prouvé qu'ils savent concevoir un nouvel (vraiament nouveau) ampli aussi bon que les précédents sans le père fondateur?


Avez vous déjà écouté un Quad II? Cet engin a plus de 50 ans et on attend encore un ampli à base de KT66 qui sonne mieux...L'informatique nous a donné de mauvaise habitude, les vrais concepteurs d'amplis ne font pas comme Intel ou AMD, ils ne brident pas les performances de leurs amplis pour en vendre un neuf tous les deux ans...Les idées d'Héphaïstos pourront sans doute faire l'objet d'amélioration.

Amicalement Loïc :D
lcartau
 
Messages: 4332
Inscription: 26 Oct 2004 17:40
Localisation: Paris Bordeaux !!
  • offline

Message » 26 Mai 2005 13:52

Une publi de l'AES : http://www.aes.org/e-lib/browse.cfm?elib=9185 auteur Gérard Perrot.

Personne n'est membre ?
TuanJ13
 
Messages: 1892
Inscription: 05 Nov 2002 16:43
  • offline

Message » 26 Mai 2005 13:58

Reponse a Loic

Tu as raison, un produit peut survire longtemps a son createur, mais la societe QUAD n'auarait pas survecu s'il n'y avait pas un savoir faire depassant celui du "pere fondateur" aui a pemis a QUAD de concevoir d'autres produits sans laquelle la société ne pourrait sans dout epas vivre.

Combien de PME disparaissent, se font absorber ou perdent leur âme aprèes le départ de leur créateur?

D'autre part, pour qu'un produit survive, il faut qu'on trouve les composants pour le fabriquer... Déjà pas evident pour les lampes et beaucoup plus critique pour les semiconducteurs.

Amicalement également

Pierre
Neophyt
 
Messages: 423
Inscription: 21 Mai 2005 23:28
Localisation: Yvelines
  • offline

Message » 26 Mai 2005 15:12

Salut à tous!

Neophyt, juste une petite question si tu le permets. Considéres tu que le gros intégré SONY 9000 ES soit digne de TA "conception à la japonaise"?
Comme toi, je pense que l'avenir passera forcément par le numérique et qu'il y aura des nostalgiques de l'analogique. En attendant, il faut qu'elle s'impose en terme de qualité sonore et surtout dans l'esprit des audiophiles ("Le grand public" est déjà en plein dedans).

Voilà voilà :wink:
Cerris
 
Messages: 447
Inscription: 04 Sep 2003 20:31
Localisation: Chez Mickey!



Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message