Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 18 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Lavardin IT versus autres amps...

Message » 14 Déc 2010 15:57

pierre31 a écrit:
terminazor a écrit:Bizare que les ampli soit disant au dessus de tous les autres soient quasi inécoutables fautes de points d'écoutes (KF, artec...)



. faudra aussi prendre un peu conscience que le marché francais ne vaut rien
L'argent qui interesse nos constructeurs francais, ne se trouve pas dans l'hexagone depuis longtemps deja.
A quoi bon chercher des revendeurs francais pour ne rien vendre alors qu'en asie ca se vend par palette ?

tellement exact!,combien de marques de haut de gamme absentes de l'hexagone et surtout combien de revendeurs,proposant pour des raisons commerciales les associations bancales offertes par les importateurs....
cependant il ya toujours quelques produits qui se vendent quand même! :wink: ,et en france Lavardin marche pas mal,tout comme YBA en son temps(j'espère simplement que le destin de la première ne rejoindra pas celui de la seconde.)
arnaud12
 
Messages: 1150
Inscription: 21 Avr 2006 20:08
Localisation: geneve
  • offline

Annonce

Message par Google » 14 Déc 2010 15:57

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 15 Déc 2010 13:33

Gort'h a écrit:KF c'est du monitoring et c'est orienté pro a la base.
Tu es dans le 78,tu peux aller écouter chez Firodil a Bobigny. :idee:



Et l'Artec à Coignières... comme quoi en fait en cherchant un peu... ;)
allucinéma
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 16270
Inscription: 19 Juin 2002 18:15
Localisation: - France -
  • offline

Message » 16 Déc 2010 12:17

pierre31 a écrit:Désolé archi, j'ai oublié un integré exceptionnel dans ma liste, le sugden ia4 masterclass
je sais pas pourquoi j'ai tendance a l'oublier celui la alors que c'est une tuerie.
peut etre parce que j'ai ete decu par la finition ...


J'aimerai bien le tester aussi celui là:

En fait je me suis fais une petite liste d'amplis divers à prix divers :lol:

    Leben CS300
    Leben CS300 X
    Acoustic Masterpiece AM201
    Lavardin IS Référence
    Leben CS600
    Luxman SQ38u
    VTL IT 85
    Sugden Masterclass iA4
    Lavardin IT
    Klinger Favre Précison Studio
    Art et Technologie SE50 i Référence
    Jeff Rowland Continuum 500
Archi
 
Messages: 7171
Inscription: 08 Mar 2002 2:00
Localisation: Liège / Belgique
  • offline

Message » 16 Déc 2010 12:52

:wink: Mais pkoi il n y a pas l Electrocompaniet ECI5 MK2 dans ta liste ??? Tu l as deja teste ?
Hi-fi : nas Qnap TS221, Transporter, Classé 2200i, Vivid Audio, Rel
HC : Pio KRP 500A, Vivid, Scandyna Minipod & Cinepod, Pana BDT 270, Yamaha Rxa 1040
Avatar de l’utilisateur
JG Naum
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 5351
Inscription: 12 Mar 2005 20:08
Localisation: Paris

Message » 16 Déc 2010 13:00

Archi a écrit:
pierre31 a écrit:Désolé archi, j'ai oublié un integré exceptionnel dans ma liste, le sugden ia4 masterclass
je sais pas pourquoi j'ai tendance a l'oublier celui la alors que c'est une tuerie.
peut etre parce que j'ai ete decu par la finition ...


J'aimerai bien le tester aussi celui là:

En fait je me suis fais une petite liste d'amplis divers à prix divers :lol:

    Leben CS300
    Leben CS300 X
    Acoustic Masterpiece AM201
    Lavardin IS Référence
    Leben CS600
    Luxman SQ38u
    VTL IT 85
    Sugden Masterclass iA4
    Lavardin IT
    Klinger Favre Précison Studio
    Art et Technologie SE50 i Référence
    Jeff Rowland Continuum 500


Liste d'excellents amplis, mais ..........(écoutés : leben cs300, les Lavardin, le petit frère du Sugden,Le KF, le artec ...mais sur des enceintes différentes, of course))

.....quelles sont les enceintes à "faire chanter" ?? Les isobariks sont différentes des Kalibrators !!
Vouala the question , tout est dans l'association !!!!!.
Salut à Pedro el occitan des bois.
fargo
 
Messages: 7624
Inscription: 15 Avr 2005 23:01
Localisation: Tolosa
  • offline

Message » 16 Déc 2010 15:20

fargo a écrit:
Archi a écrit:
pierre31 a écrit:Désolé archi, j'ai oublié un integré exceptionnel dans ma liste, le sugden ia4 masterclass
je sais pas pourquoi j'ai tendance a l'oublier celui la alors que c'est une tuerie.
peut etre parce que j'ai ete decu par la finition ...


