Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: jeoffrey59 et 24 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

le Graal pour 800 Euros (pauvre Etalon...)

Message » 23 Jan 2009 14:07

Sous ce titre stupide, une écoute du Flying Mole Ca-s3 (dont je ne suis ni importateur ni revendeur !) .

Système : Flying Mole S3 / Benchmark dac1 / B&w 805 Signature

Ma référence : l'étalon Origo que j'ai possédé pendant 3 ans.

Dynamique : l'Origo était fantastique, le Flying est bien au delà . Aucune dureté (contrairement à l'Origo),le plus étonnant : dynamique extrême même à bas volume lorsque les transistors n'en ont pas en deçà d'un certain seuil.

Musique : la brillance que l'on trouve dans le monde transistor n'existe pas ici.Ultra définition amenant une douceur jamais rencontrée sur les amplis classiques. Spectre très large avec grave ultra-défini et aigu spatial . Sur les voix, j'ai enfin compris le terme "liquide". Tout cela avec une aération incroyable et pas d'intermodulation entre les instruments.

Scène sonore : l'origo est totalement dépassé (et pourtant...). Là ou il y avait une image grandiose systématique, le fm est incroyablement plus révélateur. Les prises studios close-up sont criantes de vérités (on voit le placement de l'artiste devant le micro). Les reverbs artificielles ou le son "ProTools" et ses plugins, les choix d'overdubbing ou de prises directes se révèlent à chaque album. C'est fabuleux.

Que reste-il aux transistors et aux tubes à part l'encombrement, la chaleur et les prix délirants ? Bah, je sais pas...
seillemone
 
Messages: 185
Inscription: 28 Juil 2004 14:25
Localisation: 13
  • offline

Annonce

Message par Google » 23 Jan 2009 14:07

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 23 Jan 2009 14:18

Très intéressant. Quel est le prix le l'Origo, et queles sont ses caractéristiques techniques?

Diapason a récompensé ce CS3 en précisait qu'il alimentait bien leurs B&W 804N, ce qui m'avait interpelé à l'époque.

Par contre, j'ai pu écouter son grand frère (Ca-S10) sur mes D25, et le résultat n'était pas à la hauteur de l'Icos : un rendu un peu montant et sans charme.
Paull
 
Messages: 8672
Inscription: 22 Sep 2003 16:32
Localisation: "For Those About To Rock (We Salute You)" - AC/DC

Message » 23 Jan 2009 14:22

Que reste-il aux transistors et aux tubes à part l'encombrement, la chaleur et les prix délirants ? Bah, je sais pas...


Depuis le temps qu'ils sont commercialisés, les Nuforce et autres Flying Mole ne semblent pourtant pas représenter une une concurrence impitoyable pour les autres modèles vendus dans les mêmes échoppes.

De plus, le Gemincore qui semblait être -parmi les- meilleur d'entre eux a laissé sa place à des amplis Accuphase chez des forumers possesseurs d'enceintes Kef ou Wilson Audio.
Qu'en conclure?
Paull
 
Messages: 8672
Inscription: 22 Sep 2003 16:32
Localisation: "For Those About To Rock (We Salute You)" - AC/DC

Message » 23 Jan 2009 14:36

Paull a écrit:Qu'en conclure?


Que les gens ont peut-être quelquefois du mal avec une écoute qui les éloigne de leurs habitudes en terme (entre autres) de coloration,
que la technologie a sans doute encore à progresser,
que les associations ne sont peut-être pas toujours réussies,
qu'il y a des goûts différents (sinon nous aurions tous du Soulution ou de l'Halcro :mdr: ) :wink:
van.alstine
 
Messages: 7423
Inscription: 01 Nov 2006 19:13
Localisation: france
  • offline

Message » 23 Jan 2009 19:11

seillemone a écrit:Sous ce titre stupide, une écoute du Flying Mole Ca-s3 (dont je ne suis ni importateur ni revendeur !) .

Système : Flying Mole S3 / Benchmark dac1 / B&w 805 Signature

Ma référence : l'étalon Origo que j'ai possédé pendant 3 ans.

Dynamique : l'Origo était fantastique, le Flying est bien au delà . Aucune dureté (contrairement à l'Origo),le plus étonnant : dynamique extrême même à bas volume lorsque les transistors n'en ont pas en deçà d'un certain seuil.

Musique : la brillance que l'on trouve dans le monde transistor n'existe pas ici.Ultra définition amenant une douceur jamais rencontrée sur les amplis classiques. Spectre très large avec grave ultra-défini et aigu spatial . Sur les voix, j'ai enfin compris le terme "liquide". Tout cela avec une aération incroyable et pas d'intermodulation entre les instruments.

Scène sonore : l'origo est totalement dépassé (et pourtant...). Là ou il y avait une image grandiose systématique, le fm est incroyablement plus révélateur. Les prises studios close-up sont criantes de vérités (on voit le placement de l'artiste devant le micro). Les reverbs artificielles ou le son "ProTools" et ses plugins, les choix d'overdubbing ou de prises directes se révèlent à chaque album. C'est fabuleux.