J'aimerai bien le tester aussi celui là:

En fait je me suis fais une petite liste d'amplis divers à prix divers :lol:

    Leben CS300
    Leben CS300 X
    Acoustic Masterpiece AM201
    Lavardin IS Référence
    Leben CS600
    Luxman SQ38u
    VTL IT 85
    Sugden Masterclass iA4
    Lavardin IT
    Klinger Favre Précison Studio
    Art et Technologie SE50 i Référence
    Jeff Rowland Continuum 500


Liste d'excellents amplis, mais ..........(écoutés : leben cs300, les Lavardin, le petit frère du Sugden,Le KF, le artec ...mais sur des enceintes différentes, of course))

.....quelles sont les enceintes à "faire chanter" ?? Les isobariks sont différentes des Kalibrators !!
Vouala the question , tout est dans l'association !!!!!.
Salut à Pedro el occitan des bois.


Ce sont des enceintes artisanales réalisées par François Horvat > http://pagesperso-orange.fr/francois.h/
Boomer Excel papier 21cm et tweeter Dynaudio Esotar T330D

Pour la pièce ou la surface voir le volume c'est très complexe, le système sera sur une mezzanine d'un loft ou le volume total de l'espace de vie fait environ 600m3; mais l'écoute se fera assez proche des enceintes, je ne tiens pas à sonoriser tout ça du coup la puissance n'est pas vraiment un critère de sélection ! L'impédance nominale des enceintes est de 8 ohms et la mini à 7 apparemment, le rendement 88dB.


Philosophie du concepteur :
Je vous présente ici mon approche personnelle en matière de conception et de construction d'enceintes de très haute qualité.

Vous trouverez dans cette présentation des commentaires, des compte-rendus d'écoutes et bien sûr des images qui vous permettront peut-être de réaliser vos propres enceintes de haute qualité.

Ces enceintes ont été conçues et réalisées par mes soins pour des amis, mais le plus souvent par des amis eux-mêmes et selon mes conseils dans un seul but : obtenir la plus grande pureté de restitution servie par la plus grande simplicité de conception possible.

--> ce sont en effet toutes des colonnes deux voies avec un boomer-médium de 21 cm, un tweeter de haut niveau, un filtrage volontairement réduit au strict minimum mais de très haute qualité, un coffret ultra-rigide en MDF de 30 mm et ceinturé intérieurement, soit ma formule fétiche...





L'idéal théorique serait évidemment un unique HP à large bande qui se passe de tout filtrage. Mais pour en avoir écouté plusieurs à de nombreuses reprises, aucun n'offrait suffisamment d'extension dans l'aigu ni assez de niveau dans l'extrême grave, le tout étant toujours affecté d'une forte directivité et de colorations systématiques...

Quant aux trois, voire quatre voies, leur mise au point demande des moyens très puissants afin d'obtenir une homogénéité et une cohérence digne du niveau de qualité que je recherche.

Reste donc la deux voies : là encore, beaucoup de deux voies du commerce souffrent de défauts de cohérence, de manque de définition dans le médium et d'un grave souvent boursouflé, notamment sur les colonnes.

Par conséquent, si je me fixe pour objectifs un grave soutenu jusqu'aux fréquences les plus basses mais tendu, un médium fruité mais bien à sa place et un aigu fin et ouvert, j'applique les recettes suivantes :

- un coffret hyper rigide constitué de panneaux de MDF de 30 mm avec ceintures de renforcements internes afin d'éviter un grave trop rond et affecté de désagréables résonances de caisse.

- un format colonne pour obtenir un volume de charge confortable, apte à restituer l'extrême grave.

- un filtrage minimaliste de type parallèle à 6 dB/octave pour préserver au mieux la phase, la spontanéité du son et obtenir une aération et un bel étagement des plans sonores en profondeur.

- des composants de filtrage exceptionnels pour préserver la transparence du son et les micro-détails qui donnent vie à la musique : condensateurs à bain d'huile et armatures en argent et or, énormes selfs à air en fil OFC de 30/10ème, résistances de qualité audiophile de type Riken ou Duelund.

- des boomers-médiums de 21 cm afin d'obtenir une bonne tenue en puissance et un grave digne de ce nom, dotés d'une courbe de réponse très régulière et sans pic de résonance en fin de bande afin de pouvoir être filtrés par une simple self de haute qualité en série.

- des tweeters de la plus haute qualité : dans la très grande majorité des cas, j'utilise des modèles à dôme souple, résonnant bas, ferrofluidés et de diamètre 28 mm le plus souvent afin de supporter un filtrage par un simple condensateur de très haute qualité en série. La qualité de ces tweeters est tout à fait primordiale et il ne faut jamais lésiner sur le prix de ceux-ci. J'ai constaté très souvent que le son de toute l'enceinte dépendait étroitement de la qualité du tweeter...

- un câblage interne soigné et spécifique afin de ne pas détériorer la finesse et le piqué du son.


On obtient ainsi selon moi un compromis excellent entre des paramètres évidemment contradictoires : l'acoustique est truffée de paradoxes et tout le jeu consiste à en éviter les écueils les plus flagrants et surtout les plus évidents à l'écoute.

Le filtre est volontairement simplifié à l'extrême et certaines mesures de linéarité ou de phase peuvent évidemment être moins parfaites qu'avec d'autres solutions de filtrage plus complexes et plus voraces en nombre de composants.

Je trouve simplement qu'à l'écoute, le minimum de composants sur le trajet du signal s'avère très payant en termes de transparence, de " vie " et de finesse sur les tous petits signaux. Si c'est là le prix à payer pour extraire le maximum d'informations de HPs donnés, je suis prêt à le payer...

Le plus délicat, une fois les deux HPs soigneusement sélectionnés, reste l'accord et la bonne cohésion du boomer et du tweeter. Cela demande beaucoup de tâtonnements, d'écoutes attentives, de connaissances des éléments du filtre et de leurs résultats d'écoute.

Le choix des composants ( condensateurs à armatures argent / or haut de gamme, résistances et selfs ) ne peut se faire qu'à l'oreille, les mesures se révélant en effet absolument incapables de traduire les grandes différences que l'on peut constater à l'écoute.

Mais puisque j'utilise volontairement très peu de composants de filtrage, je les choisis de la plus haute qualité possible afin de " transcender " encore cette transparence et cette spontanéité qui me sont si chères. A titre expérimental, j'ai testé des composants de filtrage de haute volée sur des tweeters premier prix et là déjà, les résultats étaient surprenants de qualité et de pureté ! C'est une véritable hérésie d'associer des haut-parleurs de haute qualité à des composants de filtrage de qualité médiocre, ce qui se retrouve hélas très souvent dans les enceintes du commerce. Le marketing est cependant sauf, puisque ces composants sont cachés aux yeux des consommateurs et que le prix de vente global est préservé...

Restent bien évidemment le local ainsi que les électroniques / câbles associés : là encore, un ajustement très fin du filtre permet l'adaptation exacte de l'enceinte à ces deux paramètres essentiels.

Et au final, les goûts de l'auditeur peuvent également être exaucés par les ajustements réalisés " in situ ", une fois les enceintes posées à l'endroit exact qui leur est destiné...


Je ne prétends cependant pas détenir une quelconque vérité. Il s'agit là d'une approche personnelle du filtrage qui peut avoir ses partisans et ses détracteurs. Pour moi, un trajet du signal aussi direct que possible préservera au maximum le rendement des haut-parleurs et lissera le moins possible les micro-informations si indispensables à la reproduction musicale de haute qualité.

Ce qui m'importe avant tout, c'est de retrouver à l'écoute cette étincelle de vie, cette riche ambiance musicale qui vous fait véritablement croire à ce que vous écoutez, c'est tout simplement être plus près encore de la vraie " haute fidélité ".

Un avantage supplémentaire réside enfin dans la possibilité unique de créer une enceinte DIY quasiment sur mesures, avec une sonorité et un équilibre spectral idéalement adaptés aux électroniques et aux câbles associés, ainsi qu'une adaptation optimale au local d'écoute.

En outre, la construction d'enceintes personnelles DIY offre la possibilité, ô combien précieuse, de pouvoir remodeler ces paramètres à volonté s'il y a changement de local d'écoute et/ou de matériel associé.

Je reçois beaucoup de messages privés et d'appels téléphoniques de passionnés, d'audiophiles purs et durs, d'adeptes du DIY, de mélomanes curieux d'écouter " autre chose ".

Les passionnés de Hifi ont bien souvent écouté, comparé, entendu beaucoup de choses un peu partout et se sont forgé leur propre opinion sur la qualité de son qu'ils souhaitent obtenir chez eux.

Certains d'entre eux passent chez moi pour une écoute, pour une simple discussion entre passionnés, d'autres me demandent à distance des conseils, des plans, des schémas de filtre que je leur fournis toujours gracieusement.