Que reste-il aux transistors et aux tubes à part l'encombrement, la chaleur et les prix délirants ? Bah, je sais pas...


Salut

J'ai fait la comparaison, il y a un peu plus d'un an d'un module ampli du CSA-3 avec mon PP300B Y. MAHE équipé de transfos de sortie CRETIEN sur mes ex TANNOY ALBURY équipées d'un 38cm Dual Concentric si cher a la marque.
Résultat, le FM faisait jeu égal sur la plupart des points, dynamique aération vivacité détails avec un avantage certain sur la tenue du grave.
Par contre, et je ne sais pas l'expliquer, la profondeur et l'étagement des plans sonores était absent sur FM, ce qui donnait un avantage certain au PP300B.

Jérôme
EUVRARD
 
Messages: 4924
Inscription: 22 Aoû 2002 15:48
Localisation: Pithiviers, Loiret
  • offline

Message » 23 Jan 2009 19:27

Paull a écrit:
Que reste-il aux transistors et aux tubes à part l'encombrement, la chaleur et les prix délirants ? Bah, je sais pas...


Depuis le temps qu'ils sont commercialisés, les Nuforce et autres Flying Mole ne semblent pourtant pas représenter une une concurrence impitoyable pour les autres modèles vendus dans les mêmes échoppes.

De plus, le Gemincore qui semblait être -parmi les- meilleur d'entre eux a laissé sa place à des amplis Accuphase chez des forumers possesseurs d'enceintes Kef ou Wilson Audio.
Qu'en conclure?


euh... je n'en possède pas moi-même, mais j'ai remarqué une chose : il s'en vend des wagons (c'est présent dans beaucoup de signatures de forumeurs et c'est aussi ce qu'en disent les revendeurs) et on n'en voit pas des masses dans les petites annonces... un peu plus de nuforces en ce moment parce que la V2 prend un peu de bouteille (je ne serais pas étonné de voir bientôt débarquer la V3) mais dans l'ensemble ça court pas les PA... alors que les Accuphase :roll:
popette59
 
Messages: 2455
Inscription: 17 Juin 2008 19:11
  • offline

Message » 23 Jan 2009 19:28

et encore c'est sans compter les amplis numériques qui ne disent pas leur nom (les modules gemincore équipent plein de trucs sous d'autres marques il me semble ? non ?).
popette59
 
Messages: 2455
Inscription: 17 Juin 2008 19:11
  • offline

Message » 23 Jan 2009 19:30

seillemone a écrit:Sous ce titre stupide, une écoute du Flying Mole Ca-s3 (dont je ne suis ni importateur ni revendeur !) .

Système : Flying Mole S3 / Benchmark dac1 / B&w 805 Signature

Ma référence : l'étalon Origo que j'ai possédé pendant 3 ans.

Dynamique : l'Origo était fantastique, le Flying est bien au delà . Aucune dureté (contrairement à l'Origo),le plus étonnant : dynamique extrême même à bas volume lorsque les transistors n'en ont pas en deçà d'un certain seuil.

Musique : la brillance que l'on trouve dans le monde transistor n'existe pas ici.Ultra définition amenant une douceur jamais rencontrée sur les amplis classiques. Spectre très large avec grave ultra-défini et aigu spatial . Sur les voix, j'ai enfin compris le terme "liquide". Tout cela avec une aération incroyable et pas d'intermodulation entre les instruments.

Scène sonore : l'origo est totalement dépassé (et pourtant...). Là ou il y avait une image grandiose systématique, le fm est incroyablement plus révélateur. Les prises studios close-up sont criantes de vérités (on voit le placement de l'artiste devant le micro). Les reverbs artificielles ou le son "ProTools" et ses plugins, les choix d'overdubbing ou de prises directes se révèlent à chaque album. C'est fabuleux.

Que reste-il aux transistors et aux tubes à part l'encombrement, la chaleur et les prix délirants ? Bah, je sais pas...


Les amplis Flying Mole, classe D de haute qualité, révèlent la qualité des autres maillons ou leurs... défauts, quelle que soit leur gamme... Les bons HP fonctionnent toujours avec du Flying Mole... Beaucoup d'enceintes, ou sources, sont faussement bonnes, à mon avis... Beaucoup de câbles se révèlent aussi pour ce qu'ils sont : de mauvais filtres...
ghozze
 
Messages: 1090
Inscription: 03 Jan 2008 12:12
  • offline

Message » 23 Jan 2009 20:33

seillemone a écrit:
Système : Flying Mole S3 / Benchmark dac1 / B&w 805 Signature

C'est marrant il y a quelques années, je m'étais exactement imaginé cette configuration ...
avec en source une borne apple airport :wink:
SALONE
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1198
Inscription: 18 Juin 2003 17:57
Localisation: 06

Message » 23 Jan 2009 22:20

hihi... bah c'est la mienne ... avec un superbe lecteur dvd (hum hum...) branchée derrière le Benchmark !
seillemone
 
Messages: 185
Inscription: 28 Juil 2004 14:25
Localisation: 13
  • offline

Message » 23 Jan 2009 22:21

Superbe petit ampli qui dans sa gamme de prix (et au delà) en remontre à bien d'autres.