Image
Archi
 
Messages: 7171
Inscription: 08 Mar 2002 2:00
Localisation: Liège / Belgique
  • offline

Message » 16 Déc 2010 15:31

J'aurai bien rajouté l'IT15 à ma liste mais hors de portée financièrement surtout si on ajoute le top des cables Lavardin.
Image

Pour l'Electrocompaniet ECI5 jamais testé.
Archi
 
Messages: 7171
Inscription: 08 Mar 2002 2:00
Localisation: Liège / Belgique
  • offline

Message » 16 Déc 2010 15:33

Je me demande si Lavardin va sortir un IS 10 Référence vu qu'en mars 2011 ce sera les 10 ans de l'ampli.
Archi
 
Messages: 7171
Inscription: 08 Mar 2002 2:00
Localisation: Liège / Belgique
  • offline

Message » 16 Déc 2010 15:46

jld22 a écrit:Alexandre T, ou peux t'on voire ta pièce d'écoute?

Jld


Mais, mais, tu veux une photo de chez moi ?
alexandret
 
Messages: 1392
Inscription: 27 Aoû 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 16 Déc 2010 15:50

FDRT a écrit:+1000 ! :wink:

Personnellement, j'ai rarement entendu un ampli à totor aussi coloré. :o


Je suis le premier à dire que mon Is Réf (je ne connais pas les deux autres intégrés) qu'il y a une sorte de transparence "extra-ordinaire" (pas dans le sens géniale, mais spéciale) qui devient une sorte de coloration.

Mais là où ça va t'amuser, c'est que j'avais eu exactement la même sensation avec des......Merlin VSM !
alexandret
 
Messages: 1392
Inscription: 27 Aoû 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 16 Déc 2010 15:54

On a refait l'échange avec Gort'h, et le Lavardin est à nouveau branché sur mes Référence 3a.
Sur un seul disque (Blue, de Joni Mitchell), deux différences flagrantes : Le Lavardin ouvre beaucoup plus, mais a une bosse dans le bas medium (ce que dit Mr Baussart depuis des lustres) !
alexandret
 
Messages: 1392
Inscription: 27 Aoû 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 16 Déc 2010 16:18

alexandre t a écrit:On a refait l'échange avec Gort'h, et le Lavardin est à nouveau branché sur mes Référence 3a.
Sur un seul disque (Blue, de Joni Mitchell), deux différences flagrantes : Le Lavardin ouvre beaucoup plus, mais a une bosse dans le bas medium (ce que dit Mr Baussart depuis des lustres) !

Salut Alex

J'ai bien eu ton MP à ce sujet. Je suis assez surpris par cette bosse dans le bas medium. Qui sous-entendrait qu'il y a de la matière dans ledit medium et que je n'ai pas vraiment ressenti à l'écoute du Lavardin. Peux-tu détailler/développer stp?

Ce qui est drôle c'est de constater le nombre de commentaires qui ont été écrit ici même concernant la rondeur, le bas-medium en avant et le son "tube-like" du Heed :lol:
Aucune des personnes qui l'a écouté chez moi ou chez lui ne lui a trouvé ces caractéristiques. Mais bon les réputations ont la vie dure...

Sinon oui je pense que tu as retrouvé ton écoute très ouverte avec le Lavardin. On a également la scène sonore qui se déploie plus en retrait sur le Lavardin que sur le Heed.
De même la sensation d'aération est plus présente sur le Lavardin que sur le Heed.
Gort'h
 
Messages: 10401
Inscription: 25 Juin 2004 14:36
Localisation: 33670
  • offline

Message » 16 Déc 2010 16:41

Sur les voix coté bas-medium (et Joni Mitchell est bien pourvue de ce coté là), il y a clairement une bosse que le Heed n'a pas. Un effet de gonflement, comme si on entendait tout à coup beaucoup plus le micro.

J'ai en prêt un audioquest (un Diamond Back) qui passait très bien avec le Heed, mais qui est difficilement supportable avec le Lavardin.
alexandret
 
Messages: 1392
Inscription: 27 Aoû 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 16 Déc 2010 17:03

Il sonne trop rond ton Audioquest? Il ne te calme pas le haut du spectre également?
Cela dit en priorité c'est les câble HP que tu devrais changer.
Tu veux faire un test à pas cher? Tu achète 2 longueur de 6m en 100% cuivre chez Leroy Merlin et tu fais des essais. :idee:
Gort'h
 
Messages: 10401
Inscription: 25 Juin 2004 14:36
Localisation: 33670
  • offline

Message » 16 Déc 2010 17:59

:roll: C est pas Yinguesque comme conseil ! Et il fait quoi de ses 12 m de cables si c est pas bon !
Hi-fi : nas Qnap TS221, Transporter, Classé 2200i, Vivid Audio, Rel
HC : Pio KRP 500A, Vivid, Scandyna Minipod & Cinepod, Pana BDT 270, Yamaha Rxa 1040
Avatar de l’utilisateur
JG Naum
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 5351
Inscription: 12 Mar 2005 20:08
Localisation: Paris


Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message