Touché à prix d'occasion c'est hors catégorie.

Je l'ai eu en test par curiosité trois semaines. Il avait aucune difficulté à alimenter mes Concordes et permettait d'obtenir une bonne pression acoustique sur les musiques qui s'y prêtent. Les limitations mentionnées par Jérôme sur l'étagement des plans sonores me paraissent fondées mais existe-t-il une électronique qui ne souffre pas de limitation ? Je n'en connais pas.

J'ai testé son grand frère le Cas-10 bien plus tard dans les mêmes conditions et la magie n'a pas opéré.

Le Cas-3 m'a paru posséder moins de signature sonore (constante d'écoute, sonorité reconnaissable) et une transparence dont bien des électroniques ne peuvent se prévaloir ce qui n'est pas la moindre de ses qualités. L'écoute est matérialisée, la tenue du grave est de très haut niveau. Une écoute prolongée révèle un haut médium et un aigu variés sans dureté avec un raffinement, une fluidité et une extension de bon aloi sans rivaliser avec les meilleurs électroniques à transistor ou à tube dans ce domaine précis. Le Cas 3 est très homogène et m'avait aussi convaincu en particulier sur le rendu d'albums Live pour lequel bien des électroniques même plus couteuses sont défaillantes à rendre convenablement le niveau de grave d'une basse électrique ou du pied de batterie.

J'ai su après coup qu'il avait été proposé lors d'un salon à un prix promotionnel "salon" très intéressant. Si je l'avais su à l'époque, j'en aurais volontier acheté un.
TuanJ13
 
Messages: 1892
Inscription: 05 Nov 2002 16:43
  • offline

Message » 24 Jan 2009 9:09

TuanJ13 a écrit:Superbe petit ampli qui dans sa gamme de prix (et au delà) en remontre à bien d'autres.

Touché à prix d'occasion c'est hors catégorie.

Je l'ai eu en test par curiosité trois semaines. Il avait aucune difficulté à alimenter mes Concordes et permettait d'obtenir une bonne pression acoustique sur les musiques qui s'y prêtent. Les limitations mentionnées par Jérôme sur l'étagement des plans sonores me paraissent fondées mais existe-t-il une électronique qui ne souffre pas de limitation ? Je n'en connais pas.

J'ai testé son grand frère le Cas-10 bien plus tard dans les mêmes conditions et la magie n'a pas opéré.

Le Cas-3 m'a paru posséder moins de signature sonore (constante d'écoute, sonorité reconnaissable) et une transparence dont bien des électroniques ne peuvent se prévaloir ce qui n'est pas la moindre de ses qualités. L'écoute est matérialisée, la tenue du grave est de très haut niveau. Une écoute prolongée révèle un haut médium et un aigu variés sans dureté avec un raffinement, une fluidité et une extension de bon aloi sans rivaliser avec les meilleurs électroniques à transistor ou à tube dans ce domaine précis. Le Cas 3 est très homogène et m'avait aussi convaincu en particulier sur le rendu d'albums Live pour lequel bien des électroniques même plus couteuses sont défaillantes à rendre convenablement le niveau de grave d'une basse électrique ou du pied de batterie.

J'ai su après coup qu'il avait été proposé lors d'un salon à un prix promotionnel "salon" très intéressant. Si je l'avais su à l'époque, j'en aurais volontier acheté un.


Je n'ai pas « testé », mais écouté les deux amplis CA-S3 et CA-S10, et la "magie" a opéré de la même façon pour les deux quoique sur deux systèmes différents. Le plus puissant, le CA-S10 descend davantage, autant que je me souvienne. Si Diapason a trouvé moins bon le CA-S10, d'autres revues comme la NRDS l'ont trouvé meilleur, ainsi que Ghislain Prugnard...
ghozze
 
Messages: 1090
Inscription: 03 Jan 2008 12:12
  • offline

Message » 24 Jan 2009 16:13

la "magie"

c.a.d?
Paull
 
Messages: 8672
Inscription: 22 Sep 2003 16:32
Localisation: "For Those About To Rock (We Salute You)" - AC/DC

Message » 24 Jan 2009 17:51

J'ai mis des guillemets à "magie" pour sous-entendre qu'il n'y en avait aucune (je reprenais le mot de TuanJ13)... Rien de plus.
ghozze
 
Messages: 1090
Inscription: 03 Jan 2008 12:12
  • offline

Message » 24 Jan 2009 19:43

Je suis d'accord. Je veux simplement demander si outre des aspects "techniques" (grave plus tendu, aigus montant plus haut, etc.) cet ampli apporte qqchose qui procure plus de plaisir qu'un autre, ou si une alchimie se produit, qui fait qu'on a l'impression d'avoir trouvé la bonne, la rare association.
Paull
 
Messages: 8672
Inscription: 22 Sep 2003 16:32
Localisation: "For Those About To Rock (We Salute You)" - AC/DC


Retourner vers Amplificateurs Intégrés